N’en déplaise à Plenel, l’embauche de sa fille par Hidalgo pose question…

Figurez-vous que l’article sur Eve Plenel publié en juin 2016 a fait son chemin et que, en cette période pré-électorale, sa trame a été reprise, parait-il par les soutiens de François Fillon, qui l’on mis à leur sauce.

https://ripostelaique.com/eve-plenel-vit-a-berlin-payee-3-000-euros-a-mi-temps-contre-sida-a-paris.html

Comme quoi, on apprend des choses sur Riposte Laïque ! Et qu’en tout cas, ça permet de changer de filtre et de lunettes pour analyser une information.

Cela a d’ailleurs si bien tapé là où ça fait mal, que sa Majesté Edwy Plenel, dit « Frère Krasny », s’en est offusqué et a dû devoir « mettre les choses au clair » dans le très gauche caviar Huffington Post.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/09/edwy-plenel-repond-aux-fillonistes-qui-sen-prennent-a-sa-fille/

http://www.sudouest.fr/2017/02/09/on-s-en-prend-a-sa-fille-sur-internet-edwy-plenel-met-les-choses-au-clair-3183006-710.php

Le pauvre ! Il n’a pas compris que ça l’enfonçait !

Remarquez, c’est un peu normal, il a tellement l’habitude d’être de l’autre côté du manche, et de tirer les ficelles, qu’il n’apprécie pas qu’on puisse lui retourner la pareille, ni (c’est normal quand on est père…) qu’on s’en prenne à ses ouailles…

Que dit Edwy Plenel pour défendre sa fifille ?

Que c’est une calomnie (classique), doublée d’une crapulerie (et il s’y connait…) diffusé par la fachosphère, c’est-à-dire nous (voire même, peut être, tout ce qui n’est pas lui…allez savoir…) et même un bobard…(c’est dire !) – C’était pourtant une appréciation des informations fournies par le très gauchiste Libération !

Que sa fille n’a rien à voir avec Mediapart (il n’est pas allé jusqu’à dire que sa fille refuse dans tous les cas de lire Médiapart pour totalement l’exonérer, ça aurait fait trop… même s’il la menace de la priver de dessert parait-il…).

Et que attaquer la fille pour s’en prendre au père est un procédé détestable (c’est une parole d’expert !), mais ça, ce n’est pas moi qui l’ai fait… mais ses détracteurs politiques.

Cela dit, il n’explique toujours pas, comment en gagnant 3000 euros avec un mari et deux enfants, voire à présent seulement 1 682 € (dont acte !), Eve Plenel peut se balader régulièrement entre Paris et Berlin… pas plus d’ailleurs qu’il ne répond sur les autres remarques, peut-être, trouvant ce débat nauséabond comme sait si bien le dire la gauche.

Il est vrai que cet article soulevait un autre lièvre de fond… le copinage qui existe à la Mairie de Paris, où Tata Hidalgo recase tous les copains socialauds sans emploi, bons à rien, ou mauvais en tout, ce qui a fait exploser le budget, et creusé le déficit de la Mairie.

Plus généralement, cela posait la question des embauches hors statut dans les collectivités locales, le processus de recrutement et son caractère quasi discrétionnaire, mais c’est un autre vaste débat… (tout comme Benoit Hamon qui a bénéficié d’un poste de professeur à Paris 8 avec une simple licence d’histoire…).

https://ripostelaique.com/hamon-defend-le-revenu-universel-normal-il-na-jamais-bosse.html

Pourtant, souvenez-vous du portrait qu’avait fait de ce cher Edwy, l’excellent avocat fiscaliste, Me Stéphane Haddad, (l’avocat qui a par ailleurs, terrassé la Mairie de Paris dans le dossier de l’Institut des Cultures d’Islam https://ripostelaique.com/ici-un-verdict-aux-consequences-cataclysmiques-pour-anne-hidalgo.html  https://ripostelaique.com/institut-des-cultures-dislam-hidalgo-definitivement-condamnee.html ) dans un article publié le 24 mars 2014, à la suite des révélations sur Sarkozy, alors qu’Edwy Plenel a tout fait pour échapper à la justice et à un redressement fiscal, jusqu’à obtenir un changement de loi sur la presse en matière de TVA !

https://ripostelaique.com/plenel-va-t-il-faire-chanter-la-classe-politique-encore-longtemps.html

Me Stéphane Haddad, avait démonté tout le vice, et la perfidie du raisonnement et de la mécanique intellectuelle du trotskiste Plenel.

Vu la finesse de son analyse, et ses capacités juridiques démontrées dans des dossiers techniques, si vous avez un contrôle fiscal, je ne doute pas que cet avocat soit votre meilleur atout pour vous défendre face aux griffes de l’administration fiscale (www.cabinet-haddad.com) …mais ça n’engage que moi…

Aussi, je ne peux résister à l’envie de reproduire une partie de son texte, en espérant qu’il ne m’en voudra pas.

« Ce qui est gênant, ce n’est pas le fait que la presse cherche effectivement à révéler des scandales s’ils existent, c’est le fait qu’elle se pense intouchable, au-dessus des lois, de tous les principes, de toute éthique (et notamment des principes de respect de la vie privée, du respect du secret des correspondances, du respect du secret professionnel des avocats pour ne citer qu’eux) qu’elle applique « sa propre loi », et surtout « sa propre politique » qui est largement sélective… bref, qu’elle se prend pour un quatrième pouvoir de droit divin, alors qu’elle n’est pas élue, ni nommée par une autorité républicaine compétente et à la légitimité incontestée. 

Or Médiapart n’est pas ma religion… et je ne souhaite pas adhérer à l’axiome suivant : Je peux tout faire tant que c’est pour moi, car tout ce qui est bon pour moi (traduire ‘bon pour mon égo, pour mes convictions politiques’) est bon pour vous (en plus c’est bon pour l’égo, de se sentir aussi héroïque que Robin des Bois, et Edwy Plenel adore ça)…Vous voyez la manip ? 

Par conséquent si vous êtes contre moi, vous êtes contre vous-même puisque vous vous privez sciemment de la vérité, de la justice, et de votre droit de savoir ce que moi Superman je vous apporte. Je vous délivre de votre état d’asservissement, de mouton de la société et d’esclave des puissants. Vous n’allez quand même pas agir contre vous-même ? 

Cette double contrainte morale vis-à-vis de l’autre (je n’aime pas balancer celui qui (prétend) me faire du bien, me révèle la vérité dont je profite et qui a l’air sincère), et surtout vis-à-vis de soi (je n’aime ni me faire du mal, ni me punir, ni avouer mes faiblesses, mon voyeurisme, ma petite lâcheté, mes petits travers, mes erreurs, ou tout ce qui peut me rendre coupable), qui « verrouille » la révolte éthique d’une personne normale qui se laisse « dépasser » par sa volonté de savoir ou sa curiosité malsaine, est la caractéristique même du mécanisme de la perversité gauchiste qui permet de surcroît de laver plus blanc que blanc. 

En effet, cette « technique » de l’implication émotionnelle a l’avantage de dire en gros, « soyez les complices de mes infractions, comme ça, si je vous mouille, je serais couvert, car vous aussi devrez rendre des comptes sur votre comportement et je sais que vous n’en avez pas envie ». CQFD. (Cela s’explique aussi par le fait que quand on n’est pas gauchiste, on ne passe pas tout son temps à essayer de manipuler les autres, et à leur chercher des poux dans la tête pour les mettre en porte à faux, pour mieux les soumettre. On essaye de construire des choses, concrètes, positives et d’avancer. De plus c’est bien connu, seuls les gauchistes, ‘ont le droit’ demander des comptes aux autres… et par cette technique, ils évitent qu’on leur en demande à eux… .il manquerait plus que ça d’ailleurs… !!!). 

Seules l’honnêteté, des valeurs morales fortes et une éthique rigoureuse permettent de démonter ce stratagème pervers pour répondre que : 

  • On ne leur a rien demandé, 
  • On aime que ceux qui prétendent donner des leçons démontrent leur légitimité pour justifier de leur imperium moral, 
  • On aime que le principe du contradictoire soit respecté par simple honnêteté intellectuelle et on se passe des « petits procureurs justiciers » autoproclamés et auto absous de tout péchés ; 
  • Notre morale n’est pas la leur, ils ne nous font pas du bien, ne nous apportent rien d’intéressant, et on est assez grand pour décider tout seul de ce qui est juste et bon pour nous et penser par nous-mêmes ; 
  • La ‘Vérité’ qu’ils nous proposent, sent le frelaté et le moisi, ce n’est que « leur vérité », ils ne doivent pas la tenir pour universelle et se prendre pour Dieu. Un peu d’humilité leur ferait le plus grand bien… 
  • Ils ne pensent en fait qu’à eux, à leurs idéaux qui ne sont pas les nôtres et qu’ils méprisent, à leur ego surdimensionné, et veulent se servir de nous pour assouvir leur besoin névrotique de toute puissance ; 
  • On ne veut pas couvrir des saloperies avérées que certains utilisent pour révéler les prétendues saloperies que d’autres font. Ce n’est d’ailleurs pas à nous, ni à eux, d’en être juge, mais à la justice lorsqu’elle est saisie. 
  • On ne veut pas être complice d’infractions, ni s’y laisser entraîner ; 
  • Si on apprécie la vérité et la justice, on n’aime ni la rumeur, ni les corbeaux ;
  • On n’aime pas être manipulé, ni être pris pour des cons. »

Rien à dire, Edwy Plenel avait été habillé pour l’hiver !

Albert Nollet

 

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. alors celui là… il n’a honte de rien… quelle horreur ce type. il est trés loin d’être impartial…

  2. JE TROUVE CE ME HADDAD FORMIDABLE DE LUCIDITE

    C EST LUI QUE J IRAI VOIR SI J AI UN PROBLEME

  3. Attention, lire Médiapart peut nuire à la santé.

    Ne pas administrer aux enfants de moins de soixante ans, aux aveugles surtout s’ils sont non-voyants, aux sourds surtout s’ils sont mal-entendants, aux femmes enceintes surtout si elles sont de droite.
    Ceci est un communiqué du Sinistère de la Santé
    Pour Madame la Ministreuse de la Santé : Marie-Hors-Sol Toubaigne.

  4. Quand un papa outragé défend sa gamine, salariée en France, tout en résidant en Allemagne, pour le compte d’une association anti sida, payée par une mairie qui se trouve être la capitale d’un pays ou chaque année, ont lieu un sidaction et autres collectes d’argent public…

    • tiens, voilà le dodo,chante nous ta complainte du pauvre papa à sa fifille,cette ordure à bousillé sans état d’âme bien des pères à bon ou mauvaise escient! ce sbire du pouvoir en place et tout sauf déontologique, c’est un pervers narcissique qui effectivement se prend pour le mètre étalon de l’information,dommage qu’il ait une vision monophasé de son métier et ne s’appliquant qu’aux autres!

  5. Si tata hidalgo bichonne la fifille à plenel c’est probablement pour éviter que ce fouille merde ne fasse connaître une magouille de la mairie de Paris. C’est en sorte le: « je te tiens, tu me tiens par la barbichette…. »

  6. Il a oublié de dire que de ne pas lire Médiapart serait aussi une excellente chose.(je n’ai JAMAIS lu ce P.Q)

  7. ils sont arrivés pauvres dans un pays riche , ils sont devenus riches dans un pays pauvre

  8. P.S. le pôle financier est déjà trop surchargé avec les éventuelles affaires de droite. Ne leur demandez pas en plus d’enquêter sur les chevaliers blancs de la gauche. On y trouverait « des trésors ».

    • je préciserai des perles d’inculture et d’incivilités, et quelques pets de maçon !

  9. Faites ce que je dis, pas ce que je fais!
    Classique des journalopes gôchiasses sucuses de subventions publiques payées avec nos impôts! Comme dit Hollandouille: » C’est pas grave, c’est l’Etat qui paie! » Votez MLP pour virer tous ces enfoirés!!! VITE!

Les commentaires sont fermés.