N’en ratant jamais une, Ménard soutient les ignominies de Macron !

Depuis juillet, il nous serait arrivé un nouveau Bob Ménard. Pour dire vrai, il s’est enfin dévoilé. Ce piètre personnage, ne sachant que faire pour exister, vient de mettre en scène son parrainage de Marine Le Pen à la présidentielle, la faisant venir à Béziers pour lui offrir sa promesse de signature. Quel cirque lamentable ! Auquel, lamentable aussi, feu la présidente momentanée du RN s’est prêtée avec joie… C’est dire où elle en est arrivée. Ce pourrait être consternant pour qui aurait cru à la valeur de l’un d’eux…

Ces deux minables ont donc été à la hauteur de leur médiocrité.

« On n’est pas obligés d’être d’accord sur tout pour travailler ensemble », a déclaré lors d’une conférence de presse l’édile, qui assure avoir désormais « beaucoup moins » de désaccords avec Marine Le Pen.  « J’ai eu des mots injustes à ton égard (…) mais en même temps, les choses ont changé. Le Rassemblement national n’est pas le Front national », a soutenu Ménard. « Il y a quelques années tu étais plus clivante que tu ne l’es » mais « Marine, elle fait une campagne très différente de 2017, elle a pris une dimension différente, elle incarne mieux la fonction présidentielle », a-t-il salué. « Ce qui a changé radicalement c’est que Marine Le Pen comprend aujourd’hui qu’on puisse être en désaccord avec elle sur tel ou tel point sans qu’on en fasse un fromage, pour parler vulgairement ». Quand il ne multiplie pas de fautes de français, il ne s’exprime pas plus aimablement…

Évidemment, la carpette biterroise s’est cru obligée de renouveler son allégeance vaccinolâtre au très vulgaire Macron. Son épouse, député, ayant évidemment  voté le passe « vaccinal » avec allégresse… Le duo de liberticides est enfin bien repéré !

Si Marine Le Pen a qualifié le chef d’État de « pyromane », assurant « qu’il ne fait que désunir les Français », interrogé sur BFM TV, le maire de Béziers a soutenu être totalement d’accord « sur le fond » avec le tyran Macron, qualifiant les réfractaires à la vaccination de « gens problématiques. » « Eux menacent notre liberté à nous de retrouver une vie normale. Cela ne me choque pas ce que dit le chef de l’État », a-t-il affirmé.

Ménard a donc envie d’emmerder jusqu’au bout les Français ne croyant pas à l’inefficacité prouvée du « vaccin », estimant qu’être irresponsable, ce n’est plus être un citoyen.

Voilà plus de cinq mois que Bob Ménard tient des propos irresponsables, est-il toujours un citoyen ?

Daphné Rigobert

image_pdfimage_print
23
1

29 Commentaires

  1. Ménard soutient surtout Marine Le Pen : Elle est devant VP et elle a 5 points d’avance sur EZ . Il a envie d’être ministre sous une présidence MLP .

  2. « qualifiant les réfractaires à la vaccination de « gens problématiques. » « Eux menacent notre liberté à nous de retrouver une vie normale. Cela ne me choque pas ce que dit le chef de l’État »
    Revirement à 180 degrés de celui qui jouait, il n’y a pas si longtemps, à l’américain épris de liberté face à l’Etat.
    Fumier ! Mais quel fumier !

    • c’est juste un connard qui oense avoir un portefeuille de ministre si MLP est élue . Il est tellement con qu’il ne voit même pas que c’est immpossible. ELLE NE SERA JAMAIS PRESIDENTE : trop conne

  3. Le traitre qui avait l’apparence d’un patriote s’est enfin dévoilé, un macroniste pur jus de merde.

  4. Même les abrutis de Hanouna sont plus honnêtes que les époux menard

  5. OK , Daphné Rigobert considère irresponsable les propos sur les non-vaccinés de gens comme Ménard.
    Je veux Zemmour comme président et je considère irresponsable les non-vaccinés.
    Zemmour acceptera avec joie le vote de gens comme moi parce que l’essentiel n’est pas la controverse vaccinale.
    RL devrait se mettre au diapason de Zemmour là-dessus en ne parlant plus de la vaccination , de Trump , de l’écologie etc.

    • Si vous considérez comme irresponsables les non vaccinés (sans même savoir s’ils ont eu le covid récemment, bravo), alors que le vaccin n’empêche pas la transmission, je suppose que c’est parce que « les non vax encombrent les hôpitaux ».
      Outre le fait que ce n’est pas vrai : cf les chiffres du site Geodes (SPF) et du site DREES qui montrent que les non vax représentent à peu près 46% des malades du Covid (en France métrop. en décembre) admis en soins critiques et que cela représente environ 8% des 19.000 places de soins critiques en France, une remarque :
      Vous devez aussi être pour sanctionner les fumeurs atterrissant à l’hosto pour un cancer du poumon, les malades cardio-vasc qui mangent et boivent n’importe comment, les sportifs, les bricoleurs… bref tous les gens qui portent une part de responsabilité dans le fait qu’ils sont hospitalisés. C’est à un modèle hospitalier radicalement différent que vous appelez, en réalité.

  6. ménard n’a cessé de naviguer de gauche à droite pour finalement revenir au marais, étrange parcours tortueux

  7. J’y ai jamais cru à ce mec d’abord il a une gueule de faux cul et ca désolé pour moi ca passe pas. C’est genre à regarder d’ou vient le vent , et j vous parie 100€ contre un bouton de culotte que si Zemmour decroche le Rubicon , il sera un des premiers a vantait les mérites du dit Zemmour. Bof une girouette de plus , mais il en a tellement dans ces élus , qu’un de plus ou de moins ne changera rien mets avis que les Bittérois le garderont pas logtemps.

  8. R.Ménard n’est pas dans l’éternelle et vaine opposition, comme les antivax, antimasx, antipassx… Ménard, réélu en 2019 avec plus de 70% , exerce des responsabilités politiques dans sa ville, et il n’en a pas peur.
    Ménard ne divise pas la Droite républicaine, il dénonce les errances de ces multicandidats: CINQ à ce jour, qui REFUSENT le POUVOIR au point de tout faire pour aller à l’échec.
    Sur ce point, Ménard a encore raison, qui demande à LePen ou à Zemmour d’unir leurs forces sur une candidature UNIQUE.
    Mais les egos démesurés et la perspective de gagner un peu de grisbi sur les suffrages obtenus, seront les plus forts.
    L’électeur-contribuable, floué par ces politicards attendra longtemps.
    Il aura Pécresse ou Macron!

    • Ménard approuve les propos de Macron d’emmerder les non-vaccinés. Là je suis désolé, ça ne passe pas.
      Il n’a pas à se mêler, de l’alliance Zemmour Le Pen. Les électeurs choisiront.
      Il est là, il distribue les bons points. Alors que pour sa première élection, à la mairie de Béziers, il fallait insister lourdement, pour qu’il reconnaisse que Marine l’avait aidé.

  9. Amusant tous ces commentaires ,haro sur Ménard car par clairvoyance il choisit Marine au lieu de Zemmour. Cet homme à compris la filouterie de ce Zemmour qui fait le jeu de Macron et qui veut s’associer à Pécresse pour essayer de récupérer des promesses de signatures. Un pauvre « has been ».

  10. Ménard c’est un fourbe, qui n’a pas de vraies convictions, et qui pense d’abord à sa place.

  11. C’est vrai, nous sommes irresponsables, mais lui, Macron, EST RESPONSABLE et un jour il devra répondre de ses actes.

  12. Le triste Ménard joue un jeu trouble, malsain. « Souvent Ménard varie, bien fol qui s’y fie »

  13. Oui, je crois bien, que comme beaucoup, Ménard se bat pour lui, pas pour la France.

  14. Depuis 2007 aucun président détesté par les Français n’a été réélu.
    Macron n’échappera pas à la règle, sinon cela voudra dire que les élections sont trafiquées.

  15. Ménard qui disait que Marine ne sera jamais élue il y a pas si longtemps a depuis eu la visite de Macron à Béziers….je croyais qu’il allait lui lécher les babouches , un vrai faux cul ce Ménard !
    C’est clair que Ménard a plus envie de faire réélire Macron que Marine !

  16. Robert Ménard, on peut l’affubler d’un vocabulaire finissant en .ard à commencer par salopard, mouchard, connard, etc … !
    Robert bâtard de la gauche caviar est un vicelard, un partousard, un combinard et un tocard !

  17. Eh oui quand on mettra les faux culs sur orbite les deux n’arreteront pas de tourner.
    J’espère que les sondages vont évoluer favorablement pour Z.
    Je travaille pour ça.

  18. C’est marrant, je n’ai jamais été un fan de Ménard, mais depuis qu’il est vilipendé à tous propos par RL, je le trouve de plus en plus sympa, je me dis qu’un type aussi injustement attaqué ne peut pas être complètement mauvais !… ouais Ménard président !.. ou plutôt ministre d’état dans un gouvernement MLP.

  19. en France il n’y a plus de droite officielle, ils se sont tous mis à gauche, mondialos en prime à combattre les Libertés autrefois Nationales autrement dit le libre arbitre lequel disparait depuis la puissance invasive de l’immigration islamique, mais personne n’y peut voir une procédure de cause à effet ça ferait de mauvaise foi.

Les commentaires sont fermés.