1

Ce n'est pas 3 mais 30 millions de migrants qui vont arriver en Europe…

 Mensonges de l'UE, ce n'est pas 3 mais 30 millions de migrants qui vont arriver en Europe...

Bruxelles essaie de nous habituer au pire :
http://www.bfmtv.com/international/migrants-3-millions-d-arrivees-prevues-par-bruxelles-d-ici-2017-927889.html
Ils mentent sciemment puisque dans tous les milieux, diplomatiques et gouvernementaux,  on sait que c’est entre 25 et 35 millions de « réfugiés » qui sont prévus.
http://resistancerepublicaine.eu/2015/25-a-35-millions-de-refugies-sont-prevus-en-europe-dans-les-3-ans-a-venir/
Entre 25 et 35 millions annoncés qui s’installeront chez nous d’ici 2018 avec leur idéologie barbare et mortifère si…
Si les peuples disent amen.
La balle est dans notre camp.
En attendant, tentative d’opération enfumage. Bruxelles voudrait nous prouver par a+b que construire des logements, habiller, nourrir, blanchir quelques centaines de milliers de personnes apporterait un plus à la croissance. Sans doute qu’ils ont oublié de compter les effets délétères de l’immigration: l’augmentation des délits et du nombre de prisonniers, l’augmentation de l’AME en France, et la concurrence déloyale que vont constituer tous ces délinquants (puisque sans visa) pour nos travailleurs, par exemple. Cela va faire plus de chômage, plus d’aides sociales à sortir… Mais apparemment, tout cela compte pour du beurre aux yeux des technocrates.
https://fr.news.yahoo.com/lue-attend-3-millions-migrants-en-3-ans-123823038–business.html
Bruxelles imagine d’ailleurs qu’à long terme une partie des « réfugiés » pourrait être intégrée dans la population française et participer à son enrichissement. Une partie, peut-être… Mais les autres ? Ajoutés aux millions de chômeurs et de pauvres que contient notre pays, ça ne peut que l’appauvrir.
D’ailleurs, bizarrement, la commission européenne reconnaît que les pays qui accueillent les migrants aux frontières de l’Europe vont avoir du mal à s’en sortir.
Comme c’est étrange…
Christine Tasin