N'est-ce pas la LDH qui inciterait à la haine contre les lecteurs de Riposte Laïque ?

Dans l’éditorial précédent de Cyrano (1), rendant compte du procès intenté contre Riposte Laïque qui aura lieu en février 2012, était rapporté un commentaire de la LDH, visant à étoffer leur accusation d’incitation à la haine raciale, concernant un passage d’un des articles incriminés : « L’auteur [Cyrano] vise ainsi les musulmans […]. Il considère par la suite que les musulmans constituent une menace ».
Or Cyrano, dans ses propos tenus, n’a pas considéré que les musulmans vivant actuellement en France, constituaient une menace. Il n’a fait que projeter des études démographiques de Tribalat ou de Gourevitch pour se demander si « dans deux générations, [était-il souhaitable] que la situation de Roubaix devienne la règle en France ? » Rappelons que la situation de Roubaix évoquée est que la majorité de la population habitant dans cette ville est de culture musulmane : 55 % selon le porte-parole officiel de l’union des six mosquées de Roubaix (3).
Rappelons aussi que dans tous les pays où les habitants sont majoritairement de culture musulmane, l’islamisation du pays est bien effective, si ce n’est par le contrôle de l’Etat par le biais de la charia, tout au moins par une incessante pression sociale. Il n’est donc pas illogique d’en déduire que si la France en arrivait à cette situation de Roubaix, l’islamisation de la France aurait une très forte probabilité de se produire ; on peut aussi penser que peu de Français souhaiteraient retrouver leur pays dans une telle situation.
Certes, nous ne sommes pas des devins et personne ne peut affirmer que cette situation envisagée sera celle de 2060. C’est d’ailleurs justement pour qu’elle n’arrive jamais que nous luttons aux côtés de Riposte Laïque. Certes, personne ne peut évaluer à l’avance l’évolution des phénomènes migratoires et démographiques. Mais il n’est pas interdit d’évoquer cette hypothèse défavorable d’un destin de la France ; et si elle fait apparaître, non pas les musulmans en tant qu’individus, mais la présence d’une majorité de musulmans au sein de la population comme une menace pour la future cohésion de la France, ce n’est pas là vision d’esprits hallucinés, mais une simple observation de faits historiques.
Face à cette crainte que nous ressentons, il est également possible de comprendre la crainte ressentie par des militants antiracistes, comme ceux de la LDH : à pointer l’islam comme un danger, il est possible que certains esprits désorientés perdent le sens de la nuance, et voient en toute personne de culture musulmane un ennemi potentiel. Pourtant rappelons qu’à RL, notre ennemi, c’est l’islam en tant que corpus théorique, vecteur de potentialités totalitaires, et non pas des individus qui sont avant tout des victimes d’un conditionnement opéré dès la plus petite enfance.
Cette crainte qu’ils ont que les musulmans puissent êtres de futures victimes d’un acharnement raciste pourrait être légitime en regard de certaines leçons de l’histoire. Car plus d’une fois la vision paranoïaque d’un groupe à l’égard d’un autre groupe a pu conduire à des massacres ; ce n’est pas pour rien que le racisme a pour synonyme la xénophobie, peur de l’autre. Ce n’est pas pour rien que « le protocole des sages de Sion » faussait l’histoire en invoquant un délirant complot juif mondial ; ce ne pouvait qu’entrer en résonance avec des peurs paranoïaques, toujours tapies potentiellement au sein de chaque peuple.
Pour citer un autre exemple, la première guerre mondiale s’explique par plusieurs critères, mais le peu d’empressement qu’ont mises les élites impériales allemandes à empêcher la guerre se comprend aussi par les angoisses des leaders allemands, qui imprégnés d’une logique de social-darwinisme, ressentaient une sensation d’encerclement face à la Triple Entente (alliance Royaume-Uni / Russie / France) ; cette perception paranoïaque était confortée par leur appréhension de la très forte croissance démographique russe qui achevait de les persuader que tôt ou tard les Russes entreprendraient la conquête de l’Allemagne.
Si donc l’histoire montre bien que certaines peurs ont pu faire naître des réactions martiales et ultra-violentes porteuses de crimes de guerre ou contre l’humanité, ce n’est pas une raison pour nous en faire porter l’initiative de futures. Nos craintes ne reposent pas sur d’hypothétiques intentions prêtées à des groupes. Ainsi la peur d’un complot juif ou d’une invasion russe de l’Allemagne ne portaient sur aucuns précédents historiques. La volonté d’hégémonie sur les habitants d’un territoire, de la part de l’islam-corpus théorique, correspond bien par contre à plusieurs dizaines de précédents historiques.
Nous n’en déduisons pas pour autant que l’islam restera une idéologie immuable, qui poussera éternellement ses fidèles au djihad, ou tout au moins à un prosélytisme vigoureux. Mais dans le doute, et en attendant une réforme concrète qui tarde à venir, il est nécessaire d’informer nos compatriotes du danger qu’a représenté l’islam durant des siècles, et du danger potentiel qu’il pourrait constituer demain.
Si donc par notre action d’information de ce danger potentiel, la LDH préfère ne voir en nous que des racistes qui stigmatisent, et des incitateurs à la haine raciale, nous ne pouvons qu’être atterrés par leur lecture mécaniste de l’histoire qui consiste à appliquer le raisonnement basique : « ils ont peur des musulmans ; ils leurs prêtent une volonté de domination ; bigre, ils font donc comme avec les juifs, du temps de l’antisémitisme florissant, ils sont donc comme des fascistes, etc… »
Envers leur raisonnement fantasmé, trois remarques peuvent être établies : la première, avant de nous condamner, instruisez vous sur la réalité de l’islam ; cela peut-être fait relativement rapidement par une lecture du coran, une biographie de Mahomet le soi-disant « beau modèle », et enfin un abrégé d’histoire de la civilisation arabe. Et seulement à l’issue de ces lectures, vous serez compétents pour nous juger, pour savoir si la crainte d’une domination islamique est du même ordre que la crainte « des sages de Sion ».
La deuxième remarque consiste à observer que la LDH, par delà la personne de Cyrano visé au premier chef, nous assimile tous abusivement à des racistes, voit en nous une menace pour la démocratie ; n’y a-t-il pas là un délit d’intention commis par la LDH, contre nous, les lecteurs et sympathisants de Riposte Laïque? N’y a-t-il pas volonté de nous diffamer, de nous stigmatiser auprès des bien-pensants, et surtout de tous ceux qui dans le pays n’ont pas encore eu le temps de se faire une opinion, faute d’être instruits des réalités de l’islam ? N’y a-t-il pas volonté de nous enfermer tous dans la même catégorie des nuisibles ? C’est cette volonté de catégorisation des individus qui est pourtant un des moteurs du racisme, cette pratique de mettre tout le monde dans le même sac, en généralisant sans nuances.
La LDH, par cette pratique judiciaire à l’encontre de Riposte Laïque, effectue finalement un acte qu’ils nous reprochent. Elle livre une sentence contre RL, à la lecture de quelques lignes de notre journal, comme nous livrons un avis négatif à l’encontre de l’islam. Mais notre sentence est beaucoup plus pertinente : elle ne repose pas que sur la lecture de quelques lignes, mais sur la lecture de centaines de pages coraniques et hadithiques ; et surtout sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis, depuis plusieurs siècles, par le créateur de la religion islamique ou au nom de l’islam.
Troisième remarque pour finir, gouverner, n’est-ce pas aussi prévoir d’éventuelles menaces ?
Jean Pavée
(1) http://ripostelaique.com/proces-3-fevrier-2012-ldh-mrap-licra-ccif-ils-se-mettent-a-quatre-pour-tuer-riposte-laique.html
(2) L’extrait : « Les études démographiques de Michèle Tribalat et Jean-Paul Gourevitch sont-elles sérieuses ? Si oui, n’appellent-elles pas de vraies réflexions, sur la réalité du pays de demain, d’ici une ou deux générations ?
En 20 ans, le nombre de musulmans a augmenté, du fait de l’immigration, de manière impressionnante dans notre pays. Souhaitons-nous, dans deux générations, que la situation de Roubaix devienne la règle en France ? »
http://ripostelaique.com/Pourra-t-on-vaincre-l-offensive.html
(3) http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Roubaix/actualite/Secteur_Roubaix/2010/03/05/article_les-mosquees-de-roubaix-bientot-unies-au.shtml

image_pdfimage_print