Neuchâtel confronté à une vague de criminalité sans précédent

Publié le 18 décembre 2020 - par - 31 commentaires - 3 648 vues
Traduire la page en :

« Si l’ordre n’est pas rétabli rapidement, nous prendrons nos propres mesures. Nous avons la capacité d’être dangereux pour ceux qui troublent à ce point la paix sociale ». 

Ce message, placardé dans des rues de Neuchâtel, en Suisse, appelle les autorités à « rétablir l’ordre ». Sinon, ils feront justice eux-mêmes.

La police, qui a appréhendé près de 300 de ces jeunes délinquants d’un nouveau genre, uniquement au cours du dernier été 2020, condamne cet appel, et a également interpellé les auteurs de ce message. 

Placardé en différents endroits de la ville de Neuchâtel, les auteurs « anonymes » demandent « aux autorités de donner les moyens à la police d’agir pour rétablir l’ordre ». Ils mentionnent « un climat qui s’est gravement détérioré ces derniers mois ». 

Le nombre de demandes provenant d’Algériens a très nettement augmenté depuis début de 2020 et bien qu’ils n’aient pratiquement aucune chance de se voir accorder l’asile, nombreux deviennent des délinquants puisque, tout comme en France, ils ne sont pas « renvoyés » chez eux, ni immédiatement, ni par la suite.

La Confédération espère à présent que l’Union européenne trouvera une solution (ils peuvent continuer à rêver !)

La Suisse, et en particulier Neuchâtel mais toutes les grandes villes également, est confrontée cette année à une vague de criminalité sans précédent. « La police a enregistré dix fois plus de vols, de cambriolages et de braquages pendant les mois d’été que les années précédentes. La grande majorité des délinquants ou des suspects étaient des Algériens », explique Alain Ribaux, le directeur cantonal de la justice et de la sécurité.

Certains sont des demandeurs d’asile, d’autres des personnes ayant fait l’objet d’une décision négative, mais également de nombreux individus venus directement de France.

Et, bien entendu, tout ce monde n’a pas de papiers d’identité.

Partout, dans le pays, ces demandeurs d’asile, originaires de ce pays d’Afrique du Nord, tiennent la police en haleine. Rien que dans le canton de Zurich, 60 Algériens déboutés vivent du système d’aide d’urgence et devraient (théoriquement) quitter la Suisse.

Selon les chiffres de la Direction de la sécurité, 54 d’entre eux ont commis des infractions pénales et 22 sont en prisonLa plupart d’entre eux dépendent de l’aide d’urgence depuis longtemps, certains depuis plus de vingt ans. L’Algérie est en tête de la liste nationale des expulsions en cours avec 550 cas.

Les demandeurs d’asile algériens n’ont pratiquement aucune chance de rester légalement en Suisse. Ils sont généralement considérés comme des réfugiés économiques. Le taux de protection, c’est-à-dire la proportion de personnes qui se voient accorder l’asile ou qui sont admises temporairement, est très faible. Néanmoins, le nombre de demandes d’asile des Algériens a fortement augmenté au cours du troisième trimestre 2020. L’Algérie est l’un des cinq principaux pays d’origine.

À huis clos, les responsables de l’asile parlent d’un problème majeur : la plupart sont de jeunes hommes célibataires, dont certains sont arrivés depuis longtemps en Europe. Beaucoup d’entre eux font tout pour retarder la procédure, sont agressifs et ont des problèmes de drogue. En outre, les fermetures d’usines en Italie, en Espagne et en France ont aggravé la situation des migrants clandestins.

Tout récemment, un jeune Algérien a ouvertement défié les autorités locales dans l’émission “Mise au Point” de la RTS en Suisse romande : « Si la Suisse régularise mon statut, je cesserai de voler. Sinon je continuerai ».

« Il y a de plus en plus de cas problématiques en provenance d’Algérie, comme ce fut le cas après le printemps arabe », déclare Marcel Suter, président de l’Association des autorités cantonales des migrations.

Déjà à l’époque, les demandeurs d’asile des pays du Maghreb ont causé des problèmes à plusieurs reprises.

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) est plus diplomatique. Des personnes de différentes origines vivent dans les centres d’asile, explique le porte-parole Lukas Rieder. La perspective d’une décision d’asile négative pourrait entraîner une frustration supplémentaire et accroître le potentiel de violence.

La Suisse n’est actuellement pas en mesure de renvoyer en Algérie les demandeurs d’asile déboutés. Le pays a fermé ses frontières terrestres en mars en raison de la pandémie du covid et a suspendu le trafic aérien international. Les frontières et l’espace aérien sont toujours fermés, explique M. Rieder. Cela ne concerne pas seulement la Suisse, mais tous les pays européens.

Les rapatriements en Algérie étaient déjà difficiles avant la crise du covid. Il est vrai que la Suisse a un accord de réadmission avec l’Algérie qui réglemente l’identification et la délivrance des documents. Toutefois, Alger n’accepte pas les vols spéciaux et ne ramène ses citoyens que sur des vols réguliers. 

Pour la gauche, une partie du problème est générée par la Suisse, déclare la conseillère nationale Samira Marti (parti socialiste, Bâle-Campagne), membre de la commission d’État. Selon elle : « Nous savons que le manque de perspectives et surtout l’interdiction du travail peuvent conduire à la criminalité ». Samira Marti réclame que les autorités examinent tous les cas de manière plus cohérente.

La Suisse n’est pas le seul pays à être envahi par les demandeurs d’asile en provenance d’Algérie. N’est-ce pas le cas de l’Espagne, confrontée bien davantage à cet envahissement incontrôlé et non pas uniquement par des Algériens mais également par des Africains, en provenance des côtes atlantiques vers les îles Canaries et, par conséquent, de la France, pays d’accueil recommandé pour tous ces demandeurs d’asile qui s’y installent, même quand leurs demandes sont rejetées.

Tous les pays européens sont donc concernés par la reprise des retours volontaires.  Si l’Algérie rend cela possible, il pourrait y avoir des vols communs, mais ce n’est pas le cas de nombreux autres pays de départ. En tous les cas, la Suisse a fait savoir à l’UE qu’elle souhaitait y participer et cela le plus rapidement possible et, nous supposons que c’est le cas également de nombreux pays européens et, bien entendu, de la France, n’est-ce pas Gérald Darmanin ?

Manuel Gomez

(Source : Les Observateurs.ch) 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Hagdik

C’est incroyable. Plus les chimxzw#µ§ envahissent les pays, plus c’est la violence et les exactions et … plus les gaucho-socialo-écolos-coco progressent et gagnent des élections !
Même la Suisse est touchée.

Bribrilanarchistededroite

Le pire est que ces parasites continuent à se balader dans nos rues, et voler, violer, cambrioler en toute impunité.
Cela fait 3 ans et demi que j’habite le quartier Bellevaux à Lausanne et bien cela fait 3 ans et demi que je vois des dealers africains faire leur trafic à l’arrêt du bus Forêt et ce en toute impunité.
Les socialos élus de Lausanne les laisse faire, sûrement qu’ils se fournissent chez eux.
Par contre, je sais que dans tout Lausanne c’est la même chose, un temps ils ont essayé de prendre possession du centre de Lausanne, je suppose que les commerçants ont haussé le ton, maintenant on se les coltine en périphérie.
Cette politique du tout venant nous conduira à notre perte

Enrico

IL FAUT L’ARMEE POUR NETTOYER TOUT CA C’ES GRAND TEMPS PEUT ETRE MEME TROP TARD

Modération : merci de ne pas écrire vos commentaires en majuscules.

Antigone

Les Maghrébins sont un gros problème. Partout.

POLYEUCTE

Reste à inverser le Sens du Tunnel sous la Méditerranée !

Marie d'Aragon

1er Prix de la réflexion astucieuse et efficace ! 🥇
Ingénieur en Génie Civil ?

Dominique

En fin des Suisses qui se réveillent et sont prêts à prendre les armes.Réciprocité, réciprocité. La justice populaire est prônée par le coran.
Ces jeunes et moins jeunes délinquants, il faut les interner dans un camp de travail et leur faire tailler des pierres, des bordures de trottoirs, des dalles… en attendant leur expulsion.
C’est à l’armée de nous débarrasser de ces ennemis de notre pays et de nos valeurs et de les condamner.

Antoine

Chers amis suisses, Bienvenue au Club !
Les avertissements ne servent à rien d’autre que se faire repérer inutilement par les autorités : le jour venu, quand la coupe sera bien pleine, il faudra agir sans préavis, frapper fort et disparaître…

Duval

Bonjour ! Vous avez raison Antoine mais avec des français sans couilles ou en extrême minorité aucune chance que nous gagnions cette guerre.

Bruno De Montcalm

Le sort des Suisses ne m’interpelle pas; en effet, les Français sont accueillis comme des chiens en Suisse . . . CQFD

Sniper83

Ne prenez pas votre cas pour une généralité !!!

Görr

D’accord avec vous; des gens bouffis d’orgueil, méprisants sans aucune considération pour les français. Mais n’est-ce pas justifié quelque part? A étudier.

Enrico

C’est nouveau ?????? VOUS DITES N’IMPORTE QU’OI J’AI DE LA FAMILLE QUI Y TRAVAILLE SANS PROBLEME ALORS DONNER DES PREUVES AVANT DE DEGUELER N’IMPORTE QU’OI!!!!!!!!

Modération : merci de ne pas écrire vos commentaires en majuscules.

Laure

Essayez d’aller vivre en Suisse, vous…

Eric Pecaud

Tout ça ira loin… Comme en France les suisses n’ont qu’à mieux voté. Il y a des parti qui veulent fairf le boulot dans le cadre européen ou hors du cadre si l’Europe s’y oppose….et tout ira mieux.

Gillic

Ils viennent tous en Europe, l’ Algérie n’est donc pas devenu le paradis promis par le FLN !! Bientôt il n’ y aura plus personne dans ce pays hormis les retraités centenaires !!! Les européens pourront y retourner remettre ce pays en valeur comme il le fut par le passé !!!

Duval

Juste une info : savez vous que les gouvernements français ont et utilisent notre argent pour payer des retraites aux algériens en algérie donc ? Renseignez vous chez les patriotes… Bonne journée !

Enrico

Tout a fait VRAI ET EN PLUS DES CENTAINES DE CENTENAIRES 28 Mois EN 1960 62 A L’EPOQUE ILS NE ROULAIENT PAS EN BM MAIS SUR UN BOURICOT ET LA FEMME AVEC UN FAGOT DE BOIS SUR LE DOS ERT VIVAIENT DANS DES MECHTAS EN TERRE

Modération : merci de ne pas écrire vos commentaires en majuscules.

Ruth

Après que la France ait dit “l’Algérie aux Français” 😂 c’est à cause de vous que c’est la merde chez nous 😂😂😂 à force d’avoir foutu le bordel sur la moitié de la planète, vous pleurnicher et nous on doit en subit les effets collatéraux 👏🏻👏🏻👏🏻

Duval

pas de réponse pour les tarés…

Joël

Si l’Algérie ne veut pas les reprendre, il y a une solution simple : l’Arabie et le Qatar ont besoin de beaucoup de main-d’œuvre Un accord commercial dans ce sens serait bénéfique pour tous.

Prouvencau

Je vais par nécessité croire et espérer en la race. Arienne…

Christophe y

Cela s’appelle une invasion, en 732 Charles Martel a fait le boulot, aujourd’hui l’union européenne via l’imposteur la finance avec vos impôts.

Enrico

ET OUI NOS GOUVERNENTS SONT TELLEMENT CONS ACTUELLEMENT

Modération : merci de ne pas écrire vos commentaires en majuscules.

Robert Le Priellec

Puisque l’Algérie ne cherche pas à récupérer ses fonds de poubelles qui sèment le chaos chez les mécréants, il faut charger l’armée suisse de faire le ménage par le vide à Neuchâtel. Les fauteurs de troubles disparaîtront sans laisser de traces. Le “nettoyage” sera couvert par le “secret défense”, aucun juge à la con ne pourra y mettre son nez, et les honnêtes gens retrouveront la tranquillité qu’ils n’auraient jamais dû perdre.

Duval

Bonjour. Vous êtes Suisse ? Si vous êtes Français alors il faut commencer par votre pays et donner l’exemple… Bonsoir.

patphil

la suisse n’est pas dans l’union européenne mais quand même en europe
la seule différence c’est que les suisses ont encore la possibilité de raler et parfois d’être entendus par leurs zélites

Prouvencau

Question de gènes ..!! Celles ci sont mauvaises et non humaines..

.Dupond1

Il faudra revenir au mode “piege” pour protéger nos anciens face a cette merdasse de cons sans guin qui pourrissent la vie de tous les français (mis a part les collabos qui eux savent s’isoler loin des zones a risque)
https://www.youtube.com/watch?v=4rxhGC_cD60

facveg

oui…J’aurais même écrit “cons sans gains”…

Lire Aussi