1

Newsweek, un exemple de la pensée libérale pour les bobos de gôche

Le magazine libéral new-yorkais, Newsweek a publié en date du 11 juillet 2009 un article de William Underhill visant à démontrer « Pourquoi les craintes d’une prise de pouvoir musulmane sont complètement fausses ». Why Fears of a Muslim Takeover are all wrong.
L’essentiel de l’argumentation s’adresse aux opposants à une supposée « Eurabia » et repose sur des considérations démographiques. Il cite en particulier le canadien Mark Steyn qui aurait écrit dans « America alone » que les musulmans représenteraient 40% de la population européenne en 2025. Et Underhill de démontrer que, au regard du taux de fécondité des femmes musulmanes en Europe, ce chiffre n’est que spéculation et uniquement spéculation. It’s all specualtion based on spéculation.
L’article de William Underhill est articulé autour de notre idéologie bobo de gôche à savoir que les gens qui critiquent les revendications musulmanes sont racistes et intolérants. Islam is beautiful !
Afin d’étayer son argumentation, le journaliste dresse un tableau de l’islamophobie européenne liée à la montée de l’extrême droite car, pour lui, la seule chose que l’on pourrait critiquer chez les musulmans, ce serait leur démographie et il nous prouve que cette appréhension est fausse car selon ses estimations, la population musulmane ne dépasserait pas 8% en Europe en 2025. Bien entendu, ce chiffre n’est pas de la spéculation pour l’auteur qui, en l’occurrence, ne cite pas ses sources …
Mais, à mon avis, le problème n’est pas le pourcentage de musulmans dans la société européenne et si William Underhill focalise sur cet aspect de la question, c’est parce qu’il veut implicitement démontrer que l’islamophobie repose sur la crainte ancestrale des conflits territoriaux, des délimitations territoriales, des rapports de force, de la domination et du sentiment d’envahissement. Crainte populaire et racisme qui s’expriment au comptoir des bistrots certes et il est exact que lorsque la crainte ancestrale de l’envahissement se conceptualise, on parle de xénophobie, laquelle est l’apanage des groupes et pensée d’extrême droite, donc fascistes. Nous sommes loin de la pensée de Riposte laïque comme voudraient le faire croire ses contradicteurs.
Pourquoi l’auteur insiste-t-il sur les aspects démographiques de la question musulmane ? Tout simplement parce que l’argument de la démographie oppose traditionnellement les libéraux aux conservateurs, la gauche à la droite et l’extrême-gauche à l’extrême droite. Rhétorique facile et à courte-vue. Focaliser sur les aspects démographiques dispense d’analyser la question au fond.
Or, n’en déplaise aux bobos de gôche et aux libéraux de Newsweek, , la spécificité de Riposte laïque est précisément de ne pas s’attacher particulièrement aux aspects démographiques de l’impérialisme musulman en Europe mais de passer au crible ses modalités de progression dans la transformation de notre philosophie, de notre culture, de nos lois et de nos règlements, de nos usages et de nos coutumes, de notre économie et de notre société. Riposte laïque n’a rien à voir avec le système de pensée de l’extrême droite si ce n’est qu’elle parle des mêmes réalités qui sont de la responsabilité de l’impérialisme musulman et non de celle de Riposte laïque.
Pour terminer son article, Underhill cite des sondages dont il ne donne pas les sources, pour persuader ses lecteurs que la majorité des musulmans établis en Europe sont loyaux à leur pays d’accueil et satisfaits de leurs institutions. Il ajoute que les musulmans étant divisés en plusieurs écoles, ils n’ont aucun pouvoir pour mener des actions collectives et potentiellement dangereuses. On pourrait alors se demander pourquoi quand des caricatures de Mahomet sont publiées au Danemark, c’est l’émeute dans tous les pays musulmans de la planète. On peut aussi se demander pourquoi quand le World Trade Center saute en Amérique, faisant des milliers de morts, on tire à Gaza des salves de kalatchnikov en l’air et on hurle des youyous de joie en dansant et pourquoi quand les Ouighours se révoltent ce sont tous les sites musulmans de France et du monde qui dénoncent les intolérables persécutions religieuses faites à leurs frères musulmans. Les faits nous démontrent que les musulmans, quelle que soit leur obédience, s’unissent sans hésitation contre ceux qu’ils considèrent être des ennemis de l’Islam.
C’est un peu nous prendre pour des imbéciles puérils que de balayer d’un trait de clavier l’ensemble des revendications musulmanes visant à imposer la charia, ses lois et ses règlements , et à imposer la philosophie et l’économie musulmanes dans nos sociétés. C’est comme si Underhill nous disait, « Dodo les petits, tout va bien ». A Riposte laïque, s’il le faut, on désobéit aux parents bien pensants : on se glisse sous les couvertures avec une lampe de poche pour décrypter les faits.
Rose Martin