1

Nice-Marseille, ou les effets secondaires du vaccin…

Depuis le 12 juillet le démoniaque Macron a divisé les Français et les a montés les uns contre les autres : les vaccinés contre les non vaccinés. Je fais partie des non vaccinés et JAMAIS je ne me ferai vacciner pour plusieurs raisons :

1° J’ai eu la chance et l’honneur de rencontrer une des meilleures généticiennes du monde, Madame Alexandra Henrion Caude qui m’a dit : « Monsieur Jardin je ne peux pas vous expliquer, car il vous faudrait avoir des connaissances scientifiques (ce que je n’ai pas bien entendu) mais je peux vous dire que ces vaccins contiennent DES SUBSTANCES EXTRÊMEMENT DANGEREUSES ». J’ai bien plus confiance en ce que dit cette sommité scientifique qu’en ce que nous dit Macron, Véran et toute cette bande de clowns qui emmènent les Français à la mort ; j’espère juste qu’un jour ils paieront pour leurs crimes.

2° Je n’ai aucune confiance en ces vaccins sortis beaucoup trop tôt à mon goût (moins d’un an) après cette pandémie.

3° Comme l’a si bien dit notre valeureux garde des sots, les prisonniers ne seront pas vaccinés car ce ne sont pas des cobayes, ce en quoi je lui donne entièrement raison et comme moi je ne suis pas encore prisonnier (bien que…) j’estime avoir au moins le même droit que les prisonniers et donc j’estime avoir le droit de ne pas me faire vacciner car comme eux, je ne suis pas un cobaye !

4° C’est la première fois que je vois en France le droit d’administrer un médicament qui ne dispose pas d’Autorisation de mise sur le marché (AMM) qui d’habitude est requise.

5° Quand je vois les bénéfices colossaux réalisés par ces labos qui paient cash les amendes qu’on leur a infligées pour avoir corrompu des chefs d’États, des chefs de clinique et des médecins, je suis désolé mais je n’ai aucune confiance et si j’en crois les queues de gens qui veulent se faire tester dans les centres qui réalisent ces tests ou dans les pharmacies, je me dis que je ne dois pas être le seul !

Et depuis hier j’ai une SIXIÈME RAISON : en effet, comme tout amoureux du foot, je ne pouvais pas ne pas regarder le match Nice/Marseille ce dimanche soir. Le stade était plein, donc théoriquement comme le stipule cette loi félonne sur le passe sanitaire, les gens devaient donc être tous vaccinés, ou avoir un test négatif. Quand j’ai vu les spectateurs descendre sur le terrain pour en découdre avec les joueurs, je me suis dit : QU’EN PLUS DE TOUS LES EFFETS SECONDAIRES DE CES VACCINS SI CES VACCINS NE TUAIENT PAS TOUT LE MONDE, ILS DEVAIENT RENDRE CINGLÉS !

Quelle honte pour le footeux que je suis de voir ce genre de spectacle ! Il est à espérer que la Ligue de football professionnel prenne des mesures exceptionnelles et drastiques envers TOUS les participants, que ce soit les joueurs, les dirigeants, les services de sécurité, les stadiers et le stade pour ces faits de voyous extrêmement graves. Mais il y en a 4 qu’il ne faudra pas oublier, ce sont les arbitres, qui n’ont jamais jugé bon d’arrêter le match pour faire intervenir le speaker afin que celui-ci mette en garde le public, en laissant faire. Il me semble qu’il porte une lourde responsabilité car cela faisait déjà un bon moment que les tireurs de corner recevaient des bouteilles, ce qui est tout bonnement INADMISSIBLE.

Patrick Jardin