Nice : un os dans la porchetta

Publié le 7 mars 2011 - par - 1 082 vues
Traduire la page en :

Depuis des années à Nice, la rue de Suisse est occupée et bloquée en toute illégalité par des musulmans lors de la grande prière du vendredi.
J’ai personnellement écrit à ce sujet au député-maire de Nice (2), Christian Estrosi, qui a déclaré sur les plateaux de télévision qu’il était contre ces prières dans la rue (3) et pour une grande mosquée sans minaret au centre de Nice (4).

Mais rien n’a changé jusqu’à ce que les identitaires de “Nissa Rebela”
profitent des prochaines élections cantonales pour filmer ces prières en caméra cachée le 4 février 2011 (5) et pour mettre en demeure le maire de Nice de joindre les actes aux paroles en prenant un arrêté municipal d’interdiction. Le retentissement médiatique fut immédiat dans la presse locale et le journal télévisé régional de FR3 (6).

Contrainte de réagir, la mairie a contacté les responsables de l’association musulmane Al Baraka, gérant la salle de prière de la rue de Suisse, pour qu’ils fassent le nécessaire “afin d’éviter une polémique ultra-politisée en ces temps pré-électoraux”. Les prières dans la rue ont depuis cessé et les musulmans sont transportés en cars jusqu’à la mosquée du quartier de la Madeleine. Le maire se retranche dorénavant derrière l’absence de requête officielle des représentants de la communauté musulmane pour ne plus soutenir publiquement le projet impopulaire de grande mosquée niçoise.

Doutant de la sincérité et de la pérennité de ces mesures, les identitaires niçois ont enfoncé le clou en déposant une demande d’autorisation préfectorale pour la tenue d’un “apéro porchetta-rosé” à la rue de Suisse le vendredi 4 mars. Le préfet des Alpes-Maritimes Francis Lamy n’a pas tardé à recevoir des demandes d’interdiction de cette manifestation de la part de la L.I.C.R.A. (7) et de SOS-racisme 06, qui envisagerait même de porter plainte contre Nissa Rebela (8), de l’évêque de Nice Mgr Louis Sankalé, qui enjoint à ses ouailles de ne pas participer à cet événement (9), ainsi que de plusieurs élus locaux comme Michel Vauzelle (10) et Patrick Lallemand (11), respectivement président et premier vice-président socialistes de la région P.A.C.A., du député-maire U.M.P. de Nice Christian Estrosi (12) et des conseillers municipaux niçois Emmanuelle Gaziello du Parti Communiste, André Minetto de Nice-Ecolo-Démocrate (13) et Mari-Luz Hernandez-Nicaise d’Europe-Ecologie (14).

La préfecture a choisi dans un premier temps de ne pas trancher sur le fond et a simplement rejeté la demande au motif que le délai de trois jours prévu par le décret-loi de 1935 n’avait pas été respecté. Mais rompue aux arcanes et aux chicanes de l’administration, Nissa Rebela avait simultanément déposé une autre demande pour le 5 mars. Ne pouvant invoquer la même excuse, la préfecture a retardé sa réponse le plus longtemps possible pour éviter un recours devant les tribunaux administratifs, avant de finalement prononcer une interdiction en “considérant que l’objet et le lieu de cette manifestation, à proximité d’une salle de prières, sise rue de Suisse, sont de nature à créer des risques importants de troubles à l’ordre public ou de provocations”.
Quel pourrait être le véritable trouble, si ce n’est la réaction violente des musulmans eux-mêmes ?!

Les événements montrent qu’avec un minimum de bonne volonté et d’organisation, il y a assez de place dans les lieux de culte musulmans à Nice. Il existe déjà dans cette ville une grande mosquée de 800 places : c’est la mosquée Ar-Rahma dans le quartier de l’Ariane, que les époux Estrosi ont d’ailleurs visitée en 2007 (15). Pour les musulmans, une “grande mosquée” semble donc signifier un lieu de culte grandiose et central représentant l’étendard de l’islam planté au coeur de Nice. Ces prières dans les rues ne sont qu’une manifestation provocatrice de force politique pour imposer peu à peu la charia, et le résultat semble atteint puisque par leurs paroles et leurs actes nos autorités politiques placent l’islam au-dessus de la loi commune et donnent une prime à la violence. La preuve est faite qu’il existe en France des enclaves islamiques, où ce qui n’est pas conforme à la charia n’a plus droit de cité, où des manifestations religieuses illégales sont permises alors qu’une manifestation festive légale y est interdite. Tout est résumé dans ce titre d’une dépêche de l’A.F.P. largement reprise par la presse : “un apéro porchetta-rosé dans un quartier musulman de Nice décrété illégal” (16) !

Qu’elle soit dictée par une idéologie dévoyée ou un électoralisme pervers, cette attitude de nos représentants est une trahison des principes laïques et républicains qu’ils sont censées défendre. Leur rôle n’est pas de promouvoir une “laïcité positive” en modifiant la loi de 1905 pour construire les lieux de culte islamiques, car c’est à chaque communauté de s’organiser elle-même pour y parvenir en trouvant les financements nécessaires, en apaisant ses querelles intestines et en suscitant la confiance de la population. Sur ces plans, les musulmans ont encore de grands progrès à accomplir et je leur conseille la lecture des ouvrages du philosophe niçois Abdennour Bidar (17)! Non, le rôle de nos représentants est de garantir que chacun soit libre de croire en ce qu’il veut, ou de ne pas croire, de changer de religion et de pouvoir en parler librement. Leur rôle est d’assurer que les pratiques cultuelles puissent s’exercer dans les limites de la loi commune, de contrôler la salubrité des lieux de culte et de sanctionner les ministres du culte qui y prêcheraient la haine et la violence.

De plus en plus de nos concitoyens expriment haut et fort leur refus de voir s’implanter en France une société parallèle régie par la charia, cette loi religieuse moyen-âgeuse et moyen-orientale que la Cour Européenne des Droits de l’Homme a décrétée incompatible avec les principes fondamentaux de la démocratie. Et si nos élites persistent à croire que “les français sont des veaux”, ils vont se réveiller dans l’arène face à des taureaux de combat … belle bronca en perspective pour
2012 !

http://www.nissarebela.com/2011/03/06/plus-dune-centaine-de-personnes-pour-la-conference-de-joachim-veliocas-et-lapero-porchetta-rose/

PS. Finalement, l’apéro porchetta-rosé ne s’est pas tenu rue de Suisse, mais a réuni samedi soir une centaine de personnes au local de Nissa Rebela (Lou Bastioun, 9 rue ribotti) après la conférence du président de “l’observatoire de l’islamisation”, M. Joachim Vélicias, sur “islamisation globale et soumission-s locale-s” .

Eric Coffinet

(1) la “porchetta” est un plat typique de la cuisine niçoise, constitué d’un cochon de lait désossé, farci et rôti.
(2) mes lettres au maire de Nice sont publiées sur le site de Riposte Laïque
(3) http://www.youtube.com/watch?v=7p73TKqVMe4
(4) http://www.youtube.com/watch?v=0btijhITZm8

(5) http://www.youtube.com/watch?v=7p73TKqVMe4
(6)
http://rutube.ru/tracks/4113850.html?v=73fb0881b9dc914f0c24610922ec160f&autoStart=true&bmstart=1000
(7) j’ai reçu par fax la cpoie de la lettre envoyée par la LICRA au préfet des Alpes-Maritimes.
(8)
http://www.nissarebela.com/2011/03/04/lapero-porchetta-rose-sur-france-3/
(9) http://nice.cef.fr/actu_anciennes.php?action=19f
(10)
http://michel-vauzelle.fr/a-la-une/michel-vauzelle-demande-linterdiction-de-«-l’apero-rose-porchetta-»-du-mouvement-nissa-rebela
(11)
http://patrickallemand.fr/2011/02/apero-porchetta-rose-patrick-allemand-saisit-le-prefet/
(12)
http://www.nicematin.com/article/derniere-minute/nice-estrosi-condamne-lapero-rose-porchetta
(13)
http://www.andre-minetto.fr/index.php/2011/03/01/1227-a-lire-sur-andre-minetto-nice3-communique-de-presse-du-dr-andre-minetto-non-a-un-apero-raciste-a-nice-kebab-socca-paella-meme-combat-et-memes-origines-culturelles-halte-a-la-division-de-notre-population-nicoise-et-non-aux-apprentis-sorciers
(14)
http://www.andre-minetto.fr/index.php/2011/03/01/1225-a-lire-sur-andre-minetto-nice3-non-a-l-apero-raciste-a-nice-lettre-ouverte-au-prefet-des-alpes-maritimes-et-au-maire-de-nice-de-mari-luz-hernandez-nicaise-conseillere-municipale-eelv-europe-ecologie-les-verts
(15) http://www.youtube.com/profile?user=NissaRebela#p/u/22/0c9IN3jCXfs
(16)
http://www.nissarebela.com/2011/03/04/lapero-porchetta-rose-sur-france-3/
(17) http://fr.wikipedia.org/wiki/Abdennour_Bidar

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi