Nicolas Gauthier avec les islamo-collabos contre Eric Zemmour

gauthier-zemmour

Il est assez étonnant de lire sous la plume de Nicolas Gauthier une diatribe aussi polémiste sur Éric Zemmour. Qu’est-ce qui lui prend d’agresser un auteur aussi célèbre du  fait d’un discours décalé par rapport à la bien pensance.

Comment peut-il prendre le risque d’étaler son ignorance sur l’islam en sortant une telle ineptie ? « Éric Zemmour affirme que « l’islam n’est pas une religion, mais une loi, un projet politique ». Concept effectivement défendu par quelques musulmans de l’espèce ahurie, mais pas toujours vérifié dans les faits depuis ces derniers siècles« .

Il ne sait pas semble-t-il, que l’islam lors des derniers 14 siècles a prouvé largement sa nocivité politique, et sa désastreuse charia (Loi islamique) partout où il est passé. Depuis les déserts de l’Arabie, les massacres des tribus juives à la Mecque, ceux commis sur l’ensemble des espaces territoriaux en Perse, en Afrique du Nord et jusqu’au fin fond des Indes (80 millions de morts). Sans compter les ravages dans le Sud de la France et les barbaresques qui justifièrent l’invasion d’Alger pour que cesse la traite des esclaves. Toute cette déferlante meurtrière ne serait d’après lui, qu’un agglomérat d’ahuris ?

« Lire le Coran, c’est bien et à la portée du premier venu. Le comprendre est une tout autre affaire » nous dit-il. Il est clair que Nicolas Gauthier n’a jamais ouvert le Coran. Il ne sait pas que l’on ne peut pas faire autrement que d’avoir une lecture littérale du Coran puisqu’il est pour les musulmans, le livre incréé, parole d’Allah tombé tout droit sur la tête de son prophète Mahomet, analphabète dit-on. Paroles d’Allah planétaire, à prendre de gré ou de force. Jusqu’à ce que mort s’ensuive en cas de refus. Le Coran est, cher Nicolas Gauthier, ininterprétable sans risquer l’apostasie et la mort dans la plupart des 57 pays musulmans.  Petit exemple d’une connaissance que nous ne devrions pas savoir, si je suis bien le discours de Nicolas Gauthier.

Sourate 5 verset 51 : Ô vous qui croyez, ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens. Ils sont amis les uns des autres !  Celui qui les prend pour amis est un des leurs.

Il est donc inutile de savoir que le vrai musulman n’a pas le droit, sous peine de pêcher gravement, d’avoir des amis Autruches de type Gauthier. Affligeant tout de même. La contradiction est saine, la critique nécessaire. Mais est-il obligé pour assurer la contradiction, de dire des bêtises sans risquer de passer pour un ignorant en la matière et y perdre en crédibilité ?

Connaître son adversaire est inutile affirme-t-il ? Propos de gentil pacifiste. Si vis pacem, parabellum nous ont appris les anciens. Qu’est-ce que font toutes les armées du monde pour mieux connaître l’éventuel adversaire. Connaître ses forces, ses faiblesses, son idéologie, ses failles ? Pense-t-il  que les nazis ignoraient les armées Polonaises, Anglaises, Françaises et l’état d’esprit des Daladier et autres Chamberlain ? Connaître est une nécessité première. Pourtant, voici ce que dit Nicolas Gauthier au sujet de l’islam inutile à connaître.

Connaissance inutile donc, puisque consistant à combattre et non point à comprendre les motivations profondes de cet « autre » donné arbitrairement pour « ennemi ». Comprendre comme les pacifistes des années trente ? Ennemi arbitraire, alors même que l’islam a fait près de 250 morts depuis le début de l’année en France  aux cris « d’Allah ou Akbar« . L’Autruche Gauthier s’enfonce un peu plus dans le sable !

Savoir ce qui motive l’islam est une urgence. C’est au travers des textes de l’islam, qu’il faut connaître notre ennemi, n’en déplaise à Nicolas Gauthier. Nous savons qu’il ne nous veut pas du bien. Pire, qu’il veut nous dominer.

Sourate 7 verset 179 : Voilà ceux (les incrédules) qui sont semblables aux bestiaux ou plus égarés encore.
Sourate 9 Verset 29: «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.»(Dhimmis)

Il dénonce Éric Zemmour qui lors de son passage chez Yves Calvi affirma que nous allions vers une future bataille d’Alger dans les zones de non droit. Il annonce un quasi dérapage mais se vautre historiquement. En Algérie, les nationalistes du FLN et autres organisations concurrentes incarnaient un mouvement de libération nationale vis-à-vis d’un Pouvoir de type postcolonial, nationalistes qui ne pouvaient que gagner, (Le FLN avait perdu la guerre)  sachant qu’un million de colons européens ne pouvaient, à terme, dominer une dizaine de millions d’autochtones dont le moins qu’on puisse dire est qu’ils jouaient un peu à domicile.

C’est nier les raisons de la conquête d’Alger (traite et esclavage), c’est refuser de voir que les algériens n’existaient pas, c’est oublier que la troisième République soigna, donna l’instruction, bâti un pays, construisit des routes, des villes, des ports, un réseau ferré, refusa l’évangélisation des musulmans, etc. C’est balayer d’un revers de main le fait que les « colons » étaient aussi des natifs de l’Algérie depuis plusieurs générations et qu’eux-mêmes « jouaient à domicile« .

Quant à nous ressortir le discours bien-pensant sur Gaza « prison à ciel ouvert« , c’est oublier bien vite le Hamas, sa charte meurtrière, ses crimes, ses provocations, ses bombardements sur Israël, ses enfants boucliers, ses caches d’armements dans les hôpitaux, etc. Surtout, il fait fi qu’Éric Zemmour parlait de l’expérience des Israéliens et non de répéter en France, le dernier conflit au Moyen-Orient.

Nul n’est à l’abri de la mauvaise foi y compris celle de Nicolas Gauthier ! Je lui conseille de lire l’état de l’Algérie avant de dire des bêtises.

Gérard Brazon

algerie0

algerie2

algerie3

algerie

 

image_pdf
0
0

43 Commentaires

  1. Chers amis,
    Que de compliments, assortis parfois de menaces de mort…
    Assez bizarrement, lors des dernières journées de Béziers, vous deviez être nombreux. Et pas un seul, en cette enceinte n’a voulu me casser la gueule. Distraits ou tout simplement craintifs ?
    Du coup, je m’en vais appeler mon copain Pierre Cassen. Si, si, on se connait bien et on aime bien rigoler de vos courriels.
    Sans rancune et bon baisers de partout, comme lançait jadis Pierre Dac et Francis Blance sur France Inter.
    Au plaisir de parler avec vous un de ces jours, ce qui vous évitera de baver sur vos claviers.
    Nicolas Gauthier

    • Cher Nicolas

      D’abord il ne faut surtout pas prendre au premier degré ces ‘menaces de mort’ que vous avez lu ça et là dans ce billet. Certains ici vous ont voué aux enfers, prenez-le comme des hyperboles plutôt que comme de véritables menaces. Mon avis est qu’il y a un énorme malentendu, parce qu’il est absolument évident que pour une fois (peut-être pas la première mais celle-là était manifestement flagrante) vous vous êtes certainement mal exprimé dans votre billet sur Zemmour. Comme je l’ai dit plus bas, en général j’apprécie vos textes, mais là je suis resté perplexe.
      Alors je vous propose une chose: avec Pierre faites-nous un nouvel article réglant ces malentendus.

      Bisous, Albert

    • Je n’ai jamais entendu parler de vous et votre nom m’était totalement inconnu. J’ajoute qu’après avoir lu votre message je suis confortée dans la certitude que vous êtes un mort réincarné dans un perroquet qui répète à l’envi ce qu’il a entendu des millions de fois : »Gaza, prison à ciel ouvert », etc…Je connais bien Gaza, ses palaces poussant comme des champignons, son immense piscine au milieu d’une place, sa plage magnifique. Gaza où arbres et fleurs poussent à profusion. Tant il est vrai que les islamo-gauchistes, collabos et traîtres à la patrie que sont les journaleux de l’AFP (Agence France-Palestine) se complaisent à montrer toujours le même bout de rue, relique d’une guerre.

    • Intéressez-vous à l’histoire du Hamas, surtout comment il a été créé, quand… et par qui! Idem pour le Hezbollah sur la plateau du Golan et au Liban. Intéressez-vous aussi à l’histoire de la Syrie. Pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui il faut remonter au minimum à l’an 613 (la prise de Damas par les Perses) qui est la date du début des vraies hostilités mettant en conflit les qoreshites d’où est issu Mahomet. Eh oui, je sais, ça remonte à loin… mais il faut comprendre que le temps ne va pas du tout à la même vitesse là-bas qu’ici. Yerushalayim (Al-Qods pour les arabes) est LA CLÉ !

      Et alors vous comprendrez mieux la lutte acharnée d’Israël contre les soit-disant ‘palestiniens’.

  2. Ce type est un collabo de première, de la même farine que le Alain DeBenoît et que le révérend Alain Bonnet – Soral ; décidément, les Alains, y en a pas un mieux que l’autre !

  3. Ce type est un islamcollabo fini, sans doute un pote à notre Dr House sous chimio: Alain Bonnet-Soral , et un ami intime ( ça les regarde) de cet imbécile de debeunoit , Alain, lui aussi, et lui aussi très proche des musulmans; Ils n’auraient pas le profil antisémite ?

  4. Juste a voir sa photo qui est loin de le mettre en valeur on comprends que ce minus n’a pas les idées claires. En fait il fait pitié plus qu’autre chose. Je le regarde avec ses foulards de metteur en scène dans Bistro Liberté et j’ai honte pour lui, presqu’a chaque fois qu’il l’ouvre.

    • Ben ça alors, c’est de l’argument ! Avec une telle verve, je ne comprends pas que vous n’ayez pas été invité plus tôt sur le plateau télé en question. Un oubli, sans doute, étant donné vos talents manifestes. Ou peut-être nous sommes-nous déjà croisés. Réparons cette négligence et venez donc nous rejoindre dans le public. Après, on pourra toujours causer et nous verrons si vous êtes toujours aussi malin, loin de votre petit clavier. Gros bisous. Nicolas Gauthier

  5. A l’instar de LislamEstUnCancer je n’ai jamais pu donner mon opinion à N. Gauthier sur ses diatribes « pro-islam – anti islamophobes », parce que je refuse de passer par FaceBook, unique moyen de communiquer sur Boulevard Voltaire. Dommage !
    Donc, je saute sur l’occasion aujourd’hui pour dire à M. Gauthier tout le mal que je pense de ses écrits. Qu’il se fourvoie c’est son affaire mais qu’il veuille intoxiquer les autres donne la nausée. Nous sommes suffisamment matraquer par la globosphère sans qu’il s’acharne contre ceux qui, eux, sont lucides !

  6. N’ayant pas de compte Facebook (je refuse catégoriquement d’avoir un compte sur quelque réseau social que ce soit, surtout américain) je ne peux contribuer aux commentaires sur Boulevard Voltaire, alors si Nicolas Gonthier lit les commentaires du présent billet sur Riposte Laïque je lui conseille très vivement de lire ce billet:

    http://ripostelaique.com/racisme-et-antisemitisme-dans-la-priere-musulmane.html

    Surtout la partie qui évoque le contenu des prières du vendredi!

    Et j’ajoute ces deux liens:
    http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/11/04/sami-aldeeb-la-fatiha-et-la-culture-de-la-haine/
    http://sami-aldeeb.com/tafsirs/Fatiha_amazon_fr.pdf C’est la version PDF (gratuite) du livre

    • Les reseaux sociaux peuvent aussi etre un moyen de lutte contre les dirigeants pro islam. Il suffit d’en faire un instrument de bataille ideologique en mettant de côté l’intime, le personnel, le privé. Ce ne sont pas les armes qui sont dangereuses, c’est celle ou celui qui les utilise. Sachez utiliser pour mieux vous battre sans rien abandonner de vous-même.

  7. D’ordinaire j’aime bien la verve de Nicolas Gonthier et son humour acide sur la plupart des sujets, même si parfois mon opinion diffère des siennes, au moins avec lui on a le plaisir d’une lecture plutôt drôle… mais là j’avoue que comme tout le monde ici je suis vraiment resté perplexe devant sa diatribe contre Eric Zemmour, à tel point que je me suis demandé s’il n’avait pas choisi de rédiger tout ce billet par des antiphrases (une figure de rhétorique consistant à exprimer une idée par son contraire, généralement avec beaucoup d’ironie clairement visible).

    Et puis à force de relire son billet, j’ai fini par rejeter cette hypothèse et effectivement il reste vraiment un sérieux malaise.

  8. Ce texte de Nicolas Gauthier est un tissu de conneries toutes plus belles les unes que les autre.
    Afficher en un seul article de EuroLibertés autant de preuves de sa méconnaissance du sujet, que ce soit concernant l’ islam ou encore la guerre d’ Algérie et l’ Algérie tout court est consternant. A un point que l’ on peut se demander ce qui a pu le motiver pour pondre un texte aussi débilo-menteur.
    Défendre l’ islam en France ? Dédouaner l’ islam des horreurs qu’ il inflige au monde depuis 14 siècles ? Dans ce cas qu’ il étudie la question, Sami Aldeeb peut lui venir en aide.
    Se « payer » Zemmour ? Meilleures ventes Amazon: 1er Zemmour, pas de N. G. parmi les 100 premiers. Envie ? Rancœur ?

    • Rancœur ? Pas du tout ! Je défend Éric Zemmour depuis des années, alors que ce n’était même pas la mode. Quant aux ventes, je vous rappelle aussi que Maître Gims vend aussi beaucoup d’albums. Comme quoi… Bisous. Nicolas Gauthier

  9. Hier, sur Europe 1, c’était la « fête » de Zemmour » bombardé par des chroniqueurs rigolards. Aujourd’hui, sur cette même station de radio, c’était la « fête » de Trump et l’éloge à vomir de la Clinton par un chroniqueur faisant le pitre pour que cela passe mieux auprès des auditeurs. ( sublimation ). Il faut croire qu’ils sont payés à la pièce ces minables idiots utiles. Ce n’est pas avec des corniauds de cet acabit que l’on sera informé correctement.

  10. Vraiment étonnant ce rejet des vérités énoncées clairement par Zemmour de la part de quelqu’un qui, jusqu’à présent, était un des contributeurs que j’aimais bien. Je lirai dorénavant ses articles d’œil différent maintenant. Fallait pas déconner Nicolas Gauthier !

  11. Algérie, Irak du XXIeme siècle!
    Qu’est ce qu’on est bien parti foutre la bas franchement!!?

  12. Gauthier est une émanation de l’extrême droite post-nazie…
    N’oublions pas que Hitler et les nazis étaient fascinés par l’Islam.
    Ce tropisme persiste.

    • Encore faut’il imaginer que les nazis etaient d’extrême droite. Ne JAMAIS oublier que les nazis sont issus du pire du socialisme. Qu’Hitler avait investi un petit petit d’extrême gauche, que Goebbels disait que le parti nazi etait le seul parti veritablement socialiste dans toute l’Europe. Le communisme et le Nazisme sont les frères jumeaux du socialisme. Ils se sont entre dévorés du fait de l’un deux plus gourmand, plus cinglé.

      • Parfaitement exact. Nazisme est d’ailleurs une abréviation. Le développé de Nazisme était NationalSozialismus ce qui indique clairement de quelle idéologie il était issu. Et le parti politique qui en était le groupe constitué s’appelait NationalSozialistische Deutsche ArbeiterPartei (Parti national-socialiste des travailleurs allemands) avec l’acronyme NSDAP qui sont les lettres en majuscule de son nom. Et il n’a jamais changé de nom, il l’a porté jusqu’à sa disparition lorsqu’il fut dissout par le Procès de Nuremberg. Et lors du Procès de Nuremberg justement, les juges ont instruits des kilomètres de dossiers de textes concernant l’affiliation du nazisme à l’idéologie socialiste.

    • Le parti nazi que la bien-pensance atlantiste (depuis la création de l’ONU et de l’OTAN) place ostensiblement à l’Extrême-Droite pour enfumer les populations (à force de le répéter dans les manuels d’histoire et dans les médias c’est devenu « naturel » pour les populations) était, faut-il une nouvelle fois le rappeler, un parti SOCIALISTE, et qui le revendiquait haut et clair jusque dans son nom ! Et son accointance avec l’Islam (représenté par le Mufti de Jérusalem) va tout à fait dans le sens du socialisme puisque le socialisme combat avant tout la chrétienté.

    • Les deux seuls partis qui ont clairement été d’extrême-droite pendant la seconde guerre mondiale (et en fait dès la fin de la première guerre mondiale) furent le parti fasciste de Mussolini (le Partito Nazionale Fascista) et le parti franquiste du général Franco (le Franquismo, incluant le Nacional-Catolicismo, groupe ultra-radical de catholiques nationalistes). Je vais reparler ci-dessus un peu plus du « fascisme » de Mussolini.

    • En 1914 les socialistes italiens créent les Faisceaux d’Action Internationaliste (Fasci d’Azione Internazionalista, c’est d’ailleurs du mot ‘fasci’ (‘faisceaux’) que vient le mot ‘fascisme’), un manifeste d’intellectuels socialistes internationalistes et de syndicalistes communistes marxistes présentant des arguments pour faire entrer l’Italie dans la guerre. Mussolini, qui était directeur du journal du Parti Socialiste Italien (PSI), refuse de signer le manifeste et rédige un article s’opposant violemment au manifeste, ce qui est évidemment très mal reçu par le parti… puisque c’était le journal du parti! Il se fait alors virer du parti. Il va alors devenir violemment anti-socialiste.

    • En 1919 il crée les Fasci Italiani di Combattimento (Faisceaux Italiens de Combat), un mouvement plutôt centriste. En 1920 le mouvement devient très populaire et attire des gens de la petite bourgeoisie très attachée à l’identité italienne qui tirent le mouvement de plus en plus à droite… Puis en 1921, à partir du noyaux le plus dur des Fasci Italiani di Combattimento il crée le Partito Nazionale Fascista (PNF), parti d’Extrême-Droite NATIONALISTE violemment opposé au PSI socialiste INTERNATIONALISTE… dont dont beaucoup des membres étaient issus ! Prenant le contrôle du pays, il instaure une dictature. C’est à partir de ce moment que le mot « fascisme » va prendre tout son sens.

    • Il faut bien comprendre qu’il y a deux courants dans le socialisme. Un socialisme nationaliste et un socialisme internationaliste. Le parti nazi était un parti SOCIALISTE NATIONALISTE (d’où son nom). Les différents partis qui ont existé en France (et ceux qui existent toujours aujourd’hui) ont tous été (et sont toujours) des partis SOCIALISTES INTERNATIONALISTES. Le socialisme nationaliste s’est détaché peu ou prou du communisme, alors que le socialisme internationaliste y reste très attaché. Et nationalistes comme internationalistes, les deux courants ont un point commun : l’anticléricalisme et la volonté de détruire la chrétienté. « La religion est l’opium du peuple » avait écrit Marx.

    • Il faut se souvenir notamment que la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat est une loi qui avait été déposée par Aristide Briand qui était un socialiste très engagé (il avait même été le Secrétaire Général du parti jusqu’en 1904. Et cette loi avait été adopté malgré la violente opposition du Vatican qui voyait là déjà le début d’une entreprise de destruction de la religion catholique en France. L’avenir a donné raison au pape.

  13. Ce Gauthier, personnage qui fait dormir pendant « Le Bistrot » de TV Liberté, est simplement jealoux car le sien est sans doute infiniment plus petit que celui d’Eric Zemmour…….je parle de leur intellect biensur, du moins de celui de Zemmour – je n’ai pas vu preuve que l’autre en a un.

  14. Nous savions déjà que Nicolas Gauthier était un individu prétentieux apparemment très jaloux de ceux dont les écrits ont plus de succès que les siens. Ses articles sont parfois drôles et bien tournés mais cela ne suffit pas à faire une pensée.

  15. « un million de colons européens ne pouvaient, à terme, dominer une dizaine de millions d’autochtones » … dit-il !
    Et pourquoi ne l’ont-ils pas fait quand ils étaient seulement 20.000 à crever dans les marais putrides, avant qu’ils ne soient UN petit million ? Tout simplement parce que le fruit était mûr cher monsieur … et bon à croquer ! Pendant 132 ans nous avons travaillé pour eux.
    Quant à dire qu’ils ont gagné la guerre … c’est une insulte que vous ne diriez pas devant moi.
    Il est bien dommage que le duel ne soit plus d’actualité … mais vous avez, virtuellement, mon poing dans la gueule !

    • Bien vu…et je m’associe avec vous pour faire une tête au carré, à ce pôvre CRÉTIN.

    • La Tunisie où je suis née il y a 70 ans, n’a absolument rien à voir avec celle que les touristes découvrent. A l’époque les automobiles étaient encore très rares. On se déplaçait à bord d’une voiture tirée par un cheval. Les Français dont je faisais partie ont tout construit sur ce qui n’était, quand ils ont émigré de France, que des marécages. Chemins de fer, Postes, Banque Administrations, Ecoles, Hôpitaux, Mairies, ont planté une multitude d’arbres tels que palmiers, acacias, eucalyptus, vignobles et des variétés de fleurs telles que jasmins, héliotropes, capucines. Ils ont même construit des kiosques à musique. Quand je pense à ces arabes ingrats qui tentent de culpabiliser les Français

  16. Merci Gaulthier.

    Votre exercice de mauvaise propagande rend service à la résistance , quatre fois :

    – vous vous êtes définitivement discrédité.
    – votre rédacteur en chef est un collabo pour avoir toléré la parution de vos inepties.
    – vous venez de faire perdre 1000 abonnés à votre journal.
    – vous faites la démonstration en creux que l’islam est l’ennemi du genre humain.

    Les trois premières conséquences , on s’en tape.

    Mais pour la quatrième, en guise de remerciement, on mettra des fleurs sur votre tombe.

    • Cher François,
      Voilà qui est charmant…
      Mais au fait, vous êtes qui, exactement ?
      Ah oui, j’oubliais, un résistant !
      Mon arrière grand-oncle, ayant perdu un œil au Monte-Cassino, à la tête d’un détachement de tabors marocains, n’avait sûrement pas votre courage.
      Et à part résister devant votre ordinateur, vous faites quoi, comme vrai métier, dans la vraie vie ?
      Gros bisous.
      Nicolas Gauthier

  17. BRAVO A CE JOURNALISTE TRAITANT LES MUSULMANS DES PAYS APPLIQUANT LA CHARIA et ceux voulant l appliquer d ahuris ou ABRUTIS CRETINS DEBILES BELLE LUCIDITE ET COURAGE A COMMUNIQUER A DAECH IDIOTES LES LOIS D ALLAH DESTINEES AUX ABRUTIS MUSULMANS

  18. Ce Nicolas est le parfait exemple de ceux comme lui toujours restes a l’age de l’adolescence en quete d’attention

      • L’ignare doublé d’un insignifiant vous répond néanmoins : merci pour tant de gentillesses. Au plaisir de vous voir sur un prochain Bistrot libertés. Bisous.
        Nicolas Gauthier.

    • Un minable qui n’arrive même-pas au niveau de l’orteil de Zemmour, un bafouilleur qui nous emmerde sur  » Le Bistrot  » de TVL et qui se voit offert une place sur  » Eurolibertés  » pour une prose innacceptable et tordue. Ceux qui vous donnent l’opportunité de sévir sur leur antenne n’ont rien à y gagner. En journaliste que vous prétendez être, commencez par étudier l’histoire de l’Algérie de ce qu’elle fut et de ce qu’elle est. Un ignare çà la boucle. Un insignifiant çà se cache.

Les commentaires sont fermés.