Nîmes : la directrice d’école menacée d’être égorgée par un père d’élève

Publié le 30 septembre 2016 - par - 27 commentaires - 3 745 vues
Share

Djihad FranceUn père de famille a menacé d’égorger la directrice de l’école maternelle Henri Wallon à Nîmes. Il a été interpellé vendredi matin avec sa fille aînée.

Tout est parti d’un signalement sur des suspicions de maltraitance d’une élève. Elle avait des traces de brûlure sur le visage. Les services de police ont été alertés, jeudi, sur le cas de cette fillette scolarisée en maternelle. Lorsque la mère de famille est venue récupérer sa fille à l’heure du déjeuner jeudi, la direction de l’établissement ne pouvait pas la lui remettre puisque la justice avait ordonné une expertise de la fillette. Un examen médical a rapidement rassuré tout le monde, il ne s’agissait en fait que d’un accident domestique.

La famille de l’enfant a, elle, souhaité avoir des explications sur ce signalement. Un rendez-vous a été fixé le lendemain matin vendredi avec la directrice accompagnée pour la circonstance d’une inspectrice de l’éducation nationale. Le vendredi matin donc, les explications ont rapidement dégénéré en propos menaçants. Les parents de la fillette ont été reçus par la directrice. La sœur aînée de la gamine scolarisée en maternelle qui voulait assister à l’entretien n’a pas été invitée dans l’école.

Devant les grilles de l’établissement la sœur aînée, âgée de 22 ans, a manifesté son mécontentement devant des policiers municipaux. Des propos menaçants auraient été tenus devant des témoins, notamment des paroles visant à « brûler » l’école… et la directrice! La police nationale a été appelée rapidement en renfort. à l’intérieur de l’établissement la situation n’était pas meilleure, puisque le dialogue a été suspendu lorsque le père de famille a fait face à la directrice et à la représentante de l’inspection d’académie. Le père a menacé de « l’égorger » en mimant le geste. La police a interpellé la sœur aînée et le père. Ils ont été placés en garde à vue vendredi matin, et présentés au Parquet de Nîmes dans la soirée. « En fonction de la gravité des faits et des propos tenus, les deux personnes ont été déférées. Nous avons requis des mandats de dépôt contre le père et sa fille « , souligne le vice-procureur, Patrick Bottero, en charge des conflits dans les établissements scolaires. En soirée, le juge des libertés et de la détention a décidé d’écrouer le père de famille qui nie « les menaces de mort ». Sa fille d’une vingtaine d’années est sous contrôle judiciaire. Elle a avoué partiellement les menaces de mort indiquant qu’elle avait ciblé l’école mais pas la directrice. Elle aurait expliqué qu’elle avait agi sous la colère.

Les deux individus sont renvoyés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour « menaces de mort sur des personnes chargées d’une mission de service public ». La fille en outre est poursuivie pour des « outrages ». Ils seront jugés dès la semaine prochaine.

Richard Roudier

liguedumidi@orange.fr

PS : le père a été condamné à 2 mois de prison avec sursis, la fille à 3 mois de prison avec sursis…

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Cayssials

2mois avec surcis c’est tout et si ça avait était des bons français

dominic Gillet

merci richard, tu es excellent

Renélataupe

CHARTER………….

Dunois

Le type qui a été jugé et a BENEFICIE d’une petite peine est heureux. Dans 2 mois, il portera plainte et se définira comme une victime. Il y a maintenant plus simple : une balle dans la tronche et voila, c’est tout bon.

Conophobique

Couper les allocations de suite et renvoi dans le doux pays chamelier de leur rêve.

avec sursis…

antecume

Mon rêve, une directrice hallal !
Je plaisante bien sur, mais il faut quand même se rendre compte qu’après le foot et le tiercé l’égorgement est le troisième divertissement en France.
Elle est pas belle la vie ?

Maxime

travailler dans une école, un hôpital, de nos jours, c’est devenu dangereux ! déjà que les salaires sont minables par rapport à des concours difficiles… il faut vraiment être motivé. Pour ma part, je ne le suis pas et malgré mon parcours d’étude réussi, j’ai préféré ne pas m’orienter vers l’enseignement en dépit de l’estime que j’ai pour ce métier et tout ce qu’il représente. Gagner deux fois plus dans le privé, bien à l’abri dans un bureau, c’est quand même plus confortable…

Markorix

Sursis après sursis ils finiront évidemment par justifier leurs actes violents, car chez eux la repentance n’existe pas, on obéit aux ordres de la tribu mondiale et c’est tout. Pauvre pays que j’aime tant, quand je pense à l’époque où les maîtres et les maîtresses d’école distribuaient des bons ou des mauvais points… et que selon le cas on était fier ou embêté… et je le dis sans aucune nostalgie. Les règles étaient claires, c’était une manière, un peu dépassée bien entendu, de distinguer le bien du mal, sans se menacer de mort les uns les autres. On est vraiment dans la boue.

JILL

Nos putains de  » chances  » ne manquent jamais une occasion de donner dans l’exaction .Une telle saloperie justifierait l’expulsion de la famille avec interdiction de reparaître en France .Qu’est ce qu’ils ont ces salauds à vouloir égorger tout le monde.

Quand dés l’enfance, on a appris a égorger des moutons dans la rue pour l’Aïd cela devient un réflexe conditionné.

pas de sursis mais de la prison ferme à défaut de les expulser il ne faut pas rêver !!

Olivier

Donc, pas de condamnation, une fois encore.

Jevek Kraké

« .Le vivre ensemble c’est super sympa » disent les abrûtis de bobos qui vivent dans des immeubles sécurisés, et dont les enfants ne vont pas dans les écoles multi culti.

anonyme

rien ils ont rien eux c est quoi cette justice de merde et un automobiliste qui dépassera d un kilomètre lui il sera en taule et pour temps il aura rien fait de mal .c est grave de dire je vais t égorger vous voyez bien que tout ces étrangers il faut rien leur dire sinon ils foutent le bordel ,NOTRE PAYS EST FOUTU AVEC CES GENS ET NOUS FRANÇAIS IL FAUT FERMER NOTRE GUEULE SINON NOUS SOMMES RACISTES .honte à hollande cette grosse ordure qui fait envahir notre pays par des étrangers qui viennent que foutre la merde.VIVE MARINE ET MARION ET PLUS VOIR LA TETE D ENCLUME D HOLLANDE DEHORS ET VITE

méthode « ISLAMIQUE »ou tu te plies,ou l’on t’égorge,et…ça ne fait que commencer,alors FRANÇAIS: »SOUMISSION,OU,RÉBELLION »..!!?????

Jean-Bernard

De toutes façons, ils n’iront pas en taule…

m...a

eh ..ça fait partie du vivre ensemble…quelle chance de pouvoir se faire insulter et menacer de mort ….on ne connaissait pas ça dans nos écoles; avant..oui mais avant quoi????? à vous de trouver !

Clodel

Ces musulmans ne s’intégreront JAMAIS parce qu’ils en sont incapables, ayant grandi dans la cruauté sanguinaire du Coran et des égorgements de mouton. Ils vivent dans la haine de l’autre…Notre seul espoir, la bientôt guerre civile qui fera des victimes mais nous débarrassera de ces vipères

cri

qu elles fassent attention ces gens sont traitres

ils sont traites et rancuniers « pour eux la vengeance est un plat qui se mange froid » ils reviendront la menacer ou foutront le feu à l’école , en lâches, le soir …pour laver « LEUR AFFRONT » (garde à vue …détention … condamnation …) leur crime de lèse majesté !!! quel orgueil mal placé … en fait ils ont une telle rancune de « n’être RIEN » et d’être seulement un pantin manipulé par la religion à laquelle ils sont FORCES d’obéir sans broncher .. qu’ils en veulent à la terre entière …et ce ressentiment est tellement verrouillé à l’intérieur, qu’il ne peut qu’exploser par la violence … la cocotte-minute lâche la soupape et sa vapeur … on ne les calmera pas de si tôt !!!

montecristo

Dès qu’ils sont à l’étranger ces gens là ne respectent aucune autorité. Tant que nous accepterons de les laisser faire, tant que nous ne donnerons pas quelques exemples de renvois au pays, ils continueront à nous imposer leur mentalité, leurs exigences et leurs caprices ! Il faut absolument qu’ils apprennent que leurs excès, y compris de langage, ne sont pas plus tolérés chez nous que chez eux !

rasmus

Les prendre par la peau du dos et les virer à grands coups de pompes dans le cul.

Desgans

Je préfère avec du 12 !

Et dire qu’au printemps, la socialie a fait diffuser des pubs anti blancs, vantant leurs instincts racistes, intolérants, violents envers leurs frères et soeurs de la belle diversité.

dehors de la france !

I D E O L O G I E MARXISTE … PROPAGANDE SOCIALO-ISLAMOPHILE !!!