Nîmes : un non-terroriste chauffard fonce sur la foule

Publié le 17 septembre 2018 - par - 22 commentaires - 1 798 vues
Share

Voyons, ci-après, faits et constats :

La Feria des Vendanges est une fête. Disons : un événement festif. Soutenu par la municipalité, comme tant d’autres événements de ce type. Comme d’autres municipalités soutiennent ce qu’elles veulent.

Laquelle municipalité nîmoise, semble-t-il réfractaire aux attentats de toute sorte, praticables ici ou là selon les tolérances intempestives de bon aloi – car le binarisme est une oppression des minorités, et rien ne prouve que les attentats sont des attentats, ou qu’ils sont nocifs, ou qu’il est impossible de vivre avec, ou qu’on ne peut s’y habituer – a demandé à ce que soient installées, dans cette bonne ville de Nîmes, des barrières anti-attentats.

On se demande d’ailleurs pourquoi ce type de réfractaires plus ou moins gaulois s’acharnent à contrer les nouvelles traditions que nous apportent le multi-cul-turalisme de Maintenant et la Modernité-Bobof pourtant défendus bec et ongles par Jupiter lui-même !? Par pure méchanceté ? Par racisme réfractaire au racisme racisé revendicatif panoptiste ? Par peur de l’Inconnu et de l’Univers et des teckels à poil long, ressemblant, un peu, de loin, surtout de nuit, aux crocodiles du Nil du blason Col-Nem de la ville ? Pourtant, la feria elle-même n’a-t-elle pas été importée, comme le Père Noël rouge Coca, de même que l’identité romaine de la ville (Nemausus), avant ? Puis devenue référence gallo-romaine ? Bon, d’accord, ce n’était pas toujours dans le calme, comme maintenant, mais tout de même, la conscience d’un passé est bien une maladie mentale (on dit ça aussi du socialisme, et autres sociétalismes idéo-dictatoriaux, alors que là, c’est injuste : il n’y que vacuité référentielle, pas, ou même plus, aucun témoignage, sinon quelques malveillances fort connotées…). Des preuves ? Voici que voici, ici, Musée de la Romanité : https://museedelaromanite fr ; et ici encore : Open Nîmes : https://www.openimes.fr/decouvrir/monuments-et-sites/liste-des-musees-et-des-curiosites/

Enfin, c’est comme ça : la moisissure endémique franchouillarde identito-paternaliste est longue à éradiquer, et les réfractaires doivent être réduits, combattus, vaincus comme peuple, comme nation. Et ce, depuis l’étranger, plutôt (non, nous n’avons pas dit depuis le New York de certaines sectes pseudo-kabbalistes de Wall Street : nous pensions seulement depuis la nouvelle colonie jupitérienne du Danemark, dont d’ailleurs le peuple « luthérien » ne nous demande, à nous Français… rien !).

 

Alors « force est de constater » – un de ces idiotismes dont use la presse sachante, d’État – que les barrières anti-terroristes ont quelque peu protégé les cibles du non-attenteur, puisqu’il n’y a « que 2 blessés », graves, comme se réjouit le préfet du Gard, un mini-Mister80 consciencieux par (a)culture-standard, comme tous les nombreux (8 millions, pour le moins, métamafias périphériques plus ou moins incluses ! Dont nombre d’entre eux, trop, et toujours intouchables, dévoyés, ont un comportement de janissaires, missionnaires servant l’inusable idéologie punitive-systémique contre le peuple qui les rémunère et dont l’existence suspecte justifie une telle pittoresque et ruineuse surnumérité) fonctionnaires français. Un modèle tel qu’apte à fortement influencer une réplique à dimension UERSS, euh : du « Machin » de Bruxelles qui nous protège…

Le non-terroriste, « fonctionnaire, père de famille, connu par les services de sécurité, ayant plusieurs adresses, etc. » n’est, tout compte fait, probablement qu’« un peu dérangé » – selon le préfet-médecin  au diagnostic identique à celui, immédiat, du préfet-médecin marseillais lors de l’égorgement de deux jeunes filles françaises à la gare Saint-Charles il y a un an, ou encore au diagnostic du procureur-médecin pour un attentat à la camionnette sur un abribus à Marseille, ou encore le même diagnostic du préfet-médecin des Alpes-Maritimes auparavant lors d’un des multiples faits de divers Niçois à la kalach il y a quelque temps aussi. Et donc, il n’y a pas de place pour les rieurs (jaloux, illettrés, cyniques, réfractaires, lépreux, à vomir et toujours et encore nauséabonds), de constater quoi que ce soit, car il n’y a rien à voir ni à dire ni à écrire, et circulez sinon on vous coffre !

Certes, entre fonctionnaires responsables consciencieux, amoureux de leur pays et de leur peuple, on se protège. Les gens du privé, ces destinés réfractaires à être soumis, devraient en tirer une leçon ! Aucune solidarité entre eux, et après ils viennent vous dire « oui, mais nous, si on protestait de quoi que ce soit, on serait immédiatement virés de nos boîtes, puis fichés partout ! ». Cette mauvaise foi ! Alors que 73 % d’entre eux sont rémunérés sur la base du SMIC, QueLeMondeNousEnvie© ! Ce qui, pour ceux qui ont un SMIC complet, équivaut carrément à 5 % ou 10 % de plus que le pauvre migrant moyen à carte bleue ministérielle bloquée à 1 170 €, preuve qu’il est bien sans identité, ni droit, ni obligation, sans impôt, ni loyer, ni nourriture à payer – sans pouvoir démontrer sa volonté de « faire France » donc ! – avec une protection AME discriminante, donc sans même la protection médicale octroyée – avec précautions – au citoyen populiste qui trouve encore à renâcler, chanceux qu’il est d’être toléré sur cette planète et particulièrement (encore…) en France universelle !…

Ainsi, le réflexe confraternel entre ServiteursDeMonEtat™ n’est que bien normal quand on voit de quoi sont capables les peuples, les citoyens : les bains de sang en Hongrie, Pologne, Tchéquie, Autriche, Italie (où les fascii socialisti – dont est issue la contraction « fascisme » – vont jusqu’à tremper dans des histoires de recherche de responsabilités lors de l’effondrement criminel d’un pont génois), États-Unis, Birmanie, le démontrent quotidiennement. C’est bien simple, on s’y croirait sous Mao ! (Mao, le Roi du Vélo des Pékinois de jadis, que nos zélites nostalgiques admirèrent tant !).

Dès lors, quand on voit ce qu’on ne nous montre pas ailleurs et quand on voit ce qu’on nous montre ici mais pas ailleurs, ben on se dit qu’on est bien protégé ! Par des fonctionnaires non terroristes mais juste fonceurs sur les foules ! Déjà que nombre de guichets sont peu engageants (du moins, les serviteur.euse.s… y régnant…) !

D’aucuns, tout de suite, y voient du mal, dans tout ça : « alors on n’est plus en France, on n’est plus libre de s’amuser comme on veut !? Ça sert à quoi de jouer au jeu du chat et de la souris avec les collègues si ensuite on « se fait disputer comme quoi c’est du terrorisme que foncer délibérément sur les gens, comme si on n’avait aucun droit ! ». Et gnagnagna…

Oui, tout ça est nauséabond. N’ayons pas peur des mots : très fasciste ! Le tout, oui.

Mais oublions donc tout cela, faisons du vélo avec Mister80 (et accrochez-vous !, « he’s very good », Edward !, moins que Sarko, mais enfin ..! : 80, c’est sa vitesse de croisière en ville, en auto, quand il suit le Tour de France, à Valence ; ou ailleurs. À Paris, quand il travaille et qu’il va, aussi, au bureau !). Lui et sa clique de sous Pieds-Nickelés : qui vont nous mettre (de gré ou de force, comme, à propos, le dit Sarko l’Eugéniste – non, pas Sarko le Génie… – au sujet du métissage obligatoire des Français récalcitrants) en selle… telle la France elle-même, du coup.

D’ailleurs, sans dents (8,8 millions de pauvres officiels, presse nationale au 13/09/2018, 1 par fonctionnaire) que voulez-vous faire d’autre, sinon les exposer un peu plus…

Voir ici, Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/14/20002-20180914ARTFIG00056-le-gouvernement-veut-pousser-les-francais-a-faire-du-velo.php

Ester Lodii, A&D180914

Francis Vannier

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JOJO D ARIMATHIE

JE M APERCOIS QU IL Y A DE PLUS EN PLUS DE PREFETS MEDECINS PSYCHOLOGUES ET PSYCHIATRES DANS NOTRE DOUCE FRANCE …DONC ALORS IL N Y A PLUS DE TERRORISTES MUSULMANS DEVOYES DE L ISLAM . CA NOUS RASSURE TOUT CA BORDEL !.AUJOURDHUI ENCORE CES SALAUDS DE FLICS ONT OSE DERANGER UNE BANDE DE DJEUNES MINEURS DANS UNE VOITURE EMPRUNTEE. LES PETITS CHERIS ONT FORCE UN BARRAGE ET ONT RENVERSE 2 QUE SALAUDS DE FLICS . CES DERNIERS SONT HOSPIT DANS UN ETAT GRAVE !!!… QUE VA DIRE LA JUSTICE AUX VEUVES ?

Emile ROUX

les « non terroristes » sont comme les « djeunes » ou les « vladimir », ils cherchent les moyens de s’amuser à cause du chomage

DUFAITREZ

J’ai cherché une ligne « conductrice », cas de le dire, dans ce gloubiboulga !
Je m’époumone chaque jour à réfuter des articles trop longs, sans ponctuation, voire sans intérêt…
BV a fait le ménage depuis longtemps, ça devient insupportable ! (sans citer de noms);
Que fait le Comité de rédaction de RL ?.

Emile ROUX

BV a tellement fait le ménage que l’on ne peut plus commenter

DUFAITREZ

Exact, j’y fus longtemps… Mais maintenant 2.500 signes ! Lisible !

Christine L

Beaucoup trop long et indigeste ! Style ampoulé et confus, j’ai lâché en cours de route. Faites comme pour les commentaires des lecteurs LIMITEZ le nombre de caractères des contributeurs, merci d’avance.

patphil

novelangue: déséquilibré= terroriste!
point barre; on est moins sots qu’ils le pensent
comme populiste = nationaliste/patriote
illettré, fainéant, lépreux, = gens biens (ça il fallait le faire)

Judex

J’ai assisté dimanche à une corrida d’anthologie à Nîmes : 10 oreilles et une queue et, entre autres bonheurs, une belle Marseillaise pour commencer, reprise par 10000 voix (des fachos comme moi sans doute) enthousiastes. Et un service d’ordre réconfortant, dans la bonne humeur. Vive la feria! Vive la France!

Bombastus

A retenir: le concept de non-terroriste.

Rems

Tss, tss, par pure sympathie je mettrais 9/20 !

Aux Armes Citoyens

Un tout petit conseil : faites plus simple dans votre rédaction. Point n’est besoin d’en rajouter des tonnes.

gabriel zallas

Si ‘auteur de ce commentaire écrit des livres, il ne doit pas en vendre beaucoup vu la lourdeur incompéhensive de sa prose.

paxir

Article vraiment pas bon, une écriture incompréhensible, un style tortueux agaçant. A faire hurler n’importe quel professeur de français.

jan le Connaissant

? !…

Aux Armes Citoyens

Ben oui, je sais…

barracuda58

C’est vrai que cela ressemble à du gloubi-boulga. C’est indigeste Monsieur Vannier.

Marc

Un peu difficile à lire et à comprendre. Normal, je n’ai pas de diplôme universitaire.

Aux Armes Citoyens

Je n’ai qu’un bac + 3… malheureusement.

Martin (du Gard)

OULALA QUE C’ EST AMPOULÉ TOUT ÇA !!! Faut vraiment s’accrocher pour en tirer quelque chose et s’ en souvenir 10 secondes après lecture. Mon bac + 10 fut totalement débordé ! Au bout de 10 à 15 lignes d’efforts, j’ai décidé de survoler à tout birsingue pour ne pas faire surchauffer inutilement mes méninges. À l’ avenir, Françis, ménagez nous, ménagez vous, et tout sera + économique, + clair.
Signé : Un nîmois pas fan du tout de férias, mais pas contre non plus. Il en faut pour tous les goûts.

Aux Armes Citoyens

Martin,
La bonne rigolade que vous nous donnez, trop top !

quiditvrai

Francis Vannier , ou l’art de se dire : pourquoi devrais-je expliquer les choses simplement quand je peux dans ce texte-ci le faire d’une façon compliqué voire incompréhensible pour plusieurs ? N’est-ce pas le signe de ma supériorité qui devrait suffire à vous convaincre d’accepter mes idées et conclusions notamment entre autres sur Médine.
Francis il serait temps de remettre en question votre capacité d’enseignement.

Aux Armes Citoyens

Serait-ce un autre « jupiter » le Francis ? A son corps défendant, bien entendu, pas comme l’autre.