Noah fait une chanson contre le FN pour faire oublier sa complicité avec Dieudonné

Publié le 6 mars 2014 - par - 2 942 vues
Share

Sacré Yannick Noah ! Vous savez ce tennisman qui a gagné Roland Garros, et qui s’est reconverti avec succès dans le show business, le modèle du mec cool, la personnalité préférée des Français, celui qui a toutes les qualités (talentueux, sympa, grand, ouvert, tolérant, etc.), le modèle d’intégration qui galvanise notre jeunesse française et qui ne perd jamais une occasion de stigmatiser comme racistes, ceux qui ne penseraient pas comme lui. Il vient de faire une chanson où il s’attaque plus qu’implicitement au Front National.

NoahdieudonneJe ne suis pas un adhérent ou un défenseur du Front National, mais il y a quand même une incohérence qui m’interpelle…

En effet, Yannick Noah est en même temps le grand pote de Dieudonné, une autre personnalité au talent incontestable, qu’il met de manière encore plus incontestable au service d’une haine antisémite maladive, et qui a tellement d’affinités avec le Front National, qu’il a fait de Jean Marie Le Pen, le parrain de son fils.

Pourtant, il me semble bien que Jean Marie Le Pen est proche du FN, et que le FN c’est des racistes. Donc Dieudonné, il doit être raciste ?

Allez comprendre…Yannick Noah, il est pour le Front national ou il est contre ? Il aime bien les gens qui en sont proches ou il les combat ?

Il est contre, mais a des potes super proches du FN.

Il y a visiblement une incohérence…

Quant au juif (présumé riche et puissant), il représente symboliquement, pour tous ceux que ça intéresse, l’archétype du blanc au sommet de la pyramide du blanc, donc par extension du colon, de l’exploiteur enrichi, donc de l’homme que l’on peut abattre… Dès lors, si Dieudonné veut se les faire pour défendre un prétendu honneur noir extensible à toute la diversité, qu’est-ce que ça peut faire ? Les juifs ont eu leur heure de gloire et nous on nous a suffisamment cassé les pieds avec la shoah (mais on n’a pas encore commencé, avec la chasse et la spoliation des juifs des pays musulmans…). Place aux autres !

Résumons : si Yannick Noah, fait une chanson contre le FN, c’est qu’il veut lutter contre le racisme, qu’il veut promouvoir la diversité black blanc beur, qu’il faut arrêter l’hydre fasciste, et rentrer dans les standards de sos racisme pour garder le droit de passer à la télé et sur les ondes radios. Ok, pourquoi pas…

S’il soutient et qu’il est pote avec Dieudonné, c’est probablement que c’est un mec cool lui aussi, sympa et qui a des bonnes idées. Entre anti racistes, on se comprend, …mieux : on se reconnait.

Donc pour Yannick Noah le racisme du FN, il faut lutter contre sauf si ça passe par Dieudonné, car ce n’est plus du racisme, c’est de l’antisémitisme. Vous avez compris ?

Stéphane HADDAD

PS : Pour anecdote, je me souviens aussi d’un match à Roland Garros, où alors qu’il y avait une balle litigieuse, il avait commencé à s’en prendre à l’arbitre en prenant un accent africain (il n’était plus français… ?)… en gros, il insinuait que l’arbitre avait déclaré la balle out, car il était raciste… ça m’avait marqué… pas très fair play, mais bon, quand on veut gagner et que l’enjeu est important, tout est bon… Je ne sais pas si ça n’aurait pas fait plus de buzz, voire de scandale si un joueur blanc, s’était permis une allusion sur un arbitre noir… (on le saura peut-être un jour si ça arrive…)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.