Noël à Nazareth

Des Juifs israéliens à Nazareth pour vivre un Noël « européen »

On ne fête plus Noël dans la majorité des démocraties, par contre en Israël, il est fêté en grandes pompes.

Pour ceux qui osent dire qu’Israël est un apartheid, que la démographie de ses chrétiens est en diminution, que ces derniers sont malmenés, discriminés… vous mentez effrontément, vous mentez et vos raisons sont évidentes… Vous voulez faire croire que les juifs sont inhumains, sont violents, racistes, haineux, et que sais-je ? Des assassins d’enfants, puisque l’ONU, oui la fameuse ONU, à la recherche désespérée d’un bouc émissaire, envoie une représentante pour vérifier combien d’enfants de palestiniens Israël a assassiné en ces derniers mois.

Un poids deux mesures

Bizarre, elle n’envoie pas de représentants en Iran, en Syrie, en Russie, dans toutes les dictatures où de simples citoyens sont pendus pour leurs opinions, pour leur refus du voile, pour leur besoin de liberté… Oui, mais on ne flirte pas avec les Mollahs musulmans d’Iran – On compte plus de deux milliards de musulmans dans le monde… Alors l’ONU ferme sa grosse gueule et se dirige dare-dare vers Israël dont les juifs de par le monde ne comptent que vingt millions. Le nombre ici est important et il penche dramatiquement la balance de la justice, de la logique, de l’honnêteté… et s’en porte à tous ceux qui ont omis de se reproduire comme certains l’ont fait et qui, aujourd’hui, manquent de succession. Constat qui aiguise l’appétit de ces deux milliards pour se lancer dans la conquête du monde libre et agnostique.

Ce n’est pas rigolo d’être une minorité ! Qui pourrait venir à bout d’un nombre aussi écrasant d’adeptes ?

Alors les juifs et les chrétiens, se replient, luttent pour survivre, en passant d’une concession à l’autre, en fermant les yeux sur leur lendemain, s’agrippant à leur aujourd’hui, à cette heure minuscule de bonheur, pourvu, qu’elle s’écoule sans trop de remous.

Et c’est bien ces raisons qui ont contraint Moshé Dayan à remettre les clefs du mont du temple au roitelet préfabriqué de la Jordanie… et c’était la peur d’être complètement submergés par la masse de fanatiques que les chefs d’État israéliens empruntent la voie de la pacification, de la soumission. C’est aussi, cette force incommensurable qui se devine derrière les hordes de terroristes qui déferlent sur ce lopin de terre… et pas seulement au Moyen-Orient, c’est partout dans le monde. Un monde qui craint une conflagration généralisée d’où ses chances sont minimes d’en sortir vainqueur, surtout s’il se refuse l’emploie des armes nucléaires interdites mais qui risquent d’en finir avec la planète entière. Le Pakistan est un État musulman qui possède la bombe atomique, ce que l’Iran lutte à acquérir. On comprend bien les dessus de sa soif… Il veut être une puissance nucléaire afin de menacer tous ceux qui refusent ses lois, son expansion, son hégémonie.

Alors, que fait-on entre-temps ? On soigne le cancer qui mine le monde, avec du sparadrap. On lui injecte de temps à autre un analgésique bénin, on philosophe et on lui promet sans vergogne un meilleur lendemain… alors qu’on sait bien que ce lendemain n’a rien de prometteur.

L’ennemi est trop grand, trop sûr de lui et de son nombre accablant… lui ne craint rien, puisque ses frères viendront à son secours au simple clignement de l’œil. Le mont du temple se fera appeler l’esplanade des mosquées, et ses juifs et chrétiens vivront avec le pistolet sous l’oreiller. Les Israéliens vivront sous la terreur perpétuelle, qu’importent les efforts qu’ils investissent pour la ramollir.

Pauvres de nous ? Nous avons voulu nous détacher de tout ce qui nous représentait et sommes devenus des parias, pendant que ceux qui dormaient dans leur ignorance se multipliaient, sans recours à la morale, à la crainte d’une perte d’espace vital, à l’amoindrissement  des ressources terrestres…

Et ils seront ceux qui rafleront la coupe entière…

Mais tout est éphémère ici-bas et leur ère s’éteindra comme se sont éteints tous les empires – ces colosses aux pieds d’argile.

Joyeux Noël et Joyeuses Hanoucca

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print
7
2

7 Commentaires

  1. Je n’ai pas de souvenir qu’un juif ait mis une bombe en France pour tuer. Les Juifs sont des personnes intelligentes et s’intègrent parfaitement ils respectent la loi des pays où ils vivent. Il faut arrêter de les agresser ils sont Français tout comme cette racaille qui nous pourrit la vie. Il ne faut pas oublier que le continent européen est Judéo Chrétien cela veut tout dire respectons nos frères Juifs eux sont nos frères

  2. joyeuse année à tous les israéliens, ces empêcheurs de tourner en rond qui refusent de se faire jeter à la mer ou égorger,

Les commentaires sont fermés.