Noël : Un petit Jésus socialiste prénommé Najat

av najat 2

av najat

Notre conte de Noël est consacré à la naissance d’un petit Jésus socialiste, en 2002 à la mairie de Lyon. L’enfant prodigue fut prénommé Najat, habillée de rose par Caroline Collomb, biberonnée au « pur jus socialiste » par le mage Gérard Collomb, vaccinée au « XXL gauchiste », dernier né des antidotes des laboratoires Pasteur dans la capitale des Gaules.

Dès lors, comme dans les séries Américaines de sciences fictions, la petite Najat a grandi très vite dans son cocon Lyonnais, puis s’est rapidement métamorphosée en ministre des écoles dont rêvaient tous les Français. Tous, sauf le sociologue Jean-Pierre Le Goff, qui critique la nouvelle réforme des collèges qu’il voit comme l’aboutissement d’un long « processus de déconstruction de l’école républicaine avec le développement du pédagogisme et de la psychologisation dans l’enseignement ». Autant d’entreprises de « modernisation » de l’école que l’auteur de « La Barbarie douce » dénonce depuis les années 90.
Mais, le petit Jésus socialiste Najat serait allée trop loin dans la nouvelle religion qu’elle souhaite imposer à la France de Charlemagne. Avec l’aide de nombreux recteurs d’académies, grands prêtres de la nouvelle religion, qui se sont vus octroyer une prime (de risque ?) de 10 000 euros en fin d’année, avec l’aide de quelques présidents d’universités (lire aussi http://ripostelaique.com/islam-a-luniversite-de-strasbourg-la-drole-de-potion-du-dr-beretz.html) prêts à former des imams, n’en finit pas de susciter la polémique. Les cours de latin, de grec et les classes bilangues vont être supprimés. Dans les nouveaux programmes d’histoire, la chronologie est abandonnée, l’enseignement de l’islam devient obligatoire tandis que le christianisme médiéval et les Lumières sont optionnelles.

Jean-Pierre Le Goff ose défendre l’ancienne religion professorale : « Je suis pour la défense du latin, du grec et des langues européennes car l’héritage grec et romain est essentiel à la connaissance de notre civilisation européenne, il en va de même pour l’héritage chrétien et les Lumières. En histoire, l’effacement de la chronologie au profit des thèmes relève d’une démarche semblable : l’inscription dans une temporalité historique, dans un temps long, s’efface au profit d’approches thématiques et transversales à plusieurs entrées qui rabattent tout sur le même plan. Le récit historique global tend à s’effacer au profit de récits pluriels et discontinus. La thématique de la « transversalité » et de la « pluridisciplinarité », alors que les connaissances de base des jeunes élèves font souvent défaut, me paraît une aberration. Elle ne peut que renforcer la confusion et la superficialité ambiantes. Tout cela ne date pas d’aujourd’hui, mais cette réforme du collège m’apparaît comme une sorte de paroxysme d’un processus de déculturation dont on a encore du mal à prendre la mesure… ».

Et la petite Najat, la plus prometteuse des roses socialistes, qui s’est toujours tenue loin de la misère et des orphelinats (lire aussi http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html), doit désormais sortir des palais de la République avec un bouclier. Car le bon Jean-Pierre Le Goff, sociologue reconnu, « lapide » sans retenue la nouvelle « Jésus des socialistes ».

Pas de trêve de Noël pour celui qui fustige le comportement de la ministre des écoles : « Le mouvement que je décrivais dans La Barbarie douce est en train d’aboutir. Cette réforme du collège s’inscrit dans un processus de déconstruction de l’école républicaine et signe sa mise à mort avec le développement du pédagogisme et de la psychologisation dans l’enseignement qui s’est institutionnalisée depuis les années 1980 où il fallait déjà « mettre l’élève au centre » et « apprendre à apprendre ». « Les “petits idéologues” incultes qui gravitent autour de Najat Vallaud-Belkacem se servent de l’école pour instaurer un “meilleur des mondes” à leur mesure »… Une des clés pour comprendre ce qui se passe depuis trente ans réside dans le croisement entre une culture post-soixante-huitarde abâtardie et une « modernisation » qui consiste à adapter l’école à la mondialisation.

« D’où ce mélange curieux de thèmes soixante-huitards d’origine libertaire avec un langage managérial et ses multiples méthodologies et boîtes à outils. Cette sous-culture s’est développée et s’est reproduite par le biais de multiples stages de formation avec sa nouvelle langue de bois ou plus précisément « de caoutchouc » ; elle a envahi l’école comme l’ensemble des sphères d’activité. Impossible désormais d’échapper à l’« évaluation des compétences » au « contrat d’objectif », au « contrat partagé » au « parcours personnalisé »… L’« autonomie », la « responsabilité », le « savoir-être » sont devenus des leitmotivs d’un nouveau modèle de bon comportement, auxquels s’ajoutent désormais la « citoyenneté », le « vivre-ensemble », la « chasse aux stéréotypes », le « développement durable » et une kyrielle de bons sentiments qui couvrent les pratiques les plus diverses et servent d’argument d’autorité dans les débats. C’est le règne de la confusion et de l’inculture qui s’affirme comme tel au plus haut sommet de l’État ! »

Dans cette attaque en règle de la nouvelle religion de Najat Belkacem, pas un seul des recteurs primés à 10 000 euros ne s’est levé pour défendre la fille prodigue des socialistes, confrontée aussi aux attaques du syndicat des maîtres d’écoles. « La prime annuelle des recteurs augmentée de 10 000 euros, ça passe mal… », a tweeté Christian Chevalier, secrétaire général du Syndicat des enseignants – Union nationale des syndicats autonomes (SE-UNSA). « Crise de recrutement chez les recteurs (humour) », persiflait déjà le Syndicat national des enseignements de second degré – Fédération syndicale unitaire (SNES-FSU), soulignant que ainsi augmentée, la prime annuelle des 31 recteurs d’académie équivaut à « un an de salaire net de prof milieu de carrière ».

Le petit « Jésus socialiste Najat » a voulu désamorcer les critiques en octroyant quelques fonds de troncs aux parents bénévoles qui officient dans les conseils d’écoles. Si, si. 7,10 euros. C’est l’indemnité que percevront à partir de la rentrée prochaine les parents d’élèves délégués aux instances départementales, académiques et nationales, pour chaque heure de participation aux réunions. L’annonce a été faite par la petite Najat le 15 décembre. Cette nouvelle enveloppe a été décidée « dans le cadre d’un décret sur le statut des parents délégués en cours d’élaboration », relate le Parisien. Au total, 900 parents d’élèves devront toucher cette rémunération, qui a été budgétée à hauteur de 500 000 euros.

On n’allait pas s’arrêter là. Dans les collèges, les maîtres laissent leurs apprentis raconter l’histoire du vase de Soissons, à la sauce Najat. Ca donne ceci :
Au lycée, en cours d’histoire, le professeur pose une question qui va se révéler lourde de conséquences:
– Qui a cassé le vase de Soissons?
– C’est pasmoi, m’sieur!
– C’est pas moi non plus!
– Ni moi!
Et toute la classe nie avoir cassé le vase, ce qui finit d’anéantir le pauvre prof.
Le soir même, après les cours, il va raconter au directeur ce qui s’est passé dans sa classe. Le directeur dit:
– C’est trop grave, il faut prévenir l’Inspecteur d’Académie!
L’inspecteur vient le lendemain et après s’être fait relater les faits, dit:
– Ça va trop loin, il faut en aviser le Ministère!
Et les voilà, tous les trois, le lendemain à Paris au Ministère de l’Éducation Nationale.
Ils racontent ce qui s’est passé à Najat Belkacem, la ministre de l’éducation, qui les écoute avec attention.
Après un moment de réflexion, elle va fouiller dans son sac à main et en sort deux billets de 50 euros qu’elle tend au professeur en lui disant:
– Prenez cet argent, vous rachetez un autre vase, vous le mettez à la place de l’autre, vous ne dites rien à personne et on étouffe l’affaire!!!
Pas de scandale en période électorale, surtout pas !
 
Décidément, dur, dur, d’être « un petit Jésus » dans la crèche socialiste de la République…
 
Une enquête de Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411
Lire aussi ces articles qui illustrent la gestion des rois mages socialistes :
image_pdfimage_print

23 Commentaires

  1. Monsieur Gruzelle, SVP , pouvez ne pas employer le mot « Jésus » pour vos prochaines rubriques…Jésus est Jésus.
    Il est déjà assez cassé comme cela par le système (athée affiché?) francmac grand orient et anti catho, alors merci de ne pas en rajouter. Vous valez mieux, beaucoup mieux que cela.
    Merci, car Dieu vous le rendra.

  2. Madame Le Ministre de l’Education Nationale va-t-elle supprimer François-Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778) du programme pour ses affirmations jamais démenties : « Les musulmans sont animés de la rage de la malfaisance. Rien n’est plus terrible qu’un peuple qui n’ayant rien à perdre, combat à la fois par l’esprit de rapine et de religion. »
    Je peux continuer dans La Pléïade, urbi et orbi (du latin), Madame Le (titre) Ministre : j’en ai 10 pages non stop du même acabit. S’il n’y avait que les français, il y a de l’anglais, du turc, etc.. L’islam semble, partout et toujours, révolter les populations.

  3. Pour finir une petite leçon d’histoire de la part de son maitre à penser à destination de Madame qui prétend au titre de Ministre de l’Éducation Nationale, qui veut ignorer la chronologie de l’histoire par idéologie marxiste-léniniste.
    « Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. » in Manifeste du parti communiste (1847)
    « La critique de la religion est le fondement de toute critique. »
    Karl Marx (1818-1883)
    Enfin l’Éducation Nationale (malgré ses études de Sciences Po mal digérées de toute évidence) n’appartient pas à Madame la Ministre mais bien à la Nation, c’est à dire, à nous, le peuple. Fin des débats et fin de Madame la Ministre dans son exercice de destruction de son Ministère, qui finira amer pour elle, quoi qu’il arrive. La réponse aux élections. Elle sera à la hauteur de votre imbécilité crasse !

  4. Petite marocaine va enseigner ce que nous t’avons appris dans les bidonvilles marocains. Apprends leur a ne pas voler ni violer comme nous te l’avons appris dans nos ecoles chretiennes. De toi, nous n’avons rien a apprendre! Nous savons deja tout de votre religion et nous passons notre temps a panser les plaies de notre civilisation qui subit sans cesse les attaques de vos adeptes. Sois humble et reconnaissante et retire toinde ce poste qui ne correspond pas a ce que nous sommes car le jour ou ca va chauffer Nadja, tu vas te trouver au mi,ieu du desordre et ca risque de te retomber dessus. Les francais sont gentils mais quand ils se fachent, ils ne s’arretent plus.

  5. On peut aussi ajouter pour la Ministre de l’Éducation Nationale le régime juridique de l’Infraction Politique (https://fr.wikipedia.org/wiki/Infraction_politique_en_France). Je cite car nous sommes en pleine atteinte portée à l’ordre public et à la sûreté de l’État (depuis 2012 d’ailleurs à multiples reprises par ce gouvernement de la honte) : « Une infraction politique se distingue d’une infraction de droit commun soit par son objet, soit par son mobile.

  6. Dans le premier cas, dit « objectif », elle regroupe toute infraction accusée par l’État de porter atteinte à l’ordre public et social, aux institutions politiques et à la sûreté de l’État (trahison, espionnage ou intelligence avec l’ennemi, insurrection, etc.). En France, celles-ci sont regroupées au livre IV du Code pénal, intitulé « Infractions contre la Nation, l’État et la paix publique ».
    Tut le monde se tait dnas l’administration parce que tout le monde a peur de « l’oeil de Moscou », pour son boulot, mais chacun sait que c’est la réalité.
    Tout le monde sait qui trouble l’ordre public depuis 2012…
    La prochaine élection sera une purge de régime.
    L’indignité nationale n’est pas loin.

  7. Voilà ce que Madame la Ministre de l’Éducation Nationale risque, car selon le discours de Monsieur le Président de la république devant la représentation nationale à Versailles le 16/11/2015, nous sommes en guerre. Non pas contre Daesh, mais contre l’islam dans ses grandes largeurs, car l’islam est en guerre avec le monde entier. Ce n’est pas une opinion, c’est un fait historique depuis 1400 ans. Donc le droit de la guerre s’appliquera de manière jurisprudentielle et de manière rétroactive au titre de Haute Trahison (https://fr.wikipedia.org/wiki/Haute_trahison#.C2.A0France) pour « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat » (article 68 pour le Président) et pour Intelligence avec l’ennemi (https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_avec_l'ennemi) pour la Ministre. Celle-ci ne cachant pas son appartenance supérieure à l’oumma et son allégeance manifeste au Roi du Maroc, Commandeur des Croyants.

  8. Le Code pénal actuel dispose : Article 411-4 :
    « Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d’amende.
    Est puni des mêmes peines le fait de fournir à une puissance étrangère, à une entreprise ou une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents les moyens d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France ».
    Si ce projet de loi n’est pas abandonné, une plainte sera déposée au mois de Janvier 2016 contre Madame la Ministre de l’Éducation Nationale au regard de cet article,

  9. si les français s’étaient révoltes contre l’islam obligatoire a l »école nous n »en serions pas la …………….bien dommage que je sois retraitée ………….car il aurait hors de question que mes enfants suivent ces cours

  10. Elle vraiment pas compris ce que c’était la France. on a été envahis par les nazis et les légions romaines, alors sa petite entreprise, elle ferait mieux de rentrer à la niche. Cette femme est tout sauf française. Elle le prouve. Plus que 15 mois à tenir ! Et puis dehors. Renvoi à la frontière. Mon prénom est français et j’incarne la France, je sais ce que je dis. Pas elle ! Dehors. Comme Ramadan. Qu’il aille faire son ramadan ailleurs !

  11. J’ai oublié la corruption de fonctionnaires…
    Décidément, elle a tout faux !

  12. Elle sera jugée pour haute trahison, ainsi que les recteurs et présidents d’Universités qui rentrent dans ce projet inique.

  13. C’est monstrueux. C’EST MONSTRUEUX ! Encore 18 mois à tenir et puis OUT, on ne veut plus JAMAIS entendre parler de cette personne en France. A quoi sert la déchéance de nationalité pour les binationaux ? Et bien elle servira à cela. Elle deviendra Ministre de l’Éducation Nationale de Mohamed V. Je rappelle à Madame la Ministre que les collabos et des ministres ont été jugés après la guerre 39-45. On été déchus de leur droits civiques, dans certains cas passés par les armes comme Pierre Laval. Ce sera son cas. Et elle jugée à plusieurs titres, dont celui-ci :
    http://ripostelaique.com/lutter-contre-lislam-concept-de-crime-contre-lhumanite.html
    Je n’ai pas peur de l’affirmer, cette femme est tout simplement un monstre.
    Une certitude : mes enfants ne suivront pas les cours sur l’islam. Je leur donnerai les miens si besoin, avec les vraies informations, pas la manipulation historique.

    • Et je leur apprendrai le latin si besoin à la maison. Si ce projet de loi se confirme, nous les français (les vrais) sommes désormais de fait des étrangers en terre de France et donc des dissidents. La communication devient le samizdat. De Gaulle a été condamné à mort par contumace par Vichy. Nous saurons ce qui nous reste à faire. Cette ministre ne connait pas l’histoire, donc elle ne connait donc pas son destin : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89puration_%C3%A0_la_Lib%C3%A9ration_en_France

  14. tous les enfants ne naissent pas égaux ! la preuve avec cette petite atteinte d’une tare congénitale, nommée socialisme ! pauvre enfant ! existe t’il un remède contre cette maladie ? peut être ! mais la maladie est difficile à soigner, et les expert qui sont à même de la guérir préfèrent fuir le pays !

  15. Très drôle le passage sur le Vase de Soissons…même si je ne pense pas qu’on en soit arrivé là, au ministère j’entends; en classe c’est autre chose pour la simple raison qu’on n’en parle plus…Pour le reste la réalité affligeante est bien rappelée et c’est pathétique.

  16. Qu’elle retourne éduquer les chèvres dans son pays. Et si elle veut prendre de la « hauteur » on lui confiera les dromadaires, ils sont coriaces elle aura de quoi ronger ses dents.

    • Daniele cette femme n a rien a faire a l éducation nationale c est la HONTE POUR LA FRANCE ET NOTRE PATRIE ,et je comprend pas pourquoi les parents d élèves ne manifestent pas leur mécontentements ,je pense que beaucoup de parents ne comprennent rien a ce qui se trame dans notre dos une fois que nos enfants seront obligé d apprendre l ARABE sans en sera fini pour de bon de notre culture et de notre France et les cons de français votent pour ces destructeur de la FRANCE ET DES FRANÇAIS .je pense que nous français nous allons avoir des jours sombre vu que nous ne voulons rien comprendre ni entendre

      • Je vous confirme que l’instruction du Coran dans les écoles de la république est déja au programme de 5em cette année sur le le livre d’histoire geo, il commence par une vingtaine de pages sur le coran, naturellement à apprendre par coeur pour les enfants qui ne veulent pas voir leur note chuter dixit ma petite fille.

    • Jean-Pierre Le Goff a bien changé:quand il était étudiant en sociologie à Caen dans les années 70,il était le meneur gauchiste de toute l’université et passait son temps à pourchasser les »fachos »(dont j’étais!) sur le campus ou au restaurant universitaire.

Les commentaires sont fermés.