Les Noirs et les Nord-Africains devraient quitter l'islam esclavagiste

Selon l’anthropologue sénégalais Tidiane N’Diaye, les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption © DR
Comment les Noirs africains et les Amazighens peuvent-ils être si fiers d’afficher leur appartenance à l’islam et qui se veulent de surcroît plus arabes que les  Arabes eux-mêmes, comme un esclave s’identifiant à son maître tout heureux de porter les chaînes de leur état d’asservissement éternel ?
Ces êtres formatés, lobotomisés, dépouillés de leur âme, endoctrinés et en proie à l’obscurantisme, ne se rendent pas compte qu’en procédant de la sorte  ils absolvent de leurs crimes les négriers et génocidaires arabo-musulmans qui  ne leur ont jamais demandé pardon et dont eux-mêmes portent encore les séquelles, cause première des maux qui les gangrènent et les tourmentent et sont autant de freins à leur développement humain et économique.
Les noirs ne savent pas que l’Islam avait érigé l’esclavagisme en une monstrueuse institution mercantile pendant 14 siècles qui serait toujours en vigueur dans certains pays musulmans ni que le Coran autorise  explicitement la traite négrière et la prise d’esclaves comme butin ou rétribution.

Ce Noir, tant méprisé et discriminé par les Arabes du Golfe persique et d’Arabie qu’ils appellent Abid, esclaves. Même le grand Ibn Khaldoun y était aussi de sa tirade anti-noire. L’éminent historien médiéval et philosophe social musulman, écrivait : « Les nations nègres sont en règle générale dociles à l’esclavage parce qu’ils sont des attributs tout à fait voisins à ceux d’animaux stupides. »
Des dizaines de millions de leurs aïeux vendus comme un vulgaire bétail, castrés, massacrés, humiliés, les traitant comme des animaux sauvages, troqués en Inde contre les épices.
Une vérité occultée sur laquelle l’islam a mis une véritable chape de plomb au point qu’il a réussi miraculeusement à apparaître comme le grand ami des Noirs contrairement au christianisme auquel l’islam a fait porter le chapeau de la traite négrière.
(https://www.youtube.com/watch?v=CWhWQwJI8QE)
Et comme le rappelle Sami Aldeeb en rapportant les propos éclairants de vérité de Tidiane N’DIAYE (musulman) dans son livre « Le Génocide voilé » les Arabes ont réussi de façon stupéfiante à tromper, désinformer, déformer et fausser à la fois la réalité et l’histoire sur une période de près de 14 siècles.
Ce qu’il y a de plus particulièrement tragique, c’est que la plupart des descendants d’esclaves, les Noirs des Amériques dans le monde, et les Noirs d’Afrique descendants d’esclaves, ignorent tout de la vérité.
Avant que la concentration de nos auditeurs ne s’émousse, nous  portons l’affirmation suivante et l’étayer ensuite:
La pire, la plus inhumaine, la plus diabolique institution de la traite négrière fut initiée, définie, perpétrée et mise en œuvre par les arabo-musulmans, aidés par la suite par les Noirs convertis à l’Islam.
‘Les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d’hommes qu’ils ont déportés ont presque tous disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l’histoire des peuples noirs n’est apparemment pas définitivement refermée. La traite négrière a commencé lorsque l’émir et général arabe Abdallah ben Saïd a imposé aux Soudanais un ‘Bakht‘ (accord), conclu en 652, les obligeant à livrer annuellement des centaines d’esclaves. La majorité de ces hommes était prélevée sur les populations du Darfour. Et ce fut le point de départ d’une énorme ponction humaine qui devait s’arrêter officiellement au début du XXe siècle. »
A croire que l’Islam a l’art d’effacer de la mémoire humaine les traces de ses crimes. Peu de berbères ou Amazighens sont au fait de l’histoire douloureuse du génocide et de la déportation de leurs peuples durant les 4 premiers siècles de l’invasion arabo-musulmane, du massacre massif de leurs aïeux et de leur déportation dont le chiffre varie entre 300 000 à l 500 000  parmi des enfants en bas âge.
Napoléon disait que l’histoire est une succession de mensonges. Au lieu de démystifier l’islam et ses effets néfastes et dévastateurs sur leur culture millénaire, les Amazighens musulmans préfèrent l’affubler du masque de la paix et de la dignité humaine.
Ce n’est pas leur faire offense en disant qu’un juif n’excuse jamais  son bourreau nazi. Le juif n’a pas entretenu une relation pathologique de maître à esclave.  Le juif est un homme de devoir de mémoire, un homme conscient que la perte de son genre culturel  signifie sa propre auto-destruction. Etant instruit de son histoire contrairement à l’Africain et l’Amazigh qui sont des êtres sans âme, amnésiques, car incultes et analphabètes, il a pu préserver courageusement son identité contre vents et marées et traverser les houles millénaires des persécutions qui jalonnent sa longue histoire.
En ignorant  leur vraie histoire jugée comme un sacrilège par leurs colonisateurs arabo-musulmans, ils bafouent la mémoire de leurs ancêtres. Ils se voilent la face de peur que le monde ne découvre qu’ils sont le vrai visage de l’infamie. Des êtres dépourvus de dignité humaine et de personnalité. Une identité altérée et niée ne peut contribuer à l’essor des populations noires et amazighens et leur permettre de se projeter dans la modernité.
Salem Ben Ammar

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. MR BEN AMMAR , la reconquête de l’Andalousie s’est faite grâce aux royaumes du nord qui sont restés intacts sur le plan identitraire , or en ex berberie aujourd’hui devenue maghreb arabe , les seuls qui ont un peu gardé une partie de leur identité ,ce sont les touareg de l’azawad et les kabyles , pas de royaumes ni républiques qui puissent prétendre ne serait que de protéger l’intégrité des petits îlots berbères jadis inaccessibles , la géostratégie internationale trouve son bien dans le développement de
    l’arabo-islamisme qui est une forme d’impérialisme par excellence , les territoires ainsi conquis par l’islam , ne voit jamais le bout du tunnel ,et sont autant de richesse offertes au moindre coût pour les internationales , l’exemple de l’azawad est frappant ;

    • Le monde occidental « supposé défenseur des droits de l’homme », est le premier à rallier le monde arabo-islamiste en le soutenant efficacement dans sa triste besonne (esclavage à ciel ouvert sous la bénédiction de l’ islam, la pédophile, mariage temporaire, prostitution, violences sexuelles, lapidation, charia, ……, terrorisme ).
      l’islam est l’ennemi déclaré droits de l’homme que l’occident tolère, pétrole et pétrodollars obligent !
      Napoléon et le principal promoteur de l’islam, royaumes arabes, et bureaux arabes

  2. Comparer les juifs « si intelligeant, doués d’une si grande mémoire » confrontés au nazisme avec les noirs et imazighen « incultes , analphabètes et amnésiques » confrontés à l’islam s’est un peu facile.
    1- Le nazisme n’a duré que le temps de commettre l’un des plus grand massacre qu’a connu l’humanité. L’islam lui est le champion number one de la catégorie « raciste exterminateur ». Il est responsable du plus grand nombre de génocides en 14 siècles, dont le plus grand de toute l’histoire humaine; 80 millions d’indous. Je rappel que les imazighen ont longtemps lutté seuls avant de finalement céder pour ne pas disparaître.
    2- Quelques années de massacres, de peurs et de fuite forcés par le nazisme ne peut en aucun cas être comparé à 14 siècles de massacres, de peurs , d’esclavages et de survie imposés par l’islam barbare.
    3- Le nazisme n’a jamais pratiqué le lavage de cerveau envers les juifs d’où leur mémoire concernant le massacre des leurs. L’islam est lui même une lessiveuse de cerveaux. 14 siècles d’obscurantisme comme commandement d’Allah imposé par ses bras droits. Quelle mémoire humaine pourrait résister sans quelques faiblesses? Sans parler des destructions du patrimoine culturel, architectural, linguistique et même dévalorisation de leurs origines avec manipulations historiques.
    4- la Shoa a eu lieu au 20 siècle, autant dire hier. Il y avait en plus des journaux papiers, des appareils photos, les films…qu’ont les noirs et les imazighen qui puisse leur permettre de voir concrètement, en image ce que leurs ancêtres ont vécu à cause de l’islam? Qui puisse leur permettre de perpétuer cette mémoire à une époque où l’enseignement du peuple était absent partout dans le monde?
    5- L’islam nord africain n’avait jusqu’à ses dernières années quasiment rien a voir avec l’islam du livre. Les 5 piliers et basta…et encore, les villages des montagnes n’en avaient absolument rien a faire de l’islam…
    Alors mettons le passé des africains de cotés et parlons seulement d’aujourd’hui où nous avons tous accès librement au Savoir. Aujourd’hui à l’ère de « l’école pour tous », de l’info en temps réel, de la télé par satellite, d’internet, des médiats libres…si les africains et les autres peuples soumis jadis à l’islam restent musulmans alors que l’islam montre son vrai visage et que des apostats osent le dénoncer sur tout les écrans du monde, alors ils n’ont aucune excuse. Ils serons complices des crimes actuels et à venir commis au nom d’Allah l’Impotent.

  3. l’Islam « tombé » sur le maghreb en fin du premier millénaire après Jésus Christ*
    fut une véritable catastrophe culturelle ethnique civilisationnelle
    des régions qui avaient été puniques ( peuples de la mer ) ( il n’y a pas QUE le cas des amazighs ) romaines , chrétiennes ( Le grand Saint-Augustin ) juive , les royaumes berbères , éffondrées , envahies , baisse de population , de savoir-faire , destruction des monuments , destruction des livres
    j’imagine les survivants qui se sont soumis pour ne pas être décapités
    c’est en fait un vrais syndrome de STOCKHOLM
    Totalement abrutie de peur , de souffrance ,la victime se soumet à son tortureur
    puis devient pareille ( ou pire ) et fait souffrir d’autres gens
    un vrai VIRUS , un SIDA mental , une ENDEMIE durant pendant 1000 à 1400 ans
    selon les zones ( beaucoup ne sont islamisés que depuis peu )
    le pire , c’est les zones qui s’islamisent ENCORE !!! de nos jours
    au XXI ème siècle !!!
    c’est un syndrome de STOCKHOLM à la puissance un milliard
    plus d’un milliard de zombies s’autoreproduisant à la vitesse grand V
    ( n’ayant pas d’autre organisation de vie ) , hostiles contre les gens non encore malades
    MORTS VIVANTS essayant de contaminer les VIVANTS
    La libération ne pourra venir que de l’intérieur !
    je ne comprend pas qu ‘il n’ y ait pas de grands mouvements
    de libération , au coeur même des zones malades

    • « je ne comprend pas qu ‘il n’ y ait pas de grands mouvements
      de libération , au coeur même des zones malades »
      ———————————–
      il n’y a rien à comprendre cher ami.
      Ils sont bien dans leur merde, leur ignorance, leur mektoubisme, leur vendredisme, leur IDIOTIE ! Tous ceux qui ont cherché à les instruire, les émanciper, les élever, ont fini égorgés ou poignardés dans le dos.
      ils sont irrémédiablement indécrottables. c’est tout.
      il est plus simple et plus gratifiant d’apprivoiser des crotales que de chercher à “éclairer“ un seul mahométan.

  4. L’outrance de vos propos affaiblit votre démonstration. Comment peut-on qualifier les noirs « d’êtres formatés, lobotomisés, dépouillés de leur âme, endoctrinés, en proie à l’obscurantisme… » Vous avez mille fois raison sur la traite négrière, que je dénonçais il y a 40 ans en rentrant d’un séjour humanitaire au Sénégal (un enfant du village venait d’être enlevé par une caravane de Maurétanie).
    La seule réponse que je m’attirais était une accusation de néo-colonialisme, par les donneurs de leçons gauchistes, voire cégétistes, qui occupaient déjà la sphère médiatique aux prétentions planétaires…et n’avaient bien entendu jamais mis les pieds sur le continent africain…
    Je m’étonne comme vous de la soumission à l’Islam de millions d’africains, qui ne voient pas le frein que cette religion met à leur développement…et pour les plus chanceux, ayant fait des études sur le modèle occidental, futures élites de leur pays, préfèrent s’exiler dans nos pays de kouffars, comme par hasard !
    Mais notre course inlassable au progrès dans notre occident bien malade, plus adepte du « selfie » et du « moi d’abord » n’est-il pas aussi malade et producteur de nouveaux esclaves, pour le plus grand profit de nos membres de Bildelberg ?

  5. Mon cher Monsieur,
    Je suis tout à fait d’accord avec tout ce que vous avez écrit dans votre article.
    Mais, vous avez juste oublié d’informer ou d’indiquer que la domination des berbères par les arabes s’est faite aussi avec l’aide de notre chère France. Napoléon 3 avec son empire arabe avait fait des dégâts, allant jusqu’à imposer aux kabyles la langue arabe et la charia islamique malgré eux dans une Algérie supposée être française.
    Et aujourd’hui, est ce que le gouvernement français ou les média s français soutiennent les luttes pour leur liberté des kabyles, des mozabites ? La réponse est non.
    La France et l’occident ont choisi le camp arabe et celui de l’islam en allant même jusqu’à s’associer avec des pays comme l’Arabie saoudite et le Qatar, des pays sataniques et les grands financiers de l’islamisme et de l’arabisation en occident même, et aussi au détriment de tous les autres peuples qui luttent pour leurs survies : kurdes, berbères, chrétiens d’orient, juifs…
    L’occident doit se réveiller et aider tous les peuples qui luttent pour leur survie et contre l’islamo-fascisme et l’arabisation forcée. Et que cesse enfin cette soumission à l’Arabie saoudite et au Qatar, ces deux pays doivent être remis à leur place et doivent être anéantis, qu’ils retournent dans leur désert et dans leur bédouinisme rétrogrades.
    Un Kabyle qui lutte pour une Kabylie libre et indépendante débarrassée du voile, de la burka, du tchador, des kamis…

  6. S’il est vrai que les arabo-musulmans sont les premiers responsables de l’esclavagisme, il n’en est pas moins vrai que la Controverse de Valladolid à l’initiative du Vatican, n’est pas étrangère au commerce triangulaire. Voir le film.

  7. Absolument faux ! Les premiers esclaves des arabes en afrique furent les berbères ou Amazighen de l’afrique du nord, ce qui causera plusieurs révoltes. Des millions de berbères ont été envoyés en tant qu’esclaves dans le monde musulman (Arabie, Irak, Syrie etc). Ces faits sont documentés dans les ouvrages de Maurice Lombard, Bernard Lewis, Mohammed Talbi …Amr Ibn El As avait demandé une jizya en esclaves berbères…

  8. Une autre preuve que le Maghreb a été une source d’esclaves (au minimum 1 million) pour le monde arabe ( voir á partir de la treizième minute), et cela lors d’un débat entre savants du monde arabe (Syrie, Iraq, Arabie Saoudite, Egypte) :  https://youtu.be/uSCEwTqGNPY

Les commentaires sont fermés.