Non à la haine de Trump et au mépris du peuple américain

Publié le 20 janvier 2017 - par - 14 commentaires - 1 654 vues

Jamais au grand jamais le vainqueur d’une Présidentielle  américaine n’a essuyé un lynchage médiatique d’une violence inouïe et un déferlement de haine rare chez la bien-pensance des deux bords de l’Atlantique qui devrait plutôt faire profil bas pour avoir joué aux fossoyeurs des peuples.  Comme si la cible de leur animosité caractérisée et leur immense désespoir avait usurpé le pouvoir. Un déni de démocratie sans précédent dans l’histoire américaine.  Un mépris gravissime pour les électeurs américains qui  avaient fait pourtant leur choix en toute liberté et connaissance de cause de leur représentant pour la conduite des affaires de leur pays.
On leur intente un procès en inquisition pour ne pas avoir investi de leur confiance la candidate des briseurs du rêve américain et broyeurs des États-nations.

N’en déplaise aux Cassandre la victoire de Trump est celle du peuple américain sur la tyrannie de la pensée unique et le cosmopolisme mondialiste et son corollaire le grand village du monde.   Cette victoire est la victoire du peuple sur les pouvoirs des technocrates et des apprentis-sorciers de l’Administration américaine qui veulent intégrer l’humanité dans un espace commun gouverné par la loi de la finance.

Mais la  vox populi ne s’est pas laissée bernée par l’image idyllique d’un monde meilleur  sans frontières  et a fait preuve d’une grande perspicacité politique en évitant de tomber dans le piège de la diabolisation du seul candidat capable de redonner aux E.U. sa sève patriotique et lui garantir sa pérennité souverainiste. L’histoire lui sera un jour reconnaissante car par son vote citoyen, identitaire, souverainiste et responsable elle sauve le monde entier du naufrage abolitionniste des différences culturelles et politiques.

Le monde n’appartient pas aux utopistes et aux stratègistes comme vient de le rappeler avec succès le peuple américain.
En lapidant Trump c’est le peuple américain lui-même qui est visé.
C’est à lui et lui seul que revient le droit du choix de son élu(e) et quand on a le souci de la souveraineté populaire on doit s’y incliner et la respecter.

Mais plutôt que de prendre acte de leur défaite les partisans du cosmopolitisme mondialiste à la rancœur tenace se sont mis à tirer à boulets rouges empestant le soufre sur Donald Trump pour noyer leur chagrin. Ce qui en dit long sur leur incapacité à évoluer dans un milieu démocratique où leur voix est minoritaire. Pour eux la démocratie n’a de sens que si tout le monde adhère à leur utopie droit-de-l-hommiste. En clair, ils sont des fascistes qui s’ignorent d’où leur propension hystérique à voir du fascisme partout. Sous couvert du vivre ensemble, du pluralisme politique et multiculturalisme, ils cherchent à tuer les âmes des peuples en les diluant dans le bain acide de la médiocrité afin qu’ils puissent les assujettir insidieusement à la dictature de la pensée unique. Ce sont des pervers qui instrumentalisent  la démocratie pour créer un socle commun à toute l’humanité dont la finalité  est de faire émerger une nouvelle espèce humaine non-différenciée biologiquement et anthropologiquement. Ils pensent pouvoir lutter contre le patriotisme en favorisant une nouvelle forme de citoyenneté mondiale. Pourquoi pas une Oumma islamique pendant qu’ils y sont ? A se demander au regard de leur fascination pour l’islam si ce n’était pas le but recherché. On peut penser que leur complot contre le droit des peuples à se différencier les uns des autres est pour l’instant déjoué.

On ne peut sinon expliquer autrement leur acharnement que rien ne justifie objectivement sur la personne de Trump qui jusqu’à preuve de contraire Trump n’a jamais été impliqué directement ou indirectement dans les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité en Syrie, Irak et Libye comme son prédécesseur et sa rivale ?
Il n’a pas non plus endossé l’uniforme du V.R.P. de l’islamisme modéré façon Hillary Clinton et Alain Juppé pour le vendre aux peuples du pseudo printemps arabe, ni n’a promu des anciens détenus de Guantanamo comme gouverneurs militaires en Libye ni n’a adoubé  les nazislamistes chefs de gouvernement comme en Tunisie et en Égypte voire au Maroc.

Son nom n’est pas associé au désordre mondial actuel et à  la création et l’armement de Daech à l’origine directe des centaines de milliers de morts en Syrie, en Irak et en Libye, outre les menaces que cela fait peser sur la pérennité de la communauté chrétienne au Moyen-Orient.

Quant à sa prétendue absence de diplôme ce qui n’est pas vrai, diplômé de l’Ecole de commerce de Wharton de l’Université de Pennsylvanie, excusez du peu.

Quand bien même ce serait le cas ceci n’a pas empêché des hommes comme Reegan, Lech Walesa, Lulla et Bérégovoy de tordre le cou aux idées reçues. La diplômite aiguë est le vrai mal qui gangrène la France.
Monsieur disent ses détracteurs est dépourvu d’expérience politique la France a été bien servie par ses vieux briscards de la vie politique Chirac, Giscard et Sarkozy ont parfaitement brillé par leurs talents et ont redressé la France n’est-ce pas ?

Comme si Trump allait diriger tout seul son entreprise américaine on a dépassé les limites de la bêtise humaine. Mais la haine fait perdre le sens de la raison. Votre Obama d’amour peut se targuer d’avoir été mêlé aux malheurs des pauvres peuples du Proche-Orient et au Tsunami migratoire qui secoue l’Occident. A ce jour ce n’est pas Trump qui a mis des millions de Syriens et d’Irakiens sur la route de l’exil.

Quant à  son élection envers et contre tous dont son propre parti, il ne la doit à  personne et certainement pas à  Poutine comme le rapporte les mauvaises langues il la doit à  lui-même et aux électeurs américains qui ont besoin d’un vrai capitaine pour mettre le cap sur le vrai changement.

En finir entre autres avec la politique trop laxiste et bienveillante de la Maison Blanche avec les oligarchies pétrolières du Golfe bailleuses de fonds du terrorisme mondial depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Salem Ben Ammar

Oui et non. La gauche américaine (les Démocrates) est en réalité l’équivalent de nos « Républicains » à nous. Alors que les Républicains américains sont encore plus à droite. Disons que l’ensemble de la classe politique U.S. est décalée à droite par rapport à nous. Imaginons donc la poistion du Ku-Kux Klan sur l’échiquier… lol

J’ai beaucoup apprécié les réactions de D.Trump aux manifs. 1 – « Il fallait que ces gens aillent voter » 2 – « J’ai regardé les manifestations, elles sont le signe de la démocratie ». 3 – « C’est étrange je pensais qu’il venait d’y avoir une élection »… et après certains affirment qu’il est stupide et facho… Bravo D.Trump. Par ailleurs, j’ai trouvé son épouse ravissante et très élégante. Sans être méchante, ça change…

Avez-vous vu cette pauvre idiote tenant sa petite fille de 5 ans env,qui se faisait du mauvais sang pour l’avenir de son enfant car disait elle , que plus tard celle-ci ne pourra pas avorter. Voila le Q.I de ces mediocres qui manifestent et qui risquent de mettre le monde à feu et aé sang, sans compter cette dégénérée qui affirmait avoir etudier l’histoire de l’ascention d’Hitler exactement comparable a l’élection de D.TRUMP .

La gauche américaine est aussi con que celle que nous supportons en France. Les Démocrates (les mal nommés) ne supportent pas leur défaite cuisante . Une grosse bouffée d’oxygène pour ce pays qui, j’espère arrivera chez nous . Vous avez vu toutes ces femmes, qui manifestent dans les rues d’Amérique ? j’y vois un brin de jalousie pour ne pas avoir pas été choisies par Trump ….et jalousent, de la beauté insolente de sa femme, la nouvelle First Lady ,qui nous change de la précédente ; quant à la Clinton….

D. Trump a baffé le bien pensance, quelle horreur ! D. Trump a fait mentir tous les sondages, quelle horreur ! D. Trump tord le cou à l’aristocratie démocratique américaine, quelle horreur ! D. Trump élu alors que les journaleux français le donnaient perdant, quelle horreur ! L’avenir est devant ce nouveau Président des USA et j’espère qu’il redonnera espoir et honneur aux Américains.

Hier soir la reine Ockrent avec une consoeur ont bavé à qui mieux mieux….sur le vulgaire, impulsif et très dangereux Trump….même que le sieur Bruce Toussaint leur en a fait la réflexion. Les deux hystériques ont eu un moment de gène et lui ont alors souhaité de réussir quand même son mandat! Soit disant qu’il risquait de se lâcher et de dire n’importe quoi sur twitter… Et qu’à ce jeu là, il risquait de déclencher de graves conflits….comme si déjà le monde était dans un modèle parfait de respect, tolérance et bonne connivence avec son voisin. Daech aura peut-être enfin… lire la suite

Ah, mais Obama (officieusement reconnu et approuvé comme un des plus mauvais présidents dans l’Histoire des USA) faut pas le critiquer, hein ! Vous comprenez il est noir , gentil et démocrate ! Tout comme chez nous : Belkacem ou El Khomri !
Il va falloir qu’un beau jour (au point où nous en sommes…) qu’on s’intéresse aux COMPETENCES des reponsables, plutôt qu’à leur tronche, leur couleur de peau, leur bagoût, leur sexualité, leur nationalité, etc.

Les anti-Trump = les homos, les drogués, les beatniks nostalgiques, les bobos branchouilles, les « artistes », les intellos décadents, les sociologues, les « experts-politologues », les journaleux, les bavards, les donneurs de leçons, les collabos, les islamophiles, les moutons suiveurs (…)

les « DEMOCRASSEUX » qui refusent la victoire de TRUMP (en fait la victoire d’un peuple fier et combatif que l’on a jadis connu aux USA) n’ont qu’à faire leurs valises et émigrer dans les pays africains, mexicains que l’on voit manifester sur les images renvoyées par les télés DU MONDE ENTIER….ils verront la différence qui leur ira parfaitement….

Washington, Londres, Paris… Les marches pour défendre les droits des femmes et des minorités, prises pour cibles par Donald Trump, s’organisent à travers le monde. Rendez-vous est pris samedi, au lendemain de l’investiture du 45e président américain. Et ailleurs dans le monde ? L’organisation de la marche à Washington a donné des idées aux quatre coins du monde. Selon le site officiel de la «Women’s March», une pétition pour la création d’une «Women’s March on London». L’idée d’une mobilisation parisienne a également été formulée sur Facebook. De l’École militaire au Trocadéro, en passant par le Mur pour la paix et… lire la suite

Ce sont les pontes de l’administration mondiale encore en place qui envoient leurs dépendants (leurs domestiques, leurs serviteurs, leurs choses) manifester maintenant.

Merci Monsieur pour cette analyse on ne peut plus juste et affûtée. Grâce à vous et au 45e président des EU, je sais que ma journée débute sous de bons auspices.

Ce sont les pontes de l’administration mondiale actuelle qui envoient leurs dépendants (leurs domestiques, leurs serviteurs, leurs choses) manifester maintenant.

Brillantissime analyse Salem que je partage complètement. Prions ou espérons que son modèle de gouvernance par le peuple et pour le peuple s’imposera comme modèle à l’ensemble du monde n’en déplaise aux petits dictateurs et à la caste oligarchique qui veut nous mettre en cage.

wpDiscuz