Non, contrairement à Barkhane l’armée russe ne s’est pas enlisée

Il est assez sidérant d’entendre certains fins stratèges étoilés nous dire que Poutine s’est enlisé en Ukraine, que la logistique ne suit pas, que le moral des soldats est au plus bas, que les généraux russes sont incompétents. Je lis que l’aviation est inefficace, que l’infanterie est dépassée et que les pertes sont plus lourdes que prévu. Bref, en 18 jours, Poutine aurait presque perdu la guerre.

Et le maître du Kremlin serait fou furieux contre ses généraux et les chefs du renseignement, tous jugés incapables. C’est du moins la version que nous vendent les analystes occidentaux.

Ce que les Occidentaux refusent d’admettre, c’est que Poutine a préparé son affaire depuis des mois et qu’il est loin d’être pris au dépourvu ou d’improviser. Il obtiendra ce qu’il veut.

Rappelons à nos donneurs de leçons qu’en 9 ans de guerre au Mali, nous avons été incapables d’obtenir le moindre résultat ni d’assurer la logistique élémentaire pour nos  5 000 soldats engagés.

Nous avons dû louer des avions cargos étrangers, faute de pièces détachées nous avons cannibalisé des appareils en panne pour en faire voler d’autres, nous avons manqué de drones, de munitions, de véhicules blindés modernes, nous avons fait appel au renseignement américain pour mener nos missions. Tout cela se trouve expliqué dans le livre « Servir » du général Pierre de Villiers.

L’opération Barkhane au Sahel, bien modeste avec un engagement limité à  5 000 soldats, se solde par un fiasco. Nous sommes incapables de mener une guerre comme celle qui  se déroule en Ukraine. Nous manquons de tout.

La belle armée du 14 juillet n’est qu’une grande illusion.

Dans les années 60 de Gaulle consacrait l’équivalent de 150 milliards d’euros à la défense. Nous en sommes à 40 milliards. Mais proportionnellement, notre budget social a doublé. Un social distribué sans contrôle qui génère une fraude de 50 à 70 milliards, bien davantage que le budget défense.

Quant aux Américains, malgré leur écrasante supériorité technologique face à des va-nu-pieds sous-équipés, ils ont pris raclée sur raclée depuis la guerre du Vietnam.

Poutine quant à lui, a déployé 150 000 soldats en territoire ennemi et il poursuit ses objectifs parfaitement planifiés. Il suffit de regarder la carte des opérations pour s’en convaincre.

L’encerclement de Kiev se termine. Les Russes vont-ils en faire le siège ou mener l’assaut ? Difficile à dire. Mais le coût humain d’un assaut serait très lourd.

La jonction entre les armées du front nord et les troupes séparatistes de Lougansk est en cours.

La chute de Marioupol va permettre aux unités du front sud de rejoindre celles de Donetsk.

Viendra ensuite le tour d’Odessa, dont la prise permettra la jonction des troupes russes avec celles de la Transnistrie, petite enclave russe de Moldavie.

Il faudra également  s’emparer de Dnipro afin d’encercler le gros de l’armée ukrainienne positionné au Donbass face aux combattants séparatistes.

C’est donc un front en demi-cercle de 2500 kilomètres, qui s’étend depuis Odessa jusqu’à Kiev. Et nos stratèges osent nous dire que l’armée russe est enlisée !

Déployer 150 000 hommes sur un front de 2500 kilomètres, ce n’est pas un simple engagement de 5 000 soldats répartis sur 5 ou 6 bases au milieu du désert sahélien. Soyons objectifs.

Les Russes ont le contrôle des airs, de la mer Noire et de la mer d’Azov. Le reste prendra du temps si Zelensky s’acharne à sacrifier son peuple, sachant que Poutine ne reculera pas, sanctions ou pas.

Poutine sera intraitable sur trois points qu’il juge essentiels pour la sécurité de la Russie :

1 La reconnaissance de la Crimée comme terre russe

2 L’indépendance des républiques de Lougansk et Donetsk

3 La non-intégration de l’Ukraine à l’Otan

Quant à ceux qui s’imaginent que les sanctions vont faire plier Poutine sur des objectifs existentiels pour son pays, ils se trompent lourdement.

Les Occidentaux peuvent se gargariser avec un 4e train de mesures, puis un 5e et un 6e en préparation, cela ne changera rien. La Russie est mieux armée que l’Europe pour encaisser le choc économique.

Que Poutine coupe les livraisons de pétrole et de gaz et l’Allemagne s’arrête de fonctionner, ainsi que d’autres pays tributaires à 100 % des sources d’énergie venues de Russie.

La hausse du pétrole, du gaz, des céréales, des matières premières va casser la croissance et faire exploser l’inflation. Les taux d’emprunt vont grimper, ruinant un peu plus la France qui croule sous 3000 milliards de dettes et emprunte déjà 330 millions par jour, grâce à la bonne gestion du banquier Macron et du ministre de la faillite Bruno Le Maire.

Il faut s’attendre à des émeutes de la faim au Maghreb puisque l’Ukraine et la Russie sont des greniers à blé. Des secteurs entiers de l’économie vont manquer de métaux venus de Russie.

La stagflation va avoir un effet dévastateur sur le niveau de vie. La belle croissance à 7 % de 2021 et les emprunts à taux zéro, c’est fini pour longtemps.

On connaît déjà les solutions de Macron pour encaisser le choc : emprunter encore et toujours plus. Les générations futures paieront.

Et que dire des sociétés largement impliquées en Russie ?

Si Poutine les nationalise en guise de représailles, ce sera un cataclysme économique et boursier.

Continuons la fuite en avant dans les sanctions. La France sera à genoux bien avant la Russie.

Mais Macron ne voit pas plus loin que le bout de son nez. C’est un illuminé dépassé par la situation. Son premier exploit militaire, à peine élu, a été d’écarter le chef d’état-major des armées en 2017.

Dans ce bras de fer Otan/Russie, le gros dindon de la farce, c’est la France, déjà ruinée et sans ressources.

Il est donc temps d’œuvrer pour la paix et de faire plier Zelensky qui croit encore à un engagement de l’Otan aux côtés de l’Ukraine. Kiev ne gagnera pas la partie, tout acharnement à résister ne fait qu’allonger la liste des victimes.

Qu’on arrête d’armer l’Ukraine, ce qui ne fait que prolonger les souffrances et précipiter militaires et civils dans la tombe.

L’Europe va sortir ruinée de cette aventure, qui ne touche aucunement les Etats-Unis. Quant à la Russie, elle formera un grand bloc anti-occidental, avec la Chine, l’Inde, l’Iran, le Brésil, avec une autre monnaie d’échanges que le dollar et son propre système bancaire.

Cette guerre va sceller la fin de la suprématie américaine. Ne pas arrimer la Russie à l’Europe en 1990 fut une gigantesque erreur, qui aura des répercussions tragiques pour les Européens.

Nous avons voulu récolter les dividendes de la paix mais sans jamais faire la paix avec Moscou. 

Beau bilan !

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
36
3

30 Commentaires

  1. Les généraux français qui disent ces âneries n’ont pas Internet ? 😉

    • Le seul général Français qui mérite ce grade à pour nom Pierre De Villiers.

  2. Notons que valait-rien-la-traîtresse à dit ce matin sur Cnews qu’il fallait envoyer plus d’armes pour l’Ukraine.. d’une profonde débilité micron-compatible ce qui n’est pas rien…Armer les Ukrainiens c’est à l’évidence prolonger la guerre et donc augmenter les victimes civiles et peut-être pire risquer la contagion voir la 3ième grande.

    Ce sont les deux candidats patriotes qui sont les moins belliqueux alors qu’on ne cesse de leur dire que « le nationalisme, c’est la guerre » et que l’UErss fédérale , c’est la paix ; BEN VOYONS !

  3. je me demande pourquoi la russie ne réplique pas immédiatement aux sanction en coupant le robinet à gaz ! les allemands pourraient alors recycler tous les migrants à pédaler sur des bicyclettes pour produire de l’électricité !

  4. C’est vrai qu’on peut comparer Poutine au Covid et les sanctions aux vaccins complètement inefficaces !!

  5. La « Mouvance des Choses » fera qu’avec l’inflation, il faudra peut-être un salaire pour acheter pas grand-chose. Peut-être un paquet de cacahouètes pour accompagner la Vodka.

  6. 1/ »Et le maître du Kremlin serait fou furieux »… pourquoi utiliser ce terme qui se veut dépréciatif pour désigner M. le Président Poutine ? Dans ce cas il faudrait dire le centi-maître de l’Elysée pour le minuscule macron, non ? 2/ »il faut s’attendre à des émeutes de la faim au Maghreb »… aucune inquiétude pour eux, ils viendront en frankistan, manger le pain de nos arabes et même de nos kabyles (suivez mon regard)!

  7. Honte à vous qui approuvez le bombardement,aujourd’hui, du quartier RESIDENTIEL d’OBOLON à Kiev qui n’a rien de militaire .

    • Lafronde, redescend sur terre. Où as-tu vu dans l’article ou les commentaires un paragraphe sur Obolon. par DuckDuck, il n’y a que des articles des médias occidentaux. Ce moteur a mis en activité de censures comme il l’avait annoncé. Je vais en chercher un autre. Je commenterai lorsque j’aurai d’autres sons de cloches, comme pour la fameuse maternité.

    • Sauf que des groupes nazis ont viré les habitants pour s’y réfugier: Arrêter de suivre les médias mainstream qui veulent vous apitoyer. De plus toute guerre cause des morts de tous côtés c’est triste mais l’occident a une grosse part de responsabilité.

    • C’est un bâtiment civil dans lequel se sont postés des militaires ukrainiens ou de francs-tireurs, s’attirant une riposte russe. A chaque fois ça s’est passé comme ça.

  8. Analyse excellente.Rien à ajouter sinon que ceux qui devraient lire cette
    analyse ne le feront pas car aveuglés par la mauvaise foi.
    Pauvre France qui n´a que ce qu´elle mérite, après tout.
    Zemmour président

  9. Je vais être mauvaise langue, mais comme en général vos affirmations sont démenties par les faits en 1 semaibe environ, on va donc bientôt voir l’armée Russe enlisée. A moins que les Chinois répondent favorablement à la demande d’aide militaire de la Russie…

  10. « L’Europe va sortir ruinée de cette aventure, qui ne touche aucunement les Etats-Unis. » Et en effet les dividendes de la paix en Ukraine se sont les USA et la Russie (voir vos conclusions) qui vont les encaissés. Déjà l’Allemagne va acheter des avions de chasse F 35 aux USA en échange sans doute du droit de continuer à acheter gaz et pétrole aux russes. Nous ? Non, on empruntera pour distribuer généreusement à des tas de gens qui nous crachent au visage tant nous sommes devenus faibles. Et en politique si on est faibles…..

  11. le commandant en chef des armées Macronella
    qui lui s’est embourbé dans son chiotte allah turque
    en envoyant encore et toujours plus de soldats au Sahel
    et qui est incapable tout comme impuissant face à quelques centaines de loqueteux
    roulant en mobylettes dans le désert et armés de vieilles pétoires …
    et ce Don Guichiotte allah turque de Macronette
    qui veut faire la guerre à la Sainte-Russie !.. Ahahahahahahahahahahahahaha..!

    • . . . et ta soeur elle bat le beurre ? ou elle se fait niquer par son Beur ?

        • bande de trous-du-cul faites vous donc respectés dans votre pays
          qui est devenue la colonie de ses ex-colonies et vous baltringues
          des étrangers dans votre propre pays qui est censée être la France
          et puis vos Ripoublicons et vos Démoncras ils peuvent se torcher
          le fion avec leur République et avec leur Démocratie !..

      • La débilité est en marche pour ce JOKER à l’image de ce grand démocrate Russe.

        • Lafronde t’es pas Thierry alors ton clapet à merde tu peux te le fermer
          ou alors ta gueule Ducon de Démoncras

  12. Ca c’est la propagande qui le dit. Aujourd’hui justement Karpov qui a d’autres sources sur place explique que Azov et compagnie bloquent les civils qui veulent sortir de la ville, pour s’abriter derrière eux. Et l’armée russe n’a pas massivement bombardé Mariupol mais se contente de frappes ciblées sur les installations de commandement. Si les russes voulaient prendre l’ensemble de l’Ukraine avec la « méthode Grozny » ce serait déjà fait depuis plusieurs jours… mais ils veulent cette fois éviter les victimes civiles. Donc, votre propagande….

    • Ajoutons, concernant Karpov, que ce personnage douteux est en France comme courroie de transmission du Kremlin ,nous en avons la preuve par l’adresse de son blog.

      • Son blog réel est kremlin.ru vous avez tout compris. Lafronde, retournez dans votre bac à sable.

  13. Les mesures successives anti Russes sont similaires aux doses successives anti covid
    Totale inefficacité outre retombées désastreuses

Les commentaires sont fermés.