Non, les musulmans ne sont pas les victimes, ils sont les agresseurs !


La presse bien-pensante et les bonnes âmes n’ont de cesse d’attirer notre attention sur les persécutions, certains parlent même de génocides (la surenchère sémantique, ça ne mange pas de pain !), dont les musulmans seraient les victimes dans le monde.
Les Ouïghours ou les Rohingyas sont fréquemment montrés comme des victimes des gouvernements chinois et philipin. Des journalistes parlent, sans aucune modération, d’ethnocide qui serait pratiqué à l’égard de ces populations.
C’est aller chercher bien loin des exemples de crimes contre l’humanité, dont il serait intelligent de vérifier la réalité profonde et lesquels, par ailleurs, sont en d’autres circonstances bien plus évidents et plus immédiats à l’encontre de populations d’autres pratiques religieuses.
La France, en première ligne, est bien placée pour observer depuis le début des années 2000 sur son territoire la recrudescence des actes antisémites dont on croyait la disparition avérée depuis longtemps.
L’association « Portes Ouvertes », ONG apolitique et reconnue de façon assez commune par la communauté internationale, publiant en janvier son index mondial de la persécution, observe sans ambiguïté que les chrétiens, toutes obédiences confondues, sont les principales victimes d’agressions à caractères « ségrégationnistes ». L’édition 2020 de cet organisme indique qu’il y a eu 2 983 chrétiens tués en raison de leur foi, ce qui fait 8 morts violentes par jour, principalement sur le continent africain.
Quant au ciblage d’églises, autre critère d’analyse retenu par l’association, il s’est multiplié par cinq en une année : 9 488 lieux de cultes chrétiens – pour 1 847 l’année précédente – ont ainsi été fermés ou vandalisés, soit une augmentation de 414 %.
L’islam est la première source des persécutions
L’extrémisme islamique  demeure globalement « le premier mécanisme de persécution des chrétiens » que l’on peut identifier. On recense à cet égard 39 pays où ces pratiques ont cours tout à fait régulièrement. On y observe  des formes de persécutions récurrentes : « rejet de la famille en cas de conversion, mariage forcé, criminalisation du blasphème et de l’apostasie, interdiction du prosélytisme, pression vestimentaire, discrimination à l’emploi, dhimmitude ».  Par exemple : rien ne change au Pakistan malgré la libération d’Asia Bibi, car les chrétiens pakistanais continuent d’être condamnés pour blasphème.
Globalement, on estime, sur la base de données très fiables, que 260 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde, soit plus d’un chrétien sur 8. Ce chiffre est en constante progression.
Dans notre pays, par-delà les grands émois idéologiques et leur opportune instrumentalisation, les faits concernant les actes antireligieux sont clairs et les chiffres parlants : avec notamment le triste record des attaques violentes et tentatives d’homicides… Des prêtres sont assassinés dans leurs lieux de culte, des femmes sont trucidées en leur domicile en raison de leur religion et au slogan de « Allahu akbar »… Concernant les actes visant des édifices religieux, ce sont les lieux chrétiens et notamment catholiques qui représentent la très écrasante majorité des sites attaqués, même si l’Église a aussi payé le prix du sang face à l’islamisme avec l’odieux assassinat du Père Hamel en 2016.
Pourtant, l’opinion publique de notre nation, qui se flatte d’être la patrie des droits de l’homme, ne manifeste guère d’intérêt pour les chrétiens persécutés dans de nombreux pays. Comment expliquer un tel paradoxe ?
Les tueries de chrétiens – en tant que chrétiens – dans divers pays du monde sont devenues au XXIe siècle une discrète information de la rubrique internationale des médias, qu’expliqueraient toujours des facteurs politiques locaux. En décembre 2019 ont été massacrés des villageois chrétiens au Nigeria, le 25 décembre ont été égorgés comme à l’abattoir onze d’entre eux, à genoux, avec diffusion en ligne de l’enregistrement de la tuerie dès le 26 par l’agence de presse de l’État islamique. Cette vidéo renvoie à l’égorgement collectif de vingt-et-un travailleurs coptes égyptiens en Libye sur une plage près de Syrte, le 15 février 2015, dont la diffusion avait déjà été assurée par Daech.
On ne saurait réduire ces persécutions à l’État islamique né en Irak. Au Nigeria préexistait la nébuleuse de Boko Haram. Ce slogan simpliste signifie que les livres, « Boko », alias « Books », sont « haram », soit « péchés mortels », à l’exception du Coran bien sûr.
Il est plus que temps de réagir aux mensonges par omission concernant l’oppression des non musulmans en France et dans le monde par des musulmans. Cela est une nécessité car il s’agit en réalité d’une agression contre la civilisation occidentale dans toute son ampleur qui se manifeste au travers de ces crimes sur lesquels nos sociétés ferment pudiquement ou plutôt hypocritement les yeux.
Jean-Jacques FIFRE
 
 

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. les livres c est HARAM ? c est pour ca que ces degeneres atrophies du bulbe foutent le feu a des bibliotheques ! BON DIEU MAIS C EST BIEN SUR …

  2.  » Danny CONVERSANO LIVE  » by Daniel CONVERSANO ©
    https://www.youtube.com/watch?v=pasjHBi8ovk&list=UUA2p_6wpuKoJYlWWQZ8p_Yw
    Né le 25 mars 1986 à Grenoble, DC est un écrivain, éditeur, cinéaste, metteur en scène et militant nationaliste pro-blanc français occidentaliste !
     » J’ai été banni à vie de Facebook ! L’ethno-nationalisme blanc est traqué et en passe d’être interdit partout. Je n’arriverai pas à œuvrer pour la cause longtemps sans vous. Toute aide est la bienvenue.
    Attentat Bataclan 2015 : ITW CHOC de Caroline-Christa Bernard qui témoigne chez Daniel Conversano – Vive L’Europe !!
    https://www.youtube.com/watch?v=FJcErb14FC4&list=TLGGsdpQu99ZQjcxNDExMjAxOQ

  3. La Birmanie et la Thailande sont des pays Bouddhistes. Les Birmans ont constaté que dans beaucoup de pays ou le Bouddhisme était dominant, comme le Pakistan, l’Afghanistan, le Bangla-Desh, ….il a été éradiqué par …l’Islam ! Alors il est très compréhensible, que par prévention, ils décident de renvoyer les Rohyngas, amenés par le colonisateur Britannique, vers leur pays d’origine, le Bangla-Desh !!!!

    • Tous les deux, vous avez tout faux! Les rohingyas ne sont ni aux Philippines ni en Thaïlande! Mais en Birmanie…

      • Je confirme que les bengalis qui s’appellent eux-mêmes Rohingyas occupent depuis le 15ème siècle l’Arakan, province du Myanmar.
        Etant très majoritairement musulmans, ils n’ont eu de cesse depuis de nombreuses années de tyranniser les populations Myanmar, au motif qu’ils n’avaient pas la « bonne religion », et n’avaient pas le droit de vivre dans cette région
        En Août 2018, des soldats de l’ARSA (Arakan Salvation Army) ont attaqué de manière coordonnée 30 postes de gardes frontière, ce qui a déclenché la riposte de l’armée du Myanmar.
        Ces soldats de l’ARSA sont formés par les saoudiens (sur demande US) pour combattre les mécréants

        • Probablement cette « vérité » est écrite par les oppresseurs bien-sûr pour justifier leur crime contre l’humanité

  4. Chiffres contre chiffres,il n’y a pas photo !
    Mais, comme pour le reste, la « victimisation » est une stratégie.
    Renversons les rôles ! Mais ce n’est pas Korrect….

  5. Nos merdias sont aux ordres pour les attaques aux couteau ils sont réticents pour donner des informations mais lorsque la victime est un islamiste (ce qui est rare ) on est abreuvé d’information ou plutôt de désinformation.

  6. Il aura fallut 700 ans pour que l’Espagne chrétienne s’en débarrasse…Sachant que les Espagnols ne sont pas les français combien faudra-t-il de siècles en plus pour que la France anti-chrétienne s’en débarrasse ? Moi je le sais c’est maintenant ou jamais !

    • Tirebouchon. …Ben c’est justement
      (non pas la france anti-chrétienne car sa n’existe pas )
      Mais la ripoublique messianique franc-maçonne luciferienne…
      ( par haines des nations heleno-chretien blanche occidental )
      Pourquoi voudrais tu que la ripoublique se debarrasse des mahometans pus que c’est justement la ripoublique qui leurs onts ouverts les les portes de l’invasion de toutes les nation d’occidents…..il y a un moment il faut avoir un de logiques ….

  7. Nous avons le président que nous méritons. Un robot incapable de la moindre empathie. Le peuple ça fait partie de son paysage de Bisounours. La gauche s’amuse à jouer le rôle du fouteur de merde ,mais n’est que son faire valoir.L’islam politique attend son heure ,sans même se cacher.

  8. A démontrer l’évidence, cela devient épuisant. Mais aussi, à quoi cela sert-il auprès des lobotomisés macronistes, capables d’inverser l’orde de toutes choses. Quand on est Jupiter, rien ne saurait résister dans le cosmos, à la volonté de sa seigneurie.
    Çà va durer encore longtemps cette mascarade à deux balles ?

    • Les serviteurs de l’iniquiter meurtriere de satan inverseronts toutes choses afin de vous corrompres ….

  9. comme le leur commande le livre fondateur de leur secte : ils doivent nos égorger… pourquoi ne le feraient ils pas puisque nos collabos corrompus les y encouragent ?

  10. les rohingas ont envahi doucement la birmanie (myanmar) et se sont faits remigrer suite à des attaques violentes contre le peuple, des pagodes, même des commissariats; mais là bas, les gueux réagissent!

    • Et les pouvoirs laissent le peuple agir. Ici notre plus grand ennemi est le pouvoir politique qui met tout en oeuvre contre son peuple …

  11. Lorsqu’il est question de 260 millions de chrétiens qui sont victimes de persécutions dans le monde en 2019, il faut savoir que ce sont des persécutions quotidiennes qui vont de simples tracasseries administratives, à des refus de signer des actes officiels jusqu’à la persécution par le sang ( attentats meurtriers, destruction d’églises, de temples , d’édifices orthodoxes, pendaisons, viols, mariages forcés, spoliations de biens chrétiens, emprisonnements, etc…). Ces dernières durent depuis des siècles et ne faiblissent pas d’intensité, année après année. La tournure que prennent les événements ne sont pas sans rappeler la Grande Apostasie dont à parlé la Bible et que certains associent au Nouvel Ordre Mondial :
    https://www.vaticancatholique.com/la-grande-apostasie/

    • Le conditionnement engrammée dans la pensée par l’ idéologique socialo-communiste depuis 60 ans, chez nombre de français, fonctionne comme la religion chez les musulmans.. ils sont incapables de voir la réalité de manière objective, de voir le monde différemment de ce que l’on a inculqué en eux depuis l’enfance… ils évitent même de lire, réfléchir, étudier tout ce qui contredirait leur discours.. pas étonnant que la gauche se soit lié à la religion islamique, ils fonctionnent de la même manière…

      • Le socialo communisme est une religion sans Dieu.L’islam est une religion socialo communiste avec un Dieu.Les deux sont compatibles,hélas pour nous,qui devrons tôt ou tard les affronter.

Les commentaires sont fermés.