Non, les radars ne sauvent pas des vies

Publié le 29 décembre 2018 - par - 107 commentaires - 18 288 vues
Share

Putes métalliques des maquereaux d’Etat, les radars connaissent une fin d’année 2018 difficile. Les deux tiers seraient HS. Si ce n’est 90%.
Et les communicants du régime – ils ne savent que parler pognon – de lancer que les réparations vont coûter plusieurs dizaines de millions d’euros à l’État auxquels il faudra ajouter l’absence du fric du racket. Les radars ne flashant plus, pas d’amendes.
Entre parenthèses, ça coûterait presque rien de ne pas les remplacer. Mais l’Etat n’est jamais avare de notre fric.

Les associations comme celle de l’inénarrable Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, soutiennent les souteneurs.
La dame craint que la destruction des mouchards ne se répercute sur le nombre de morts sur nos routes.
Je ne supporte plus la gueule de cette femme à la télé ni son association, son émotion faussement niaise, sa colère surjouée. Les radars éviteraient le pire: 23 000 vies auraient été sauvées entre 2003 et 2012 grâce aux bandits manchots.

J’aimerais que Mme Perrichon me fournisse un seul exemple où la présence d’un radar aurait empêché un foutraque du volant d’avoir un accident. Le type qui roule à 130 à l’heure là où la vitesse est limitée, se fout qu’elle le soit à 90 ou 80.
Sans doute, demain demandera-t-elle la limitation à 4 km/h pour tous, même les piétons.

En réalité, les radars ont un très faible impact sur la mortalité routière.
La plus grande partie est aujourd’hui détruite. Est-ce que pour autant le nombre d’accidents mortels a augmenté?
Chiffres de novembre 2018: 267 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine contre 272 en novembre 2017, soit une baisse de 1,8% selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière. Et sur les 267 morts, combien de piétons et de cyclistes pour lesquels Mister Radar ne pouvait rien?
Pour décembre, je fais confiance à Castaner. Les chiffres que fournira le Ministre seront surement aussi exacts que ceux du nombre de manifestants en gilet jaune.

Mme Perrichon participe à sa façon au racket d’Etat. Est-ce pour continuer à toucher des subventions? Les associations sont aussi de fabuleuses pompes à fric de nos impôts. Mais il faut que leurs dirigeants fassent quelques contorsions pour continuer à les recevoir.

23 000 tués en moins en dix ans? Ça ne lui est jamais venu à l’idée à la dame Perrichon qu’une bonne partie des vies sauvées pourrait provenir de l’amélioration des véhicules et du fait que les automobilistes dans leur immense majorité ne sont pas aussi cons, aussi inconscients que le bénéficiaires du racket et les Perrichon de service veulent nous le faire croire.

Les limitations de vitesse et la présence de radars qui punissent sans discernement aboutissent surtout à ce que, l’attention monopolisée par les panneaux et notre compteur de vitesse, on ne conduise plus vraiment.
Ainsi sur la départementale 974 entre Beaune et Dijon, en l’espace de 36 kilomètres, le magazine Auto Plus a relevé pas moins de 42 changements d’allure, soit un changement tous les 800 mètres ou toutes les 45 secondes, à une vitesse de 80 km/h. Quand on arrive au radar, vers Marsannay-la-Côte, on n’a plus aucune idée de la dernière limitation.

Mais il est plus facile de poster des photographes automatiques sur le bord des routes que de contrôler l’usage des drogues, de l’alcool, la vue des conducteurs, les phares défectueux, les pneus lisses. Surtout dans nos chaudes banlieues. Pour cela, il faudrait des policiers.
Combien de contrôles d’alcoolémie avez-vous subi depuis que vous conduisez?

Les policiers sont surtout occupés à casser du Gilet jaune. Gilet jaune que nous possédons d’ailleurs grâce au Comité interministériel de la sécurité routière du 13 février 2008 qui décida de rentre obligatoire leur présence dans tout véhicule. Sinon amende de 135 €. Au moins, la garde prétorienne du régime peut constater que sur ce point les automobilistes ont obéi au CISR. C’est déjà ça.

Un vœu, pour la route.
Que tout le monde respecte pile poil les limitations. Plus un seul flash (même s’il restera toujours les Flash Ball – mais c’est un autre problème).
Je crains, que très vite, les limites passent à 110 sur autoroute, 70 sur route et 20 km/h en ville.
Chantal Perrichon est certainement pour.

Marcus Graven

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
sol-fin

pire que ça ils peuvent tuer ceux qui les détruisent en les faisant sauter.

duglimbule

cette Perichon ferait bien de lire ce rapport: En première position, il y a l’absence de ceinture de sécurité. Ils représentent 26% des accidents mortels n’impliquant pas la vitesse excessive On retrouve à égalité la consommation d’alcool, de drogue et de médicaments. 25,3% des personnes tuées en avaient pris. Le nombre d’accidents liés à la prise d’alcool, de drogues ou de médicaments est passé de 15 à 25% en seulement deux ans ! C’est une augmentation inquiétante. Les conducteurs masculins âgés de moins de 35 ans sont les plus représentés dans ce type d’accidents qui ont principalement lieu la nuit… lire la suite

Adrien

Il faut continuer à détruire les radars . Il ne devrait plus y avoir un seul radar fonctionnel à l’heure qui est compte-tenu du « foutage de gueule » qu’ils représentent…………

FDURAND

Si la vitesse était uniquement la cause des victimes de.la route il y aurait un mouchard dans chaque voiture comme pour le poids lourd. Mais ça ne rapporte rien à l’état et il faudrait des agents pour faire les.contrôles. Comme cité, c’est une histoire de ramasser du fric sans se baisser… Le comportement de ceux qui doublent sans visibilité, ligne blanche ou autres feux et stops grillés mettent en danger les autres usagers est la’priorite. Rouler vite seul hors ville et village ne gêne pas. Partager la route quand c’est utile est le.plus sur pour certains. Ce sont les.vrais raisons… lire la suite

Nicolas

Les radars ne rapportent de l’argent que parce que les gens ne respectent pas les limitations de vitesse.
Oui la sécurité routière est un tout : améliorer les routes, améliorer la sécurité des voitures, traquer les drogues et l’alcool au volant, vérifier la vue des conducteurs et aussi faire respecter les limitations de vitesse.

Adrien

Les limitations pour entre respectées doivent être respectables, ce qui ne l’est plus à 80 km/h surtout , comme à 110 sur autoroute ….

Salva

Clair que c’est pas les boîtes kodak de bat* qui réduisent les victimes, mais bien l’amélioration des voitures avec toujours plus de systèmes de sécurité, la preuve, ils veulent qu’on achete des véhicules récents, comme ça cela fera baisser encore le nombre de morts.

BOUCHET

Aujourd’hui on nous parle et nous matraque avec la securite routiere avec comme unique moyen la repression
Hors la securite routiere ne se resume pas a la vitesse mais a des infrustructures et des voitures.
Pourquoi alors pourquoi ne pas baisser la TVA sur elements de securite des vehicules (pneus,amortisseurs,freins) c est un autre moyen d ameliorer la securite.(c’est que ce moyen ne rapporte pas d’argent)

Drine

On nous parle de morts sur les routes alors que l on nous tue discrètement avec les produits cancérigènes dans notre alimentation. Mme perrichon quel est le chiffre par an?

Dominique

Ce site est vraiment un ramassi de conneries et un rassemblement de Connards qui porteront plainte et seront bien content de trouver une association quand ils seront frappés par un accident de la route.

Denis

Encore un qui n a rien compris a racket de l etat!,,

Dominique

Si tu avais ramassé autant de morts que moi à cause des chauffards, ton petit cerveau réfléchirait à deux fois avant d’accuser l’état

Jean-Patrice LAMAILLE

Les assos ?Pour nous défendre ? c’est l’hôpital qui se fout de la charité