Non, l’islam n’a pas de place dans la culture occidentale !

Publié le 29 janvier 2017 - par - 25 commentaires - 1 294 vues
Share

En cette période électorale, les candidats « ratissent large » et l’islam est non seulement à l’ordre du jour mais considéré comme faisant partie de notre civilisation. On va jusqu’à parler d’ « islam de France ». Personne ne s’intéresse à  l’histoire et même le Pape participe au suicide de la civilisation européenne…

Combien de fois ai-je entendu : « Pourquoi critiquer l’islam en tant que religion ? Nous aussi, chrétiens, nous avons commis des horreurs comme l’Inquisition, la chasse aux sorcières, les guerres de religion… un peu de patience et l’islam sera intégré à notre société. »

Ma réponse est : « Les chrétiens qui se sont mal conduits ou se conduisent mal encore, le font en opposition avec la leçon donnée par le Christ alors que les musulmans qui tentent de détruire l’Occident le font dans le respect de l’islam. Les deux ne sont pas compatibles ». Cette réponse n’arrive pas à convaincre des personnes qui se focalisent sur deux ou trois phrases agressives dans  les Evangiles, qui refusent de lire le Coran (effectivement peu lisible pour un esprit occidental).

Dans le livre Quand les Belges étaient Gaulois de Marie-Josèphe DAXHELET  j’ai trouvé une meilleure réponse que la mienne, une réponse plus fondamentale. Elle ne prête pas à controverse car elle concerne les bases mêmes de la civilisation occidentale :

Une pensée dogmatique s’accommode facilement de l’écriture tandis que la mouvance de la parole convient mieux à la pensée druidique : la tradition orale est une tradition vivante qui reste ouverte, qui évolue et s’adapte aux circonstances. Car pour les Celtes il n’y a pas de vérité absolue ; elle est plutôt le résultat d’un jugement porté par l’esprit à un moment donné de l’histoire. Il n’y a pas plus de dichotomie entre le vrai et le faux qu’entre le bien et le mal. Une action peut être bonne ou mauvaise  selon la façon dont on la conduit et non par rapport à une échelle de valeurs objectives et fixées une fois pour toutes. (p.93)

Non, le Coran ne prévoit aucune souplesse, aucune déviance par rapport à la parole divine et ceux qui s’adaptent, ceux qui voient le Coran comme un livre fondateur et non comme un livre à suivre à la lettre – par exemple les soufis, alévis, ismaéliens, alaouites actuels  – sont persécutés par les autres. Il ne faut pas l’oublier, il ne faut pas jouer le jeu de ceux qui parlent des « islamistes qui le sont devenus à cause de notre incompréhension, de la vie difficile que nous leur faisons mener, de notre islamophobie ».

L’islam est totalement incompatible avec notre esprit celte, notre pragmatisme, notre gouaille, notre besoin de changer, de progresser,  notre individualisme créateur… notre mentalité libre et responsable si appréciée par ceux qui se détournent de l’islam rigide et mortifère. Ceux qui parmi les musulmans font l’impossible pour vivre LIBRES parmi les Celtes tentent de nous mettre en garde et j’espère encore qu’on finira par les entendre.

Mia Vossen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
UltraLucide

@Bordel de dieu
Traduction SVP?

ludo22

@Hocinov Des exemples ? Si un commentaire vous semble raciste rien ne vous empêche de cliquer sur « Répondre » et de remettre l’ auteur à sa place.

Bouaziz Richard

A Lecomte Daniel, j’ai toujours appris que l’on reconnait l’arbre à ses fruits, or vous trouvez la bible(sous entendu la Thora) débile. Par contre les évangiles, c’est ce qu’il y a de plus beaux, c’est du moins ce que vous laissez supposer. Or, depuis 2000 ans, combien ont-ils causé de souffrances, de massacres, de dépossessions etc..ceux qui ont grandi sous la protection du plus beau des livres.sur ceux qui vénéraient la bible  »débile »?

Daniel Lecomte

@Bouaziz Richard Je suis d’accord avec vous pour votre première phase, pour le reste je n’encense pas les évangiles autant que vous le dites. J’y ai trouvé un humanisme propice à faciliter un « vivre ensemble »…c’est tout. Inutile de parler des drames sociaux provoqués par les trois religions dont on parle …elle ont toutes le même niveau d’horreur !

Daniel Lecomte

@ Bouaziz Richard ..suite L’avantage de l’occident c’est d’avoir réussi (à peu près) à séparer le divin du temporel et d’ôter les lois divines des lois civiles (combat de 150 ans). Nous avons donc une forte expérience de lutte contre l’oppression religieuse et avons mis en place la laïcité qui permet le vivre ensemble que l’on croit ou pas. (voyez l’excellent livre de Caroline Fourest : le Génie de la laïcité.

Et combien dans l’islam ne sont plus compatible avec personne même leur propre personne alors une république faut pas abuser Oussama ben Laden pourquoi l’avoir tué si l’islam et compatible

butterworth

article web MUSULMANS ET OCCIDENTAUX DIFFERENCES PSYCHOLOGIQUES ecrit par un psy danois en 2008 prédisant les futurs attentats pour l islam livre MOI MAHOMET par abdallah yaacoub modele a imiter pedophile voleur violeur meurtrier massacreur tortionnaire esclavagiste VOIR VIDEOS WAFA SULTAN

Lecomte Daniel

Cela fait environ dix ans que m’intéresse aux religions, j’ai lu entre autre la Bible, version pour les nul et ensuite la vrai, les évangiles , le coran pour celui-ci en Français et Arabe . J’ai aussi suivi des cours d’Arabe (dont 1 an dans une mosquée) ce qui me permet juste de traduire l’Arabe à peu près.
Je n’ai pas du tout aimé la bible et le Coran que je trouve quasi débiles tous les deux. Les évangiles sont très intéressantes car humaniste, revoyez les paraboles. Vous admettrez que ne suis ni extra-terrestre ni inculte au possible sur ce sujet…et bien voici mon état d’esprit aujourd’hui : aucune religion n’est vraie dans son rapport à Dieu, elle sont toutes construction de l’humain …ce qui n’exclut pas son existence! mais nous ne pouvons l’approcher faute de conscience, connaissances adéquates.

Martel

L’islam, c’est pire que la peste! c’est la religion de Satan!

Laurent Barre

Voici l’extrait d’un article paru aujourd’hui dans Le Matin d’Algérie à propos de l’attentat de Quebec. Cela va faire du bien à monsieur Ben Abdallah et va l’instruire.
« L’Islam à l’aube du XXIème siècle est une religion malade de ses fidèles. Oui! Car les musulmans les plus représentatifs de cette religion sont issus le plus souvent de sociétés aux cultures elles-mêmes malades. Les sociétés arabophones font partie des sociétés les plus rétrogrades au monde. Les sociétés arabophones sont des sociétés qui ont résolument tourné le dos au progrès et à l’autocritique, qui sont restés figés dans une conception du monde qui date de 1000 ans, prônant vigoureusement un modèle social en vigueur il y a 10 siècles. Un Islam sans culture vivante et tolérante pour le porter est une religion condamnée à rester malade et les musulmans sans ouverture sur le monde resteront condamnés à l’aliénation dans des sociétés modernes dont ils rejettent les valeurs. L’Islam afin de survivre à la crise à laquelle il fait face a besoin d’une révolution culturelle. Utopique? Non, je ne parle pas d’un siècle des lumières, simplement d’une prise de conscience! Prendre conscience que dans le monde dans lequel nous vivons, Nous ne pouvons plus continuer de voiler des filles de 8 ans. Dans le monde dans lequel nous vivons, nous ne pouvons plus séparer les hommes et les femmes dans les lieux publics. Dans le monde dans lequel nous vivons, nous pouvons plus prôner l’autorité de l’homme sur la femme comme étant un droit sacré consacré par Dieu lui-même.
Sans cette révolution culturelle, cette révolution des mentalités, l’Islam continuera à être vu partout dans le monde comme une menace et comme un intrus au milieu de sociétés résolument tournées vers le progrès. L’Islam et les musulmans doivent réagir à la violence et au rejet auquel ils font face en amorçant leur réveil civilisationnel. Au lieu de se réfugier dans une culture asphyxiée où l’air ne s’est plus renouvelé depuis des centaines d’années, les musulmans doivent ouvrir les portes et les fenêtres afin de laisser entrer un nouvel air et une nouvelle ère! Ce n’est qu’en regagnant une position respectable de communauté ouverte et développée que l’Islam cessera d’être la cible de toutes les frustrations.
Karim Zakaria Nini »

Hocinov

Je n’aime pas l’islam,je le rejette totalement et définitivement .L’islam je le côtoie quotidiennement ,ce qui renforce mon refus catégorique de s’y habituer,de l’accepter.L’islam est une aberration cultuelle et intellectuelle qu’aucun homme sensé ne peut défendre.Et je rejette aussi le racisme affiché aussi sur ce site.

JILL

L’islam est tellement incompatible avec notre civilisation,notre culture,notre société qu’on se demande pourquoi ce constat n’apparait pas tous comme une évidence .Ceci étant,si on élimine les faux culs ;ceux qui font semblant ;ceux qui prônent le vivre ensemble tout en évitant de s’y compromettre ;
l’islam fait l’objet d’un rejet massif des français .

Catherine

@ Ben Abdallah Anis …nous serions le comble de l’ignorance ?! Je vous laisse méditer les phrases de ces « extraterrestres  » , visionnaires pour le moins ! Allez prêcher sur oumma.com .. Bossuet /1627-1704 : « L’islam! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. » Condorcet / 1743-1794 : « La religion de Mahomet, la plus simple dans ses dogmes, semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire » Chateaubriand / 1768-1848 : « Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet. » Alexis de Tocqueville / 1805-1859 : « « J’ai beaucoup étudié le Coran. Je vous avoue que je suis sorti de cette étude avec la conviction qu’il y avait eu dans le monde, à tout prendre, peu de religions aussi funestes aux hommes que celle de Mahomet. Elle est, à mon sens, la principale cause de la décadence aujourd’hui si visible du monde musulman. Je la regarde comme une décadence plutôt que comme un progrès. » Arthur Schopenhauer / 1788 -1860 : « Le Coran, ce méchant livre, a suffi pour fonder une grande religion, satisfaire pendant 1200 ans le besoin métaphysique de plusieurs millions d’hommes ; il a donné un fondement à leur morale, leur a inspiré un singulier mépris de la mort et un enthousiasme capable d’affronter des guerres sanglantes, et d’entreprendre les plus vastes conquêtes. Or nous y trouvons la plus triste et la plus pauvre forme du théisme. Je n’ai pu y découvrir une seule idée un peu profonde. » Alfred de Vigny / 1797-1863 : « Si l’on préfère la vie à la mort on doit préférer la civilisation à la barbarie. L’islamisme est le culte le plus immobile et le plus obstiné, il faut bien que les peuples qui le professent périssent s’ils ne changent de culte. » Monseigneur Louis Pavy – Évêque d’Alger / 1805-1866 : « Celui qui prétend être le prophète d’Allah devrait avoir des lettres de créances, c’est-à-dire la prophétie, les miracles et l’intégrité de l’ensemble de sa vie. Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui prêche sa doctrine à coup de cimeterre, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu. » Joseph Ernest Renan / 1823-1892 : « L’islam est contraire à l’esprit scientifique, hostile au progrès ; il a fait des pays qu’il a conquis un champ fermé à la culture rationnelle de l’esprit. Et encore, plus proche de nous : Winston Churchill / 1874-1965 : « L’influence de cette religion paralyse le développement social de ses fidèles. Il n’existe pas de plus puissante force rétrograde dans le monde. Si la Chrétienté n’était protégée par les bras puissants de la Science, la… lire la suite

Laurent Barre

Pour comprendre l’islam, ce n’est pas compliqué. Vous faites croire que pour comprendre l’islam il faut être un « savant » et donc il y aurait plus de un milliard de savants sur Terre à moins que les musulmans le sont sans ne rien y comprendre. En fait, pour comprendre l’islam, il suffit de lire le coran on y enseigne l’appel au meurtre des juifs et des chrétiens, le droit de frapper sa femme dont on craint (seulement) l’inobéissance, l’interdiction aux musulmanes d’épouser un non musulman (bonjour le vivrensemble dont on nous rebat les oreilles), etc. tout ceci à longueur de pages et de sourates, j’en passe et des meilleures. Un livre complètement dépourvu de spiritualité. C’est un livre qu’il faudrait tout simplement interdire. Car le Monde est en guerre à cause de lui.

mia vossen

Monsieur Ben Abdallah Anis, nous attendons votre texte synthétique pour nous instruire. J’ai lu le Coran, la Bible, les Evangiles, beaucoup de livres d’histoire, mais je sais bien qu’on n’a jamais fini d’apprendre.

Ben Abdallah Anis

D’abord,et avec tous mes respects envers la culture occidentale,je suis persuadé que vous êtes le comble de l’ignorance vis à vis des trois religions monothéistes.!!!
Ensuite,je trouve même que vous manquez beaucoup de respect ; pour ne pas dire autre chose ;envers les trois religions à cause de votre culture extraterrestre !!!!!!!!!
Enfin, je vous conseille de faire des recherches approfondies sur le vrai JUDAÏSME ainsi que le vrai CHRISTIANISME pour parvenir à connaître et peut être commencer à comprendre L’ISLAM.!!!!!!

mia vossen

J’aurais aimé que « Bordel de dieu » écrive en français, qu’on comprenne son message.

Anne Lauwaert

il y a une autre « nuance » : le coran écrit en arabe vs. l’évangile écrit en grec…
mentalité (pensée?) arabe vs. mentalité / pensée grecque…

Anne Lauwaert

Semblablement, E.G.Ban dit qu’il n’y a pas de compatibilité entre « les hommes du désert » et « les hommes de la forêt » – c’est aussi fondamental que ça … !

Catherine

les amateurs de dattes sont au régime , maintenant , ils vont gouter aux pruneaux :

http://www.20minutes.fr/monde/2005007-20170130-video-canada-attentat-terroriste-grande-mosquee-quebec-fait-moins-six-morts

ROB

L’Islam c’est l’expression des plus bas instincts humains, mais TOUJOURS DÉRESPONSABILISE. Il n’y a pas de place pour lui en occident, ni même dans le monde.

Allah la grande pseudos de Sergius de baya le nous ses pas les gens du paradis mais ses fideles en correspondante avec Mahomet pseudos l’ange Gabriel

L’islam j’ai un ange à chaque épaules et qu’est qu’ils font ils s’écrivent mais fait et dire et le démon a mais’ trousse et toutes ma communauté et mes ennemis vous devez pas être à l’aise et votre rancoeur souvenir sa a Allah qui en n’a rien à foutre royalement ces une faiblesse comme Adam et MUSULMAN pose trop de questions comme sa va ta famille oui tes future victimes dont tu demande à Allah qu’ils soient perdu mais ces compatible puisque l’islam beaucoup croivent que ces Djamel Debbouze en spectacle

Pbremin

Oui l’islam peut se définir comme le cancer ou la peste , et on ne vit pas ensemble avec une maladie mortelle, on la combat jusqu’à son éradication ou en meurt
En ce sens les politiques sont les premiers vecteurs de la peste et devront suivre le même chemin

Philippe Bergeron

L’islam n’est compatible avec aucune autre culture ou civilisation, et il n’est même pas compatible avec lui-même: la moindre déviance entraine la mort, y compris de la part d’un musulman qui est à 99,99999% d’accord avec son voisin.
Aldo Sterone le définissait ainsi: un système totalitaire déguisé en religion, avec une spiritualité ultra-primaire. Les exceptions ont toujours été persécutées.