Non, nous ne laisserons pas l'islam décapiter Marianne !

Nous assistons depuis quelques décennies à un sectarisme grandissant dans la société civile dont l’origine est la provocation constante des adeptes de l’islam envers les lois de la République, l’incompétence et le laisser-aller, le laisser-faire de nos politiques.
Non, nous refusons de boire la ciguë, ce verre que nous tendent les partisans de l’islam et leurs collabos barbus ou non en partenariat avec nos élus de tous bords par pusillanimité et manque de courage politique.
Non, nous refusons d’être pointés du doigt comme des intouchables, des parias de la démocratie face à l’idéologie facho politico-religieuse islamique et leurs complices qui pervertissent les valeurs morales et traditionnelles de nos sociétés européennes comme la laïcité et la liberté d’expression. Ces renégats de la démocratie représentent un danger pour l’ordre social, pour le respect des lois de la cité qui devrait être plus important que leur personne et leurs enjeux politiques.
Faudra t’il en arriver à instaurer des lâchers de cochons les vendredis dans les rues de nos villes et de nos campagnes ? Jusqu’à quelle extrémité, jusqu’à quel débordement, jusqu’où nous faudra t-il aller pour nous faire entendre ?
Faudra t-il en arriver à enterrer une tête de cochon sur chaque parcelle cédée par les mairies de France et de Navarre aux adeptes mahométans afin que cessent cette invasion rampante, ces compromissions avec la laïcité et la loi de 1905 détournée sans vergogne au détriment et en cachette du contribuable ?
Quelle honte d’être poussés à bout, d’être acculés dans ces derniers retranchements pour des enjeux politiques, de gloire personnelle, d’arrivisme, de soif de pouvoir, de réelections à la petite semaine par des personnalités qui devraient, au premier rang, faire respecter le bien vivre ensemble et les lois de notre pays. Diviser pour régner, oui mais jusqu’à quand ? Un verset coranique dit : embrasse la main que tu ne peux couper. Ils ont ouvert la boîte de Pandore par irresponsabilité, par arrivisme, par bêtise….. et maintenant c’est au peuple d’essayer de la refermer envers et contre tous.
Nous ne baisserons pas les bras car nous sommes les héritiers du Siècle des Lumières et nous sommes fiers de tous ces « Hommes et Femmes d’Etat » qui se sont battus pour nous, qui ont lutté contre l’arbitraire, contre tous les despotismes afin de nous léguer un monde meilleur.
Cassandra Troie

image_pdf
0
0