Non, Paul Le Poulpe n'est pas un monstre, seulement un Français lucide

superdupontEn tout premier lieu, si vous vous attendez à une volée de bois vert pour Paul, vous auriez tort.
http://ripostelaique.com/je-suis-un-monstre-je-ne-veux-pas-des-migrants-africains-chez-moi.html
Outre ses arguments imparables, sauf si on joue de la sentimentalité, mais faut-il en avoir les moyens, ce qui est loin d’être le cas, il reste des questions non posées. Les 700 morts récents le sont sans conteste de la responsabilité du conducteur du bateau et de son adjoint, rescapés par hasard et arrêtés par les Italiens. Très certainement le bateau était-il surchargé et l’incompétence des deux responsables a fait le reste. Quel est le montant du passage. Nous nous laissons dire que les candidats doivent l’acquitter cash, la demande excédant l’offre, les prix doivent exploser et faire la joie des passeurs, véritables escrocs.
Qui peut bien faire de la publicité auprès des candidats à l’immigration. Qui peut bien leur dire, venez en Europe, vous serez payés plus qu’ici sans avoir à travailler, si vous êtes malades vous serez soignés gratuitement, vous serez logés confortablement, mieux qu’ici, et puis avec l’accord de vos administration locales vous pourrez déclarer des enfants, vous marier fictivement, afin de vivre sans risque là-bas. Qui sont ces rabatteurs dont le sel but est l’enrichissement personnel.
Pour l’heure nous sommes les victimes de ce commerce humain et nous avons le droit de savoir. Pourquoi en cas de risque sont-ce les chrétiens qui sont jetés à l’eau, quand ce n’est pas des femmes. Seuls les musulmans ont-ils le droit d’arriver sur les côtes occidentales. Oui nous devons savoir.
Ne comptons pas sur nos politiques actuels qui n’auront pas le courage d’affronter la réalité au détriment d’une générosité de façade imposée aux Français.
Qui aura le courage comme une certaine dame, Marine Le Pen qui arrivée à New York a mis immédiatement les points sur les i : Je suis française et parle très mal l’anglais a-t-elle précisé, sous entendu pas question de me faire passer sous les fourches caudines de la mondialisation : tout juste a-t-elle concédé : I speak very badly avec son accent français. Et bien cela n’a choqué personne. Cela s’appelle en avoir et se faire respecter. C’est bien pour cela qu’elle et son parti sont vilipendés. C’est tellement confortable de jouer le politiquement correct, oui mais avec hypocrisie.
Lecteurs de Riposte laïque, ne condamnez pas des personnes qui sont honnêtes et courageuses. Paul le Poulpe est de ceux là.
François Parnois

image_pdfimage_print