1

Non vacciné, je vais rendre à Macron toute « l’affection » qu’il me porte

Ainsi donc, avec un estomac en béton, et un rare cynisme, le Président de la République a expliqué que, quand il a réprimé et insulté les non-vaccinés, c’était par affection.

Je suggère donc aux Français de lui rendre, à leur façon, et avec les mêmes méthodes, toute l’affection qu’il leur porte…