Le Norvégien de Londres, le Germano-Iranien de Munich et les autres…

NiceassassinFaisons abstraction de tout.

Nous sommes dans un tribunal et le juge dit à l’avocat “le témoignage de votre témoin féminin compte pour la moitié du témoignage de votre témoin masculin.”

Stupeur. Ce type est fou! On essaye de le raisonner, il persiste, on l’éloigne invoquant le burn out et on le soigne.

Qui voit une personne en train d’égorger un mouton, hurle “mais vous êtes fou!” Police, sévices graves envers les animaux, grosse amende, suivi psycho-social et vidéos d’horreur sur facebook.

Un homme marié annonce un deuxième mariage à la mairie, on lui dit “Mais monsieur vous êtes déjà marié, notre code civil ne vous permet pas plus d’une femme” S’il insiste, on se dira que ce type est obsédé sexuel. Psychothérapie assurée et on lui fait comprendre que les emmerdements provoqués par 1 femme doivent lui suffire.

Un homme a 4 femmes et 24 enfants, c’est tellement loufoque que même l’ex-maire socialiste de Bruxelles Freddy Thielemans déclare que notre civilisation n’est pas prévue pour. Il n’existe même pas d’habitations assez grandes dans nos villes.

Des parents obligent leur fille à se marier? Child focus intervient, refuge, protection de la jeunesse, abus sur mineurs: gros ennuis!

Un frère tue sa sœur pour laver l’honneur de la famille ou un homme défonce le crane de son épouse avec un marteau? L’asile psychiatrique et prison à vie

Une femme entre habillée dans la piscine de la Place du Jeu de Balle? Le maitre nageur la fait sortir en lui disant: “Madame,  les adventistes du septième jour c’est pas chez nous, c’est en face: rue Allard n° 11”

La poignée de main ça c’est plus compliqué car il s’agit d’une très vieille coutume qui, avec un protocole de gants, a une profonde signification de déclaration de guerre ou de paix… Qui peut tendre la main et qui doit l’accepter? Un subalterne ne tend pas la main, c’est malpoli. Le supérieur accorde la main et le subalterne doit l’accepter, s’il la refuse c’est un affront. Si quelqu’un refuse une main tendue, il se déclare ennemi.  (N’est-ce pas madame Anne-Marie Lizin, présidente socialiste du Sénat à qui des Omar Arabes en visite ont refusé de serrer la pince…?)

L’élève qui refuse de recevoir un enseignement d’une prof parce qu’elle est une femme, passe au service psycho-social pour examiner son Oedipe.

Une femme circule couverte de la tête aux pieds comme le fantôme Kasper, ça fait rigoler tout le monde, les enfants font la farandole autour d’elle parce qu’ils croient que c’est carnaval et elle finit sa journée dans le service des dédoublements de la personnalité avec d’autres Néfertiti, Marie-Antoinette ou Belphégor…

Si quelqu’un ne boit, ni ne mange pendant la journée, mais s’abouffe pendant la nuit, on dit qu’il souffre de graves troubles alimentaires et il se retrouve dans le service des boulimiques, anorexiques et autres automutilateurs.

Si quelqu’un interrompt son travail pour faire des prières, on va blaguer autour de Jeanne d’Arc ou Bernadette mais le chef de rayon va lui dire qu’il est payé pour travailler, que l’assurance du travail ne rembourse pas en cas de visions et que s’il entend des voix, sa place n’est pas à l’usine mais sur le divan de 15 à 16h tous les jeudis…

Si un homme se frotte contre une femme dans le métro ou lui passe la main entre les cuisses, c’est droit au bloc avec rendez-vous chez le psy.

Si un homme harcèle sexuellement parce que il n’a pas accès au sexe en dehors du mariage et qu’il n’a pas l’argent pour s’acheter une femme… ben, y a le bordel et il peut même essayer de se trouver une copine qui n’a pas besoin de mariage pour les galipettes.

Les suicidaires, ben oui, ce sont des malades, les explodaires, sont des très grands malades, les explodaires assassins sont des très grands malades pervers.

Si quelqu’un va confesser qu’il fantasme le paradis sous forme de bordel aux partouses éternelles à 1 contre 72… le curé saisit ses tablettes pour consulter le tarif des pénitences adaptées à un blasphème aussi immoral…

Les textes de l’islam appellent à tuer les mécréants.

Des assassins tuent des mécréants – si deux quantités sont égales à une même troisième, elles sont égales entre elles… le pas est vite fait pour dire que l’islam est assassin…

Si les textes musulmans appellent à tuer les mécréants et des musulmans disent que l’islamcpasça,  toujours dans notre mentalité, ou bien ils n’ont pas lu leurs textes ou bien ils mentent.

Bref… on n’en finit pas  Dans notre civilisation tous ces comportements sont des histoires de fous. On ne dit pas “ce type est fou”, par respect pour le malade, on emploie des euphémismes: il est déséquilibré, inadapté, confus, dérangé, perturbé, etc.

Pour quelle raison en est-on arrivé à ne pas pouvoir dire “ces musulmans sont fous” comme on le dit pourtant des Romains? Pour ne pas froisser des gens qu’on a intérêt à ne pas froisser? Pour quelle raison le président Hollande et le prince Charles vont-ils en Arabie faire la danse du même sabre que celui qui sert à décapiter en place publique? Par sympathie ou par intérêt?

Lacan explique que les lapsus expriment le fond de la pensée.

Quand nos zélites disent que ces assassins sont des déséquilibrés, leurs euphémismes expriment le fond de leur pensée qui est vraiment : “ces types sont  cinglés”.

Passons de l’autre côté de la barrière. Voilà des allochtones qui viennent en Europe car ils sont fascinés par le mode de vie européen qu’ils ont vu à la télé et au cinéma. Le choc. Ils sont devant, mais n’y ont pas accès car ils ne parlent pas les langues, n’ont pas la formation, ni l’équivalence des diplômes et surtout leur familles, traditions, croyances etc. leur enseignent le contraire de ces comportements européens qu’’ils convoitent. Alors, par réaction diamétralement opposée, ils disent que les raisins sont trop verts et les européens convoités deviennent dépravés, alcooliques, vicieux, immoraux, mécréants, …

Le conflit est inévitable: d’une part ils veulent vivre comme des Européens et d’autre part les Européens sont tout ce que eux condamnent…

J’ai vécu ça avec un jeune Pakistanais que j’ai hébergé 3 mois chez mois pour lui permettre de suivre une formation professionnelle offerte par le Club Alpin Suisse.(cf. mon livre “Des raisins trop verts” aussi sur kindl) Au début il a été ravi, quand il s’est rendu compte du fossé entre sa civilisation et la nôtre il s’est cabré jusqu’à la colère et quand, à une fête au village il a vu que les femmes dansaient dans les bras des hommes, il a hurlé que les Européens sont des cochons parce qu’ils mangent du cochon. Son séjour s’est mal terminé. Mais lui avait la possibilité de rentrer chez lui. Imaginons la frustration de ceux qui ne peuvent pas rentrer chez eux car ce serait avouer leur échec en Occident et la honte pour eux et pour leur famille. Des réfugiés syriens retournent volontairement dans leur pays car ils ne veulent pas exposer leurs enfants à notre mentalité.

Nous nous trouvons avec deux communautés qui chacune considère que l’autre est complètement cinglée. Les déçus sont bien sûr frustrés, dépressifs, et deviennent déséquilibrés, forcenés… et agressifs… quelle que soit l’idéologie dont ils se réclament, droite ou gauche, d’une religion ou de n’importe quoi, cela n’a pas d’importance, le mobile c’est la déception qu’ils expriment par la destruction et le massacre comme les enfants qui ne parviennent pas à actionner un jouet finissent par le détruire et le piétiner.

Nous avons voulu occulter ce contraste parce que nous avons cru que les nouveau venus allaient être enchantés et devenir comme nous.. C’est le contraire qui se passe: plus ils nous connaissent plus ils nous rejettent et à notre tour, plus nous les connaissons, plus nous les rejetons. C’est triste mais c’est comme ça: déceptions et accumulation d’erreurs.

Nous avons caché les conflits sous le politiquement correct par intérêt ou naïveté? Le vernis craquelle et le conflit  éclate au grand jour. Au nom des bons sentiments nos autorités ont accordé un tas de dérogations et aujourd’hui nous devons faire marche arrière… Dur, dur… La conflagration que les ré-informateurs prévoyaient depuis des années, on y est.: les allochtones s’expriment contre les autochtones parce qu’ils sont fous et les autochtones se fâchent contre les allochtones parce qu’ils sont fous…

Deux communautés, deux civilisations qui sont tout simplement incompatibles car l’une est le contraire de l’autre. Question : pour quelle raison les nouveaux venus s’obstinent-ils à rester dans une civilisation qu’ils n’aiment pas et qui ne les aime pas?

Mais c’est pas tout: quand on en arrive à dire que nager c’est “  traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête  dans un  milieu aquatique profond standardisé ». on se dit qu’il y a quelque chose de très zinzin à tous les niveaux du royaume…

Question. Pour quelle raison avons-nous arrêté de rigoler, charrier, zwanzer et avons-nous accepté de prendre ces folies au sérieux et de dramatiser… ?

L’Histoire nous rassure: nous, Flamands, tous les colonisateurs nous sont passés dessus, même le tram et on n’a pas rigolé ouvertement ni sous l’inquisition espagnole, ni sous la gestapo allemande, mais avec Le romand de Renart, Tijl Uilenspiegel et les marionnettes de Toone,  nous avons toujours fait un pied de nez aux tartufes.

Anne Lauwaert

 

 

 

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. Ne vous êtes vous jamais demandé chère madame, si tout ceci n’était pas pure manipulation pernicieuse de gens qui profitent pleinement du fait que vous avez « arrêté de rigoler, charrier, zwanzer et avez accepté de prendre ces folies au sérieux et de dramatiser ? » Que dit Lacan de votre lapsus?
    Ils connaissent aussi votre propension à plonger dans les panneaux qu’ils se font un malin plaisir de vous présenter sans relâche et sans conséquences pour eux puisqu’ils sont aux manettes pendant que vous morflez.
    Plus le feuilleton sordide va (pour l’instant les machettes sont de sortie partout) plus cela sent le frelaté, le fabriqué ne vous en déplaise.
    Cela ne vous frappe t’il pas un seul instant?
    Changez donc votre grille de lecture et développez même si cela n’est pas dans la ligne de votre éditeur. On peut rêver.

    • Réponse étonnante chère Anne!
      Vous ne doutez pas (comme beaucoup si je vous lis bien) que le mensonge et la manipulation règnent mais vous avez trop d’allochtones dans votre rue.
      Quel est le rapport? Où habitez vous?

      • La fuite est toujours bonne conseillère.
        Courage !
        La vérité fini par sortir du puits aussi déplaisante soit elle…
        Comme pour la majorité des gens manipulateurs et manipulés elle vous importe peu. Compris.

  2. Une suggestion: lisez le livre « Des raisins trop verts » d’Anne Lauwaert. .Il est sans méchanceté aucune mais très convaincant… agréable à lire.

  3. « pour quelle raison les nouveaux venus s’obstinent-ils à rester dans une civilisation qu’ils n’aiment pas et qui ne les aime pas ? »
    Mais parce qu’ils sont très matérialistes ! Eux qui se targuent d’être des croyants, contrairement aux Occidentaux, qui pour bcp, sont athées, sont encore plus obsédés par les biens matériels que les richesses spirituelles.
    A cause de leur religion, ils vivent une vie de m* dans leur pays, ce qui a pour effet de les faire saliver en voyant la vie confortable des Occidentaux. Alors ils n’ont plus qu’une envie, c’est de goûter à la belle vie.

  4. Esus: non, il faut les détruire et renvoyer ces colonisateurs chez eux. Vous me direz: ah, mais ils sont français (de papier) ou belges….eh bien non. Cette nationalité bradée par nos gouvernants corrompus jusqu’à la moëlle est caduque car ne répondant aucunement aux règles d’obtention. Et pour simplifier, suspendons les aides sociales en tous genre et ils quitteront le nid douillet que nous leur avons construit au détriment de la qualité de vie de nos propres enfants.
    Jesus a dit: aime ton prochain, pas ton lointain.

  5. Commençons à transformer les mosquées en asile psychiatrique fermées.On y rentre mais on ‘en sort pas.La transformation d’édifice religieux a bien lieu,toutes les communautés peuvent apporter leur conribution

Les commentaires sont fermés.