Nos dirigeants sont-ils incompétents ? Non, au contraire !


Il est un sujet qui synthétise toutes les préoccupations de notre époque. Ce sujet pourrait même se résumer en une simple question : la France est-elle devenue un coupe-gorge ?
Posée ainsi, la question a, peut-être, un peu de quoi choquer certains esprits bien-pensants éloignés du réel, sorte de doux rêveurs ayant zappé pas mal d’étapes de l’évolution de l’insécurité de notre pays depuis 30 ou 40 ans. Ce sont tous ceux qui vivent en territoire protégé, c’est-à-dire tous ceux appartenant à une classe élitiste fortunée ou aussi les collaborateurs de ces dérives bien réelles. En vérité, cette interrogation ne pose pas le vrai problème de façon exhaustive.

En revanche, elle ne saurait laisser indifférents ceux qui subissent ces violences devenues quotidiennes dont les auteurs n’ont plus peur de rien et que plus rien n’arrête.
Tout à commencé à se dessiner dans les années 80. Comment ne pas faire référence aux attentats du métro Saint- Michel, de la rue des Rosiers ? Peut-on avoir oublié le nom de Mohamed Kelkal ? L’attentat de Lockerbie, les actions violentes du GIA, le gang de Roubaix (constitué de convertis à l’islam), toujours plus déterminés, violents, meurtriers.
Le XXIe siècle a basculé avec les attaques de New-York, les Tween Towers, le Pentagone, puis Londres, puis Madrid, puis Paris.

Le dernier évènement en date de ce type est survenu en juillet 2016 à Nice. Aujourd’hui, le terrorisme a pris un contour différent, il a perdu son aspect spectaculaire de masse pour devenir plus individuel. Depuis, il est fait d’attaques au couteau commises par des individus seuls mais jamais complètement isolés. Le 19 avril 2015, Sid Ahmed Glam assassine à Villejuif Aurélie Châtelain  et depuis, de nombreux prêtres catholiques ont été trucidés jusque dans leur église. Des professeurs ont été décapités dans la rue, des jeunes gens égorgés, les forces de l’ordre elles-mêmes n’échappent plus aux attaques de plus en plus directes, de plus en plus audacieuses et quotidiennes.

Tous ces faits depuis le début sont le fait de musulmans. Qu’ils soient Afghans, Éthiopiens, Somaliens, Pakistanais, Marocains ou Algériens, ils sont tous musulmans. Je mets ici-même au défi quiconque de me démontrer le contraire. Certains revendiquent leur nationalité française avec une arrogance que seule l’état inadapté de notre droit autorise.
La France est, selon une étude internationale publiée en juin 2017, le pays le plus touché par les attentats djihadistes commis en Europe et aux États-Unis. D’aucuns, avec une perfidie éhontée, me répondraient que la France a connu en toutes époques des périodes sanglantes de terrorisme. Cependant qu’ils soient Basques, Corses ou plus récemment anarchistes d’extrême gauche, tous ces mouvements subversifs ont été muselés par l’État.
Alors pourquoi n’y arrive-t-on pas avec la barbarie islamique ?

Pour pouvoir lutter efficacement contre un adversaire, il faut d’abord clairement le désigner et deuxièmement se donner les moyens d’agir contre lui avec force et détermination. C’est exactement l’inverse que fait Macron comme avant lui Hollande, Sarkozy et même Chirac.

https://www.youtube.com/watch?v=GAlvlVwJGck

Quand Darmanin, en charge de la sécurité des Français, lors de la finale de la Ligue des Champions au stade de France dénonce comme responsables du chaos les supporters anglais alors qu’en réalité il sait très bien que ce sont les racailles des banlieues qui sont les agresseurs détrousseurs et violeurs, il commet une faute impardonnable. Quand pendant plus de 10 jours, il réaffirme le même déni de réalité, il ment aux Français. Le Premier ministre britannique a été contraint à la démission pour bien moins que cela. Ici l’idée n’a même pas effleuré l’esprit de nos dirigeants. Quand Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice ou des détenus, comme il se désigne lui-même, persiste à décrire un sentiment d’insécurité au lieu de prendre la moindre mesure pour barrer la route aux envahisseurs musulmans qui rentre en France par dizaines de milliers chaque année, il commet lui aussi une faute de haute trahison.
Car en réalité, la cause de tous les maux qui sont évoqués plus haut sont la résultante d’un laxisme et d’une complaisance sidérante à l’égard de ces hordes de migrants qui, à terme, remplaceront le peuple de France sauf à ce que nous réagissions tout de suite.

Alors, il est bon de s’interroger sur les raisons de ce comportement de nos dirigeants qui depuis 40 ans et encore plus depuis 6 ans semblent être hors-sol, hors du réel.
Sont-ils incompétents ? Non bien sûr, au contraire, ce sont de vraies élites intellectuelles dont le professionnalisme est évident.

Alors, manquent-ils de cohérence dans leurs actions ? Certainement pas, car on voit bien que d’années en années, c’est un continuum de décision dans le même sens.
Serait-ce alors un manque de volonté politique comme beaucoup l’affirment ? Même pas puisque leur détermination semble inflexible.
L’explication est simple : depuis 40 ans nous vivons sous une chape libérale capitaliste imposée par une caste dominante de financiers pour lesquels les États, les identités et les civilisations sont incontestablement un obstacle à leur enrichissement. Leur but est l’établissement d’une civilisation mondialisée et sans nuance où le consumérisme soit la seule règle l’objectif ultime, l’horizon indépassable. La Chine, les États-Unis ou la Russie demeurent des empires qui, un jour lointain, tomberont eux aussi dans leur filet. L’Europe est aujourd’hui le laboratoire de cette idéologie dépassant la lutte de classes mais reposant sur une répartition binaire entre les possédants et ceux qui ne sont rien et deviendront bientôt inutile socialement.

Il n’est jamais trop tard pour prendre conscience des orientations qui nous sont imposées sans que nous le sachions. À cet égard, l’IA (intelligence artificielle) est un outil qui sera l’arme de la domination sociologique du futur qui pourrait bien conduire à une gouvernance mondialisée totalitaire exercée par ceux qui en auront la maîtrise au détriment de ceux qui en seront démunis.

Jean-Jacques FIFRE

image_pdfimage_print
15
1

18 Commentaires

  1. Ok globalement pour le constat, mais je trouve consternant le poncif de la faute au libéralisme, « une chape libérale capitaliste ». Mais quel libéralisme ? Une chape collectiviste, oui! Organisée par nos pseudo élites de connivence. Il n’y a là ni libéralisme, ni capitalisme, la liberté individuelle est bafouée, et les oligarques se gardent bien de la destruction créatrice, par l’entre soi et la corruption !

  2. ROTSCHILD le disait dans les annees 70 : LA NATION EST UN VERROU A FAIRE SAUTER CAR IL NE CORRESPOND PLUS AUX ECONOMIES ACTUELLES .tout est dit ! le consumerisme sans foi ni loi qui refuse que l homme soit autre chose qu un consommateur . il n a plus le droit d etre un etre sociable , sensible avec un esprit critique ! la bataille est engagee et on fait un remake de DAVID ET GOLIATH .mais qui avait gagne deja ; j ai la memoire qui flanche …

  3. Va pour la prise de conscience de votre brillant exposé mais rejet de toute formulation sur un probable projet de « gouvernance mondialisée totalitaire ». Il est heureux que les plus riches de la planète ne vivent pas plus longtemps que les autres en les empêchant de mettre en œuvre leurs projets sataniques…

  4. La vidéo mise dans l’article est terrifiante… à regarder jusqu’au bout et à diffuser un maximum.

  5. il suffit d’écouter les discours de macron, la déconstruction de la france, le mépris des gaulois, pour se rendre compte des vues des « progressistes » et on sait que les agriculteurs néerlandais et canadiens sont soumis aux directives de davos pour réduire de 30% l’utilisation d’engrais etc.

  6. La compétence des seconds couteaux ne fait pas partie des exigences de ceux qui les nomment.
    Venir raconter n’importe quelle connerie sur la lucarne pour rassurer le veau (qui est peu regardant et gobe tout), c’est la seule qui leur est demandée; darmalin excelle.
    On peut même dire que plus ils sont cons, mieux ils remplissent la tache qui leur est dévolue.
    Quant aux traîtres du haut du panier, ils remplissent parfaitement leur mission de destruction commencée par l’ordure mittérendique.

  7. « Qu’ils soient Afghans, Éthiopiens, Somaliens, Pakistanais, Marocains ou Algériens, ils sont tous musulmans ». Ce sont surtout des étrangers absolus à notre race et notre civilisation. Ils seraient animistes ou protestants, le Grand Remplacement s’opèrerait tout aussi sûrement. Encore plus discrètement, en fait. Vous le dites vous-même : « ces hordes de migrants qui, à terme, remplaceront le peuple de France sauf à ce que nous réagissions tout de suite. » On est remplacé par des êtres physiques, animaux, pas par un corpus d’idées (Islam, reflétant leur nature profonde et simple facteur accélérant). Ils sont utilisés sciemment pour détruire notre société par ceux que vous décrivez. Mais les tyrans planétaires sont loin d’avoir gagné leur guerre, au contraire, comme on le voit en Ukraine. L’ours russe est très bien informé et va provoquer l’effondrement du dollar en tournant son économie vers les BRICS et le reste du monde.

  8. Depuis l’avènement d’une société humaine mondialisée alliant industrie, technologie, consommation et « frénésie croissante » des foules pour le consumérisme, les dirigeants (même ceux avec des intentions nobles, s’ils en restent) sont soumis et dépendant des diktats de l’univers de la finance, des affaires et du commerce mondialisé. Mette le pied dans la politique à quelque niveau de décision, que ce soit par conviction idéologique, ou ambition personnelle rend les individus concernés tributaires de ce système quasi pervers. Vous avez donc raison sur le fait que ces « dirigeants » des consortiums politico-économiques, volontairement ou non, détruisent par ricochet les souverainetés, les états, les frontières, les équilibres sociétaux et civiques.

  9.  » depuis 40 ans nous vivons sous une chape libérale capitaliste imposée »
    Vous m’avez perdu a cette ligne. Vous ne semblez pas connaitre la definition de ce mot. Ce que vous décrivez s’appelle du « MONOPOLY ». Pas le jeu.
    Vous devriez apprendre les concepts de base de l’économie. Je vous conseille de lire les livres (nombreux) de Thomas Sowell, économiste noir américain.
    https://www.azquotes.com/picture-quotes/quote-capitalism-is-not-an-ism-it-is-closer-to-being-the-opposite-of-an-ism-because-it-is-thomas-sowell-57-18-35.jpg

  10. Sauf qu’on est à un tournant majeur, historique et toutes ces ordures finiront au trou j’en suis certain !!!

  11. HOLA ! la chape libérale capitaliste ? Vous avez vu ça où ? Vous vivez en France ?
    La France est un pays qui vit sous une chape socialo-communiste et un régime d’assistanat généralisé. Au mieux, la France est une république soviétique qui aurait réussi, pas plus.
    La pourriture du système français est le virus de pensée communiste qui a infiltré tous les rouages de l’administration et de la politique de ce pays. JE DIS BIEN : TOUS.
    Nos dirigeants sont compétents oui absolument, pour appliquer au mieux le plan d’asservissement par l’isslam et ses affidés. Le plan de Soros, Schwab et leurs sbires de l’UE est un projet communiste. Lisez Swab c’est très clair. Macron n’est que sa marionnette.

    • Répondre à Hagdik: BRAVO !! Exact, exact, « nos » dirigeants peuvent être d’extrêmes burnes (comme un certain bulot) , ça fait l’affaire des commanditaires du NWO qui n’ont qu’à ORDONNER, les perroquets stupides (comme Troudeau au Canne-dada) sont là pour faire avaler les couleuvres et appliquer les directives façon dictateur ! Marxisme-trotskisme-communisme façon Ceausescu sont leurs modèle (ah, j’ai omis le Nazisme qui est le prédécesseur de l’UE) et les falsifications-mensonges sont à présent légion pour qu’ils arrivent à la réalisation en pratique de leur psychose(s)…

Les commentaires sont fermés.