Nos églises, dernier rempart pour lutter contre l’islamisation de la France?

Publié le 9 août 2016 - par - 53 commentaires - 1 783 vues
Share

eglise2

Depuis combien de temps la société civile en occident n’a pas évoqué la religion en bien ou en mal ? Depuis au moins un demi siècle. Il était devenu plus que logique que la religion déserte l’espace public que l’on soit croyant ou athée, chrétien ou d’une autre confession. Chrétiens et juifs ne cherchent plus à agrandir leur cercle ou à faire du Marketing religieux. Bien au contraire. Une conversion au christianisme est un processus qui prend entre deux et trois ans. Chez les juifs, la conversion dépasse les quatre ans. Chez les musulmans, il suffirait de prononcer la formule magique.
Aujourd’hui, croyants et athées s’accrochent de nouveau à ce dernier rempart contre l’islamisation de l’Occident , à savoir l’église, suite à l’égorgement rituel dans une guerre dite Sainte, d’un prêtre vieux et sans histoires.

Au début, j’ai eu comme une douce satisfaction. L’islamisme a rapproché contre son gré, croyants et non croyants pour défendre ce qu’est leur identité commune: l’héritage judéo-chrétien de l’Europe avec toutes ses composantes culturelles et historiques, loin du dogme et de la pratique. La satisfaction aura été de courte durée car une fois de plus, un invité opportuniste, l’islam, cet éternel trouble-fête a voulu marquer les esprits de sa présence indésirable pourtant, et cela, les musulmans le savent très bien!

Ressassant sa vieille rengaine de victimisation, il fallait qu’il plante son étendard dans le dernier lieu où on pouvait se croire à l’abri de sa manipulation nauséabonde. Ils étaient nombreux les voiles qui ont investi nos bancs d’églises lors des messes célébrées pour l’âme du feu Père Jacques Duhamel. Jamais l’église ne m’a paru aussi douteuse, aussi infecte, aussi hantée de mauvais esprits, aussi hypocrite et aussi magouilleuse.

L’initiative des musulmans aurait été louable si elle était restée discrète, spontanée et individuelle. Combien de juifs, de bouddhistes et même d’athées se sont rendus en masse témoigner leur soutien à la communauté chrétienne? Pourtant sans fanfaronnade. Leur démarche était individuelle et saine. Ceux là n’intéressent pas les médias j’imagine. Qu’en est-il des musulmans? Ils ont bénéficié d’une couverture médiatique digne du retour du Messie. Sur toutes les chaines, on relayait l’information comme si l’église s’enorgueillissait que le peuple de Mahomet veuille bien la reconnaître. Le plus dangereux, est que même les athées partageaient cette prétendue fraternité religieuse sur les réseaux sociaux, la fêtaient, en parlaient comme si l’islam était assez bon pour quitter sa tour d’Ivoire et tendre la main au catholicisme arrogant.

Les mots me sont restés en travers la gorge pour m’expliquer ce retournement de situation. Connaissant l’islam sur le bout des doigts, je savais qu’il y avait anguille sous roche. Les musulmans, modérés et extrémistes n’ont eu de cesse de déblatérer contre les juifs et les chrétiens, Coran à l’appui, pendant 14 siècles. Aller prier en tout bien tout honneur pour un prêtre quelconque, immolé par cette même religion qui se voudrait fraternelle me semble une comédie humaine de bas étage. Il m’a fallu des jours et des nuits de réflexion, d’analyse et de remise en question pour arriver à ces quelques conclusions:
– L’église n’a jamais fermé ses portes aux nez des musulmans, sans exiger une quelconque conversion, ni habit approprié ou rituel précis. Grandes cathédrales comme petites chapelles, ont toujours ouvert leurs portes à toute âme en quête de spiritualité. Avons-nous déjà surpris un musulman y entrer juste par curiosité? Ne serait ce que pour constater par lui-même la monstruosité et la corruption de l’âme chrétienne martelées dans plus d’une sourate de son Coran? Jamais. D’ailleurs dans un JT de nos médias propagandistes pro-islamiste, un musulman français, la trentaine ou plus, avait déclaré que c’était la première fois de sa vie qu’il mettait les pieds dans une église. Comment peut-on mépriser les édifices millénaires de son pays quand on se dit fier d’être Français? Les églises en Europe ne sont pas uniquement des lieux de culte. Ce sont l’identité de ces pays, leur architecture, leur urbanisme, leur art et leur âme, n’en déplaise aux détracteurs de l’identité occidentale. Quand on aime son pays, on s’approprie sa culture et sa civilisation peu importe ses croyances. Donc, permettez moi de douter de la sincérité de la démarche. Fréquenter une église jusqu’à pas longtemps, considérée comme le fieffe des croisés, afin de redorer le blason de l’islam (à supposer qu’il était doré) et profitant de la médiatisation disproportionnée qu’a pris l’événement, n’a rien d’une démarche saine.

J’applaudis l’excellent travail de marketing et de communication fait par les leaders religieux musulmans. C’était une occasion en or de sauver leur peau, ou plutôt la peau de chagrin qui, au lieu de rétrécir se distend et tend partout ses tentacules. Comme je déplore la naïveté de plus en plus stupide de nos concitoyens à avaler de telles couleuvres monstrueuses. Mais je les préviens tout de suite! Ce n’est pas en pactisant avec l’islam qu’on échappe à son épuration. Pour cela, une seule solution est possible: s’y soumettre entièrement et inconditionnellement. En êtes vous prêts? Michel Houellebecq vous a indiqué le chemin, pour ceux qui sont fatigués de lutter et préfèrent acheter la paix par la soumission.

– Malgré les cinquante mille églises en France, jamais la religion n’a pris une telle importance dans notre presse, dans nos discussions et dans nos inquiétudes. A qui revient le mérite? Au christianisme, au judaïsme ? Non! à l’islam. Les deux religions monothéistes sont désormais sa planche de salut. Comme on sait que l’islam de France est un concept balbutiant qui aura du mal à s’imposer, on met en avant son frère ennemi le plus présent, juste pour acculer la loi de 1905. Une fois cette méchante loi bafouée et vidée de son sens à coups de procès alambiqués d’islamophobie, de persécutions juridiques et médiatiques, d’intimidations propagandistes et de terrorisme islamiste, on n’a qu’à tourner le dos à ses compagnons d’armes. Pourquoi pas récupérer leurs fidèles et les brebis égarées pour faire basculer la balance du nombre? Quoi de plus logique, si se convertir à l’islam passe par une simple formule magique? Certains seraient tentés de voir dans mon constat de la paranoïa. Je les invite à reconsidérer toutes les révolutions détournées par l’islam. Il n’ est pas plus facile pour cette religion que de se greffer sur les nobles causes afin de se frayer un chemin, et je ne sais par quelle poudre de Perlimpinpin, finit-elle par les occulter. A commencer par la révolution iranienne qui était démocratique à la base, passant en revue les révolutions du « printemps arabe » et en arrivant au coeur de la démocratie chez nous, qui sert aujourd’hui nos ennemis et non plus nos démunis.

L’opportunisme est une des ruses recommandées par Mahomet. N’a t-il pas déclaré: « la guerre est une ruse »? quoi de plus rusé que de détourner les points forts de son ennemi pour le laminer avec ses propres armes?

-Une des méthodes de propagation de l’islam s’appelle « la terreur et la séduction », en arabe (tar’hib wa targhib). le Coran est truffé de ces deux méthodes opposées, mais complémentaires. Ce n’est pas pour rien que islam rime avec soumission. J’y viens.

Lorsque vous êtes un sadique et cherchez à soumettre une personne équilibrée selon toute apparence, comment procéderiez vous? D’abord, il faut commencer par l’isoler, lui faire perdre confiance en elle, la rabaisser. Une fois votre victime vulnérable, vous passez à l’étape supérieure: attenter à son intégrité physique, la battre, la mutiler, semer la terreur dans son coeur par la douleur physique. Non seulement cette proie aurait perdu toute volonté de lutte grâce au travail de dépréciation entamé, aussi serait-elle prête à toutes les compromissions morales possibles pour échapper à la torture physique. A ce moment là, on peut se montrer clément en lui accordant quelques privilèges, en pansant ses blessures, en se montrant généreux et conciliant. On pourrait même inverser les rôles et faire du bourreau une victime et de la victime une coupable. Mahomet a toujours procédé ainsi avec ses esclaves butins de guerre. Non seulement il assassinait leurs familles, les réduisaient en esclavage, mais quand il en était épris, il ne s’en approchait jamais contre le gré de ses captives. Il opérait un travail psychologique protecteur et paternaliste sur ses victimes meurtries et déchues et finissait par paraitre le sauveur et non l’agresseur. L’Histoire musulmane regorge de manipulations « dominant-dominé » de ce genre. Aujourd’hui encore, cette méthode s’avère efficace pour asservir l’Occident, malgré toute la finesse de ses sciences et de ses philosophies. Tout rondement, l’Occident vit de plus en plus isolé de l’âme humaine. L’aliénation et l’hégémonie rebutent de plus en plus de nos citoyens. L’islam, dans sa phase propagandiste, fait de chaque individu un cas à part entière et le traite selon ses besoins et frustrations. Au moment où la vision occidentale perd du terrain, l’islam se propage d’une manière ou d’une autre, selon un plan minutieusement étudié. Tant que les musulmans raisonnent en termes de domination à tout prix, on n’arrivera jamais à un terrain d’entente avec eux. Si bien que toutes leurs initiatives sont perfides et n’ont de but que de tromper pour mieux manipuler.

– Je ne vais pas clore mon billet sans faire un ricochet sur les chrétiens d’Orient, qui ont non seulement assisté impuissants à la spoliation de leurs terres natales par les génocides ou la conversion forcée, mais ils sont considérés comme des citoyens de seconde zone dans les rares pays musulmans soi-disant démocratiques. Ces « Dhimmis » comme ils sont désignés avec mépris dans le Coran, rasent les murs pour rejoindre leurs lieux de culte, ne peuvent pas prétendre à des postes de responsabilité ou politiques et ils sont les premiers à faire les frais de la folie génocidaire musulmane. Faudrait-il négocier un islam de France quand l’islam dans sa globalité nie la liberté de conscience? Comment espérer extraire une idéologie libertaire d’une idéologie originelle liberticide? A moins de créer un islam « new fashion ». Dans ce cas, je ne peux que me réjouir que l’islam de France tourne le dos à Mahomet et se réclamerait des siècles de Lumières. Mais encore, faudrait-il qu’on accepte que le Coran soit réinterprété, filtré, épuré et classé selon nos valeurs et non selon les valeurs de l’Arabie Saoudite, le berceau de l’islam. Les musulmans de France seraient ils prêts à ce défi? J’en doute fort!

– Ce n’est pas à l’Etat ou aux médias de nous démontrer la valeur de l’islam. C’est aux musulmans eux mêmes de nous prouver la bienveillance de leur religion ou du moins ce qu’ils comptent garder de leur religion. Des gestes de solidarité, qui restent recommandables, ne sont toutefois pas suffisants. Il faut surtout que l’islam réussisse à faire des musulmans, de bons citoyens. A quoi me servirait leur solidarité et leurs prières, si je risque de trépasser à tout moment et n’importe où par les mêmes formules et les mêmes prières? « Allah Akbar, je t’égorge, Allah Akbar, je prie pour ton âme! » On ne peut pas continuer à nous voiler la face en nous imposant des solidarités hypocrites. La solidarité est avant tout une responsabilité, pas des mots en l’air.

– Et enfin, culturellement parlant l’islam ne peut pas se mesurer au christianisme et au judaïsme en France, au moins le temps que les musulmans apportent un savoir faire utile dans ce pays et à l’humanité. L’Histoire ne s’écrit pas en deux jours. Les deux religions qui ont précédé l’islam ont eu un parcours millénaire en Europe et même dans les pays dits musulmans. Des hommes et des femmes ont payé de leurs vies pour humaniser ces religions, qui ont fini par rentrer dans les clous et accepter l’humain avec sa nature, ses défauts, ses péchés, ses jouissances et ses libertés. Il a fallu des siècles de remise en question pour que ces religions se hissent aux idées humanistes, modernes et progressistes. L’islam continue à monter sur ses ergots et à s’inviter sur ses gros sabots moyenâgeux. On ne peut pas faire un saut de 14 siècles en deux jours et espérer être accepté dans la grande famille humaine.
Les musulmans veulent ils vraiment rejoindre l’humanité? Qu’ils décrètent l’égalité homme-femme, qu’ils abrogent à l’unanimité les textes de guerres, qu’ils reconnaissent que leur prophète a commis les erreurs des hommes, qu’ils désacralisent leur religion, le personnage du prophète et ce vampire assoiffé de sang qu’est Allah, qu’ils renoncent à la guerre Sainte, qu’ils réforment leur religion enfin, sans compter sur notre aide. Qu’ils lavent leur linge sale au sein de la communauté musulmane et nous proposent un projet sérieux et respectueux de nos valeurs. Ce n’est qu’à ce moment, qu’on peut négocier l’entrée dans une nouvelle ère basée sur le respect de la différence. Comment négocier avec celui qui brandit le Coran dans une main, le sabre dans l’autre et use et abuse de la ruse pour obtenir une place qu’il n’a pas mérité par le travail sur soi?

Au risque de me répéter, l’invasion de nos églises par les musulmans devrait sonner le glas du dernier bastion de notre souveraineté identitaire. Cette religion telle qu’elle est, nous déclare la guerre depuis des siècles. Toute trêve n’est qu’une tactique pour reprendre ses esprits, s’organiser et gagner du terrain. C’est la fameuse « Taqiya », et les musulmans en ont recours à chaque fois qu’ils ont le sentiment de déchainer les passions contre eux. La Taqiya est une seconde nature chez les musulmans. Il faut vraiment être un fin connaisseur pour déchiffrer ses signes. Toute cette mise en scène médiatique depuis les attentats n’est que la partie immergée de l’iceberg.

Ce n’est pas à la société occidentale de remettre en cause sa relation aux musulmans. Les occidentaux, en dépit de la sauvagerie de l’individualisme et du matérialisme, de l’effondrement de l’empire de leurs valeurs ancestrales, restent parmi les rares peuples qui font de la dignité humaine une doctrine et un idéal. Les musulmans, eux ne reconnaissent de dignité que pour les musulmans, ou plutôt pour ceux qu’ils considèrent comme de bons musulmans. C’est à eux de venir vers nous avec des fleurs et des bonbons. Nous recevrons leurs bonnes intentions avec toute l’abnégation due à la sincérité d’un sentiment positif. Comment le savoir? Le coeur ne trompe pas. Pour le moment, j’ai du mal à accueillir les initiatives des musulmans, individuellement sincères fussent-elles, je l’avoue, mais collectivement, une orchestration et une manipulation insidieuse. Chaque action annoncée par leurs organisations sournoises provoque d’effroyables serrements de coeur et parfois des palpitations à tout rompre. Cela me suffit pour comprendre qu’il manque l’ingrédient principal à l’alchimie des coeurs: la sincérité.

Leila Rabes

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Roby

Cher seigneur,
Qu’il me soit permis de m’indigner ici véhémentement contre les insupportables attaques portées régulièrement à la télévision contre mon athéisme militant par vos camarades de goupillon. Il est intolérable, deux siècles après la séparation de l’Eglise et de l’Etat, dans un pays qui pousse la laïcité officielle au rang d’institution nationale que des anti-athées hystériques accaparent l’antenne de la télé le dimanche matin, avec des émissions intitulées « La messe du dimanche » dans laquelle les minorités athées non criantes, non bigotantes et mal bêtifiantes sont méprisées et bafouées, je pèse mes mots, au profit de grotesques manifestations incantatoires d’une secte en robe dont le monothéisme avoué est une véritable insulte à Darwin, aux religions gréco-romaines, et à ma sœur qui fait bouddhiste dans un bordel de Kuala-Lumpur.
Je précise que j’envoie par ce même courrier une copie de cette lettre à Dieu et que ça va chier

Roby

Merci, Amira, de nous faire profiter de vos analyses et prises de position claires, tranchées et argumentées. Ce que vous écrivez me convient d’autant plus que vous connaissez le monde musulman mieux que beaucoup de Français. Pour ma part, je rappelle que Michel Onfray nous explique que toutes les religions sont par essence violentes, dès qu’elles le peuvent, dès qu’on les laisse faire. Qu’un individu en soit réduit à croire, c’est dommage; mais chacun fabrique ses opiacés endogènes comme il le peut. Qu’il fasse cela dans sa cuisine, de la façon qui lui convient. S’il déborde dans l’espace public, cela devient de la politique. Je pense que bien des choses se passeraient mieux sur terre sans ce cancer de l’esprit que constituent les religions. Oui, les croyants sont de malades mentaux. Dans ma jeunesse, ils m’ont maltraité, battu, dévalorisé, humilié, etc.
Relisons Cavanna, Desproges pour moquer la religion et Janov pour la remplacer par la santé mentale grâce aux sentiments retrouvés.

jean luc

M C. Alias,
L’inquisition espagnole a fait moins de morts en plusieurs siècles d’existence que… la revolution francaise en 10 ans. Je vous renvoie à ce sujet vers le livre de Jean Sevilla ‘politiquement incorrect » qui , à ma connaissance n’a pas été démenti. Les conquistadors n’ont pas exterminé les indiens (ces derniers ayant été supprimés davantage par les maladies ramenées par les consquistadors telle la variole) au nom du Dieu chrétien mais bien au nom du roi ou de la reine d’ Espagne, la démarche était avant tout politique.

Patrick Zbinden

Oui, mais remontons au début du christianisme et l’on verra que cette religion s’est imposée par son intolérance et sa répression envers les autres croyances.
Quantité d’ouvrages de philosophes païens ont été détruits, et si le remarquable « Discours véritable » de Celse nous est partiellement parvenu c’est paradoxalement par Origène qui pour le réfuter en a cité de larges extraits dans son propre livre.
Réfutation peu convaincante, par contre les arguments de Celse montrant les absurdités du christianisme (et du judaïsme) demeurent toujours pertinents à notre époque, la science les ayant largement confirmés.
Ainsi Celse critiquait la croyance juive selon laquelle le monde ne daterait que de quelques milliers d’années, sur la prétention des juifs et des chrétiens prétendant que l’homme est d’une essence différente des autres créatures etc

Patrick Zbinden

Je ne me suis pas relu avant de poster sinon j’aurais évité la fâcheuse répétition en fin de message: prétention, prétendant…
Sur le fond par contre je ne retire rien, et j’ajoute qu’on ne vaincra pas l’islam en revenant au christianisme, cette religion par ses représentants actuels au plus haut niveau (pape, évêques) étant d’ailleurs devenue complice de l’islamisation de l’Europe.
Il serait temps de comprendre qu’on ne vaincra pas un mythe (particulièrement agressif) en ayant recours à un autre mythe (lui en état de décomposition avancée)

On attend pas Patrick!?! Cher Patrick, le christianisme a été persécuté dans l’empire romaine jusqu’au règne de l’empereur Julien l’apostasie dans les années 340 – 350, avant de dire des âneries, allez voir sur Wikipedia, vous y apprendrez des choses!

Patrick Zbinden

Et la persécution des paiens par les chrétiens ?
Elle a été bien plus forte, à tel point que les religions païennes ont été éradiquées.
Alors qu’à l’époque du paganisme triomphant, le christianisme a pu prospérer !

https://www.histoire-fr.com/mensonges_histoire_persecution_chretiens_rome.htm

Vous parlez bien, Patrick, des débuts du christianisme?? Les chrétiens avaient des armées, non! Les empereurs, oui! et ils les ont utilisées contre les chrétiens jusqu’au règne de Julien l’Apostat en 360 – 361. La christianisation a ete pacifique à Rome. En fait, de nombreuses pratiques et cultes païens ont, simplement et progressivement, été christianisés. Les auteurs païens étaient « hostiles » au christianisme pour des raisons financières (les prêtrises païennes étaient génératrices d’importants flux d’argent et souvent ils étaient prêtres de cultes païens). De plus, comment se fait – il que les envahisseurs barbares germaniques (Francs, Burgondes, Ostrogoths et j’en passe) qui étaient païens se convertissent à terme au christianisme (voire le baptêmes de Clovis) alors qu’ils ont détruits l’empire romain d’Occident? Les papes du 5ème et 6ème leurs ont envoyés leurs armées nombreuses et puissantes? C’est par la persuasion et la christianisation douce des pratiques païennes, c’est tout!

Patrick Zbinden

Faux !
Le christianisme ne s’est pas imposé par la persuasion mais par la répression et la persécution, à ce sujet je vous invite à lire cet excellent discours d’Eric Lowen tenu lors d’une conférence.
Je n’ai pas noté le lien exact mais on doit le retrouver en tapant sur le moteur de recherche « persecution paiens christianisme ».

« De sa venue l’ancien testament n’est plus valide et à laissé place au nouveau testament. »

Matthieu 5
17Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.…

Chris63

Je confirme : l’ancienne Alliance à cessée lors de la venue du Christ pour y être remplacer par la nouvelle Alliance.
« De sa venue l’ancien testament n’est plus valide et a laissé place au nouveau testament. »
Et ? Quel rapport avec ton copier « Bouarfa MAHI » ?
Certainement une incompréhension, alors pour ne pas faire comprendre ce que je n’ai pas dit :
Jean 5-39 ; 45-47
« Scrutez les écritures, puisque vous pensez avoir en elles la vie éternelle,
car ce sont elles qui rendent témoignage de moi… celui qui vous accuse c’est Moïse… parce que c’est de moi qu’il a écrit. »

C.Alias

Réponse à chris63 (suite)

Je n’ai pas dis que je CONNAISSAIS l’église depuis 2000 ans,
mais ,et que connaissons nous de cette église catholiques ???
Ce que nous ont laissé les évangélistes marc, jean et les autres, ce sont des écrits laissés pour la plupart, plus de 40 ans pour le plus vieux… après la mort du christ, d’autres ont plus d’un siècle de retard à l’an 0000.

Tous ces écrits ont été modelés et arrangés en fonction de l’époque et de la pensée de
l’ auteur, donc il y a à boire et à manger dans ces .

Votre réaction me fais penser à certains  » mordus  » dans TOUTES LES RELIGIONS, qui
prennent pour argent comptant tout ce qui est dit ou écrit au sujet de la dite religion, et l’arrange à la sauce personnelle, l’on arrive par ce procédé à la situation inacceptable du moment en France avec les djihadistes.

Ceci étant dit et écrit, je vous prie, Chris63, de me recontacter lorsque vous aurez pris un peu plus de en la matière

Chris63

Réponse suite :
Et bien je crois que vos questions vous amènent aux réponses.
Que connaissez-vous de l’Eglise Catholique ? C’est peut-être la seule question qui devrait vous amener à chercher la/les réponse(s).
Je ne suis pas, non, un mordu des religions qui prend pour argent comptant tout ce qui est dit et/ou écrit. Il ne suffit pas de lire un livre d’histoire pour connaître l’histoire. Un livre en appel un autre, et un autre, et un autre… Faut-il croire ce qui est écrit ? Là est mon chemin depuis de très nombreuses années. Il est facile de démonter les mensonges d’un livre, et il est si difficile de découvrir les vérités car toutes vous mènent à d’autres vérités…

Il est regrettable de comparer la Foi Catholique avec la pseudo religion qu’est l’islam.
Ce serait déjà un bon début de savoir d’où viennent les textes du coran…
Ceux qui souhaitent et fomentent la destruction de la Foi Catholique le savent pourtant si bien. Le sujet est tellement tabou, voir même dangereux ^^

Kénoticrare

ça c »est le prix de notre apostasie. L’Islam avance, car l’occident a voulu se détourner de la Vérité. Si on continue de rejetter agressivement le Christ, on va finir par être envahi. Je suis loin d’être pour la dictature religieuse (ca marche pas, car il y aura toujours de mauvaises personnes qui seront là pour en profiter), mais il faut revenir à un juste milieu.

C.Alias

Réponse à Chris63, par C.Alias.

Oui c’est vrai je n’ai que 78 ans, je n’ai pas eu le temps de tout voir, analyser etc….etc.

Quant aux qui ont fait l’affaire de pierre ou de paul, je m’en tape le coquillard,
pour moi seul le résultat compte.

Vous parlez de l’inquisition espagnole, je vous pose une question ? par qui était -elle dirigée??? Il reste évidement des écrits, qui n’ont pas toujours élaborés par des gens impartiaux.
Et que dites vous des civilisations anéanties par les conquistadores au nom de dieu et de la religion catholique ???, là aussi c’était la soumission ou la mort, osez me dire le contraire!!!! Et c’est ce que veulent faire actuellement les islamiste envers nous.

Puisque j’y suis, je tiens à m’excuser auprès des lecteurs de ces commentaires, et du mien en particulier, pendant la guerre de 39/45, ce n’était pas pie X mais pie XII.

Vous qui avez l’air d’en savoir tant sur la religion, je suis étonné que vous n’ayez pas relevé cet erreur de frappe.

Chris63

En réponse :
Je vous dirais que l’âge n’a rien à voir avec le savoir et/ou l’ignorance. J’ai 40 ans, on pourrait alors dire que vous avez eu le double du temps pour étudier vos sujets.
Je ne prends pas pour argent comptant ce que j’ai lu ou étudier, idem au jour d’aujourd’hui. Il semble que ce soit pourtant le cas pour vous ; malheureusement.
Je ne suis pas ici pour répondre aux questions dont vous pouvez facilement, vous-même, trouver réponse(S). Par contre j’interviens, ça plait ou pas, pour corriger les « affirmations » dans l’erreur qui amènent la confusion de la vérité.
Aucune civilisation a été anéantie par la Foi Catholique, vous vous égarez là encore, et mélangez bien des choses. Vous portez accusation une fois de plus sur un sujet que vous n’avez jamais étudié semble t-il. Libre à vous de prendre du temps.
Concernant votre question sur l’inquisition Espagnole, désolé de vous le dire comme ça, mais elle est ridicule.

Ne vous faites aucune illusion et prenez seulement l’exemple du Pape= Plus pourri et traitre a sa propre religion: ce n’est pas possible

Quidam

Un prêtre catholique de New York rappelle les contre-attaques encouragées par l’Église contre les invasions musulmanes du passé pour justifier la résistance armée à la menace islamiste aujourd’hui

By Point de Bascule | on July 29, 2016 | http://pointdebasculecanada.ca/
et
http://www.breitbart.com/london/2016/07/28/catholic-priest-christians-have-a-moral-duty-to-defeat-terror/

Et oui, certains pensent avoir exclusivité qu’ils n’ont pas …

Quidam

Un prêtre catholique de New York rappelle les contre-attaques encouragées par l’Église contre les invasions musulmanes du passé pour justifier la résistance armée à la menace islamiste aujourd’hui

[EXTRAITS]
Il réfère au Catéchisme catholique qui encourage les catholiques à pratiquer la légitime défense pour répondre à leur devoir de s’aimer eux-mêmes et d’aimer leurs prochains.
Il cite l’article 2263 du Catéchisme qui déclare : «La défense légitime des personnes et des sociétés n’est pas une exception à l’interdit du meurtre de l’innocent que constitue l’homicide volontaire.»
L’article 2264 continue : «L’amour envers soi-même demeure un principe fondamental de la moralité. Il est donc légitime de faire respecter son propre droit à la vie. Qui défend sa vie n’est pas coupable d’homicide même s’il est contraint de porter à son agresseur un coup mortel »

Quidam

Un prêtre catholique de New York rappelle les contre-attaques encouragées par l’Église contre les invasions musulmanes du passé pour justifier la résistance armée à la menace islamiste aujourd’hui

ARTICLE DU 29 JUILLET PARU SUR BREITBART ET http://pointdebasculecanada.ca/

[EXTRAITS] Un prêtre catholique en appelle aux chrétiens à résister à la terreur islamique. Il fait valoir que le pacifisme face à un danger mortel est immoral et non chrétien.
«Tendre l’autre joue c’est le conseil que le Christ a donné aux individus qui étaient moralement insultés : l’humilité aura raison de l’orgueil. Cela n’a rien à voir avec la légitime défense», a-t-il dit.
Le père Rutler soutient que le pacifisme constitue une corruption de la vertu de paix.
[…] «Se soustraire au devoir moral de protéger la paix en n’ayant pas recours à la force, […] ce n’est pas de l’innocence, c’est de la naïveté.»

Brélaz

Heureux si, en France, les églises peuvent lutter contre l’islamisation. En Suisse, il n’y a pas pire lécheurs de babouches que les protestants et le catholiques !
François Brélaz, Cheseaux-sur-lausanne

Jean

Convertissez vous a l’orthodoxie, c’est la religion des russes

Comme le dit Alias , il vaut mieux une union entre incroyants et chrétiens patriotes (de gauche et de droite) que se fier à cette vieille carne d’ église et à ses prêtres gauchistes ou FM .

Véronique HURTADO

https://veroniquehurtado.wordpress.com/2016/08/07/de-coluche-jesus-revient-jesus-jesus-quy-chantent-les-cathos-voyons-voir-quel-accueil-y-vont-faire-au-migrant-chretien-jesus-le-juif/

COLUCHE qu’est pas mort
analyse de la même manière ce qui se passe aujourd’hui en France avec l’Islam.

La France par dhimmitude est capable de refouler des migrants chrétiens pour privilégier, en signe d’ouverture (ouverture des frontières et ouverture aux autres) l’autre qui ne nous aime pas
et même, il faut bien l’écrire, l’autre qui nous hait
mais aimerait bien
avoir ce que les Chrétiens possèdent par leur travail depuis des siècles.

La France se suicide… au nom de Jésus ?!!!!!!!!!!!!!!!!!

Angora

Bergoglio a bien refusé des réfugiés syriens chrétiens pour accueillir des muz. Ça date de 2ou3mois. C’était au moment de Pâques.

C.Alias

L’Église, nous la connaissons depuis plus de 2000 ans et l’on sait de quoi elle est capable, fornications,mésalliances, nuit de la st Valentin, croisade contre les Albigeois, etc… je ne vais pas faire ici l’inventaire de ses forfaitures dont l’ inquisition est la plus réussie.
Alors mes chers compatriotes NE COMPTEZ pas sur le clergé pour vous aider à vous en sortir, souvenez vous du pape (sans majuscule) pie x, lors de la guerre 39/45, il a été exemplaire de silence et hypocrisie en faveur du peuple Français. Pas un mot de rébellion envers les camps de concentration,ni envers le STO, ni vers les millions jeunes
qui se sont fait massacrés pendant la guerre.
NE croyez surtout pas que je suis contre l’église, je suis né catholique, j’ai été baptisé, j’ai même fais ma communion solennelle, mais depuis j’ai vieilli, et j’ai eu le temps, de voir, d’entendre et d’analyser certaines choses, (pas toutes malheureusement ).

Chris63

Bonjour,
Vous annoncez connaître l’Eglise depuis plus de 2000 ans ? Je vous répondrais que vous ne connaissez pas grand chose, hormis perpétuer les « mythes » qui ont fait les affaires des protestants. Je parle ici de l’inquisition Catholique.
Savez-vous ce qu’était l’inquisition ? Pour vous éclairer et vous orientez, je vous invite à étudier l’inquisition Espagnole, étant de loin le plus connu de tous les tribunaux inquisitoriaux…
Il existe de nombreux livres d’historiens sur le sujet de l’inquisition Espagnole…
Mais comme toujours, personne n’a vraiment le temps de chercher et connaître les vérités.
Malgré toutes les preuves, recherches, enquêtes… il semble bien plus utile de maintenir les mythes horribles pour toujours et encore détruire la Foi Catholique.

Parlant de la guerre 39-45, que savez-vous également de la conversation de la Russie à la Foi Catholique ?
Vous avez eu le temps de voir, entendre, analyser… Pas assez semble t-il.

clovis

en effet inquistion vient du latin « inquisitio » qui signifie « ENQUÊTE », les inquisiteurs étaient donc d’abord et avant tout des ENQUÊTEURS qui effectuaient un travail d’investigation avant d’accuser qui que ce soit, c’est à dire à milles lieux de toute « justice » expéditive.

Les tribunaux d’inquisition qui sauvèrent la vie d’un grand nombre d’innocents accusés à tord par toutes sortes de commérages sans fondements ni preuves, furent une véritable révolution durant l’époque médiévale.

Une justice inquisitoriale qui contrairement à la justice des seigneurs ou pire encore celle totalement aveugle du peuple, ne reposait pas sur des « ont dit » mais cherchait des preuves et constituait des rapports d’enquêtes écrits !…

Chris63

Toujours pour exemple de l’inquisition Espagnole qui a été créée en 1478, il faut savoir qu’au moyen âge l’hérésie était considérée comme un crime capital, tout comme le meurtre.
Important à souligner, l’inquisition n’avait de juridiction ou d’autorité que sur les Chrétiens baptisés !
A noter qu’à cette période l’Espagne avait mis en place des mesures pour expulser tous les juifs et les musulmans du pays. Plutôt que de partir certains se convertissaient, et bien souvent leur conversion n’était pas sincère et ils continuaient à pratiquer leur fausse religion…
A préciser également qu’à cette période l’Espagne avait bataillé durant 700 ans pour repousser les musulmans du pays.
On pourrait faire une comparaison du nombre de victimes de l’inquisition en Espagne et du nombre de victimes en France au XVIe siècle, durant la « guerre de religion » entre protestants et Catholiques, là où l’inquisition n’a pas pu faire son travail…
N’oublions pas l’histoire pour comprendre le présent.

BUTTERWORTH

pour le pape voir videos en anglais pope francis the antichrist vers une nouvelle religion mondiale il est loin de faire l unanimite le dernier pape voir videos explicatives tous les chretiens n etant pas catholiques

Catholique de souche blanche

Merci à Riposte laïque de promouvoir le Christianisme et d’œuvrer au retour de la religion dans notre société décadente. Seule la parole du Christ nous sauvera.

Anton

Pas d’accord: la Chrétienté n’est pas « judéo »-Chrétienté. Le message de Jésus, fils de Dieu, n’est pas le message d’Israël. Ce ne sont pas les Israélites vivant en Europe qui ont façonné l’Europe chrétienne. Il faut arrêter de parler de religion judéo-chrétienne (même si Jésus était juif de naissance). De plus, on n’a pas vu beaucoup de représentants français « de base » de la religion juive se manifester lors de la mort sacrilège du prêtre normand: la solidarité, s’il y en a une, n’est souvent qu’à sens unique.

Angora

Exactement. Judéo-chrétienn c’est un peu comme Franco quelque chose…..on est l’un ou l’autre.les Juifs ont une présence très ancienne en France mais la religion majoritaire qui a façonné la France est la religion chrétienne catholique et dans une moindre mesure protestante.

Bien dit Anton, réponse pleine de lucidité que je partage à 100% La plupart des gens utilisent cette expression sans en connaitre l’essence. (comme bien d’autres telles que présumé coupable, sur un type pris sur le fait d’un assassinat, la « formatation » du langage, populaire et journalistique.

Michael

faux! Jesus etait judeen NON JUIF! Arrettez de dire cette anerie. On ne nait pas juif on le devient, c’est une volonte spirituelle! Jesus est un Dieu createur du christianisme. […] Vous confondez le terme juhadite qui veut dire tantot judeen et tantot juif. le terme juif est ne en 1750 en Angleterre.

« Pas d’accord: la Chrétienté n’est pas « judéo »-Chrétienté. Le message de Jésus, fils de Dieu, n’est pas le message d’Israël.  »

Exode 3
…13Moïse dit à Dieu: J’irai donc vers les enfants d’Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m’envoie vers vous. Mais, s’ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je? 14Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël: Celui qui s’appelle « je suis » m’a envoyé vers vous.

Jean 8
…57Les Juifs lui dirent: Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham! 58Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.

BALT

Amira Remaiche, félicitations pour votre excellent article. Vous avez les yeux ouverts. Ce n’est pas le cas de nos piètres dirigeants et médias.

JEAN PN

Pour lutter contre l’islamisation en France ?…. Les armes !
Il faut vite favoriser la remigration pour éviter de nous faire arracher les yeux ou nous faire décapiter.

Vincent Hygounet

Blablabla tout ça, encore 4 à 5 attentats d’envergure et les français se décideront enfin à faire le ménage. L’islam n’a pas sa place en France.

jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-!

Moi les lieux que j’aime bien surtout, en tant que Connaissant, ce sont les cathédrales gothiques, car elle renferment un grand savoir ésotérique.
C’est misère de voir que les prétendus chrétiens ignorent, voire méprisent tout cela.
Mais en même temps, c’est parfaitement logique, puisque ce ne sont que des croyants !

jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-!

Comme je l’ai déjà dit sur d’autre article, selon mon hypothèse, l’Eglise s’est allié avec l’ islam – et la mondialisation – dans le but d’aider les musulmans à détruire la laïcité, puis , suite logique, de supprimer la République, et de la remplacer par un système politique de Fédérations ayant chacune leurs propres GVT, et lois, avec au sommet de cette structure fédérative un GVT central fédéral.
Les chrétiens n’obéiraient qu’ aux lois, chrétiennes, et les musulmans qu’à la charia.
L’Eglise retrouverait ses prérogatives et sa puissance d’avant 1905

L’ une des solution pour contre carrer – peut être – cette hypothèse, serait que des chrétiens nous sortent un pape – ou anti pape – en France, qui s’opposerait au pape du du Vatican – Rome.
Peut être qu’il y aura une tentative de ce genre. Nous verrons bien….
Vous savez, les choses se fomentent en secret, en catimini, puis tout à coup elle vous explosent à la face !…

haddock

Amira,
Vous souhaitez que le Coran soit *reinterprete*, … J ai ecrit en ce sens a tout plein de gens, de potentiels candidats pour 2017,… en leur demandant de contacter Boubakeur pour *revisiter* le Coran, en enlever tous les versets criminels, racistes, homophobes, rabaissant la femme,… Car si on veut un islam de France, alors il faut un Coran de France, logique non ?…Desolee, je n ai pas lu le Coran,… et pas vraiment envie de le lire non plus,… il suffit de constater les crimes commis au nom de cette religion pour se dire que qq chose ne va pas en croyance d islam,… Mais un collegue ici dit que ce ne sera pas possible car s ils le font, alors ils seront probablement assassines,… Faut-il conclure que le souhait de reforme de Boubakeur est pur enfumage ?… Et que les muzzs, meme moderes ne voudront pas qu on *allege* leur Coran ? Ben,… dans ce cas la, il n y a plus rien a faire !

Mais ces bourriques n’accepteront JAMAIS de revisiter leur connerie de bouquin.Le coran est le coran, les femmes seront toujours humiliées, elles en redemandent, la mecque sera toujours la mecque, faut pas rêver on perd notre temps à vouloir changer les diables en saints.
*L’absence de majuscule est volontaire

François Desvignes

Nous pouvons faire confiance à une religion qui depuis 2000 ans a conquis le monde qui tourne à son heure, sous sa Loi : Anno Domine 2016, sous la Loi du Decalogue ancêtre indépassé des droits de l’Homme, (son fils prodigue).

Spécialement, en ces temps troublés, (pour ceux un peu versés dans l’eschatologie catholique le 5 ième temps de l’Eglise de Holhazuer) comme l’a dit la Sainte Vierge à la Salette « l’Eglise est éclipsée ».

Elle est empêchée, occupée par des imposteurs, trahie, maquillée, vidée, détournée comme peut l’être le soleil par la lune lors d’une éclipse

On en tire deux enseignements :

-l’éclipse, effrayante, ne dure que peu de temps.

– la victoire définitive et éclatante du soleil sur ses ennemis suit l’éclipse

De même que l’Eglise a relevé l’Europe de la chute de Rome, de même c’est elle, libérée de ses imposteurs vaticaneux nous apportera la lumière et la libération.

La Croix n’abandonne jamais ses enfants

Sophie Durand

@François Desvignes
Vous aviez -1, j’ai remonté la note…L’hypothèse de l’éclipse est rejointe par des philosophes : par exemple le philosophe juif Rosenzweig, qui dit que pendant la première guerre mondiale Dieu était absent.
Simone Weill aussi (la philosophe, pas le ministre) parle de l’absence de Dieu.
C’est très intéressant.
La suite est du domaine de la foi…

Arrédebus

Il ne faut pas compter sur le clergé catholique pour ça…

Lhopliteeuropeen

L’Église n’est pas le christianisme mais une simple institution humaine fondée en Occident par St-Pierre qui par trois fois renia Jésus.
D’autres formes du christianisme comme le nestorianisme se répandirent dans tout l’Orient et jusqu’en Chine sans brandir une seule fois aucune épée.
Les chrétiens tueurs s’éloignent des évangiles autant que les musulmans tueurs se rapprochent de leurs textes.

Angora

De ll’Eglise il ne reste plus que les murs c’est à dire rien

Lhopliteeuropeeen

Les églises peuvent redevenir des foyers de résistance, et pas seulement pour les croyants, comme ce qui se faisait en Pologne et à un moindre degré dans les églises protestantes d’ex RDA en plein joug totalitaire.
Il suffirait de s’y rassembler pour débattre et préparer un mouvement de résistance populaire, mais c’est trop tard, car même les églises sont minées de l’intérieur par une hiérarchie de collaborateurs, un peut comme dans le sergianisme de l’église orthodoxe sous le stalinisme.
Oui, les églises peuvent être des remparts, nul besoin de penser comme M. le Curé, mais pas l’Église actuelle en tant qu’institution qui trahit ses ouailles.

Catholique de souche blanche

Les églises ne sont pas toutes minées de l’intérieur. Beaucoup de prêtres et de fidèles sont proches du FN.

L’Église de France est sur la défensive depuis bien trop longtemps pour pouvoir et vouloir se défendre. Les coups continuent de pleuvoir sur elle avec les scandales de pédophilie (bien réels mais ce sont des action d’individus adultes qui ne devraient pas engager l’institution et qui sont loin de n’être que le fait de prêtres dans notre société, voir l’éducation nationale par exemple), la démolition ou l’abandon de nombreuses églises et chapelles, stigmatisation et culpabilisation des catholiques avec de faits historiques anciens plus ou moins fallacieux (encouragement de l’esclavage et e la colonisation, antisémitisme, asservissement des femmes..) ou à l’interprétation détournée (effondrement de l’empire romain, inquisition, bûchés, croisades, …), hiérarchie épiscopale gangrenée par le marxisme… Alors, n’attendez pas d’elle qu’elle prenne la tête d’une « nouvelle croisade » contre l’islam, elle n’en plus les moyens (matériels et humains) ni la volonté. C’est beaucoup trop tard!!

kom

Bûché avec un R Bûcher merci !

Commencer à apprendre l’arabe!