1

Nos universités noyautées par les « petits cons » d’islamo-gauchistes

L’islamo-gauchisme dans les universités françaises est dénoncé justement dans une de ses vidéos par Virginia Vota.  On ne peut que souscrire à sa dénonciation d’un entrisme flagrant de théories fumeuses qui décident ce que vous êtes, ce vous devez penser, et la façon de vous comporter.

On peut aussi s’apercevoir que les écoles de la République censées éduquer, instruire, former les élites, se transforment en un vaste foutoir de minables décervelés qui rabâchent un discours formaté et se prennent pour des résistants ! Ils terrorisent les profs et les faibles d’esprits. Des gallinacés en passant par les gastéropodes !

Ces gens sont de grands malades, ils s’agitent, déblatèrent et sont finalement comme les Antifas, l’exacte réalité du fascisme, l’expression d’un véritable racisme y compris anti- Blancs alors même que ce sont, pour la plupart, des bobos issus de la bourgeoisie blanche !

Des migrants dans le bâtiment de Jussieu à Paris réquisitionné par des étudiants.

Sans trop d’exagération, je me demande quand viendra le moment où il leur sera demandé de s’émasculer pour sauver la planète, ou pour aider à l’extinction de la race blanche maudite qui aura pourtant, fait tant pour leurs petites vie de minables ! 

Ils me rappellent ces petit bourgeois des années 1970 qui se voulaient révolutionnaires et crachaient à la gueule de leur papa. Un père qui faisait bosser des ouvriers dans son usine, et qui finançait les délires gauchistes de ses rejetons ! 

Le père de Hollande par exemple, patron d’une clinique, qui a fait un fils qui s’est fait socialiste en bénéficiant d’une rente. Idem pour Ségolène bénéficiant d’une rente éducative royale ! Combien d’autres de ces « petits cons » de la dernière averse qui ont milité chez les trotskistes, viré socialiste  par la suite comme Lionel Jospin dont le père fut un collabo, ou Laurent Joffrin ancien maoïste, né Mouchard, dont le père était un millionnaire et ami de Jean Marie Le Pen !

À Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, près de la Défense, les écoles primaires, secondaires sont remplies de ces fils et filles de notables, de patrons de presse et autres politiques ! Des progénitures dont les plus tarés alimenteront ces universités où la dictature de la pensée unique règne au nom de l’égalité, disent-ils ! Les autres, les plus malins, feront des grandes écoles prestigieuses !

Ces « petits cons » se veulent des sortes de Robespierre, mais sont bien trop lâches pour se montrer à visage découvert ! Ils se planquent sous des masques, ils se cachent pour vomir leur discours malsains ! Au moins, le génocidaire Robespierre et ses amis ont-ils perdu leur tête sans se cacher ! 

En face, il n’y a plus d’État, plus de justice, plus de bon sens, plus de barrières, et de limites ! C’est open bar dans la connerie, celle d’un féministe revisité, racisé et qui se fout des luttes des vrais féministes luttant pour l’égalité des sexes au travail et à la maison. C’est la pseudo-lutte  contre le racisme. Ils sont islamophiles alors même que l’islam est raciste, vouant à la mort tout ce qui n’est pas musulman, c’est l’antithèse de toutes les libertés conquissent par nos anciens, et par les femmes d’hier, qui seraient outrées aujourd’hui ! Celles des femmes mais aussi celles de la liberté d’expression et de la démocratie !

Ces « petits cons », tarés par une scolarité déviante et par une individualisation voulue par les « grands de ce monde » pour fabriquer l’homo-consumérus« , ne comprennent pas qu’ils sont des moutons bêlants ! 

Conservateur et amoureux de ma France, je peux tout de même être critique sur des périodes de son Histoire, mais je ne peux pas oublier cette grandeur d’âme qu’avait cette France, dont la langue si précise, si nuancée était parlée dans toutes les cours européennes !

Entrer ou sortir d’une université était un honneur ! Aujourd’hui, par la faute de ces « petits cons », c’est devenu une honte, une carte de visite minable, car ils en ont fait un dépotoir ! 

Gérard Brazon (Libre expression)

Gérard Brazon