Notre-Dame de Paris ravagée : certains rigolent bien…

Publié le 16 avril 2019 - par - 118 commentaires - 7 728 vues
Share

Je ne suis pas française, et pourtant, je suis triste. Une des merveilles du monde a été dévorée par les flammes.
« Nous avons vu hier soir l’irréparable s’accomplir comme si le deuil de l’Occident chrétien se déroulait sous nos yeux » (Yann Kerlau)
« Sans doute, c’est encore aujourd’hui un majestueux et sublime édifice que l’église de Notre-Dame de Paris. Mais, si belle qu’elle se soit conservée en vieillissant, il est difficile de ne pas soupirer, de ne pas s’indigner devant les dégradations, les mutilations sans nombre que simultanément le temps et les hommes ont fait subir au vénérable monument ». « Le temps est aveugle, l’homme est  stupide. » (Victor Hugo).

Dans le 93, en revanche, c’est un concert de klaxons de voitures et de cris de victoire! Pendant que Notre-Dame-de-Paris est ravagée par un incendie infernal cette nuit, ceux qui font un scandale pour une tranche de jambon ou des lardons dans la boite aux lettres d’une mosquée se réjouissent et postent sur Twitter, avec les moyens intellectuels qu’on leur connait.
Sur les réseaux sociaux, l’anti-France se réjouit publiquement de la destruction de Notre-Dame
« La cathédrale brûle parce que vous vous êtes moqué de La Mecque. Allah u Akbar y’a une justice. Une mosquée à la place ! » Effusions de joie sur les réseaux sociaux

Billel Berrahma, le plus cérébral de tous, a tweeté :
A croire que je vais pleurer. Je m’en fou (sans t) à un point. Quel (bravo) s’effondre ça fera de la place pour les mosquée (sans s). Pleurer (sans z) c’est (ce sont, Billel) vos impôts qui vont payer la rénovation.
Le tweet est suivi de multiples smileys et autres   . Les prénoms ? Vous les voulez vraiment ? Béchir, Moh, Bouzidi, Ali, Saïd, plusieurs Yamila et Jacine également, car chez ces gens, les femmes n’hésitent pas à hurler leur haine.
A partir du tweet suivant, je ne corrige plus les fautes, je suis dépassée.

Hafsa, Bureau National de l’UNEF : je m’en fiche de Notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France, jsp, allez-y mentionnez-moi. Elle se foule d’un second tweet : jusqu’à les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois whallah vs aimez trop l’identité française alors qu’on s’en ballek objectivement c’est votre délire de petits blancs

Samir Bouafia, lui : c’est le plus beau jour de ma vie, je suis trés trés content.

Hamza Doballah. Ils pleurent pour un batiment et ne pleurent pas pour les enfants de Gaza, de la Palestine et de Birmanie. (Le tout suivi de milliers de likes et de )

Ali, lui aussi un fou de grammaire : Dommage yavais pas des juif à l’intérieur on aurai pu faire un bon coup.

(Juste au cas où certains l’auraient oublié, je leur rappelle Macron se demandant (à haute voix pour qu’on l’entende bien) affolé, d’où pouvait donc bien provenir cette soudaine et terrible haine des Juifs ?)

Fares : Allah Akbar nique la France et nique les porcs. Karma, maintenant on détruit et on fait une mosquée. Inchalah
Même le petit Hugo en fait les frais!
Tonnerredebrest : Ils se sont moquer de la Ka’aba. Allah leurs fait payer en brulant notre dame de paris.
Mounhaltya : Notre dame de paris qui prend feu c’est la réponse à votre #jesoutiens Hugo
Un autre Ali : Tu t’attaque à la Mecque et tu te plein que notre dame prend feu. Allah u akber y’a une justice j’aime cette vie
Et ce sont des centaines et des milliers de commentaires de ce genre qui défilent. Vous faut-il vraiment encore une preuve que le vivre-ensemble est un échec ?
(Remarque tout à fait personnelle : ces milliers de tweets ne seraient pas, par hasard, des appels à la haine, passibles de lourdes peines ? Je me trompe ?)
J’imagine déjà les mines outrées des Macron, Castaner et Cie : « mais enfin, ce sont des Français comme vouzémoi!

Certains se demandent si le hasard ne ferait pas trop bien les choses à la veille des élections.

L’incendie a à peine débuté qu’on nous passe en boucle : « La piste accidentelle est privilégiée ». Vous vous attendiez à autre chose ? Macron a soutiré 12 millions d’euros aux contribuables – objet de son insupportable mépris – pour déployer son grand débat qui n’en était pas un. De l’argent parti en fumée pour servir son caprice, et la réfection de Notre Dame va coûter des fortunes. Attendons-nous à une pseudo-enquête, quelques tours de passe-passe médiatiques, et l’évènement retombera dès que l’intérêt pour les européennes se sera effondré. Politiques et copains du président vont gémir artificiellement en public mais songez à tous les moyens employés par ceux qui veulent s’accrocher au pouvoir et aux moyens utilisés par leurs complices.

A quand les badges

JE SUIS NOTRE DAME

Et les nounours, les bougies, les fleurs ? On en a encore en stock ?

Églises profanées et vandalisées : le silence coupable du pouvoir : la prestigieuse basilique Saint-Denis, nécropole des rois de France, a subi de lourdes dégradations : grand orgue endommagé, vitraux brisés. Rappelons qu’il y a quelques mois, la basilique avait subi l’outrage de migrants, soutenus par l’extrême gauche, qui avaient manifesté dans le sanctuaire comme dans la rue. La rue où l’on casse les vitrines, dans l’église on casse des vitraux ! Un lieu de culte catholique plus modeste, l’église paroissiale de Reichstett en Alsace, a subi des dégradations : un vitrail centenaire brisé, des portes forcées, des vitres cassées. Des inscriptions à caractère satanique à la craie ont été retrouvées sur les murs de l’église.

Notons que le ministre en charge des Cultes, j’ai nommé Christer Castatrophe, ne semble pas avoir sur Twitter l’émotion compulsive qu’on lui connaît. Pas le moindre tweet ministériel pour condamner de la façon la plus ferme ces actes ignobles et inadmissibles dans une République qui assure à toutes et à tous la liberté de croire ou de ne pas croire. Des actes, qui, croyez le bien, ne resteront pas impunis, blabla. Vous connaissez la chanson ! Il est vrai qu’on ne connaît pas encore leurs auteurs et qu’il faut se garder de tout amalgame, n’est-ce pas ? Une marche vespérale à la lumière des bougies n’est donc pas encore à l’ordre du jour. Il se peut aussi que le ministre ait usé son crédit mensuel de superlatifs et soit déjà à court.
Certains politiques, comme Ciotti, dénoncent une “cathophobie qui gagne tous les milieux et conduit à des violences”, Mgr Pontier, répond: “Je ne vois pas quels faits permettent à ces politiques de tenir un tel discours.” Vu comme ça, effectivement ! Comme disait le prophète Jérémie, “ils ont des yeux mais ne voient point”. (Source : Boulevard Voltaire)

Un journal belge titre : Incendie à Notre-Dame de Paris: une enquête ouverte pour «destruction involontaire par incendie». Et si elle n’était pas tout à fait involontaire, alors ?

Je terminerai par plusieurs petites phrases piquées dans les médias qui vous flanquent la nausée : la première: Macron a prononcé un discours d’une grande « profondeur » ! Aussi profond que son mépris pour les illettrés ? Seconde : « Nous ferons appels aux meilleurs ». Mais où trouverez-vous les meilleurs, Monsieur Macron ? Pas parmi les ignares, tout de même, ceux que vous traitez avec tant de mépris ? Troisième et dernière : « nous rebâtirons Notre Dame ». Soudain, c’est « nous » ? Vous + les analphabètes = nous ? Depuis quand ?

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Anne Martel

Aussi, cher Tarek, votre mémoire semble être à géométrie variable. En effet, auriez-vous l’amabilité de nous citer le nombre d’attentats commis au XXe et au XXIe siècles, par des individus de confession chrétienne (catholique, anglican, protestant, orthodoxe, etc…), israëlite, bouddhiste, hindouiste, sikh, ou tout simplement animiste, ou encore athée… ? Combien d’hommes et de femmes torturés, décapités, crucifiés, poignardés, ou tués par armes à feu, sous les cris de « Allah Akbar ! »…durant ces trente dernières années ? Combien d’actes de barbarie en quelques décennies ? Vous voyez, c’est ça, la liberté d’expression que vous refusez d’admettre chez les autres. Soit… lire la suite

Branche

Ah si on avait le droit de pénétrer dans une Mosquée ???

Hellen

On peut le prendre le droit, tout comme eux…! Il suffit juste de le vouloir et on ait à leurs mosquées ce qu’ils font à nos églises et vite fait bien fait… quelques spécialistes en pyrotechnie et boum… plus de Mosquées… Ils veulent la guerre, on peut leur faire voir, comment nous pouvons la faire également… de plus, nous sommes chez nous, ils ne sont pas chez eux, mais chez nous… Français de papier, et rien d’autres… Il y a un moment, où il faut arrêter d’être bête et il faut passer à la vitesse supérieure… Le moment est venue…… lire la suite

Anne Martel

Tarek, Votre arrogance m’agace autant qu’elle m’amuse. Votre côté « donneur de leçons et philosophe de comptoir » est pathétique. Visiblement, votre petit numéro ne séduit personne sur ce site. Ma foi, si vous souhaitez perdre votre temps, c’est votre problème, nullement le mien. La liberté d’expression, écrivez-vous, parlons-en ! Cette notion n’existe pas lorsque nous dénonçons tous les méfaits commis au nom de votre religion. Nous sommes copieusement injuriés et, cerise sur le gâteau, nous devons nous excuser de vous avoir offensés ! La liberté d’expression fonctionne donc dans un seul sens. De plus, vous avez cette fâcheuse manie à remuer… lire la suite