Notre-Dame : mais ferme-la donc, Macron !

Publié le 20 avril 2019 - par - 24 commentaires - 1 523 vues
Share

Quand j’ouvre la télé (de moins en moins souvent), je ne supporte plus la tête des présentateurs, leur façon de parler débile et avortée, et surtout ce dont ils tentent de nous bourrer le crâne. Macron, c’est bien simple, le son de sa voix m’horripile tellement que j’en fais de violentes remontées acides. Deux minutes après son arrivée sur les lieux, les flammes léchant encore une grande partie de l’édifice, il n’a pas attendu une seconde pour faire une déclaration encore plus hypocrite que d’ordinaire. Et pourtant, Dieu sait s’il est expert en boulettes.  « Cette cathédrale, nous la rebâtirons plus belle encore et je veux qu’elle soit achevée d’ici cinq ans »

Monsieur-je-veux, connaissez-vous l’adage : « L’homme propose et Dieu dispose » L’être humain – dont vous êtes, au cas où vous l’auriez oublié –  peut former des desseins, mais il ne lui arrive que ce qui plaît à Dieu. Prétendre que vous « voulez », ici, ce n’est plus une aberration, c’est une grosse, grosse imposture. Une prétention démesurée. Tellement grosse, qu’il faudrait un bulldozer pour vous – et nous – en débarrasser. Une prétention de très mauvais goût pour un chef d’Etat, je trouve.
Comment mesurer l’agression subie par l’ensemble de la construction ? Vous connaissez l’état du sous-sol, peut-être, Monsieur le pontifiant ?

Le feu a entièrement consumé certains éléments qui manquent à présent. La chaleur a fait éclater les pierres et les liants (ciments) entre les pierres
Quels étaient les liants utilisés à l’époque? La chaleur a fait dilater et fondre beaucoup de matériaux, principalement les métaux. Tout cela a occasionné de larges brèches entre les différents éléments et donc une instabilité plus que probable. L’eau des pompes à incendie s’est déversée avec force sur cet ensemble fragile. Elle s’est infiltrée dans les interstices et a chassé les restes de “ciments”. Les éléments en bois absorbent l’eau, se déforment et perdent de leur solidité ou, en se gonflant, exercent de nouvelles pressions tout autour.

L’eau de pluie augmente insidieusement les ravages, pire encore s’il s’agit de grosses pluies, de possibles tornades, de vents violents.
Il faut donc construire un échafaudage pour couvrir tout l’édifice d’une toiture sous laquelle on puisse travailler. Cela représente déjà un tour de force et prendra du temps, pendant lequel la dégradation continue.

L’hiver prochain avec les intempéries: l’humidité logée dans les interstices va geler, se dilater et déchausser des pierres qui deviendront instables.
Ne pas négliger le vent mais pas non plus toutes les vibrations causées par voitures, métros, trains, avions, secousses telluriques.
En résumé, il faudra consolider les pans instables.
La clé de voûte maintient la voûte, si elle est tombée, l’ensemble perdra de sa stabilité. Les pressions que les voûtes exercent sur les structures sur lesquelles elles s’appuient altèrent elles aussi.

Les arcs boutants boutent contre des forces contraires, si ces forces contraires sont modifiées ou même supprimées comment réagiront les arcs boutants? Monsieur-le-rebâtisseur-expert-imbu-de-sa-personne est-il en mesure de nous le dire ?

La question des matériaux à utiliser : les chênes de la forêt primaire qui constituaient la charpente, il n’y en a plus. La forêt primaire c’est celle qui avait grandi depuis l’apparition de chênes sur la terre “là où la main de l’homme n’avait jamais mis les pieds”.
D’autres chênes? A supposer qu’on trouve la quantité et la qualité du bois, combien d’années seront nécessaires pour choisir, couper, sécher, traiter, pour passer de l’arbre à la poutre? Quel matériau pour fixer les poutres? Peut-être que Monsieur Macron s’est renseigné, avant de prononcer son discours prétentieux et ridicule alors que l’incendie faisait encore rage. Des chevilles en bois? Des matériaux modernes? Quelle est la longévité de ces matériaux? Le bois est une matière vivante et élastique qui vit avec les variations de température, l’humidité, la pression atmosphérique, et tout le reste.

Le Pont du Gard, construit au premier siècle de notre ère, est encore debout tandis que le Pont Morandi de Gènes, inauguré en 1967, ne l’est plus. Après 50 ans nos ponts d’autoroutes sont dans un état lamentable, leur ciment est rongé par l’acidité des pluies et des échappements des véhicules. Les armatures en métal rouillent. Il faudra également remplacer des pierres, réactiver des carrières? On ne va tout de même pas faire venir du granit de Chine? Franchement, à ce point plus rien ne m’étonne, même d’un personnage aussi méprisant.

Reconstruire à l’identique? Si la Grand Place de Bruxelles est l’une des plus belles du monde c’est parce qu’elle a toujours été reconstruite à l’identique après les incendies, les guerres, les bombardements et autres catastrophes.
Tournai est une ville magnifique avec une église romane à chaque coin de rue. Pendant la dernière guerre la ville a été terriblement endommagée. L’église Saint Brice a été restaurée et l’église Saint Quentin, réduite à un tas de pierres, a été complètement rebâtie « à l’identique » mais avec des techniques modernes comme du béton dans les parties cachées. Ce béton va-t-il tenir?

Le splendide Pont des Trous du XIII° sur l’Escaut avait été rehaussé pour laisser passer les péniches devenues trop grandes. Il va être déconstruit et reconstruit “dans un style proche à l’identique” pour convenir aux péniches de 2000 tonnes. Une pétition est en cours pour empêcher sa destruction.

Faut-il reconstruire la flèche ?

Un concours mondial va être lancé ? On imagine les élucubrations d’art contemporain. Le plug anal, le vagin de la reine et le style minaret ont déjà été évoqués. C’est une des questions sur lesquelles les Français doivent être consultés bien avant de lancer les travaux.

Qui va les exécuter, ces travaux? Bien entendu, il y a encore des ouvriers à la hauteur de telles entreprises, mais déconstruire et reconstruire des murs en pierres ce n’est pas verser une dalle de béton. Ça prend du temps et exige de la maitrise!

Le président le plus haï de la Ve République va inviter des milliers de jeunes à devenir tailleurs de pierres. Sauf qu’on ne devient pas tailleur de pierres comme on devient député, du jour au lendemain. Tailleur de pierres, un métier qui exige des années d’apprentissage, avant même de parvenir à son premier diplôme, le métier ne s’acquiert qu’avec une longue expérience et cela, c’est une question d’années, de décennies. Les tailleurs de pierres capables de réaliser des chapiteaux et des sculptures sont des artistes: des sculpteurs. Il faut non seulement être du métier de la pierre mais aussi être un véritable artiste !

Tailleur de pierres ce n’est pas non plus un twitteur comme on les retrouve par centaines sur les bancs de l’assemblée. C’est un métier lourd et dangereux, que l’on exerce – même en pleine canicule – avec un casque, des protections aux oreilles car le bruit des chantiers rend sourd, des gants car la pierre râpe la peau et provoque des allergies et autres maladies professionnelles. Les microtraumatismes des gradines, des ciseaux, des marteaux, des masses, et autres disqueuses causent des ostéonécroses (Dupuytren & Co). Il faut des lunettes pour protéger les yeux contre les éclats, un masque contre la poussière qui cause la silicose dans les poumons, des vêtements professionnels et des souliers à bouts métalliques contre toute sorte d’accidents. Ce n’est pas un jeu! C’est un métier redoutable pour le dos et tout le corps.

Ce n’est pas tout: il faut des charpentiers, couvreurs, spécialistes des verrières, des facteurs d’orgue, des menuisiers, des restaurateurs en tout genre. Ne fût-ce que pour le dallage du pavement sur lequel se sont fracassées les poutres brûlantes, l’eau, les pierres.
Laissez donc choir un marteau sur une dalle en granit ou en marbre, vous risquez de faire sauter un éclat. Imaginez l’état de ce pavement après la chute de tout ce fatras. J’en ai le tournis!

Avant de commencer, il va falloir nommer une commission d’experts, établir l’état des lieux dès que l’on pourra y accéder, décider des travaux, lancer des appels d’offres, laisser le temps aux entreprises d’étudier les cahiers des charges, traiter avec les assurances, et tous les accords avec les beaux-arts, le patrimoine, la culture, les finances, l’environnement, les pourparlers, les négociations et autres marchandages, les cheveux coupés en 4 car le moindre défaut, la moindre négligence peut avoir des suites inconcevables et dramatiques.

Et on n’a pas encore demandé l’avis des Français, ni de l’Eglise, ni du Vatican. Va-t-on dédommager les riverains qui subiront ce chantier pendant les 20 prochaines années?

Le Qatar va-t-il proposer un don? Peut-on accepter un don du Qatar? Poutine va-t-il offrir quelques chênes? Oserait-on les refuser? Moi qui ne suis pas du métier je passe du tournis au vertige. Je souhaite bonne chance aux professionnels.

Combien de temps va prendre la reconstruction de Notre Dame? L’architecte Mario Botta (celui de la cathédrale d’Evry que News Week avait qualifiée de “cheesy church”) a affirmé lors d’une interview : entre 20 et 30 ans.

La plupart d’entre nous ne demandant qu’à être débarrassés de votre présence tenace, Monsieur je-sais-tout-et-c’est-moi-qui-commande, il ne faudrait surtout pas, en plus, que vous laissiez une trace aussi visible. Notre-Dame nous en préserve !

Quand monsieur Macron nous annonce qu’il va régler la question en 5 ans c’est bien la preuve qu’il possède la baguette magique qui fait crac boum hue. Et surtout qu’il ne faut jamais croire ce qu’il débite. (Source : Anne Lauwaert)

Personnellement, à des kilomètres de l’édifice, je me demande comment il est possible, alors que les français pleurent encore de vraies larmes, de parler de reconstruction !

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Olivia

Il faut que chacun sache que les échafaudages autour de ND étaient sans surveillance et ont permis à des abrutis de se promener sur les toitures de la cathédrale comme sur un boulevard. Certains ont filmé, leur exploit, apparemment très fiers de leurs sacrilèges. Les vidéos sont visibles… Alors, au vu de ces exactions comment les autorités peuvent-elles affirmer avec autant de certitude qu’il s’agit d’un accident puisque n’importe quel fou pouvait grimper jusqu’à la flèche et y mettre le feu ?

Olivia

Oui, j’ai trouvé particulièrement indécent que M. macron saisisse comme une opportunité cet abominable incendie pour tenter d’inscrire son nom dans la Grande Histoire, lui qui a répété qu’il n’y a pas de Culture française, d’Art français… Il se pose en véritable despote, avec des annonces qui écartent et court-circuitent d’emblée l’Architecte des Bâtiments de France. Nous devons être nombreux à nous méfier des fantasmes des architectes internationaux au regard de leurs créations, déjà bien présentes, sur le territoire ! Il n’a pas à se mêler de la reconstruction de ND !

Michel

Tout cet article pour tenter de faire comprendre tout ça au petit déchet de l’Elysée… C’est tout à fait inutile. Il n’en n’a rien à faire de NDDP, le pourri et comme elle est encore debout, il hurle : « Merde ! Vous faites chier, bordel, les m…. Pourquoi vous avez raté ça ? Elle est encore là alors que vous m’aviez promis de la détruire complètement. » Il pleure, il rage, il tape du pied, le débile. Anne Schubert, il est totalement naïf et inconscient de vouloir lui donner des conseils de reconstruction alors que ce fou ne veut que détruire.… lire la suite

POLYEUCTE

Il se voit réélu et inaugurer !! Le Jean Foutre !
Il se voit dans l’Histoire ! Le « Nouveau Bâtisseur » ! Le Saint Emmanuel, associé à un Violé le Cul, LGBT ?…
La sportive Hidalgo, tout pour les JO ! Elle courre après son ombre…
La Transcendance a disparu, l’Ame est éteinte, seuls les égos dominent !

rastacrockett

Curieux de voir [en moins de 24 H] les grosses fortunes s’empresser de donner des centaines de millions d’euros pour reconstruire la cathédrale Notre Dame de Paris ! Je pense qu’ils ont intérêt à ce que ce soit un incendie accidentel et ils vont naturellement se servir de leurs médias pour interdire tout questionnement incorrect ! La moindre preuve d’un incendie criminel serait une catastrophe pour cette élite fortunée droguée aux pétrodollars ! Certain que le compte rendu de l’enquête est d’hors et déjà écrit et validé par Macron ! Comme pour AZF le pouvoir raconte ce qu’il veut, les… lire la suite

Amour de la POLICE

Soutien aux FORCES DE L’ORDRE.

CLV

Quel article excellent. Comme vous, quand je vois macronéron à la télé sans oublier tous ces sbires je change de chaine tellement ce personnage m’écoeure, m’horripile, me fout la haine. En espérant que les francais ne tomberont pas sous l’hypocrisie de cet affreux personnage aux européennes et aux autres elections à venir.

Durocher

Cette situation arrange bien Freluquet 1er, en fait : Môôsieur se pose en tant que « constructeur », que ce soit de la cathédrale ND ou de la société française, peu importe le flou sémantique. Môôsieur trouve dans cette situation le pain-béni pour être « l’homme de la situation », la « bouée de secours » qui reconstruira la société. Le petit père du peuple, quoi.

Durocher

Quand il a sorti cette ineptie, j’ai beaucoup ri… nerveusement. En fait il veut un projet tocard en plastoc, écolo-numérico-droit-de-l’hommo-compatible, pour faire « cocorico » lors des JO de 2024. Ce qui devrait nous inquiéter d’ailleurs : Macron sera-t-il « obligatoirement » à nouveau président en 2024 ?!

blanc de peau

Vu sur la vitrine d’une agence immobilière qatarie
« À vendre bâtiment à restaurer à usage multiple exempt de taxes situé en plein centre de Paris (France )aides d’État envisageables.

Une patriote

La cathédrale est classée, Macron n’a rien à dire ou à décider, elle doit être reconstruite à l’identique, nous avons les meilleurs ouvriers en France, nous avons la connaissance, si nous n’avons pas tout le bois de charpente, on pourra en trouver dans d’autres pays pour le compléter et nous avons l’argent pour la restaurer à l’identique. Si Macron veut encore magouiller et faire refaire la restauration A LA VA VITE, c’est à nous de descendre dans la rue et de nous y opposer ! Ne pas oublier que le trésorier avait été obligé d’aller chercher de l’argent en Amérique… lire la suite

josette

En béotienne, qd on voit qu’avec le dérèglement (réchauffement) climatique les pierres de nos maisons d’il y a 200 même 400/500 ans dans la midi se sont fendues, je m’inquiète pour cette cathédrale. Les épreuves qu’a subi ce bâtiment sont à la puissance 1000! Chaleur effroyable + infiltration d’eau, pierres calcaires poreuses? il faudrait observer les réactions 2 étés & 2 hivers! Il y aura des surprises sur le temps long. D’autre part à « On n’est pas couché »: le Mr présentant son livre a dit que le carré était en pin! (date?violet Le Duc) Où est le bon sens?

Une patriote

Mais ce cinglé, cet escroc, une fois de plus raconte aux français ce qu’ils veulent entendre. Le château de Lunéville, ça restauration n’est pas encore achevée au bout de 15 ans. Que font les gens, ils visitent ce qui est restauré A L’ANCIENNE et reviennent pour voir la suite. Il est tellement pourri que ce matin de Pâques lui qui n’a pas été à la messe l’année dernière va y aller aujourd’hui ! C’est pas se foutre des chrétiens et de Jésus que de leur jouer la comédie du bon fidèle ! Et sa 2 ème fumisterie, il avait demandé… lire la suite

Anne Lauwaert

Dans mon échange avec Anne Schubert j’ai négligé un aspect: l’énorme business touristique/hôtelier. Avant il y avait autant de visiteurs, maintenant il va y avoir la vague de tourisme de catastrophe et ensuite il va y avoir celui de la reconstruction… ça attire les touristes ! il n’y a pas de petits bénéfices !

Saintpol

5 Ans ? ? ? ? Complètement irréaliste. …Quel con ! ! ! !

claesen

batignol,je viens de contester votre très mauvais commentaire de l’article de françois Galvaire et je ne peux m’empêcher d’à nouveau vous reprendre tant vous n’avez l’aire de ne jamais rien comprendre!!..anne Schubert vient pourtant ,admirablement de faire en quelques lignes un tableau » parfaitement juste en alliant la détestable prétention de MAC avec un excélent cours d’ingénierie pour ce que représente réelement ce « rebatissage du joyaux qu’est Notre Dame et que naturelement nous voulont au plus prêt possible de ce qu’Elle était . BRAVO ANNE !!

batigoal

Faites donc mon cher Claessen. Si Mme Schubert est maintenant experte en ingenierie, je m’incline :) Plus sérieusement, c’est le President qui a parlé, pas un expert en restauration. Son role est de fixer une volonté et un cap. Qui va se plaindre de la volonté de réouvrir Notre Dames dans 5 ans. Personne. A part ceux qui vont trouver pretexte à critiquer, critiquer, faire dans le pessimisme, etc…

Celtilos

on a les ouvriers, les compétences avec les compagnons du devoir, le compagnonnage étant ce qu’ils y a de meilleur pour former les gens qu’il nous faut. mais voila choupinet lui veut aller vite trop vite et qui dit vite dit mal fait, bâclé comme tout ce que fait ce dégénéré. 30 ans c’est un minimum juste pour le gros oeuvre si l’on veut respecter l’original, et les vitraux, l’orgue, les peintures et toutes les œuvres uniques et magnifiques légués par nos anciens, combien de temps pour les restaurer, si encore il est possible de les restaurer. aller choupinet rentre… lire la suite

batigoal

enfin, il aurait dit 10 ans, vous auriez ecrit « voilà il se fout de Notre Dame, il ne met pas les moyens ». Il ne parlerait pas de reconstruction ce serait encore pire (vite une mosquée à la place pas vrai?). Dans 5 ans, il faut pouvoir faire une messe à l’intérieur et recevoir du public. Cela correspondra aux JO de Paris et la France recevra le monde.
Bref une fois encore, un article bien déprimant et dépressif, moi qui pensait avoir à faire à « une grand mère enthousiaste ».

Spipou

Effectivement, quand j’ai entendu « 5 ans » ça m’a paru totalement irréaliste, mais depuis lundi que je fais le tour d’internet et que je lis la description des incendies et des restaurations impeccables qui ont été effectuées dans les périodes relativement récentes, pour certaines bien plus lourdes que celle-ci, ça paraît raisonnable et tout à fait faisable dans les règles de l’art, surtout avec tout ce qui a été offert par nos grandes entreprises et par des pays étrangers (pas seulement de l’argent : des chênes, de la main-d’œuvre spécialisée…). Mais foin de délais, l’essentiel n’est-il pas que Notre Dame soit… lire la suite

batigoal

Spipou, le but est de montrer une volonté, une mise en route. Et evidement en ligne avec votre dernière phrase.

josette

Attention! Le CIO Comité International Olympique fait un don de 500 000 € en espérant que les travaux soient finis pour 2024/ fdesouche. Il faut préparer la révolte, car de toute façon ils agirons sous cape. Au moins une riposte, ne jamais se reposer sur ses lauriers avec ces gens là, quand on voit ce qu’ils nous préparaient à notre insu;

josette

erratum: ils agiront, …….

Torpillator

Il est hors de question de ne pas reconstruire à L’IDENTIQUE !!
On ne les laissera pas faire, c’est sans concession !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Que les abrutis ouverts à toutes les suggestions post-nationales « laïco-républicaines » cessent de nous les briser menu avec leur « altruisme » d’origine bédouine !