Notre-Dame : un feu d’une telle violence impossible sans accélérateur

Publié le 21 mai 2019 - par - 31 commentaires - 3 867 vues

Notre-Dame de Paris, première preuve du bobard officiel

Au plus fort de l’incendie filmé et commenté dans la soirée, la presse-relais du pouvoir se faisait déjà l’écho d’une cause accidentelle.

Or cette hypothèse ne colle guère avec les premières réactions de quelques professionnels de la construction et de la restauration d’ouvrages. L’appareil d’État Macron s’est empressé de les faire taire. Tout doit transiter par son service com.

Incendie de Notre-Dame de Paris pendant la semaine sainte : les questions des internautes

Petit tour d’horizon sur les réseaux sociaux depuis l’incendie de la cathédrale.

Malheureusement, je pense que ce n’est pas un accident

« Ancienne étudiante de l’École du Louvre, diplômée en Histoire de l’art, j’ai visité la charpente de Notre-Dame avec des architectes des Bâtiments de France, il y a plusieurs années. Cette charpente de bois, du XIIe siècle, était protégée comme jamais ! Chaque intervention est toujours accompagnée par des architectes, des experts, des historiens…
Aucun début de travaux n’est envisagé sans une prudence extrême : pas de source de chaleur, aucun chalumeau, ni appareil électrique ; un système d’alarme performant et une surveillance très stricte. Je pense que nous finirons par apprendre qu’il s’agit d’un incendie criminel. »

Aucune soudure ni aucun point chaud possibles

Architecte en chef des monuments historiques et responsable de la restauration de la flèche :

« Suite à différentes questions et témoignages, il m’apparaît utile d’apporter cette info : les travaux de restauration proprement dits n’avaient pas encore débuté ; seuls les échafaudages étaient en cours de montage.

Aucune soudure ni aucun point chaud possibles, donc. »

Je confirme que toutes les précautions sont prises sur ce genre du bâtiment.

« Je partage cette analyse. Pour travailler souvent en milieu dangereux avec des ATEX, je confirme que toutes les précautions sont prises sur ce genre du bâtiment, outre des mesures de prévention drastiques. On demande d’enlever tous les matériels électriques et de travail par point chaud, comme les chalumeaux, dès la fin de la journée de travail. Tout est stocké dans des endroits appropriés. L’ascenseur, installé avec l’échafaudage servait aussi à cela.

Le travail par point chaud est soumis à autorisation journalière ; il est supervisé par des spécialistes qui mesurent le taux de poussière dans l’air et la présence éventuelle de gaz pour éviter tout départ de feu ou explosion. »

Je ne crois absolument pas à la thèse accidentelle.

« La couleur des flammes et le dégagement de fumée sont aussi très suspects : personnellement, je n’ai jamais vu du bois sec produire des flammes aussi blanches à leur base et autant de chaleur. Il suffit de regarder les incendies de vieilles maisons, où l’on constate que les poutres sont les dernières choses qui restent, avec les murs porteurs, même après plusieurs heures de combustion.

La charpente de Notre-Dame s’est vaporisée en moins d’une heure, comme si on avait utilisé un accélérateur de combustion du bois.
Je ne crois absolument pas à la thèse accidentelle. »

Quel combustible aurait pu servir pour embraser ces poutres, de plus de 40 cm d’épaisseur ?

« Ancien pompier, je me pose une question : jamais je n’ai vu un feu de charpente prendre sans combustible.

La première question qui me trotte en tête est de savoir quel combustible aurait pu servir pour embraser ces poutres, de plus de 40 cm d’épaisseur.

1e solution : un faux contact électrique. OK, mais quand on voit les combles, personnellement j’en doute. Surtout qu’aucun combustible ne traînait.
2e solution : un chalumeau dirigé vers une poutre pendant au moins 15 minutes, pour commencer à faire prendre une poutre ! Mais ensuite, pour la propagation, j’en doute aussi.

3e solution : un effet backdraft, c’est-à-dire un feu dans un local, suivi d’une implosion à la suite d’une prise d’air. »

Il aurait fallu un feu couvant durant plusieurs jours, sans que personne ne puisse le voir, ni en voir les fumerolles ! Impossible.

« Ancien charpentier boiseur, je puis assurer que ces pilastres multicentenaires ne peuvent brûler comme un vulgaire fétu de paille !

Le seul fait d’avoir été protégés durant des siècles les a rendus imputrescibles et ininflammables.

Il aurait fallu un feu couvant durant plusieurs jours, sans que personne ne puisse le voir, ni en voir les fumerolles ! Impossible.

 Cet incendie d’une rare violence et d’une rare intensité laisse sceptique sur le fait qu’il ait démarré spontanément. Une telle puissance et une propagation aussi rapide suscitent immanquablement des questions. »

La basilique Saint-Denis a fait l’objet d’un incendie volontaire. Mais pas de conclusions hâtives, ni d’amalgames !

« Sachant que matin et soir, il y a une inspection par les pompiers qui surveillent le site ;

qu’il n’y avait aucun ouvrier sur le chantier ;

qu’il y aurait eu deux départs de feu (selon LCI) ;

que le feu s’est propagé à une vitesse exceptionnelle ;

que la basilique Saint-Denis a fait l’objet d’un incendie volontaire ; etc. 

Mais “pas de conclusions hâtives, ni d’amalgames !…

J’en ai vu, des feux de toitures, mais c’étaient des maisons isolées à la laine de verre et truffées de gaines électriques.

« Pour ma part, je pense en effet qu’il y a eu plus d’un départ, pour provoquer un tel embrasement.

En effet, vers 18 h 20, une première alarme incendie s’est déclenchée.

Les agents ont fait le tour sans rien constater d’anormal. Donc, ils sont soit stupides, soit incompétents : j’aurais été vérifier dans les combles, sachant que des travaux de rénovation vont avoir lieu.

À 18 h 47, une deuxième alarme incendie se déclenche, ce qui veut dire que le feu s’est propagé en 27 minutes dans les combles ou qu’un autre départ de feu est survenu.

Bref beaucoup d’interrogations. J’en ai vu, des feux de toitures, mais c’étaient des maisons isolées à la laine de verre et truffées de gaines électriques.
Dans le cas de Notre-Dame, apparemment les combles en étaient vierges : il y avait juste des poutres, aux dimensions monstrueuses.

Pour rappel, la cathédrale de Nantes a subi le même incendie, imputé à un chalumeau resté malencontreusement allumé.

Dans le cas présent, les travaux en étaient au stade de la pose d’échafaudages. Il n’y avait pas encore de chalumeau (ni d’autre matériel).

Bref, beaucoup de questions resteront sans réponse… »

Chaque jour, en fin de chantier, des agents équipés de caméras infrarouge font le tour de chaque place.

«… la sécurité et les mesures mises en œuvre sont juste hallucinantes. Chaque jour, en fin de chantier, des agents équipés de caméras infrarouge font le tour de chaque place où les ouvriers sont installés pour travailler. Chaque soudure est contrôlée et vérifiée ; interdiction de fumer à n’importe quel endroit : caméras dans tous les coins, sous les spots et sous chaque angle (pour les vols et les cigarettes), extincteurs tous les 5 mètres, dispositifs détecteurs de fumée, en veux-tu en voilà. Ils font même des essais, matin, midi et soir pour s’assurer du bon fonctionnement.

Mon frère travaille sur le chantier de Notre-Dame depuis plus de six ans : sa firme est la seule à avoir rénové cette merveille, ces dernières années : toiture, ardoises, cuivres, charpente, boiseries, etc. Il n’arrête pas de me répéter qu’il est impossible et incompréhensible qu’un incendie se soit déclenché spontanément : les dispositifs de sécurité pour pallier les risques d’incendie sont impressionnants et les procédures répétées chaque jour…»

Pour moi, c’est clair, un feu d’une telle violence en moins de 2 heures est impossible sans accélérateur.

« Je travaille à Paris, depuis 2000, comme tailleur de pierre. J’ai participé à de nombreux chantiers. Il faut voir les équipes ! On nous a imposé des Maliens, des Cap-Verdiens, des Maghrébins, … Ils prient sur les chantiers. Beaucoup nous haïssent. Pour moi, c’est clair, un feu d’une telle violence en moins de 2 heures est impossible sans accélérateur. De plus, le bois n’émet pas de fumée jaune ; la pétrochimie, oui. »

« Nous avons refait l’expérience en milieu confiné ».

« Il est évident que l’immense volume de la charpente excluait tout mécanisme de confinement. Mais rien ne vaut l’image comme preuve.

L’entreprise Aubriat d’Épinal qui a traité les poutres avec un “gel révolutionnaire”  pour prévenir de la mérule (la mérule ne se développant qu’en milieu humide) sur des poutres de 800 ans n’a pas voulu répondre à nos questions ni nous envoyer un échantillon pour  le nouveau test.

Nous ferons donc avec nos moyens. »

https://youtu.be/Fb9vp3qa1pg

lien de secours à copier https://youtu.be/Fb9vp3qa1pg

La société vosgienne Aubriat avait traité la charpente l’année dernière : https://www.viavosges.tv/Info-en-plus/Notre-Dame-societe-vosgienne-Aubriat-avait-traite-LDjHJsVSNx.html

La liste accidentelle retenue malgré des corrélations avec les attaques d’églises et de cimetières chrétiens.

http://www.lagrif.fr/notre-combat/nos-proces-en-cours

https://www.medias-presse.info/notre-dame-de-paris-brule-et-certains-se-rejouissent/107404/

https://ripostelaique.com/je-ne-donnerai-pas-un-sou-pour-reconstruire-notre-dame-de-paris.html

Macron – Philippe pour un changement de destination de la cathédrales mythique.

Business, business d’abord, Emmanuel Macron a lancé un concours international d’architecture.

Parmi les propositions les plus fantasques, celle d’un cabinet d’architecture suédois. Ulf Mejergren Architects (UMA) a imaginé une piscine “rooftop” en forme de croix, qui remplacerait le toit de l’édifice (photo).

Le bassin serait entouré des douze apôtres :  « Une cathédrale n’est pas, à notre avis, une île isolée dans le tissu urbain ; elle appartient à la ville et à ses habitants » source : https://www.ledauphine.com/insolite/2019/05/18/une-piscine-rooftop-au-sommet-de-notre-dame

Si le projet est retenu, y aura-t-il dans le cahier des charges de la piscine l’autorisation de se baigner tout habillé ?

« Vendredi en fin de journée, une dizaine de femmes musulmanes sont allées se baigner dans une piscine grenobloise en maillots de bain couvrants (burkini), alors que le règlement de l’établissement l’interdit. Elles se sont baignées pendant une heure malgré les injonctions de sortir. » source : https://www.europe-israel.org/2019/05/grenoble-des-femmes-musulmanes-penetrent-de-force-en-burkini-dans-une-piscine-malgre-linterdiction-video/

https://dai.ly/x78lhua

Jacques CHASSAING

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
le gaulois

je n’y était pas mais je sais déjà que c’est un crime raciste des musulmans envers les chrétiens pas grave on fera le 1 pour cent pour un crime contre nous nous devrons riposter par cent. les mêmes connards qui ont tué Coluche pour que la mitte érrante puisse nous vendre aux muzz, les mêmes qui nous ont dit que tchernobyl était sans conséquences les memes qui innocentes les muzz qui pillent notre sécu et notre CAF pour loger nourrir tous ces immigrés qui en veulent qu’a notre argent gratos aussi nommé par eux argent braguette mais comme le méchant chrétiens donne pas assés on le vole on le tue et on viole leur femmes . voila la stricte réalité comme a Sarajevo les muzz ont foutu le bordel puis se sont fait passer pour les victimes comme l’année dernière en asie du sud.

Reconquista

Une ancien pompier m’a dit avoir été sous la charpente pour des raisons professionnelles. La flèche et la base de la flèche étaient faites de bois inflammables (sapin et hêtre je crois). D’après lui il y avait des caméras à l’époque où il est allé sous la charpente. Pour la suite il est formel: un tel feu nécessite un accélérateur et c’est la 1ere chose qui lui est venue à l’esprit en voyant l’incendie à la tv. Sur des feux de grange pleines de paille il m’a dit que les tuiles étaient cassées et tombées en raison de la chaleur mais les poutres en chêne de 30 ans étaient encore en place.
D’après des gens du diocèse présents dans une salle attenante, il y aurait eu 2 explosions ce qui corrobore les 2 départs de feu. Sans tomber dans le conspirationnisme il y a des questions à se poser.

quiditvrai

Jacques Chassaing exprime ses croyances basées sur des éléments qui suggèrent des soupçons qui ne constituent pas la preuve.
Moi j’attends la ou les preuves qui confirmeront mes très forts soupçons que le feu est d’ordre criminel. Voyez-vous la nuance ?
Il y a justement une enquête policière en cours qui j’espère élucidera la question.
Chaque chose en son temps, soyons patient et attendons les conclusions de cette enquête policière.

Chassaing Jacques

Ne vous mouillez surtout pas.

quiditvrai

Surtout pas en ne se basant que sur des soupçons au lieu d’attendre que des preuves soient fournies.
Des millions de soupçons ne remplaceront jamais une seule preuve.
L’utilité des soupçons est de guider l’enquête.
L’utilité des preuves est d’apporter la vérité.
Des nuances qui vous échappent, manifestement, Jacques Chassaing

Chassaing Jacques

y-a qu’un petit problème pour vous c’est que entre autre j’a été agent de sécurité et que rien ne colle dans l’affirmation de la cause accidentelle. Surtout quand le pouvoir muselle les avis spécialisés. Ce qui manifestement vous échappe allègrement monsieur le courageux anonyme.

quiditvrai

Les enquêteurs de la police sont indépendant de nature par souci d’honnêteté ,d’objectivité et de crédibilité de toute tentative d’influence politique, médiatique ou toute autre qui voudrait instrumentaliser le fruit de leur travail au service de la vérité.
Et à ce titre , ces enquêteurs n’ont surtout pas intérêt à museler quelconques spécialistes peu importe leur point de vue ou pire affirmer prématurément comme certains du gouvernement que la cause est accidentelle.
Je n’ai pas besoin de courage pour vous dire tout cela.
Juste du gros bon sens….

André LÉO

Tout a été dit sur cet incendie. Les “experts” aux ordres attendent que la suie … et l’indignation soient retombées pour “conclure” comme le procureur: il s’agissait probablement d’un accident de chantier. Sauf que chantier n’était pas commencé, l’étape en était à la pose des échafaudages et à la sécurisation. L’entreprise avait quitté les lieux en emportant la clé du tableau général d’électricité disjoncteur coupé.. Pas de feu électrique possible!
Des dizaines de fidèles en messe ont entendu une explosion , puis l’alarme incendie 3Mn plus tard. Evacuation, et 2nde alarme 1/2 heure plus tard…Au feu les pompiers…la grande diversion macroniste commençait!
“Peu importent les causes de l’incendie, le “pote” Arnaud va donner les sous et tout sera reconstruit dans 5 ans. Problème réglé!

wika

Piste criminelle, beaucoup d’entre nous y croient, ainsi que des politiques comme MLP.
Personnellement, ce qui m’a frappée lors de la déclaration de Macron devant l’incendie, c’est son annonce d’une souscription “au delà des frontières” et lorsqu’il a dit “nous ferons appel aux plus grands talents”
J’ai écouté plusieurs fois ces paroles (à 3’39) qui m’ont donné l’impression que ces mesures étaient déjà prévues, programmées et que si ND avait totalement brûlé, ça l’aurait arrangé ainsi que la punaise qui fait office de maire de Paris.
https://www.youtube.com/watch?v=yWWVD-hZ9h0
Un autre élément toublant est le fou rire réprimé de Macron et Philippe en arrivant sur les lieux

Didier

Est-ce que quelqu’un connait un pompier de Paris qui se trouvait là-bas

chatbotte

Des charpentes anciennes ont brulé accidentellement et rapidement : cathédrale de Nantes , chateau de Windsor, parlement de Bretagne à Rennes, hôtel de ville de La Rochelle.
La couleur jaune de l’incendie peut être provoquée par le plomb. Pour les feux d’artifice on utilise des oxydes de plomb pour le jaune, de zinc pour le vert.

Patrice

Pour compléter le dossier, je vous propose de la nano thermite liquide, il y a une vidéo sur YouTube, elle s’appelle, WTC-super thermite liquide, elle est en anglais, essayer de la trouver et mettez la dans votre commentaire moi je n’y arrive pas, et si vous comprenez l’anglais dite moi avec quel liquide il mélange la nano thermite, maintenant il y a une autre vidéo, elle s’appelle, de la thermite dans les poutres, sur cette vidéo il y a un journaliste qui interview des gilets jaunes , et il y en a un qui parle de la nano thermite, il a même travaillé sur les plans de rénovation de notre dame en 2010, et sur ses plans le toit de notre dame et transformer en parvis.

Soazig

Tout à fait de votre avis Monsieur..c’est la faute à macron de toute manière, directement ou indirectement par ses amis muslims..

Eric des Monteils

Je suis heureux de voir que certains “modérés” autour de moi, commencent à se poser de sérieuses questions. Notre Dame : un feu qui ne s’éteindra plus jamais, qui brûle en chacun de nous, attisé par un vent de révolte ! Il est des symboles auxquels il ne faut jamais toucher, même auprès de ceux qui se disent de parfaits mécréants,

job

Tout est trop providentiel dans cet incendie : sa concordance avec ce méga projet de rénovation de cet ensemble historique classé qui patinait suite à toutes les contraintes patrimoniales et architecturales liées à cet édifice emblématique : Notre Dame . L’empressement et la surenchère des “.riches ” donateurs : ces “.investisseurs ” ne jettent jamais l’argent par les fenêtres sans l’arrière pensée d’un retour bénéfique . La hâtive conclusion une heure après le début de l’incendie : c’est un accident , on ne trouvera rien , les preuves seront détruites . La hâte suspecte de Macron à lancer ce concours d’architectes privés ( nous payons déjà des archis MH fonctionnaires ) farfelus , les cendres encore chaudes . La hâte de lancer les travaux par ordonnances … rien n’est normal mais douteux

PIstou

Vous avez tout juste .

Brocéliande

beaucoup de gens disent que le feu a été mis par des Criminels

job

Ma conviction est que cet incendie a été organisé , préparé par des professionnels . Ayant fait plusieurs écoles à feu durant ma carrière professionnelle , familier de comment on allume un feu dans la cheminée et avec quoi , depuis ma prime jeunesse dans les années 50 : il a fallu un puissant potentiel calorifique de départ pour amorcer l’embrasement de l’ensemble ! Départ du feu dans la partie la plus vulnérable , la tour , avec une charpente en cèdre , sa hauteur qui fait cheminée – colonne montante – pour un appel d’air qui accélère la prise de feu : des spécialistes vous dis je . Avoir présent à l’esprit ce projet de rénovation de tout cet ensemble historique de l’Île de la Cité : incendie opportun qui permet à Macron par ordonnances de lever TOUS les obstacles administratifs gênants

Jill

Oui, la thèse de l’accident paraît invraisemblable ;
mais on n’aura jamais la confirmation, car on ne
veut pas le savoir… Les autorités savent que les
Français ne veulent plus entendre padamalgam.

Larapède

La piste de la thermite doit être retenue. la couleur jaune de la fumée, n’est dû qu’à la combustion jaune de la thermite. Une expérience nous montre en vidéo la facilité pour produire de la thermite et la couleur de la combustion. Attention, le jaune est la couleur d’un certain gilet. De là à accuser les GJ d’avoir incendié la future mosquée, il n’y a qu’un pas à franchir quand la thèse de l’accident aura été abandonnée.

Le king

Piste accidentelle ? Soit, mais vous pensez à qui ? Les muzz ?

Soazig

..pas accidentelle..la cause

henri UBEDA

NON LES MUZ SONT TROP CONS POUR INVENTER DES SALOPERIES PAREILLES. ET LE NAPALM AU FAIT ?

Reconquista

Les muzz auraient revendiqué

Chassaing Jacques

Aucune piste ne doit être écartée.

Dominique Martin

Après un acte criminel, la question à se poser est: à qui profite le crime ? En faisant des hypothèses, une devient plus plausible que d”autres . Je ne crois pas un seul instant que les islamistes y sont pour quelque chose. Ils seront pointés du doigt , on les soupçonnera mais ils ne sont en fait qu’utilisé comme cibles dans cette mise en scène.Notre -Dame , un inside job à la 9-11.

suzy yo

Je sais que les poutres en chêne ne brûlent pas comme ça !!
En 2005 , j’ai eu un incendie dans ma maison , les meubles de salon et salle à manger ont totalement disparu sauf les poutres en chêne à peine touchées par les flammes !!!

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

Proverbe Gaulois réfractaire, voire très réfractaire:
« Tout est bon dans le cochon.
Tout est con dans le Macron. »
Votez correctement aux européennes, votez RN. Chatiez le félon Macron dans les urnes. Autrefois, les traitres se prenaient douze balles. Maintenant, ils reçoivent les félicitations (et des cadeaux) de Bruxelles, des pays islamo-pétroliers, de la finance, etc. Frexit et remigration.

patphil

dans les enquêtes “impossibles” le départ de feu est aussitot analysé pour y découvrir des substances , mais en france, on pourrait faire l’amalgame, donc chut!

JOSEPH D ARIMATHIE

vivement dimanche avec drucker d abord et la fessee a choupinet apres !!!…..

Viktor

Avec le temps tout finit par s’oublier, à moins qu’une association prenne en main une investigation parallèle susceptible de remettre en cause les déclarations officielles en faveur de l’accident. On se pose des questions sur la nature même et la composition du produit de désinsectisation et fongicide utilisé par la sarl AUBRIAT? Dans le cadre d’une enquête publique ce seraient les premiers éléments à connaître ! Aux assurances de cette entreprise de jouer la transparence : le feront elles ?

Lire Aussi