Notre nouveau héros national, Jamel Debbouze

Jamel Debbouze during the photocall of " La marche " movie at the 13th Marrakech International Film Festival in Marrakech , Marocco . Arnold Jerocki/News Pictures
Jamel Debbouze during the photocall of  » La marche  » movie at the 13th Marrakech International Film Festival in Marrakech , Marocco . Arnold Jerocki/News Pictures

La compromission de l’Occident avec l’islam et sa lâcheté devant les adeptes du djihad, c’est  une autorisation  donnée à Jamel Debbouze pour annoncer que la patrie  de Clovis est musulmane depuis 3000 ans (Vidéo 1’25). Quant à moi, je ne sais pas s’il est d’origine arabe ou berbère, ce que je sais par contre, il est franco-marocain de culture mahométane et il est la coqueluche de la bobocratie parisienne.  A force de parler pour ne rien dire, il a fini par gravir les marches de la gloire au point de conseiller le président de la république française, François Hollande. Et je ne sais pas encore s’il conseille, son Altesse Mohamed VI ( M6 )  dont il reste un sujet, jusqu’à preuve du contraire. Arrivé au sommet du podium, il peut tout se permettre, même à cracher des contre-vérités historiques, pour faire rire son auditoire à la cervelle de colibri sans qu’il soit remis à sa place.

J’ai appris  grâce à ses vastes connaissances historiques que l’islam est antérieur au christianisme. Et moi qui croyais que la religion de mes ancêtres est apparue en 610 de l’ère chrétienne à la Mecque en Arabie, fondée par Mohammed  Ibn Abdallah, Ibn Abdel Al-Mouttalib, Ibn Hicham de la tribu des Quraych, alors, je suis resté  sans voix devant son affirmation.
Par déduction, dorénavant Vercingétorix  s’appellerait  Omar Ibn Khatab (deuxième calife bien guidé)  et que Saint Denis (premier évêque de Paris anciennement Lutèce)  se nommerait Oba Ibn Nafaa Al Fihri Al Koraichi, le conquérant sanguinaire de Tamazgha (Afrique du Nord)  au VII siècle et que le roi Clovis serait Moussa Ibn Noçaïr, le yéménite, celui qui avait soumis Al-Andalous  (Espagne) et qui avait massacré de nombreuses tribus berbères de l’actuel Maroc, car ils avaient refusé le joug islamique.
Et ça, notre ami Jamel Debbouze, le sait-il ?
Ce que je crois par contre, c’est que lui et l’histoire, c’est comme deux parallèles qui ne se rencontreront jamais…
En suivant son raisonnement,  le château de Versailles serait l’œuvre des Sarrazins, et  le Canal du Midi aurait été réalisé  grâce au génie des Barbaresques…
Je n’ai rien compris à ses déclarations. L’a-t-il fait par ignorance ou pour signifier aux Français que désormais l’islam fait partie de la topographie sociétale de la France?
Prétendre  que l’islam est  présent en France depuis 3000 ans, renvoie au coran qui proclame  que l’islam, c’est la soumission à Allah, c’est aussi le retour à la première religion que prêchait Abraham et dont Mahomet, le sceau des prophètes, n’est que le continuateur. Pour preuve de cette vérité religieuse, selon le coran, c’est Abraham et son fils Ismaël (qu’il eut avec la servante égyptienne Agar – Hadjar pour les musulmans- de sa femme Sarah) qui ont bâti la Kaaba, ( sourate 2 verset 126, sourate 14, versets 35 et 37, sourate 22 verset 26).
Sans aucun doute, Jamel Debbouze s’est appuyé sur ces versets coraniques pour balancer son affirmation à la face des Français, surtout ceux qui ignorent les méandres de l’histoire islamique.
Djamel  rêve peut-être qu’un jour, Notre-Dame de Paris sera baptisée la mosquée Al Fatah (la conquête)  et qu’au sommet de la Tour Eiffel, un haut-parleur sera installé pour inviter les mahométans à se prosterner en direction de la Mecque sur le Champs de Mars. Et pourquoi pas, puisque tout est permis en France, au nom du communautarisme voulu et encouragé par l’oligarchie régnante intéressée  uniquement par le ventre et le bas-ventre.
Il se prend au sérieux notre Jamel national, aidé dans sa démarche par la ‘bien pensance’ parisienne qui veut faire de l’islam la première religion de France et pourquoi pas de toute l’Europe, puisque tout est permis, au nom de l’égalité des chances … Chacun son tour et le tour est joué, mais jusqu’à la prochaine comédie, il n’y a aucune interdiction de rêver au paradis et de  ses 72 houris et ses rivières de vin. Mais en attendant de goûter à ces moments de délice du ferdaous ( paradis), il est difficile de faire comprendre aux Français qui votent socialistes que ces derniers les mènent tout droit vers l’abîme des ténèbres, dans le monde de la charia et du halal.
Les élucubrations de Jamel Debbouze, ne sont-elles pas le fond de sa pensée comme tout musulman qui se respecte et qui croit que l’islam est la première religion révélée mais la dernière qui doit s’imposer  au monde entier ?
Sérieusement, cette énième provocation de Jamel  Debbouze, ne participe-t-elle pas à plus de rejet des musulmans de la part de la majorité des Français ?
Et eux qui crient à l’islamophobie, ne sont-ils pas ses semeurs ?
Quand des parents musulmans qui font semblants de ne rien voir lorsque leur progéniture verse dans le terrorisme armé et viennent ensuite pleurnicher devant des caméras de télévision (comme la mère du présumé tueur de feue  Valérie Châtelain, Sid Ahmed Ghlam), ne sont-ils pas ridicules ?  Ne se comportent-ils pas comme l’exige l’islam (la takkya) ? Leur repli communautaire, ne fait-il pas partie des mœurs et des enseignements islamiques ? Ne pas reconnaître ses erreurs et essayer de faire porter ses propres échecs aux autres, n’est-ce pas une faillite morale due aux enseignements coraniques ?
Ils sont tout simplement responsables de leur malheur à cause de leur indignité. En outre, le paternalisme béat et le misérabilisme de bas étage que leur vend la gauche, leur permet d’accentuer leurs revendications religieuses pour imposer la charia au détriment de la laïcité, le tout enrobé dans un cynisme victimaire.
Il est écrit dans la sourate 3, verset 103 :
« Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » ( corde) et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs  d’Allah. Puis ; par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses Signes afin que vous soyez bien guidés. »
Ainsi, l’islamisation de la France qui est menée tambour battant, n’est-elle pas un signe d’Allah, selon les adeptes de Mahomet?
Dans la sourate 8, verset 73, il est écrit :
« Et ceux qui n’ont pas cru sont alliés les uns des autres. Si vous n’agissez pas ainsi, en rompant les liens avec les infidèles, il y aura discorde sur terre et grand désordre. »
Et c’est ce qui passe actuellement en France qui est soumise aux attentats islamiques pour la faire plier et adhérer ainsi au projet d’Allah par la terreur.
Français, vous avez été avertis de ce qui vous attend.
Dans la sourate 42, verset 93, il est écrit :
«  et qui sont atteints par l’injustice, ripostent. »
Ce verset est limpide. En avant, le glaive à la main pointé vers le ciel, et Allah Akbar !
Dans la sourate 49, verset 10, il est écrit aussi :
« Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde. »
Pour l’islam, les musulmans sont des frères mais les non musulmans ne sont que pourriture ( najas)  qu’il faut soumettre par l’épée ( saïf).
Et on comprend mieux pourquoi la majeure partie des musulmans ne condamnent pas les  actes terroristes islamiques contre les Chrétiens, les Yazidis et les apostats.
Selon le coran et les hadiths, les musulmans doivent unir leurs forces contre les mécréants. Ils doivent en outre s’aimer et ne pas se quereller  pour éviter de mettre en danger leur religion.
Entre nous, ils oublient qu’ils se font la guerre (les sunnites contre les chiites) depuis la mort de leur prophète en 632 de l’ère chrétienne, jusqu’à nos jours.  Mais ça, ils refusent d’en parler pour ne pas ternir l’image de leur religion de paix et d’amour qu’ils commercialisent. Le linge sale se lave en famille, n’est-ce pas ?
Jamal Debbouze, ne suit-il pas la même démarche que la ministre de l’éducation Mme Najat Vallaud Belkacem, sa compatriote marocaine, qui veut islamiser insidieusement (par la tromperie comme l’exige l’islam) l’histoire de France, avec le silence complice de l’oligarchie ?
Apparemment, ils font mission pour que le soleil d’Allah brille sur les paysages de la douce France.
Leurs masques ne commencent-ils pas à tomber ?
Tous les deux, ne rêvent-ils pas peut-être de faire subir à la France le sort de Tamazgha où ses vrais fils et filles tels que, Chachnak (qui a fondu la XXII dynastie égyptienne sous le Sheshonq 1ER , connu dans la bible sous le nom de Shichak qui a conquis le pays de Canaan (royaume de Salomon) vers 925 avant JC), Medghassen, Naravas, Syphax, Gaïa, Massinissa, Micipsa, Yughourta, Bocchus, Bogud, Juba I, Juba II,  Saint Tertullien, Saint Cyprien de Carthage, Sainte Vibia Perpetua (martyre de l’église ),  Apulée de Madaure (un des plus grands  romanciers de l’Antiquité, avec notamment son célèbre roman Âne d’or), Sainte Monique, Saint Augustin (dont l’église occidentale lui doit énormément), Saint Donat  ( considéré comme un hérétique par l’église romaine et qui a donné naissance au donatisme, doctrine des circoncellions),  Koceïla, la Kahena (la reine Dihya de confession israélite) et bien d’autres héros et héroïnes  ont été définitivement effacés de leurs mémoires  et remplacés par les envahisseurs venus d’Arabie qui les ont  soumis à d’Allah et à son Apôtre ?
Car pour leurs colonisateurs, avant la conquête de l’islam, Tamazgha baignait dans le paganisme et l’ignorance (al-djahilya) et sa soumission à Allah et son Apôtre fut une bénédiction.
Depuis lors, plus arabes qu’eux, tu meurs !
Et bientôt, inchallah, plus musulman qu’un français, tu crèves !
Djamel Debbouzee, l’icône des socialistes et Najat Vallaud Belkacem (que le PS  utilise en toute connaissance de cause pour capter les voix des musulmans en 2017), ne cherchent-ils pas à transformer  les Français en colonisés mentaux comme le sont devenus les Berbères, ces oubliés de l’histoire qui croient fermement que leurs racines se trouvent au fin fond du désert d’Arabie ? Et pourtant, fut un temps où ils furent  plus occidentaux que la plupart des occidentaux actuels !
De nos jours,  pour exister, ces Berbères singent leurs colonisateurs, les  Abou Huraïra et compagnie, tout en courbant l’échine devant n’importe quel charlatan qui débarque du Moyen-Orient.
Ils ignorent que leurs ancêtres ont donné quatre empereurs à Rome   (Septime Sévère- 193-211 Après JC, Publicius Septimius Geta-211-212, Caracalla-212-217, Macrin-217-218). Mais cette réalité historique, ils refusent de l’admettre car le karcher islamique a nettoyé leurs neurones.
Ainsi va la vie à Tamazgha, la colonisée qui est en déshérence  depuis 670 de l’ère chrétienne !
Et les Français, souhaitent-ils un jour abandonner l’histoire de leurs ancêtres comme les Amazighs pour être enveloppés par l’épais brouillard de la charia?
Cette éventualité est  fort probable au vu des reculades des élites françaises devant l’avancée du magma islamique…
Le chaos est programmé et aucune force ne semble apparemment l’arrêter!
Hamdane Ammar

image_pdf
0
0