Nous allons montrer que les Français ne sont pas des veaux

ils-detestent-les-francais
Qu’en sera-t-il de nos régions ? Nous le saurons bientôt.
Nous espérons que le bon sens l’aura emporté sur les mensonges et les fourberies qui nous ont été servis depuis quarante ans, au moins par les partis de droite et de gauche qui ont dirigé le pays.
Il est, cependant, en France, des situations que nous ne pouvons plus ignorer et qui, quel que soit le résultat du vote d’aujourd’hui, doivent être révélées et réglées avec la plus grande fermeté.
Et c’est à nous, le peuple, qu’il appartient de les dénoncer surtout dans le cas où certaines régions devraient rester ou tomber dans l’escarcelle de ceux qui nous ont apporté ces situations catastrophiques. Nous devrons exiger des réponses de la part de ces hommes et femmes qui ont trahi la Nation par incompétence ou à dessein.
Dans un premier temps, Monsieur Hollande doit s’expliquer sur sa complicité avec les terroristes du groupe Etat islamique.
Celle-ci n’étant plus un secret puisque nous avons les preuves que les Etats-Unis d’Obama et la Turquie ont soutenu – et soutiennent  – ces terroristes islamistes alors que la France faisait partie de cette coalition-là jusqu’au massacre du 13 novembre dernier, date à laquelle Monsieur Hollande a décidé de former « sa » coalition. Et nous savons que la France a fourni des armes aux terroristes. Elle les appelle « modérés ». Nous savons que dans cette guerre, il n’y a aucune modération. Un terroriste reste un terroriste. Il sème la terreur.
Dans un second temps, il faudra qu’il avoue avoir été informé des manœuvres turques et allemandes pour nous envahir de présumés immigrés à seule fin de renégocier l’adhésion de ce pays islamiste dans l’Union Européenne et nous forcer à l’accepter au prétexte que nous ne pouvions venir à bout, seuls, de ces hordes de clandestins.
Là, aussi, cette évidence n’est plus un secret pour personne.
Monsieur Hollande s’est trahi par deux fois :
La première, en confiant à Mme Merkel de mener des négociations avec les Turcs alors qu’il connait l’histoire d’amour qui lie l’Allemagne à ce pays. Il en est résulté quelque trois milliards « d’aide » offerts à une Turquie qui ne respecte aucun traité et le chantage de son président nous donnant le choix entre quelques millions d’immigrés musulmans hypothétiques ou 80 millions de musulmans qui auront le droit de nous imposer leurs lois devenues européennes.
La seconde, en prenant le parti d’Erdogan après son acte d’agression irraisonné envers la Russie et en s’adressant à la communauté internationale la priant, expressément, « de ne pas en exclure la Turquie ! ».
Ces deux situations sont étroitement liées. Imbriquées, même, puisque l’une est complémentaire de l’autre.
« On » fait semblant de combattre les terroristes et « on » dit que c’est ce combat qui nous apporte tous ces « réfugiés ». Enfin, « on » dit qu’il est impossible de se dépatouiller tout seuls pour arrêter le flot de ces réfugiés et « on » doit faire appel à Erdogan, à celui qui est bénéficiaire en tout : et du trafic avec les terroristes et des réfugiés avec les milliards offerts et de son entrée imminente et incontournable dans l’Europe.
« On » nous prend pour des imbéciles.
Nous ne devons plus accepter cette traîtrise de la part de Hollande, ni des autres d’ailleurs, parce que Sarkozy aussi nous en doit quelques-unes, et pas des moindres.
Nous ne pouvons pas attendre que 2017 nous apporte des réponses ou des changements. Il sera trop tard.
Nous avons le droit et le devoir d’exiger des réponses tout de suite, sans langue de bois, fût-il président de la République. Nous sommes le Peuple et le Peuple est la France. Il sera toujours la France. Hollande, lui, n’en est qu’un représentant de passage.
Dans quelques heures, nous saurons si nous avons sauvé quelques régions françaises de l’emprise de ces monstres qui mentent comme ils respirent et ourdissent des plans meurtriers qui nous engloutissent vers le néant.
Dès aujourd’hui, nous serons sur le front. Ce sera, là, LE vrai Front Républicain.
Dans la rue, sur nos sites, dans nos tracts, dans nos mails, en France et à l’étranger, nous demanderons à Hollande d’avouer à la nation qu’il nous a trahis.
Nous dirons au monde entier que les Français ne sont pas les « veaux » qu’ils croyaient. Nous dirons au monde entier : « Nous savons que Hollande nous a trahis et nous lui demandons des comptes ».
Danièle Lopez
 

image_pdf
0
0

9 Commentaires

  1. Comment expliquer a plus de 605 de Français qu ils sont les dindons de la farce depuis 40 ansÉ comment peut on les réveiller? les sortir de leur indifference ou lacheté ou les deux?

  2. ils ne nous aiment pas.. ils nous haissent.. ils le montrent chaque jour.. regardez les bien.. où est leurs consciences ? aucune.. il manque à ce tableau Mme Hidalgo.. c est le bouquet.. et ils ignorent tout des français..des vrais des bons… pourquoi ? cherchez donc l intrus !

    • sur le haut de la photo on peut voir la peste et le choléra , la grippe espagnole, et en bas la peste de justinien , la peste noire, et ébola il nous manque la ségo en peste bubonique et la hidal en peste pneumonique ! ! ! voilà tout ce a quoi ces politiques me font penser donc a éradiquer par tous moyens possibles

  3. la turquie va toucher 3 milliards de l’europe ( argent que l’europe va devoir emprunter sur les marchés ) puis erdogan en bloquant les « migrants  » pendant une courte période va exiger l’entrée de la turquie dans l’ue , ensuite il naturalisera les « migrants » qui de ce fait seront citoyens européens et pourront s’installer dans le pays européen de leur choix en imposant l’islam et tout ce qui va avec , enfin j’affabule ou je suis lucide c’est selon ……………….

    • Non, Thierry, il n’y a aucune affabulation dans ton analyse.
      C’est exactement ce que souhaitaient les politiques de gauche et de droite puisque c’est la politique qu’ils nous ont imposée depuis 30/40 ans et qui s’est précipitée ces dix dernières années sous sarkozy et hollande.
      Leur grosse colère contre Vladimir est un aveu qui ne laisse aucun doute !

    • Et maintenant,il faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé….
      Et je ne m’appelle pas David Vincent…
      La réalité dépasse la fiction parfois…

Les commentaires sont fermés.