Nous confirmons que l’islam est incompatible avec la République laïque !

Publié le 28 mars 2011 - par - 3 451 vues
Share

Nous vous avions informé du dépôt de plainte à l’encontre de notre journal par nos « amis » de la LDH, qui, absents du procès contre Zemmour, se sont concentrés sur Riposte Laïque. Eh bien, après trois mois d’instruction policière, nous avons appris la nouvelle : c’est à notre tour d’être traînés devant les tribunaux par les nouveaux Torquemada de l’anti-racisme, si on en croit ce communiqué.

http://www.ldh-france.org/Deux-responsables-de-Riposte

Nous apprenons donc, et cela ne paraît pas un poisson d’avril anticipé, que Pierre Cassen et Pascal Hilout, né Mohamed, seraient des personnages fort dangereux, incitant, par leurs écrits, à la haine raciale, rien de moins ! Ne vous laissez pas tromper par le communiqué, le procès n’aura pas lieu le 29 avril, ce n’est qu’une réunion technique, où seront déterminés la date des audiences, le nombre de témoins fournis, et quelques détails juridiques. Selon notre avocat, Maître Joseph Scipilliti, ce procès n’aura pas lieu avant les vacances. Comme le disait Pierre Cassen à la sortie de son audition par la Préfecture de police, nous aurions été sereins en cas de classement de l’affaire, nous le sommes tout autant à l’idée de répondre à la convocation de la justice de notre pays. Nous allons organiser calmement notre défense, nous vous informerons dès que nous aurons des informations supplémentaires, et nous ne doutons pas que vous saurez répondre présents quand nous allons vous solliciter.

http://www.dailymotion.com/video/xgryl1_pierre-cassen-auditionne-suite-a-une-plainte-de-la-ldh_news

Mais en attendant, nous avons du travail, et l’actualité est notre première urgence. N’en déplaise donc aux Tubiana-Sopo-Jakubowicz-Aounit, qui vivent grâce à nos impôts, et pervertissent la noblesse du nécessaire combat contre le racisme, nous allons persister et signer : nous considérons que l’islam n’est pas seulement une religion, mais d’abord et avant tout un projet politico-religieux totalitaire, et que c’est une peste verte qui menace notre pays. Nous considérons, pour reprendre le titre du livre de René Marchand, que « La France est en danger d’islam ».

Le 5 avril, l’UMP va organiser un débat sur la laïcité. Notons que l’intitulé du débat, qui, au départ, était prévu sur l’islam, montre une première reculade spectaculaire. Ce débat, provoqué dans la panique, dans un premier temps, par Nicolas Sarkozy, se voulait une réponse à la montée de Marine Le Pen, qui a affolé tous les états-majors de France et de Navarre, qu’ils soient de droite ou de gauche. Nous avons même vu, à l’intérieur de l’UMP, un véritable torpillage de l’initiative, venu des islamo-collabos habituels, notamment Fillon et Juppé. Ce matin, encore, l’initiative était contestée, et Sarkozy a dû taper du point sur la table pour la maintenir, c’est dire l’ampleur de l’affolement à l’UMP !

LE FRONT REPUBLICAIN

Nous avons vu, dès l’annonce de ce débat, Boubakeur et Dahmane, le conseiller musulman franco-algérien de Sarkozy, monter au créneau, et encourager tous les musulmans à quitter l’UMP ! Quel aveu de communautarisme ! Nous avons constaté que le fameux conseiller musulman de Sarkozy, bien que grassement payé par l’Education nationale depuis des années, se disait davantage Algérien que Français, et ne cachait même plus sa haine de notre pays ! Ultime infâmie, il ose, en ce jour, appeler les musulmans à porter une étoile verte, pour protester contre le débat du 5 avril ! Et c’est cet homme qui a reçu la Légion d’honneur des mains de Sarkozy, en même temps que notre amie Annie Sugier ! Et c’est cet homme qui a conseillé Nicolas Sarkozy pendant des années ! Beau sujet de réflexion sur la double-nationalité !

Nous avons, comme à l’occasion du débat sur l’identité nationale, vu les médias de la bien-pensance s’agiter, et pétitionner. Cette fois, c’est Le Nouvel Observateur de notre grand « ami » Joffrin qui a relayé une pétition, lancée par quatre obscurs musulmans inconnus, expliquant qu’il ne fallait pas débattre sur l’islam, que cela n’était pas bien ! Immédiatement, la gauche a joué les moutons de Panurge pour reprocher au président de la République d’être le responsable de la montée du Front national en assimilant le débat sur l’islam à du racisme, rien de moins ! Sans vergogne, nous avons vu les signatures de Martine Aubry, Laurent Fabius, Daniel Cohn-Bendit, Christiane Taubira, Fodé Sylla, Patrick Klugman, Esther Benbassa, Patrick Lozes, Alima Boumediene Thiery, se lier à celles de Tariq Ramadan, Tariq Oubrou, Larbi Kechat Marc Cheb Sun. Pourtant, comme Copé n’a pas manqué de la souligner, le PS avait lui-même, fin 2010, organisé un débat sur la laïcité… mais chut !

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110323…OBS0156/non-au-debat-proces-de-l-islam-un-appel-du-nouvel-obs-et-de-respect-mag.html

Il faut croire qu’à la veille des élections, la connivence entre islamo-collabos et adeptes de la charia se voyait trop, puisqu’Aubry et Fabius ont retiré leur signature quand ils ont appris, horreur, que Tariq Ramadan faisait partie des signataires, sans voir que le problème n’est pas qu’il y ait le nom de Ramadan à côté du leur mais qu’ils puissent avoir une vision de la liberté d’expression si semblable à celle des islamistes, adeptes de la lapidation des femmes et de la condamnation à mort des homosexuels qu’ils puissent signer la même demande d’interdiction de débat !

Cette anecdote, et combien d’autres, montre la pression qu’exerce l’islam sur la société française, et les complicités dont bénéficient, à droite comme à gauche, les disciples de la religion d’amour, de tolérance et de paix. La lecture de chaque numéro de Riposte Laïque vous apprend un nouvel épisode révélateur de l’ampleur de l’agression islamiste. Cette semaine, vous découvrirez, grâce à un de nos lecteurs, qu’à Nanterre, une mosquée munie d’un minaret diffuse par haut-parleur  l’appel à la prière, tous les vendredis ! Que dire de cette information montrant que la Grande Mosquée de Lyon appelle de manière à peine déguisée à l’insurrection, si la journée du 5 avril était maintenue ! Voilà la réalité, nous avons, depuis trente ans, des gouvernements qui tremblent devant le chantage à l’émeute agité régulièrement par les dignitaires musulmans !

Quitte donc à aggraver notre cas, nous allons, tout au long de cette semaine, tous les jours, diffuser des articles sur la réalité de l’islam, et sur les mesures de salut public qu’il convient de prendre, dès aujourd’hui, si nous ne voulons pas que la société française continue d’être rongée par cette peste verte qui est en train de la détruire.

Nous connaissons par coeur le discours politiquement correct :

– L’islam est une religion d’amour seulement pervertie par une toute petite minorités d’extrémistes ;

– Les malheureux n’ont pas assez de mosquées, il est du devoir de la République laïque de rattraper ce retard, et cette injustice ;

– Plus il y aura de mosquées, et plus l’islam de France pourra s’épanouir, au détriment de l’islam des caves ;

– Il faut former des imams, pour qu’ils véhiculent auprès des musulmans le discours de la République ;

– Il faut que la République s’adapte à la deuxième religion de France, pour éviter que les malheureux ne se sentent rejetés ;

– Il faut que la laïcité s’adapte à cette donnée nouvelle, et ne pas en rester à une lecture dogmatique de la loi de 1905, donc aider au financement des mosquées…

– Attaquer l’islam bille en tête, comme le fait Riposte Laïque, c’est jeter dans les bras des intégristes les musulmans modérés…

Eh bien, c’est ce discours mortifère pour la société française que nous allons démonter, tout au long de ce numéro, et de la semaine.

Nous allons oser écrire, et démontrer, que :

– L’islam n’a pas sa place en France, à moins de la suppression d’une partie des préceptes du coran.

– L’immigration est la première responsable de la progression de l’islam.

– L’islam n’est pas une religion comme les autres, c’est un projet politico-religieux totalitaire incompatible avec nos principes démocratiques et laïques.

– Le Coran contient des passages qui sont de véritables appels au meurtre contre les infidèles, les athées, les juifs, les homosexuels et les femmes.

– Il ne pourra pas se réformer en France, cela ne pourra venir que des pays arabo-musulmans, puisqu’il n’y a, pour les musulmans, qu’un seul et même coran, qu’un seul et même livre sacré donnant les règles de vie de tous les musulmans du monde entier.

Nous sommes donc fondés à demander aux politiques de pratiquer le principe de précaution.

– Le voile, intégral ou pas, n’a pas sa place dans notre pays, parce qu’il remet en cause l’égalité des hommes et des femmes.

– Le halal est un colonialisme alimentaire, et les méthodes barbares avec laquelle on met à mort des animaux sont inacceptables en France.

– Les entreprises françaises n’ont pas à subir le ramadan, ni des horaires particuliers qui seraient destinés à adapter l’entreprise à cette religionn et n’ont pas à être équipées de salles de prières.

– Les hôpitaux n’ont pas à accepter des démonstrations prosélytes, style prières ou ablutions.

– L’école de la République n’a pas à adapter ses programmes scolaires à l’islam, et à la diversité, en niant notre propre Histoire.

– Les écoles coraniques endoctrinent des centaines de milliers de gamins, sur notre territoire, et les encouragent à détester notre pays, nos valeurs et à ne respecter que la charia, aux dépens de nos lois.

– La finance islamique, pour laquelle il a fallu changer le code civil, est incompatible avec l’égalité des citoyens devant un service dû à tous, et n’a pas davantage sa place en France.

– L’islam est le fer de lance d’une reconquête cléricale, pour le plus grand plaisir de la hiérarchie catholique, qui préfère s’allier, de manière suicidaire, avec les fous d’Allah, contre les laïques.

On se demande d’ailleurs pourquoi il faut à l’UMP une journée de débat. Il suffit d’écouter les 25 interventions des assises sur l’islamisation de nos pays (que les grands démocrates de gauche, derrière Delanoé, Fourest, stalino-gauchistes et Torquemada de l’anti-racisme ont voulu faire interdire), pour comprendre que la question n’est plus là. Il faut être sot ou aveugle pour ne pas comprendre que la situation est fort simple : partout en Europe, en misant sur l’immigration massive et la démographie, les islamistes progressent, attaquent notre modèle de société, et entendent y substituer le leur : la charia.

Il suffit de regarder cette vidéo, montrant à Londres, une manifestation, ce vendredi, pour comprendre le modèle de société qui nous attend.

Plus nos gouvernements attendront pour prendre des mesures à la hauteur de l’agression que nous subissons, plus ils nous mettront en danger, et plus la reconquête laïque sera douloureuse et coûteuse. Mais nos élites n’ont-elles pas déjà capitulé, et ne considèrent-elles pas que l’islamisation de la France, et de l’Europe, est quelque chose d’inéluctable, voire de souhaitable ?

Comment comprendre autrement l’attitude ahurissante de l’Union européenne, de l’UMP et de toute la gauche, devant la situation italienne, et l’afflux massif de milliers d’immigrés, à Lampedusa, qui ne cachent même pas, pour la majorité d’entre eux, leur objectif : la France ! Si nous étions des adeptes de la théorie du complot, nous écririons qu’affolés de la prise de conscience européenne, par les peuples, du péril qui les guette, eux, leurs enfants et petits-enfants, les dirigeants accélèrent une immigration majoritairement musulmane, pour rendre minoritaires au plus vite les populations d’origine, et leur substituer une autre population.

Nous ne savons pas si, selon les lois Tubiana-Aounit-Sopo-Jakubowicz, nous avons encore le droit d’écrire cela, sans finir une autre fois au tribunal. Mais nous l’écrirons quand même, puisque c’est la réalité, et la vérité.

Tout au long de cette semaine, nous essaierons de rester fidèles à ce qu’est Riposte Laïque : un journal électronique indépendant, constitué d’esprits libres, soucieux de réveiller les consciences, et de permettre un véritable front républicain, pour défendre un modèle de société auquel nous tenons… et que l’islam veut détruire, avec l’aide de ses collabos.

Un journal électronique qui ne vit que par la générosité de ses contributeurs, et n’est constitué que de bénévoles, d’origines politiques fort différentes, unis par l’amour de la France, et de sa République laïque, féministe et sociale.

Cette semaine, tous les jours, nous ajouterons, sur notre site, des éléments nouveaux au débat sur l’islam, et nous ferons un numéro spécial, ce vendredi, sur cette question.

Lisez nous attentivement, dans les prochains numéros, puisez les meilleurs arguments pour convaincre votre entourage de la gravité de la situation, et continuez à nous faire connaître.

Les gauchistes, dans leurs manifestations, scandent parfois : « le fascisme, c’est la gangrène, où on l’arrête, ou on en meurt ».

Pour une fois, Riposte Laïque partage les mots d’ordre des gauchistes… sauf que ces derniers se trompent de fascisme !

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.