Nous construisons, vous construisez, ils détruisent !

Publié le 19 février 2018 - par - 29 commentaires - 1 674 vues
Share

Rassurez-vous, il n’est pas question, ici, d’une leçon de conjugaison. Si vous vous baladez en France, comme je viens de le faire dans le quart Nord-Est, depuis Lyon, ces derniers jours, vous verrez beaucoup de chantiers dans les petites comme dans les grandes villes. Peu dans nos campagnes, mais il faut dire que cela n’a rien d’étonnant car elles se désertifient de plus en plus, grâce à la politique européenne, notamment.

Le constat est plaisant, en Europe et en France particulièrement. L’excellence de nos urbanistes, de nos architectes et de nos entreprises ici, au Nord de la Grande Bleue, nous permet d’avoir un environnement qui donne à notre pays les gages d’une très bonne qualité de vie. Il semble que ces chantiers soient en majorité des logements sociaux, et il semblerait que leur développement ait accéléré depuis deux ou trois ans. Cela fait un bien fou et l’on se dit que les plus modestes de nos concitoyens auront la possibilité et le bonheur de vivre dans un univers agréable et c’est tant mieux. Voyez à Lyon l’ancienne prison Saint-Paul, par exemple. Un travail remarquable de réhabilitation. Je vous rassure, pas pour les prisonniers, ce sont en majorité des appartements privés !

En passant, un petit rappel historique. Quand on évoque la polémique née à propos de l’Algérie, par exemple, et les reproches faits à la France d’avoir “colonisé” ce pays, il est difficile – très difficile – d’accepter ces critiques tant il est vrai que, d’un désert aride peuplé de tribus analphabètes, nous avons fait un pays en ordre de marche… Jusqu’au milieu du XXème siècle ! Sur ce point et en restant strictement dans le domaine de l’urbanisme, de l’architecture et de l’architecture intérieure, nous avons fait en un siècle un travail remarquable. Jadis, avant les années cinquante, on trouvait un réel plaisir de vivre au cœur des capitales d’Afrique du Nord. Au cœur de la capitale algérienne, par exemple, de lourds investissements et le travail d’urbanistes célèbres – René Danger, Henri Prost ou Tony Socard – avaient permis de construire, autour de la Casbah d’origine turque, une cité internationale moderne et fonctionnelle. Allez-y maintenant et vous verrez la différence !

La qualité des constructions, et la qualité de vie pour les plus pauvres, dans ce pays et ses deux pays “frères” de l’autre côté de la Méditerranée sont déplorables. On ne peut que constater le désordre qu’ils ont réussi à installer en un demi-siècle. « Casablanca est un monstre ! » déclarait, il y a quelques années, Miloud Chaâbi, président de l’ULPIM (Union des Lotisseurs et Promoteurs Immobiliers du Maroc).

Et que voyons-nous aujourd’hui ? Nous voyons cette population qui détruit inlassablement l’environnement de qualité qu’elle a trouvé en arrivant chez nous. Des villes entières, comme Marseille, Carpentras ou Dreux, de nombreuses banlieues, autour des grandes capitales, qui ressemblent à des médinas, décrépies comme toutes les médinas, (à l’exception de celle de Marrakech, haut lieu des “Bobos” français, souvent issus de la “Gauche Caviar”). Ces villes, comme Marseille où il faisait bon vivre “avé l’assent”, remplacé aujourd’hui par l’arabe !  En août 2015, Atlantico titrait « Faut-il quitter Marseille ? Cette « immigration-invasion » qui exaspère ses habitants ? ». Bien avant, en 2013, Riposte Laïque nous livrait un article de Sabrina Azar « Marseille, une ville d’immigration magnifique salie par l’islam » On pouvait y lire, notamment : « Marseille est une ville magnifique, d’une histoire riche et enrichissante, Marseille depuis longtemps est une terre d’immigration, des Italiens, des Espagnols, des Français d’Algérie et des Algériens s’étant battus pour la France (les harkis) ; bien des peuples sont arrivés en France en entrant par Marseille. Bien des peuples ont su s’assimiler et faire partie intégrante de la nation française, bien des peuples sont venus ayant apporté leurs richesses et ayant enrichi notre pays. »

Des Italiens, des Espagnols, des Français d’Algérie et harkis, notamment, qui nous ont apporté leur savoir-faire dans la construction, la qualité de leur travail et leur coutumes parfaitement compatibles avec les nôtres. Il ont, depuis plus d’un siècle, contribué à donner à notre pays un environnement de qualité et formé plus d’un compagnon, de ceux que l’on retrouve sur les chantiers, souvent dégoûtés par le travail d’une nouvelle main d’œuvre de piètre qualité. Ce n’est pas pour rien, même s’il y a parmi eux quelques bons ouvriers, que l’on parle, pour évoquer un mauvais travail – d’un “travail… de suédois” !

Mais le pire n’est pas encore là. Il arrive ! Toute cette immigration, africaine du Nord et subsaharienne, comme on peut le voir chaque jour, n’a que faire de cet environnement mis gratuitement à leur disposition. Comme je le relevais dans un livre : « Tout ce qui ne leur appartient pas est à tout le monde et tout le monde, ils s’en foutent ! » Il se dit aussi, dans les pays musulmans, « Faites des enfants et dieu se chargera de les élever ! » On voit ce que cela donne chez ceux que les medias complaisants appellent “les Jeunes”, dans nos banlieues particulièrement.

Et cette population continue de faire beaucoup d’enfants. Rappelons ici la célèbre phrase de Boumediene, le terroriste : « C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire. » Si les Français ne se réveillent pas, c’est donc pour ces gens-là que nous sommes en train de construire un pays de qualité. Et ils en feront ce qu’ils font partout où ils deviennent majoritaires : ils saliront, ils souilleront, ils saccageront  Voyez le quartier Paul-Bert, par exemple, à Lyon ; passez dans les rues du vieux Grasse, la ville du parfum ; ou encore dans celles du quartier tristement célèbre de la Goutte-d’Or, à Paris. Ces “Territoires perdus [par] la République” n’ont plus rien à envier aux villes du Maghreb… Les exemples sont partout, Calais – devenue célèbre -, Carpentras, Avignon, Dreux, Bordeaux, Strasbourg, Lille ! Les banlieues ne suffisent plus, la médina et son lot d’insalubrité urbaine vient à vous. Dormez, brave gens, l’état s’occupe de votre avenir ! Lire sur le sujet l’article – avec statistiques chiffrées – du media marocain en ligne “Yabilabi” du mois de septembre 2013 qui, par ailleurs, vous donnera une photographie de cette population exogène en France. (Gageons que, depuis cinq ans, les chiffres ont bougé… à la hausse, bien entendu et il faut y ajouter les migrants !) :

https://www.yabiladi.com/forum/villes-francaise-avec-plus-maghrebin-1-5845439.html

Pour résumer, les Français se tuent au travail, ils construisent bien ; pour leur pays, pour eux, pour leurs enfants, pour leurs parents et pour l’avenir. Mais quel est-il cet avenir ? Avec 130 316 logements sociaux financés dans toute la France, la production a atteint l’année dernière un niveau historique. Ce qui explique ce constat d’une France en chantier, un peu partout. Mais que cache cette réalité, malgré les bonnes paroles du gouvernement ?

http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/logement-social-emmanuelle-cosse-publie-des-chiffres-de-production-record-en-2016-et-le-bilan-triennal-provisoire-2014-2016-de-la-loi-sru

Cet apport massif en hébergements de qualité sert et servira, n’en doutons pas, à loger une grande partie de ceux qui vivent sur la communauté. Je veux parler des adeptes de la CAF, des Allocations familiales et autres aides pour des familles multi-parentales (un mari et plusieurs femmes) avec un grand nombre d’enfants. Ils sont prioritaires et passent souvent, pour des raisons idéologiques et électoralistes, avant les plus pauvres d’entre nos concitoyens d’origine.

Et je gage que dans cinquante ans, ils auront transformé cet environnement et cet habitat de qualité comme ils ont transformé, dans leur pays, leurs villes en terrains vagues et en taudis !

Jean-Louis Chollet

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Denis F

Merci pour votre article, même si je ne suis pas d’accord à propos du logement social…
Car c’est l’instauration du logement social, avec l’abbé Pierre, qui est responsable d’avoir faussé la loi de l’offre et de la demande et qui continue de fait à organiser la pénurie actuelle. A ce titre, le changement de l’ISF en IFI ne va pas davantage inciter les investisseurs privés à bâtir…

Laurent Droit

Tout cela est déprimant, mais combien vrai !!!
L’avenir de nos villes ce sont des photos de Beyrouth…

Sitting bull

partout ou passe les arabes le monde trépasse , ils détruisent tout depuis 5000ans , la Grèce antique envahie par ces mêmes arabes de l époque ( les perses ) saccagèrent et détruisirent la Grèce , puis l Italie antique a l époque des guerres avec Carthage ils ravagèrent l Italie laissant des champs de ruine et des morts et des morts , l Italie perdit un tiers de ses habitants , l empire Ottoman ravagea l Europe jusqu’à l Autriche , l Italie et la Grèce et tous les pays de l est furent encore détruit , l Espagne pleura pendant 800ans l occupation de ces barbares , ce n est q en 1492 que les Espagnols les chassèrent enfin hors d Europe , maintenant les traitres de gauchistes ont ouvert les portes et les font rentré par millions , la grande TRAHISON qui conduira a la guerre et dévastation

Denis F

Je vous invite à revoir votre histoire à propos de la Perse, svp!!!
C’est notamment en Perse que fut inventé le moulin à vent…
Quid des piles de Bagdad aussi?
Etc.
Mais je ne vais pas vous établir une liste exhaustive.
Alors, je n’aime pas les mahométans et leurs vols, viols, dégâts depuis 1500 ans, mais, svp, mais ne confondons pas.
D’ailleurs, que faites-vous des arabes chrétiens, svp?
Dans le même sac aussi alors?

bakoulupin

Jeanne au secours !!!! on es vraiment mal barré à cause des vauriens gauchiste qui donc viendras nous sauvez ? c’est les Français de souche qui doivent faire le premier pas de la reconquête de la France

JILL

J’aime bien rappeler un dessin paru dans un petit journal local : on y voit une famille africaine rentrer la tête haute d’ayants droit dans un hôtel étoilé ;en face,un SDF sort de ses cartons et dit ,c’est encore nous les classes moyennes qui allons payer .

meulien

lors d’un sejpur aux indes,a Jaipur,mon guide m’a explique que du temps des anglais,la ville comptait 30 000 habitants ,mais qu’il y en avait,maintenant 300 000,mais avec toujours la meme voirie,donc delabree aujourd’hui. c’est ce qui menace la france

dufaitrez

Kadhafi est bien venu avec sa tente de bédouin à l’Hôtel Marigny !
Tradition conservée sous le métro à Barbès ! A Calais, partout !
La tendance s’inverse ! Logés dans les Hôtels F1 rachetés à grands frais, seuls les SDF sont en attente… sous la tente !

Le Poinçonneur

La merdouille exotique qui se répand dans nos contrées avec la complicité des élus locaux transforme la France, à la vitesse « V », en de gigantesques chiottes à ciel ouvert !

Jean Ducluzeau

Mon commentaire ci-dessous ne va pas plaire à tout le monde. Mais n’a-t-il pas le mérite de fournir une explication ? Peut-on en effet comparer le Français de métropole, râleur mais obéissant voire collabo, à l’aventurier expatrié volontaire, à ce Français Pied Noir multiculturel, espagnol, portugais, italien, chrétien ou juif d’origine, fuyant la misère ? C’est bien ce courageux mélange qui a sorti le Maghreb de son moyen-âge islamique.

Jean Ducluzeau

Cher Jean-Louis, ton article m’a conduit à me poser la question suivante : comment se fait-il que les Français aient réussi à faire des petits paradis de leurs colonies d’Afrique du Nord alors qu’aujourd’hui, confrontés en France aux mêmes populations, ils s’avèrent incapables de maintenir la France en bon état ?
J’ai peut-être la réponse : les Français d’Algérie et du Maghreb, les Pieds Noirs, étaient des individus fuyant la chienlit et attirés par l’aventure, des pionniers animés par la même ardeur que ceux d’Amérique, et non des socialo-communistes assistés, ceux-là même qui ont voté pour l’indépendance de l’Algérie et rejeté les Pieds Noirs. Normal qu’ils soient incapables de faire en France ce que les Pieds Noirs ont réalisé au Maghreb.

CLV

Destruction, c’est tout ce qu’il savent faire. Regardons l’Algerie, depuis le départ des colons qui avait placé ce pays comme le phare de l’Afrique du Nord aujourd’hui il n’en reste qu’un pays de demeurés sans éducation ou la Bouteflicaille s’est accaparé toutes les richesses laissant le peuple dans la crasse et l’inculture. Quid des autres pays africains, qui aujourd’hui dirigés par des dictatures sont laissés dans l’ignorance, la misère, la corruption la plus répugnante. Aujourd’hui chez nous, avec toute la haine des blancs qui leur est inculqué par nos politiques complices, il ne faut pas croire qu’ils vont faire quoi que se soit de positif en France mis à part gober les allocs et détruire la France. Ils sont tellement con qu’ils ne comprennent mêmes pas qu’ils organisent leur perte

SONIA VILLIERS

Je fais partout ce triste constat, voyant à la vitesse grand V mon quartier parisien changer et tous les commerces devenir halal ; ils ne savent que détruire, salir, vandaliser… mais ce constat je le fais en me disant que nos politiques français en sont grandement responsables ; dès qu’ils arrivent en France on leur donne de l’argent, on les loge, on les nourrit… donc comme c’est déjà dans leur mentalité, ils se disent que tout leur est dû ; sans compter la loi interdisant « le racisme » dont ils se servent sans arrêt ! et que dire des accouchements gratuits et des aides sociales offertes dès 3 mois de présence en France, oui nous sommes gravement responsables de cet état de faits.
voilà pourquoi ils nous méprisent ; et ce n’est pas Macron qui y changera quelque chose…

Georges Armstrong Custer

Des « médinas », il y en a désormais dans les plus petites villes de province où le commerce local a disparu… Merci qui ? Merci Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et tous leurs disciples !

JILL

Les Français furent très heureux au début des années 60 dans ce qu’on appelle aujourd’hui les quartiers .Ils n’avaient connu pour la plupart que des logements inconfortables,voire insalubres …Mais les exotiques commencèrent à s’y installer,rendant peu à peu la vie impossible aux premiers occupants .Ceux qui avaient la possibilité de partir allèrent s’installer ailleurs ;les autres durent subir et voir peu à peu la destruction de leur environnement …

Nadine

Merci de votre témoignage, c’est exactement mon expérience personnelle. J’ai vécu enfant avec mes parents dans un minuscule logement (une cuisine, une chambre) au fond d’une cour qui ressemblait plus à un puits qu’autre chose car jamais de soleil, pas de salle d’eau, ni wc à l’intérieur, la rue s’appelait rue du Gibet, peut-être depuis le Moyen-Age, tout a été rasé bien sûr !

Nemesis

Lyon et ses environs ? Des quartiers entiers de musulmans : 3ème, Vaise, 7ème arrondissement etc. l’Arbresle, Sain Bel … C’est bien de regarder le cœur de la ville, mais il faut voire ailleurs. Dans les plus petits villages du Rhône les musulmans sont là.

Jean-Louis Chollet

Bonjour Nemesis,
Je donne quelques exemples… Qui peut le plus, peut le moins, comme on dit ! Mais imaginez un peu cet article si j’avais cité toutes les métropoles, villes, bourgades et villages qui sont touchés par ce problème ! Vous seriez encore occupé à le lire. Et puis, il faut bien laisser du grain à moudre pour les patriotes qui veulent mettre un commentaire.
Bonne journée.

Joël

« Toute cette immigration, africaine du Nord et subsaharienne »
Il faut arrêter de faire la distinction entre les 2. C’est d’immigration continentale qu’il faut parler. Car c’est tout le continent africain qui débarque en Europe.

Jean-Louis Chollet

Bonjour Joël,
C’est un point de détail. Mais, bien sûr, vous avez raison. Les deux phénomènes ont la même origine, cela va sans dire… mais cela ne coûte rien de le dire. Au moins aujourd’hui. Demain, on globalisera ce phénomène migratoire, si on nous en laisse le temps.
Bonne journée.

a.aneto.

Pauvres Français âgés, qui ne peuvent plus partir de leur petit nid acheté il y a quarante ans!

Alsace+67

Toulon , la basse ville , devenue la cour des miracles . Ce quartier sympa à fermé peu à peu ses commerces , Beaucoup de personnes y ont laissé des plumes mais obligées de partir pour s’éloigner de la racaille maghrébo -africaine !

christiane mazet

nous avons construit et eu démolissent .Nos bien immobiliers dans ces quartiers ou habite des gens modeste avec de jolie petite maisons n ont plu de valeurs

COTE

Remigration massive est la seule solution. Le reste n’est qu’enfumage. Ces gens sont rebelles et hostiles à notre culture, à nos moeurs, à nos lois, ils sont agressifs et ne savent pas élever leurs enfants. Plus ils seront nombreux en France, plus notre beau pays deviendra sale, avec des milliers de bidonvilles, à faire fuir le tourisme.

Silvester Staline

Et en plus ils se bouffent entre eux! Vos docteurs, ingénieurs, professeurs « migrants » ont un talent caché: Ils sont des as de la découpe… à dents nues, et n’hésitent pas à déguster la chair fraiche ainsi obtenue! Trois d’entre eux originaires du CapVert et fraichement entrés en francarabia dans les troupeaux d’envahisseurs, ont ainsi mordu et dévoré les morceaux ainsi obtenus à leur victime.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/clichy-sous-bois-trois-hommes-arretes-pour-anthropophagie-19-02-2018-7567764.php
Ces sales racistes vont encore utiliser ce fait divers pour diaboliser les réfugiés. Il faut faire barrage à l’extrême-droite coûte que coûte.

Nemesis

Peu de communication concernant ce fait horrible. Merci à vous.

Victor hallidee

Culture archaïque = culture de la bite. Le résultat c’est une démographie galopante et aucun intérêt pour le travail et la création, donc le désastre économique.

JIGUI

Encore une fois entièrement d’accord avec V.H. : Culture de la bite, source première et indépassable , instrument inégalable, vérité ultime, des bienfaits terrestres, en musulmanie..

kabout

c’est pour cela qu’il faut ce débarrasser de cette vermine,je ne veut pas que mon pays la France devienne un immense taudis avec une mosquée tout les dix metres et avec de plus en plus d’illétrés que sont composé a 95 % cette population la.!