Nous étions partis pour un courrier hebdo, cela sera-t-il quotidien ?

Publié le 10 septembre 2019 - par - 946 vues
Share

Nous étions partis pour un « courrier des lecteurs » hebdomadaire et nous sommes bien obligés de constater que les messages pour ou contre sont nombreux sur la suspension des commentaires, et qu’en plus, viennent déjà des courriers sur des articles !

Je m’en félicite, même si je réalise qu’en acceptant de m’occuper de ce courrier, je vais devoir m’accrocher pour faire de ce courrier une rubrique intéressante et que j’espère, vous apprécierez. J’essayerai si possible de vous répondre, et je faciliterai les réponses des auteurs. Je compte sur vous pour faire que ce courrier soit un lieu de débat civilisé ! Par contre, si je mets en page, j’éviterai de modifier l’esprit et la teneur des textes, ainsi que de corriger l’orthographe et la grammaire.

Gérard Brazon

Sur les commentaires

Bonjour à vous,

Perso je suis pour le maintien des commentaires, la plupart des sites anglo-saxons comme le breibart l’utilisant, impliquent de par ce fait le lectorat dans les éditoriaux ; ainsi, vous pouvez mesurer véritablement ce qui se passe, au jour le jour dans la tête des gens ; couper court avec le Peuple c’est exactement faire comme les gars du pouvoir, et conduire à des rapports autistiques entre celui qui dit et celui qui est censé écouter et lire. Ceci dit, merci pour tout le boulot accompli.

 Le Franc.

///////////////////

Chers Amis de Riposte-Laïque
L’essentiel est de continuer de vous lire, connaître les VRAIES INFORMATIONS les commentaires ?  Raison de plus pour préparer NOS BULLETINS DE VOTE, la censure bat son plein bientôt on va nous interdire de pisser debout pour nous obliger à faire comme nos envahisseurs qui le font accroupis : il faut leur plaire à tout prix voyons, on ne censure pas les « cacas dans la rue par l’africaine ?  » je n’ai pas constaté le coup de pied au cul des passants, dommage ! Courage on vous aime et vous apprécie encore plus
Paule B

///////////////////////

Bonjour
Comme beaucoup je pense ici, je regrette l’arrêt des commentaires sur les articles de RL. Mais je comprends parfaitement votre position. Je continue et je continuerais évidemment à vous lire et j’en profite, chère Christine, cher Pierre, pour vous témoigner de toute mon estime pour votre courage pour le combat salutaire que vous menez depuis des années

Jean Louis T

///////////////

Bonjour à tous, c’était plus facile pour les lecteurs de RL (occasionnels ou habituels) de réagir spontanément, avec les commentaires dorénavant fermés. Vous avez été victimes de votre succès. Espérons que vous gagnerez en travail de penser, ce que vous allez perdre en réactions tripales. En tout cas, merci pour toute la vie française que vous sauvez !

Lolo

////////////////////////

Bon ! Hé bien je ne vois plus l’intérêt de lire les articles de Riposte Laïque, pas plus que je n’éprouve celui de lire ceux paraissant sur d’autres sites de réinformation ayant fait, eux aussi, sous la pression l’impasse des commentaires. Et comme les médias écrits censés nous informer, ne le font plus depuis longtemps, coachés par la bien-pensance droit-de-l’hommiste et la dictature gouvernementale, il ne nous reste plus qu’ à ronger notre frein et ressasser notre rancoeur  en attendant le déclenchement d’une hypothétique vindicte populaire qui nous fera recouvrer enfin notre liberté de penser et de dire bien fort à la face de tous ces despotes cyniques ce qui nous déplaît dans leurs manières de vouloir nous imposer leur propre vision de la société! 

Adieu. Bien à vous.

Jean Marie  L

Réponse de la rédaction

Cher Jean-Marie,

Si je comprends votre déception, j’ai du mal à admettre vos propos. Je les trouve égoïstes, comme si votre seul intérêt consistait, non pas à lire des articles de RL qui vous disent ce qu’on ne vous dit pas ailleurs, mais à avoir le droit de dire quelques mots. Comme si, finalement, vous vous foutiez de ce qu’écrivent nos contributeurs. Mais c’est votre droit, bien sûr, et j’espère qu’on vous retrouvera parmi nos lecteurs, de plus en plus nombreux.

Bien à vous, sans rancune.

RL

////////////////////////

Bonsoir, Vous avez raison de supprimer les commentaires ! Il vous faut déjà beaucoup de courage et de volonté pour tenir un blog de cette qualité ! Je vous admire et vous adore

Guy B

/////////////////////

Bonjour

Un plaisir matinal était de lire Gérard Brazon et parfois de commenter bien que la censure ou les modérateurs étaient plutôt « durs ». La suppression des commentaires rend ce site de réinformation moins attirant.

Loupgaulois du SIEL

/////////////////////////

Bonjour à tous,

Un revenant me direz-vous ! Un prudent vous répondrais-je. La chasse au dissident a repris de plus bel dans la maison poulagat. Une petite réaction quant à la fermeture des commentaires. Je comprends le ras-le-bol des modérateurs bénévoles, car se taper la lecture de certains propos haineux, petits, mesquins, insultants, etc.

Je comprends aussi que l’extrême surveillance dont vous faites l’objet de la part des services collaborateurs et des instances à la botte, vous obligent à la prudence. Cependant, les commentaires étaient aussi un bon indicateur social, du ras-le-bol et du dégoût d’une certaine tranche d’éveillés n’aurait-il pas été possible plutôt que de fermer les commentaires de signaler en gros et gras, un avertissement, disant : « tous les commentaires seront affichés sans modération, les propos haineux et racistes sont de l’entière responsabilité de leurs auteurs, dont les adresse IP seront fournies aux instances judiciaires ».

Cela aurait eu le mérite d’être clair, et aurait responsabilisé les commentateurs tout en vous évitant des procès non ? Qu’en dites-vous ?

Géronimo

OPINIONS – ARTICLES – AVIS

Au Sujet de : Pierre Ménes au pilori de la censure idéologique

Mais que devenons-nous dans ce pays. La censure intellectuelle a frappé. On marche sur la tête. Thuram a le droit d’incriminer les blancs, d’avoir des propos discriminatoires sans que cela fasse polémique. Et Ménes qui ne fait qu’expliquer un fait bien réel doit se taire et faire des contristions expiatoires. Mais jusqu’où va t-on aller dans la négation de ce que devient notre pays.

Mohamed vient de rentrer dans le top des 20 prénoms les plus prisés en France et personne ne s’interroge ? La théorie du grand remplacement fait tout doucement et sournoisement son chemin. La France sera une terre d’Afrique et d’orient musulmane d’ici quelques dizaines d’années. Grâce à la démographie galopante de toutes ces peuplades, il ne peut en être autrement, pas besoin d’être ethnologue ou sociologue pour le comprendre.

Que dirons-nous à nos enfants ? Quel avenir pour eux ? Devons-nous continuer à nous pousser pour que toutes les ethnies de la terre viennent prospérer sur le timbre-poste que nous représentons à l’échelle de la planète ?

J’assimile les migrants à des coucous, ces volatiles sournois et profiteurs qui prennent la place des autres dans leur nid. Une espèce qui prolifère le fait toujours au dépend des autres. C’est une loi naturelle incontournable. L’hypocrisie électoraliste de nos élus, de tout bord qu’ils soient, ne fait qu’accentuer ce sentiment inaltérable que « la France fout le camp »…

Quand le chaos et le désordre d’une future guerre civile, qui ne manquera pas d’arriver malheureusement, (souvenons-nous des conflits interethniques en ex Yougoslavie et plus récemment au Kosovo), ils détruiront tout ce qui a fait la richesse de la France, nul ne pourra dire, « je savais pas ». Mais tout le monde criera, « ce n’est pas de ma faute ».

Les vrais responsables

Je me morfonds à chercher à comprendre pourquoi la haute finance veut à tout prix asphyxier l’Europe avec l’immigration. J’exclus la raison humanitaire car de ce point de vue c’est elle qui finance les guerres dans le monde entier. C’est la bourse qui a déclenché la deuxième guerre mondiale en ruinant les pays par la spéculation provoquant ainsi une hyperinflation qui fut le déclencheur. Cette spéculation aujourd’hui est évidente et outrancière ; On court vers un krach mondial avec masse monétaire qui ne cesse d’enfler mais qui permettra à certains d’en tirer des profits astronomiques. C’est sans doute ceci la réponse à la question. Combien sont-ils et qui sont-ils ?

Guy B

En réponse à OH

Que quantité d’immigrés ne suivent pas les règles mahométanes. Dans nombre de services, banquier, administratif, communicationnel, de restauration, plein de gens qui ne sont pas musulmans ne se mettent pas de foulard sur la tête pendant leur heures de travail (et probablement en dehors aussi), et on les imagine difficilement se mettre par terre pour faire la prière cinq fois par jour sur ce même lieu de travail.

 Excepté que l’histoire démontre qu’une minorité organisée, déterminée et agressive, l’emporte souvent sinon toujours face à une majorité apathétique*, lâche et peureuse comme le sont majoritairement les Français avec des ommes de plus en plus efféminés (L’évolution du genre !). Hitler n’a eu besoin que de 5% de Nazis (d’après ce que j’ai lu) pour qu’il soit suivi après par des millions d’Allemands consentants ou sous la menace, comme cela se passe aussi de nos jours dans les banlieues française avec les racailles et radicaux islamistes que l’on n’ose pas dénoncer ou pire affronter par peur des représailles.

 Les 600 Bolchevicks au départ ont réussi à faire la même chose en Russie, car le pays était mûr pour cette révolution tout comme en France les Musulmans dit “ Modérés ou Mauvais musulmans ”, une fois en nombre suffisants suivront les radicaux car ils n’iront pas contre le Coran. »

C’est la raison pour laquelle les   « amis » autour de vous qui sont musulman n’agissent JAMAIS contre les guerriers de l’Islam car ces derniers appliquent à la lettre a 100% les traditions de l’islam ou par peur des représailles. Le moment venu, les musulmans « réputés » modérés, devront choisir entre vous et le « vrai » Islam ? Ils n’hésiteront pas comme les allemands n’ont pas hésité longtemps à courber le dos devant les nazis dans les années 30

En Syrie Il a suffi que la situation tourne en faveur des djihadistes de Daech pour que ces musulmans apparemment pacifiques deviennent des tortionnaires et des bourreaux. Ils ont laissé tomber le masque et ont montré leur vrai visage. En trahissant leurs voisins et amis chrétiens avec qui ils entretenaient jusque-là de très bons rapports. Il a suffi que des musulmans égorgeurs arrivent pour que leurs frères modérés oublient tous les bons souvenirs qu’ils avaient partagés avec les chrétiens ou yézidis pour les livrer aux barbares.

Nicolas D

Sur l’Union Européenne

Bonjour monsieur.

Je veux simplement vous faire part d’un avis personnel quant au Rassemblement National. Comment peut-on s’opposer aux flux migratoires sans dénoncer l’UE ?

Vous savez que les traités européens disposent de nos décisions en la matière. Quiconque (Dupont Aignan y compris) fustige l’immigration et l’afflux des réfugiés sans remettre en cause notre appartenance à l’UE est un Tartuffe.

Le RN est un sous-marin du système que vous dénoncez fort justement. Merci pour votre combat.  Je ne supporte plus Marseille. Je suis né à Marseille. J’ai pris ma retraite en Hongrie pour pouvoir élever dignement mes trois enfants.

Ayant pas mal travaillé en ZEP, certains des sujets que vous abordez me sont familiers. J’ai commis un bouquin « Education Nationale : le naufrage tranquille » qu’Edilivre a bien voulu me prendre en 2014 (…) Je ne vous cache pas que retourner en France (quand j’amène ma fille de 19 ans à la fac) ne me fait pas spécialement plaisir. Ce qui par ailleurs me chagrine. Veillez sur vous.  Cordialement.

Alain P

Sur le racisme anti-blanc

C’est quand-même extraordinaire. En 30 ans on n’a jamais eu le moindre PB avec nos immigrés asiatiques, Chinois Vietnamiens ou Cambodgiens…ils sont premiers à l’école et bossent. Les boat people de 1985 sont devenus médecins, ingénieurs, etc. Mais chaque jour Arabes et Noirs font la Une de l’actualité. A la 4è génération ils ne parlent toujours pas français mais baragouinent le verlan des banlieues. Soit ils font les cons dans le genre des 1000 agressions par jour, soit ils pleurnichent sur les siècles passés, esclavage et colonisation, comme le charlot de Thuram. Ils ne peuvent pas se blairer entre eux mais pour taper sur les Blancs c’est l’union sacrée. Et on accepte tout.

Jacques G

Sur l’édition du livre « L’islam mis à nu »

Bonjour
Grâce à votre publicité sur Riposte Laïque (que je lis tous les jours), j’ai commandé chez mon libraire local le dernier livre de Maurice SALIBA : l’Islam mis à nu par les siens… Je l’ai lu (dévoré) en 2 jours ! Et j’y ai appris énormément de choses à partir du moment où c’était des réflexions et commentaires d’arabo-musulmans sur leur propre religion : l’islam.
Je ne comprends pas qu’il n’y ait pas plus de publicité sur ce livre remarquable sur des sites comme : Le salon Beige, Boulevard Voltaire, Fdesouche, Télé Liberté, etc.
Ce livre mérite vraiment une grosse promotion…
Très cordialement

Christian Y

Réponse à M. Laurent Droit à son article sur les loups

Il est évident que même dans une famille d’opinions on ne peut s’entendre sur tout. Néanmoins, je suis choquée par l’acharnement prononcé de certains contributeurs patriotes contre ceux de leurs concitoyens qui expriment une défense marquée pour la défense de la Nature, de la biodiversité, des animaux, surtout les grands prédateurs.
Ainsi, ai-je eu la douloureuse surprise de lire, sous la plume de M. Laurent Droit, un article à charge contre le loup et j’avoue que le fait qu’il ose comparer ce noble animal aux migrants me révolte au plus haut point. Quel rapport en effet entre les loups et les migrants ? Les loups sont,
depuis les temps les plus reculés chez eux sur notre continent alors que les clandestins, comme ce nom l’indique, viennent d’ailleurs. M. Droit fait un parallèle hasardeux entre la prédation du loup sur les troupeaux et la prédation, certes bien réelle, qu’exercent ces migrants sur notre Nation.

Je veux dire à M. Droit, qu’à l’instar de nombre d’opposants aux loups, il ignore les études scientifiques, notamment celles des éthologues qui proclament le rôle écologique du loup. Je cite : « Le loup, comme tous les grands carnivores, occupe une place essentielle dans la chaîne alimentaire ».
Il est classé parmi les super-prédateurs, ceux qui ont la faculté de se nourrir de tous les autres animaux. Sa présence est fondamentale à l’équilibre de la nature (comme celle des requins dans les océans). En s’attaquant préférentiellement aux animaux vieux, malades, le loup maintient
le troupeau en bonne santé et, empêche certains herbivores de proliférer de façon excessive et de surconsommer la végétation de leur habitat ».

Certes, ce discours fera bondir plus d’un éleveur, victime des attaques du loup et je peux comprendre que la perte de brebis dans ces conditions soit traumatisante car, contrairement à ce que pense M. Droit, les défenseurs du loup ne sont pas les ennemis de la vie pastorale. Ils mettent au contraire tout en œuvre pour élaborer des mesures susceptibles de favoriser la
cohabitation entre les prédateurs et les éleveurs.

Si le problème perdure c’est que nombre d’entre eux refusent les mesures de protection : clôtures électrifiées adaptées, chiens patous bien dressés, surveillance des troupeaux à l’aide d’auxiliaires – et non l’abandon des troupeaux livrés à eux-mêmes en pleine nature, comme c’est encore le cas.

Quant à l’argument de M. Droit sur l’éventualité de la dangerosité du loup pour l’homme c’est l’arme sournoise manipulée depuis toujours, l’instrumentalisation de la peur par les ennemis du loup, pour dresser les populations contre lui. Mais, à l’instar de beaucoup de superstitions et autres fausses idées, elle est discréditée, encore une fois, par les études scientifiques.

Les attaques du loup dans le passé, qui ont pu avoir lieu contre l’humain, sont à imputer à des animaux atteints de la rage. Pour votre gouverne, M. Droit, vous voudrez bien vous souvenir que si le loup s’attaque aux troupeaux domestiques il craint la présence de l’homme ! Depuis de nombreuses générations, il a appris à éviter son odeur qui traduit le plus grave danger existant pour lui, annonciatrice de persécutions, chasse et extermination. Le loup, qui flaire l’odeur humaine de fort loin, préfère déguerpir car il préfère sa survie à son amour propre ! Il faut davantage se méfier des chiens errants, tant pour les troupeaux que pour la sécurité humaine !

Par conséquent, votre réquisitoire anti-loups fait la preuve non seulement d’une haine viscérale mais de votre ignorance totale de l’espèce. Et, également pour votre information, sachez que bien qu’étant une patriote convaincue et radicalement anti-migrations je suis une farouche amie de ce magnifique animal. Jusqu’à mon dernier souffle, je combattrai autant pour sa défense que pour celle de ma patrie. Retenez donc une fois pour toutes, que la défense de la Nature et de la biodiversité n’est pas incompatible avec celle de la France. Vos insultes abjectes et votre mépris pour ceux qui affirment AIMER notre pays, sa nature : flore et faune, ne vous grandissent pas.

Olivia

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.