Nous n’aurions jamais dû mettre les pieds en Afrique

Publié le 3 mars 2018 - par - 310 commentaires - 5 039 vues
Share

Entre d’une part l’anticolonialisme vindicatif et stéréotypé de la mouvance gauchiste et d’autre part les réactions outragées des « patriotes » qui voudraient faire croire que la colonisation fut une entreprise de bienfaisance, il paraît quasi impossible de discuter sereinement de ce sujet. Et pourtant, un examen historique sérieux de la période coloniale montrerait qu’elle eut du mauvais et du bon, de l’exploitation et du dévouement, comme on en trouve dans toutes les aventures humaines. Il montrerait surtout que, au bout du compte, autant la colonisation a offert aux pays colonisés des opportunités de développement (qu’ils n’ont en général pas su saisir), autant elle a été, pour les pays colonisateurs, une source de dépenses et d’ennuis dont ils n’ont pas fini de souffrir : de ce point de vue, la colonisation fut une erreur monumentale.

Je suis né il y a longtemps dans un pays d’Afrique appartenant à ce qu’on appelait à l’époque l’AOF (Afrique Occidentale Française) où mon père exerçait la profession (très honorable en ce temps-là) d’Administrateur des Colonies (A majuscule et C majuscule s’il vous plaît). Ses souvenirs sont consignés dans un essai qu’il écrivit bien plus tard, en 1980, sous le titre « Contribution à l’étude du colonialisme : souvenirs d’un chef de subdivision en AOF pendant les années 30 », mais qu’il ne publia malheureusement pas, du moins à ma connaissance. Et c’est bien dommage, car ce texte a le mérite de remettre quelques idées en place.

L’auteur y montre en effet quelle était la vie en brousse, loin de tout ; comment il avait fallu créer des routes (en terre, bien entendu) et les entretenir en employant, au titre d’un impôt en nature, une main d’œuvre indigène (vous savez, le « travail forcé »…) ; comment, pour la santé publique, il avait fallu installer dans les postes de brousse des dispensaires où intervenait l’unique médecin colonial de la circonscription, heureusement assisté par des médecins auxiliaires Africains de niveau Bac+3 (vous savez, la « médecine au rabais »…) ; et comment, dans chaque chef-lieu de subdivision, une justice de proximité gratuite (vous savez, cette « honteuse justice indigène »…) était rendue par l’Administrateur assisté de deux assesseurs Africains, en application des règles coutumières locales pour les affaires civiles, mais pas pour le pénal où la coutume (poisons d’épreuve, châtiments corporels, mutilations, etc.) avait été remplacée par le code français – on n’aurait peut-être pas dû ?…

Et puis, il avait aussi fallu faire preuve d’autorité : vis à vis des populations locales (imprévoyantes) pour leur imposer de stocker du mil dans des greniers de réserve afin de se prémunir contre d’éventuelles disettes ; vis à vis des planteurs européens, aussi, pour qu’ils n’abusent pas de leur main d’œuvre locale et qu’ils la paient correctement. Il avait fallu surtout maintenir l’ordre : l’Administrateur en était responsable dans sa circonscription et avait pour cela une petite force de police ; il avait aussi le droit d’infliger sans jugement (mais pour motifs valables dont il devait rendre compte à sa hiérarchie) des peines de prison de quelques jours aux contrevenants ; mon père fut même amené une fois à égratigner sévèrement certains principes juridiques et moraux, pour pouvoir capturer un rebelle dont l’activité, sur fond de rivalités tribales, constituait une menace grave pour la paix civile. Tout cela, il l’a reconnu et assumé – face à la critique de certains beaux esprits de la métropole, qui, eux, étaient restés confortablement dans leurs pantoufles.

Et puis un jour, vers la fin de sa vie, alors que nous discutions de je ne sais quelle magouille africaine dans laquelle (une fois de plus) la France venait de se faire piéger, mon père lâcha : « – En fin de compte, vois-tu, la morale de tout ça est que les Européens n’auraient jamais dû foutre les pieds en Afrique. » Je le regardai, estomaqué : c’était le reniement de toute sa vie professionnelle.

Pourtant, je pense aujourd’hui que le vieil homme avait raison. Pendant des siècles, et jusqu’à la colonisation, les peuples d’Afrique ont vécu en équilibre à la fois entre eux et avec leur environnement. En l’absence d’une médecine évoluée, ils subissaient une importante mortalité, notamment infantile, qu’ils acceptaient avec fatalisme et compensaient par une non moins importante activité reproductrice. Leurs sociétés étaient claniques, très solidaires, au sein d’ethnies vivant dans des territoires distincts et n’ayant entre elles que peu de rapports, mis à part les conflits occasionnels et les captures d’esclaves qui en résultaient naturellement. Ces peuples auraient dû évoluer à leur rythme, quitte à prendre – comme nous l’avons fait nous-mêmes en Europe – un ou deux millénaires pour cela. Contrairement à ce que prétextait Jules Ferry pour justifier la colonisation, « les races supérieures » n’avaient pas « un devoir de civiliser les races inférieures »… mais simplement celui de leur ficher la paix.

Au lieu de cela, nous avons voulu forcer la nature. Notre médecine coloniale a brillamment réussi à éradiquer la lèpre, le choléra, la fièvre typhoïde et la maladie du sommeil… mais sans prendre en compte les conséquences démographiques que la baisse de mortalité obtenue risquait d’entraîner. Il eut fallu, dès le départ, prendre des mesures pour diminuer d’autant le taux de fécondité, ce qui n’aurait pu se faire que de façon autoritaire, car à l’encontre de la mentalité indigène pour laquelle les enfants, richesse et don du ciel, devaient être aussi nombreux que possible. Ces mesures autoritaires, ni les colonisateurs ni les gouvernements Africains qui leur ont succédé n’ont eu le courage de les prendre, et le résultat actuel est une surpopulation de plus en plus dramatique, entraînant des famines et des émigrations massives dont nous avons aujourd’hui à supporter les conséquences.

Nous avons aussi voulu imposer à ces peuples notre démocratie dont nous sommes si fiers… oubliant que ce système ne peut fonctionner qu’au sein d’une nation à peu près homogène. Or les pays africains artificiellement découpés par la colonisation n’étaient pas des nations, mais des assemblages disparates d’ethnies souvent antagonistes : dans ces conditions, la démocratie est inadaptée – pis, elle est nuisible, car elle donne, au travers du vote systématique des individus en faveur de leurs ethnies respectives, une caution politique permanente à l’ethnie la plus nombreuse pour dominer les autres. Cette inégalité sociale, couplée aux penchants humains naturels à la corruption et à l’abus de pouvoir, a généré des ressentiments qui ont souvent débouché sur des conflits sanglants… où nous eûmes plus d’une fois à intervenir, à nos risques et périls.

Nous avons cru, enfin, qu’il était possible – et que c’était notre devoir – de « civiliser » (cf. Jules Ferry cité plus haut) les peuples colonisés. C’était méconnaître l’inertie résultant de l’hérédité culturelle, qui rendait illusoire tout espoir de faire évoluer ces gens, à moins de les maintenir sous notre domination pendant plusieurs siècles… Mission impossible, donc, qui nous a laissés en situation d’échec : nous voyons aujourd’hui la plupart de nos anciennes colonies stagner dans le sous-développement, malgré toutes les infrastructures dont elles ont hérité (mais qui se dégradent faute d’entretien) et malgré les aides diverses dont elles continuent à bénéficier (mais qui ne profitent en général qu’à un petit nombre de privilégiés). Devant cet échec, nous nous sentons coupables… à tort, bien entendu, mais ce n’est pas perdu pour tout le monde : les Africains, eux, ont très bien compris le parti qu’ils pouvaient tirer de notre culpabilisation pour nous demander de payer encore plus…

Si encore le colonialisme avait été pour nos pays une source de richesse… or ce fut tout le contraire ! Certes, certaines entreprises privées (exploitations agricoles et forestières notamment) ont fait fortune, mais à un coût disproportionné pour les nations européennes concernées : à titre d’exemple, on a pu montrer (1) qu’au milieu du siècle dernier la France dépensait pour ses colonies environ le cinquième de son budget ! Nous avons laissé en Afrique des réseaux de routes et de voies ferrées, des ports, des aérodromes, des hôpitaux… autant d’investissements au détriment de l’équipement métropolitain. Bref, nous nous sommes appauvris, pour n’en récolter aujourd’hui que des reproches : que ne sommes-nous restés sagement chez nous  comme nos voisins Suisses – ils ne semblent pourtant pas s’en porter plus mal !

Nous avons déjà beaucoup payé pour cette erreur du passé. Devrons-nous continuer à l’expier encore longtemps ? Cela dépend de nous. En premier lieu, avant de « dire la vérité à l’Afrique » (Bernard Lugan, op.cit.), peut-être faudrait-il d’abord en prendre conscience nous-mêmes, c’est à dire examiner notre histoire avec objectivité en envoyant au diable tous ceux – de droite comme de gauche – qui cherchent à l’instrumentaliser dans des buts militants. Il faudrait ensuite que nous comprenions que l’erreur colonialiste a résulté d’une part d’un prosélytisme présomptueux (« civiliser les races inférieures ») et d’autre part d’ambitions économiques irréalistes (eu égard aux investissements nécessaires). Ces graves défauts, nous les avons toujours : il n’est que d’écouter nos politiciens se gargariser avec « le rayonnement de la France » tout en se mettant à plat ventre devant les règles inhumaines du libéralisme économique international…

Nous n’aurions jamais dû mettre les pieds en Afrique et tant que nous ne nous serons pas sérieusement remis en question, nous resterons dans l’erreur et nous en paierons les conséquences.

Jean-Marie Blanc

(Mars 2018)

(1) Cf. notamment l’ouvrage de Bernard Lugan : « Osons dire la vérité à l’Afrique », Éditions du Rocher, 2015.

Print Friendly, PDF & Email
Share

310 réponses à “Nous n’aurions jamais dû mettre les pieds en Afrique”

  1. KONAN dit :

    Jean Marie Leblanc a tout apparemment vous ignorez tous les strategies de votre gouvernement pour la survie des français sur des centaines années, mais j’aime bien  » Nous n’aurions jamais dû mettre les pieds en Afrique » pardonnez quittez l’Afrique et n’oubliez pas vos infrastructures et tout le reste on ne demande que ça . Les Français oubliez les africains laissez nous dans notre jungle. faites des marches ,des protestations ou tout ce que vous voulez. nous africains vous serons reconnaissants.

  2. patphil dit :

    les faits lui donne raison, hélas!
    mais on continue à envoyer des soldats se faire tuer pour nous faire cracher dessus, qu’ils se débrouillent!

  3. Boudry dit :

    L’histoire c’est l’histoire et la colonisation c’est du passé . Un passé que nous ne devons pas oublier et que nos générations futures n’ont pas à payer.Il m’arrive de  » penser  » que l’Afrique aurait dû retirer plus de profits de la colonisation…Les Blancs,ces  » immondes  » profiteurs,ont apportés plus de bénéfices à ces peuples qui n’ont pas su les garder,donc de les faire prospérer.
    Et aujourd’hui que voit ‘on ?Des prétextes de parasites,et le profit personnel que font les politiques de cette immigration destructive pour le  » rayonnement  » de la France …!!!!
    Et comme disait ma grand mère: Mon cul ,c’est du poulet ?

    • Sarah dit :

      Boudry voilà que malgré l’effort fait par le père de l’auteur pour dire que la France n’aurait jamais dû mettre les pieds en Afrique vous insistez pour dire que l’esclavage et la colonisation ont apporté quelque chose de positif chez nous en Afrique. Cela denonte de votre ignorance totale de l’état des lieux en en Afrique d’aujourd’hui. Si la France n’avait pas mis ses pieds en Afrique pour y jouer sa barbarie peut serions nous des amis aujourd’hui et tout serait possible entre nous.. Hélas vous semblez ignorer jusqu’à quel point la jeunesse africaine a vomis la France.

  4. Mbi dit :

    Il n’est pas tard, vous avez transgressés & agressés l’Afrique, vous commencez à vous rendre compte, alors restez chez vous et demandez aussi à tous les kemites allias africains de retourner chez eux ! C’est simple comme bonjour au lieu de vociferer sur ces hébreux qui sont victimes de leurs richesses.

  5. Titiwolf dit :

    Mon dieu ! Et si on clôturait les commentaires pour arrêter de lire toutes vos conneries !

  6. Eschyle 49 dit :

    Juste un détail : du 6ème au 19ème siècle , l’Islam , c’est 280 millions de morts , la moitié des martyrs inscrits au Martyrologe romain , deux congrégations ( les Mercédaires et les Trinitaires ) fondées pour fournir des moines se livrant en otages et libérer des chrétiens prisonniers , toute la Corse en état de siège , l’invasion espagnole de 711 à 1492 , des pages au lance-flamme de Rabelais , Hugo , Molière , Mozart , Voltaire ( entre autres ) ; certes , on a mis le doigt dans l’engrenage ; mais pouvait-on faire autrement ?

    • PR1 dit :

      Le christianisme c’est encore plus.

      • Moi dit :

        pour info, le communisme en 100 ans, c’est 100 millions de morts. Mais il faut dire que une part importante des morts dus a l’islam, plus de 100 millions ont eu lieu au 20eme siecle aussi…Islam et communisme, comme le nazisme, c’est 1 million de morts par an, meme theologie, meme programme politique….

      • Brouillon dit :

        Voilà PR1+8 qui surgit comme un diable de sa boîte quand on critique son islam chéri !

  7. ELIANE MALTHERRE dit :

    Excellent article qu’aurait pu rédiger un de mes anciens amis, congolais de Brazzaville, avec qui j’ai tenté dans les années 90, de créer une activité commerciale….en vous lisant je l’entends m’expliquer #que l’enfer est pavé de bonnes intentions et que l’Afrique est comme le malade de Molière…elle meure en bonne santé

  8. Yves ESSYLU dit :

    Si les européens n »avaient pas colonisés l’Afrique les africains seraient encore à l’état tribal et à l’age de pierre (le bois chez eux), état naturel vers lequel ils s’empressent de revenir à la moindre occasion car il ne sont pas faits pour le même type de civilisation que le notre

    Le problème est que lors de l’importation de ces peuples nous persistons à commettre la même erreur de croire qu’ils peuvent être gérés comme des européens alors qu’ils aspirent à un pouvoir fort apte à les guider comme le montrent les pays africains qui parviennent à émerger

  9. peter Bremin dit :

    excellente analyse, faite en quelques lignes. L’afrique n’est d’ailleurs pas l’asie qui a tres vite appris, et se débrouille très bien seule ( mais a une base civlisationnelle de plus de 5000 ans), l’africain a quelques dizaines de milliers d’années de retard sur le reste de la planete, et évidemment se faire submerger par une « culture » au stade néolithique et tribal , ne fera que faire régresser l’occident à ce même stade. nous ne pouvons que constater ( et non pas idéaliser) qu’aucun pays ou société « noire » n’émerge dans aucun domaine que ce soit, et que dès que les blancs ( ou asiatiques ) partent, ou sont chassés, les pays sombrent ( cela est en cours pour l’afrique du sud )

  10. Libertaz dit :

    Heureux suisses qui n’eurent pas de colonies!

  11. meulien dit :

    c’est pourquoi nous devons abandonner toutes nos possessions d’outre mer….pour les memes raisons!

  12. Chris44 dit :

    Je partage complètement le point de vue de l’auteur de ce texte. Ce qui est vrai aussi, c’est que jamais nous n’aurions du faire entrer chez nous ceux de chez qui on sortait.

  13. dufaitrez dit :

    Texte remarquable qui donne à réfléchir… Pour ma part, je vois 3 raisons…Eternelles !
    – Depuis Les Lumières, l’Humanisme, l’Homme Blanc s’est imposé dans le Monde.
    – Il a voulu imposer sa Culture (au sens large). Il continue.. avec Sa Démocratie.
    – Les Missionnaires s’en sont mêlés.
    Tout ces Pays, tels des enfants gâtés, se sont retournés contre leur « Père » ! Nous !
    On connait cela dans les Familles…
    N’est-ce pas une Loi de l’Humanité ?

    • thorgal dit :

      Pensez que les européens sont les parents de l’humanité me semble totalement un contre-sens. Que ce soit la Chine, le Japon, l’Inde, l’Amérique ou même l’Afrique, les hommes ne nous ont pas attendu pour construire des civilisations avancées et raffinées. La seule spécificités des européens a été sa technologie qui l’a mis en position d’être un super prédateur. Pas étonnant qu’ils n’en soient pas reconnaissant !

      • Florence Labbé dit :

        Ce sont les Asiatiques qui sont venus espionner nos découvertes. Sinon, l’Europe n’est pas que technologie. Seriez-vous raciste thorgal?

        • torghal dit :

          Je n’ai pas dit ça bien sûr, la supériorité des européens s’est bâti sur la technologie et sur sa volonté prédatrice. Il y avait beaucoup d’autres civilisations dans le monde avec un niveau de raffinement aussi élevé mais elle ne possédaient pas cette technologie. Les chinois et les indiens ont été un temps en avance mais la mécanisation des usines européennes a tout emportée.

          • Florence Labbé dit :

            La spécificité des Européens s’est bâti sur son goût pour les sciences, la pensée, les arts, l’aventure. Les Européens ne sont pas plus prédateurs que les Aztèques, les Mongols, les Huns, les Ottomans, les Arabes, bref …tout le monde. Difficile de parler d’avance des Indiens et des Chinois étant donné qu’ils étaient (surtout les chinois) isolés des Européens.

          • thorgal dit :

            Je vois que vous ne connaissez pas vraiment les autres civilisations. L’attrait pour les arts et la pensée sont universels. Ce ne sont pas les mêmes expressions d’un endroit à l’autre. La Chine n’était pas isolée de L’Europe au moins économiquement, la route de la soie drainait les produits manufacturés de la Chine. Effectivement la civilisation européenne n’a pas été la seule prédatrice mais c’est la seule qui a développé la technologie à ce point. Technologie qui lui a permis d’envahir la planète.

          • Florence Labbé dit :

            Je vois que êtes pontifiant et débitez des banalités en vous croyant supérieur aux autres. Tous les hommes sont prédateurs, et pour développer la technologie, il faut intelligence, inventivité que les Japonais et Chinois ont bien été contents de copier et dont toute l’humanité profite.

          • torghal dit :

            Je n’ai pas dit que les hommes n’étaient pas des prédateurs en général. La civilisation européenne est la seule civilisation qui a voulu étendre son règne sur toute la planète et la considérée comme son bien. De tout temps, les hommes se sont volés leurs inventions. Sur le dernier point de votre commentaire, toute l’humanité ne profite pas de la technologie et loin de là, juste une minorité. Allez demander aux ouvriers chinois, indiens, bangladais, vietnamiens qui triment dans les usines pour produire nos smartphones.

          • Florence Labbé dit :

            La civilisation européenne n’a pas voulu étendre son règne sur toute la planète. Les Européens ont été inventeurs, découvreurs, plus que d’autres – c’est eux qui ont traversé l’océan pas les Iroquois ou les Aztèques – et donc leur civilisation s’est étendue; La civilisation européenne séduit car elle a beaucoup à son actif. Les Chinois lui reconnaissent ses mérites et ses avancées considérables et veulent l’égaler ou la surpasser.
            Pour ce qui est du reste, je le sais aussi bien que vous. Croyez-vous m’apprendre quelque chose? Incidemment, injonction pour injonction, ne mettez pas dans le même sac, Viet-Nam , Bangla-Desh, Inde et Chine. La situation en Chine a beaucoup changé depuis votre dernière visite ou depuis votre dernière étude sur le sujet. Les entreprises ne délocalisent plus en Chine où les salaires sont devenus trop élevés.

      • Boudry dit :

        Thorgal
        Vous avez là une définition assez peu ouverte sur le raffinement européen,y compris celui de la france.
        Une absence d’analyse conduit a ce genre d’affirmation,alors que je vous imagine prendre un parapluie si il pleut( image )

  14. guillemain dit :

    excellent article que des millions de français devraient lire.

    Mais fallait-il y aller ou pas, cela mérite débat.

    A mon avis, le PB ce n’est pas d’y être allés, le PB c’est le politiquement correct qui nous culpabilise et nous impose une immigration de masse.

    Plus on fait acte de repentance et plus les Africains nous culpabilisent.

    L’immigration qui nous ronge ne provient pas de la colonisation, mais de notre sentiment de culpabilité, en refusant de voir l’immense tâche accomplie.

    Ce bel article mérite un débat.

  15. thorgal dit :

    Il n’y a pas qu’en Afrique, en Asie, en océanie, en Amérique, l’auteur ne parle pas de la mondialisation qui n’est que la continuité de la colonisation. Le corollaire bien sûr est l’immigration. Enfin un article intéressant sur ce site et plutôt bien écrit contrairement aux autres.

    • antécumé dit :

      L’auteur a eu raison de ne parler que de ce qu’il connait parfaitement bien, de nous en faire profiter et de ne pas pérorer sur des sujets dont il n’a, semble-t-il, aucune expérience.
      Cet article est riche d’enseignement.

    • Boudry dit :

      Thorgal,
      Sauf que cette fois les colonisés,ce sera nous !!!

      • torghal dit :

        On ne peut pas parler de colonisation par l’immigration. Il s’agit plutôt de la création d’une nouvelle civilisation mondiale qui n’est ni européenne, ni africaine mais qui est l’aboutissement de la civilisation occidentale. C’est un malheur à mon avis car il s’agit en fait du triomphe du consumérisme et un appauvrissement global de l’Humanité. Il est certain que nous ne trouverons pas les solutions aux problèmes de notre société:
        – réchauffement climatique,
        – disparition des surfaces cultivables,
        – pollution endémique,
        – surpopulation dans certains pays et dépopulation dans d’autres.
        en continuant d’appliquer cette escalade.

  16. geronimo dit :

    excellent texte, que du vrai. merci de cette analyse lucide…à laquelle j’adhére à cent.

  17. JILL dit :

    Le saint patron de la gauche fût colonialiste,en plus d’être antisémite furibard …

  18. Vova dit :

    Nous leur avons appris à travailler , et ça , ils ne nous le pardonnent pas . Cfr. la ministre congolaise de l ‘ enseignement , celle-ci déclare qu ‘ il faut utiliser la TRIQUE pour obliger ses congénères à travailler !!

  19. caton dit :

    Bonjour Monsieur, Si vous disposez du manuscrit de l’essai de votre père, pourquoi ne pas envisager sa publication ? Ne serait-ce que eu égard au nombre de commentaires suscités par votre contribution, on peut penser qu’il existe encore un public intéressé par cette littérature « coloniale ». Cordialement.

  20. pierre estrelka dit :

    « Nous n’aurions jamais dû mettre les pieds en Afrique ». J’ai déjà entendu ce discours. J’ajouterai : puisque nous y sommes allés, nous n’aurions jamais dû en partir.

  21. Charles-ni olas dit :

    Oui mais notre pays est incapable d’en tirer les leçons de ses erreurs ! Pour réfléchir il faut avoir un cerveau. La preuve que non, puisque l’état continue à envoyer à la mort des français qui n’ont rien demandé dans les pays d’af

  22. Conophobique dit :

    Excellent article qui devrait donner à réfléchir aux uns et aux autres.

  23. Moi dit :

    La non régulation de la natalité de l’époque devra se compenser par une vitrification de toute l’afrique, seul moyen de régler une fois pour toute la quasi entièreté de nos problèmes en Europe….

  24. Allobroge dit :

    Excellente analyse !

  25. Philippe Mangé dit :

    Pendant des siècles, et jusqu’à la colonisation, les peuples d’Afrique ont vécu en équilibre à la fois entre eux et avec leur environnement » écrit « l’érudit » J M Blanc……cannibalisme, razzias des tribus guerrières pour vendre leurs prisonniers comme esclaves , sacrifices humains, sorcelleries, maraboutage, mangeuses d’âmes reléguées, mortalité périnatale et enfantine, faible espérance de vie ….c’était le bon temps ……..je rêve de lire ça !

    • katastrov dit :

      Et alors ? quel est le problème ? L’auteur dis exactement la même chose : il fallait les laisser à l’état de sauvage qu’ils étaient plutôt que d’essayer de les humaniser.

  26. Allobroge dit :

    « les réactions outragées des « patriotes » qui voudraient faire croire que la colonisation fut une entreprise de bienfaisance »,Ils sont de moins en moins à considérer que ce ne fut que de la bienfaisance contrairement à la Gauche qui elle considère que la colonisation fut abominablement négative, ce qui n’est pas ! Mais il est vrai que ce sont des gouvernements de Gauche qui ont lancé la colonisation de l’Afrique !

    • JILL dit :

      Jules Ferry voulait apporter les bienfaits de notre culture à ces peuplades sous-développées;Clemenceaus’y opposait et ne voyait pas l’intérêt de s’occuper de ces
       » civilisations rudimentaires  » .

  27. JILL dit :

    Si l’on considère le bilan,on aurait mieux fait de s’abstenir …L’Afrique,en proie aux guerres tribales,au cannibalisme,à l’esclavagisme,et à de terribles maladies et épidémies
    aurait perdu une grande partie de sa population .On aurait pu alors traiter avec les survivants pour exploiter et investir .C’est cynique,oui mais au moins aujourd’hui,on ne serait pas emmerdés avec ces populations qui croient qu’on leur doit quelque chose alors que ce sont elles qui nous sont redevables .

    • Moi dit :

      Exact, et au contraire, nous envoyons des medecins, de l’argent, de la nourriture, a un peuple qui nous rend coupable de cela… Laissons les se debrouiller avec la maladie, seule source de regulation valable que la nature a pu mettre en oeuvre contre la contagion ratesque…

    • modeste dit :

      et malgré ces « guerres tribales, ces terribles maladies et épidémies », les européens ont quand même trouvé, en venant en Afrique pour la première fois au 15ème siècle, des hommes en excellente santé (en meilleure santé qu’eux) et robustes qu’ils n’ont pu vaincre que par leurs armes modernes dans des combats inéquitables (canons, fusils contre lances, sabres et couteaux). L’europe ne s’est construite qu’en pillant les autres (amérique, afrique, asie).

      • JILL dit :

        Dans quelle histoire avez vous vu cela ? Je parle du XIX° s …On imagine la vue dans le temps et dans l’espace qu’ont pu avoir les européens sur l’Afrique au 15°s ….

        • modeste dit :

          moi je vous dis que c’est une certaine « vue sur l’Afrique » qu’il vous faudrait revoir pour sortir de votre prison mentale. Il y’a eu de grands empires, plus organisés que ceux de l’Europe, au moyen-âge en Afrique (ghana, mali etc.). Si vous lisez les écrits de cada mosto (premier européen à poser les pieds en afrique occidentale), il décrivait les populations qu’ils trouvaient sur place comme un peuple organisé en royaume avec un roi qu’il appelle budomel (déformation du mot damel, roi du royaume du cayor au Sénégal). Antérieurement, les écrits des anciens grecs étaient admiratifs des africains (lire l’histoire de la guerre de troie avec le récit concernant Memnon, prince d’éthiopie, qu’homère décrit comme le plus beau de tous les hommes etc…).

          • Florence Labbé dit :

            C’est le cas de la plupart des peuples d’être organisés puisque l’homme vit en société. Au Moyen-Age, l’Europe avait compté et comptait de grands Etats organisés. Quant aux Grecs, ils ne connaissaient pas l’Afrique subsaharienne. Sinon, je n’ai aucun doute que Memnon ait été très beau, mais Homère est poète. Il ne nous livre pas une fiche anthropométrique. L’Ethipie ne représente pas l’Afrique mais une petite partie proche de l’Egypte et de l’Arabie et donc connue.

          • modeste dit :

            ah bon. En quoi la grèce représenterait plus l’europe que l’ethopie ne représente l’afrique???

          • Libertaz dit :

            La vision des grecs sur l’Afrique était celle d’un peuple païen sur d’autres peuples païens, comme Hérodote parcourant l’empire perse, des liens commerciaux et même parfois amicaux purent s’établir, d’une certaine manière et paradoxalement avec l’avènement d’un christianisme (puis d’un islam) aux ambitions universalistes, le racisme s’est considérablement développé.
            L’islam fut sans doute un plus grand destructeur de civilisation africaine que nul autre culte monothéiste.

          • JILL dit :

            Les éthiopiens ne sont pas négroïdes .

          • Modeste dit :

            Mais ils sont noirs. Ensuite, les grecs n’ont pas les mêmes traits physiques que les européens du Nord , ce qui n’empêchent pas des derniers de revendiquer la civilisation grecque. Quand au type negroide il se retrouve en Éthiopie et en Égypte de qui est confirmé par beaucoup de statues égyptiennes. En Afrique occidentale beaucoup d’hommes très noirs ont les traits fins.

          • JILL dit :

            L’Afrique était à l’âge de pierre au XIX°s,on imagine comme elle était avant …des empires d’arriérés peut-être .

          • thorgal dit :

            Ne racontez pas n’importe quoi, l’Afrique était depuis longtemps à l’age du fer au 19ième siècle.

          • Florence Labbé dit :

            Où ça?

          • peuchère dit :

            mais partout en Afrique, chère florence!

        • modeste dit :

          (suite) le racisme anti-noir et la confiscation de l’histoire de l’homme noir n’a vu le jour qu’à partir de la renaissance européenne, l’invention de nouvelles amres et la conquête du monde par les européens « modernes ». Antérieurement, l’homme européen respectait et admirait l’homme noir. C’est dire qu’il vaus faudra déchirer vos livres d’histoire, faits de récits falsifiés sur l’Afrique.

          • JILL dit :

            Quelle histoire de l’homme noir …Même Césaire reconnaissait qu’elle n’existait pas .

          • thorgal dit :

            Son Histoire n’existait pas seulement parce qu’elle n’avait pas été écrite.

          • Florence Labbé dit :

            L’Histoire signifie précisément ce qui est écrit. Sinon, on dit préhistoire.

          • modeste dit :

            attention madame. L’histoire est, certes, le récit écrit de faits passés, mais cet écrit, toujours postérieur aux faits, peut se faire à partir de témoignages concordants, de documents et autres éléments visibles témoignant de ce passé/ Tout ce qui est écrit n’est pas forcément vrai et tout ce qui est oral n’est pas forcément faux. L’écrit est d’ailleurs le plus souvent la transcription de l’oralité. Ce qui est écrit a d’abord été oral. Celui qui écrit peut mentir tout comme celui qui rapporte oralement.Pour l’histoire de l’Afrique, les vestiges, les écrits d’auteurs portugais, arabes etc. sont là pour confirmer les récits des historiens traditionnels que sont les griots . L’africain connaît son histoire avant que l’européen ne la raconte à sa manière. Tenez-vous le pour dit.

      • Vova dit :

        @modeste : qu ‘ entendez-vous par « ‘piller » ?? et qui sont ces « pillards » ? Si cultiver la terre et extraire des minerais , c ‘ est PILLER , alors l ‘ Europe a été PILLÉE pendant des millénaires , par qui ? …..par l ‘ HOMME !!!

      • Florence Labbé dit :

        Quand les Européens ont accosté les côtes occidentales d’Afrique, ils y ont trouvé des esclavagistes qui eur vendaient des hommes et des femmes.
        Les Européens étaient suffisamment en bonne santé pour explorer le monde, et plus avancées puisque , comme vous le dites, ils avaient des armes plus sophistiqués , résultats d’avancées techniques et scientifiques que les Africains n’avaient pas.

        • modeste dit :

          l’europe s’est construite en grande partie grâce à l’esclavage. Donc il ne sied pas à un européen de traiter quiconque d’esclavagiste. Et l’esclavagisme européen, avant de devenir raciste pour ne viser que les hommes noirs, a été d’abord inter-européen, ne l’oubliez jamais. Beaucoup d’européens sont des descendants d’esclaves. Oui, les armes sophistiquées qui ont contribué à agresser les autres peuples sont le résultats d’avancées techniques. que les africains n’avaient pas, cela va sans dire! Mais n’oubliez pas que ces avancées, les européens la doivent à d’autres peuples qui, cependant, ne s’étaient pas servi de leurs sciences pour asservir les autres.

          • JILL dit :

            L’Europe s’est construite en grande partie grâce à l’esclavage .
            Quel esclavage a été aussi déterminant ?

          • Florence Labbé dit :

            ‘LEurope est sûrement le continent où l’esclavage a le moins existé, banni par le Christianisme. Quant aux Romains, ils affranchissaient très souvent leurs esclaves. Sinon, la Chine, l’Afrique dans son ensemble y compris les Egyptiens de l’Antiquité, les Aztèques, les Arabes, les Turcs ottomans, étaient de redoutables esclavagistes.
            il est curieux de voir comment l’esclavage contemporain ne semble jamais émouvoir ceux qui dénoncent l’esclavagisme européen.

          • JILL dit :

            Les africains étaient et sont peut-être encore les esclavagistes les plus odieux,car ils vendaient leurs frères .

          • modeste dit :

            en fait de « frères » c’étaient des captifs de guerre (donc d’autres tribus) qui étaient vendus. Du reste, dans l’antiquité et au moyen-âge, ce commerce d’esclaves blancs par des blancs existait bien en europe et en arabie, avant que l’esclavage ne soit devenu raciste. Le mythe d’un africain vendant son propre frère de sang (pas de couleur) n’a jamais existé.

          • Florence Labbé dit :

            C’est le principe de l’esclavage que vous décrivez. Les Noirs vendaient des noirs à qui voulait les acheter. Sinon, sur l’esclavagisme arabe, un commentaire?

          • modeste dit :

            c’est ce que j’ai dit. Les noirs vendaient des noirs et des blancs, des blancs pendant l’esclavage inter-européen. I y’eût même ce qu’on appelle la traite des blanches ou des femmes blanches étaient vendues par d’autres blancs aux arabes.
            Pour ce qui est de la traite arabe, ce n’est pas le sujet ici. Car n’oublions pas que tout est venu de cet article insultant pour l’afrique publié non pas par un arabe, mais par un européen. Pas de diversion s’il vous plaît.

          • thorgal dit :

            Avez-vous entendu parlé du servage ? La condition des ouvriers de l’industrie et de l’agriculture au 19ième siècle s’apparentait à l’esclavage. Les Européens ont eu un recours massif à l’esclavagisme pour exploiter leurs colonies américaines. Effectivement en Europe, les esclaves ont petit à petit disparus grâce à l’apparition de la mécanisation.

          • Florence Labbé dit :

            Oui, et?

          • Marie dit :

            Encore une autre affirmation qui prouve votre parti pris. Tout le monde sait aujourd’hui que la traite orientale a commencé beaucoup plus tôt et a duré beaucoup plus longtemps que celle de l’Europe mais il semble que vous ne reprochiez rien aux musulmans et que cela ne leur a pas permis de construire quoi que ce soit. Mais bon! D’après vous ça ne peut être que l’esclavage qui a construit l’Europe sachant que les esclaves étaient envoyés en Amérique! mdr Vous êtes pas seulement haineux mais hargneux!

          • Sydee dit :

            Enlevez vos œillères. Quelle misère humaine, quel désert d’âme et de conscience ! Aucun jeu de déni ou de fuite en avant face à l’évidence ne tordra le bras à l’histoire. La colonisation est un odieux crime contre l’humanité ! Stop , et un tout peu de tenue, vous étalez comme vos aînés colons la bassesse cruelle qui vous sertit au plus profond. Pauvres illuminés !

          • Florence Labbé dit :

            Dans ce cas,tous les hommes sont coupables.

          • thorgal dit :

            Seulement ceux qui défendent la colonisation aujourd’hui …

          • Florence Labbé dit :

            Qui la défend?

          • Marie dit :

            Ce qui vous gêne ce n’est pas l’esclavage mais la réussite de l’Europe puisque vous ne critiquez pas la traite arabo-musulmane et vous voulez faire croire que ce ne sont que par des moyens critiquables que l’Europe a réussi. Vous n’y arriverez pas. Vous prétendez que les africains ne cherchaient pas à asservir les autres, vous êtes un menteur. Les africains cherchaient à asservir les tribus voisines, simplement ils n’avaient pas les moyens d’aller plus loin donc c’est faux quand vous dites que ces peuples n’utilisaient leur science que de façon non agressive. Si elle leur en avaient donné les moyens ils l’auraient fait, C’est incroyable cette hargne et je pense sincèrement que vous êtes un raciste. Quand aux arabes ils se sont servi de leurs armes pour soumettre les autres peuples.

        • P.Hillout dit :

          Pour ce qui est de la bonne santé, les Européens ont apporté avec eux un tas de maladies, dont la syphilis ou la rougeole…
          Çà a bien aidé à décimer les populations autochtones. La guerre bactériologique en avant-première quoi!

          • Florence Labbé dit :

            Grossière erreur. Ce sont les Amérindiens qui avaient la syphillis. Et ils n’ont pas eu besoin des Espagnols pour se tuer entre eux.

          • PR1 dit :

            Un peu quand même.

          • Florence Labbé dit :

            Je vous l’accorde bien volontiers mais on a tendance à plaquer sur les Amérindiens le mythe du bon sauvage. Quand on lit les récits des navigateurs, on se rend compte que les Caraibes n’étaient pas le Club Med.

          • Moi dit :

            Le sida, et nombre de maladies dont ebola viennent d’afrique… La drepanicytose aussi… Des gens en bonne santé mais pourris jusqu’a la moelle, de vraies bombes sur pattes!!!!

          • thorgal dit :

            Personne n’est responsable des maladie qu’ils portent. En fait la dissémination des maladies se fait par le contact et les échanges. Il en va de même de l’immunisation, c’est un des principes de la sélection naturelle. L’Européen a créé une civilisation mondiale, c’est donc Lui (pas vous) qui est responsable de la situation actuelle et nous (donc vous et moi) devons assumer, ce n’est pas en fermant les frontières et en rejetant tout ce qui n’est pas de souche européenne à l’extérieur que vous réglerez nos problèmes bien au contraire. L’Europe a perdu son leadership par sa faute (la boucherie de la guerre de 14-18 puis 39-45), il faut l’accepter et aller de l’avant.

          • Florence Labbé dit :

            Non, les Européens se sont installés en Amérique ou dans le Pacifique pour y vivre. normal, c’étaient des continents semi-déserts alors que l’Europe est très petite. . Ils n’ont pas spécialement amené de maladies mais soignent et en guérissent beaucoup. Si l’Afrique veut venir en Europe, c’est parce que ce mode de vie fait envie. Point barre. Et chaque peuple doit être libre de recevoir qui il veut.

          • modeste dit :

            L’afrique ne veut pas venir en europe madame. Soignez votre nombrilisme. Ne confondez pas ces migrants qui viennent vous importuner avec tous les africains qui préfèrent de loin leur chez-eux à votre europe. Des africains veulent migrer en europe comme des européens s’installent en Afrique. Relativiser les choses madame.

          • Florence Labbé dit :

            modeste, le bien-nommé, soignez le vôtre. Pour l’instant, je ne connais pas d’Européens qui se massent à gibraltar ou autre pour passer en Afrique. Je vois l’inverse.

          • modeste dit :

            Oui. parce que vous avez des œillères. Vous ne consommez que ce que vous sert la presse à sensationnel. Cette presse ne vous montrera pas, bien sûr, les nombreux français installés en afrique et qui y gagnent bien leurs vies parce que cela ne fait pas vendre. Mais j’ose espérer que vous n’en doutez pas quand même. Vôtre « degré de culture » ne devrait pas vous le permettre

          • modeste dit :

            les européens s’installent chez les autres, les tuent ou les parquent dans des réserves et occupent leurs territoires. Mais tout ceci est « normal » à vos yeux..
            Quand les autres viennent pacifiquement s’installer en europe pour trouver de meilleures conditions de vie (comme les européens envahisseurs d’alors), là c’est le monde qui s’effondre! ce n’est pas « normal »…Il va falloir apprendre la cohérence, madame!

          • modeste dit :

            Sida et ebola sont très récents. Pourquoi sont-ils apparus seulement au 20ème siècle? Il y’a de quoi investiguer. Par ailleurs, la drépanocytose est apparue à cause des traitements anti-paludéens que les colons européens essayaient sur les africains. Donc c’est une maladie créée par l’europe en Afrique. Renseignez-vous. Les africains ne connaissaient ni le cancer, ni le diabète et d’autres maladies qui leur sont venues par la colonisation.

          • Florence Labbé dit :

            Décidément, les Africains ne sont responsables de rien. C’est toujours la faute des Européens. La dépranocytose est une maladie génétique. Et si vous n’êtes pas contents de la médecine occidentale, utiliseez la vôtre.

          • modeste dit :

            je ne me soigne généralement qu’avec la médecine africaine, Dieu merci madame. Et, bien entendu, ce n’est pas « toujours  » la faute des européens, mais c’est très souvent. Malheureusement.

    • torghal dit :

      Que de condescendance, vous ne pensez pas que les guerres tribales européennes n’ont pas été plus terribles que les guerres tribales africaines ?

  28. le Franc dit :

    imaginons un Peuple Blanc sous développé et une afrique ayant inventé/découvert la technologie comme méthodologie de civilisation ; vous croyez que les africains seraient restés bien sagement chez eux sans aucune idée d’aller en face piquer le territoire des demeurés Blancs ? ; l’exemple nous est donné en afrique du sud, aujourd’hui, quand le rapport de forces est inversé au détriment des Blancs……massacres, expropriation, ivresse de sang versé, et basta.

    • Moi dit :

      « imaginons un Peuple Blanc sous développé et une afrique ayant inventé/découvert la technologie comme méthodologie de civilisation »

      Meme les meilleurs auteurs de science fiction ne l’ont pas osée celle la… Car la SF a quand meme une part de vrai dans certaines histoires… Là, cela est parfaitement impossible…

      Mais quelle horreur de pouvoir imaginer cela quand on voit le QI de ce continent, proche du zero absolu!!!!

      • Baba dit :

        Espèce de crétin ideologisé de racisme

        • Moi dit :

          Dis moi ce que les africains ont crée en 1 siecle, le 20eme??? RIEN… Ils ont beneficié de la technologie des blancs, et quand les blancs partent, ils detruisent tout, voir les pompes a eau installées a l’epoque du chanteur gauchiste balavoine, ils les ont revendues contre des armes pour s’entretuer…

          C’est ainsi!!!

        • Boudry dit :

          Baba
          Je ne sais pas quel âge vous avez et en conséquence votre réelle expérience de la vie ou la fréquentation de ces  » peuplades « ,mais vous ignorez que le racisme des noirs vis à vis des blancs et bien plus violent que vous ne l’imaginez.
          C’est bien de ne pas entrer dans un cercle de racisme stupide,mais c’est encore mieux d’avoir un vrai regard sur le comportement des uns et des autres.

    • Yohann le debattant dit :

      Je pense que dans le cas que vous citez, les blancs auraient été rayés de la carte. Il n’y a qu’ à voir comment les africains se massacrent entre eux dans les innombrables guerres ethniques et tribales…

    • modeste dit :

      non! Lorsque les egyptiens avaient créé leur brlllante civilisation, le peuple blanc ne connaissait rien du tout (raison pour laquelle il n’ya pas trace de grande civilisation en europe avant que les grecs n’aient découvert l’egypte). Pourtant, jamais les egyptiens n’ont pensé venir colonisé l’europe. La chine par exemple a découvert la poudre qui a permis de créer les armes à feu. Les chinois ont aussi inventé en premier le fusil. Ils ne l’ont jamais utilisé pour agresser les autres peuples et les dominer. Mais lorsque les européens ont eu accès à ces connaissances, la seule chose qui leur est venue à la tête, c’est de les utiliser, non à des fins utilitaires, mais à des fins impérialistes : agresser les autres peuples. L’europe matérialiste ne s’intéresse qu’au matériel.

      • Florence Labbé dit :

        Il y a des traces de civilisation en Europe avant même l’époque historique : art, outils, parures, etc…) incomparables. Les Etruques étaient une civilisaiton dont on ne connaît pas encore tout puisqu’on n’a pas encore déchiffré son écriture. Les Celtes étaient une civilisation très avancée, de par l’usage des métaux notamment. Ce sont vos œillères, votre dépit, votre haine et votre racisme qui vous font occulter des pans entiers de l’Histoire; Certes les Grecs ont contribue à la culture de l’europe et du monde mais ils étaient à égalité avec les Celtes et autres peuples européens.
        Les Européens ont produit des œuvres d’art admirables, en constante évolution – voir sa sculpture, peinture, musique, et des connaissances scientifiques primordiales dont chacun fait l’usage qu’il veut.
        L’Afrique n’a d’expansion démographique aujourd’hui que grâce aux vaccins dont le principe est découvert par Pasteur et tout ce que l’on voit en Afrique vient des pays occidentaux. L’Europe est tout sauf matérialiste, lequel n’est pas absent en Afrique tant s’en faut, voir l’obsession des Africains pour la mode et la parure.

        • modeste dit :

          d’abord je vous corrige madame labbé: le principe de la vaccination a été découverte…des siècles avant Pasteur et…en Afrique! Je vous invite à faire des recherches sur l’histoire de la vaccination. En Afrique, se pratiquait la technique de l’inoculation consistant à mettre le sujet en contact avec des microbes pour l’immuniser contre certaines maladies. C’est une technique traditionnelle qu’un esclave noir du nom d’onesimus a fait découvrir son maître aux usa en 1720, plus de 100 avant la naissance de Pasteur. Et je suis sûr que ce n’est pas le seul apport de l’Afrique à la médecine dite moderne d’aujourd’hui. Quant aux Celtes,et autres peuplades de l’europe, on leur doit aujourd’hui le mot « barbares » sous lequel les désignaient les grecs.

          • Florence Labbé dit :

            J’ai lu votre post Modeste, inutile de répéter. La médecine empirique existe partout et le principe de la mithriditisation est connu aussi. Mais une découverte consiste à apporter des résultats observables, quantifiables et reproductibles. Pourquoi l’Afrique ne l’a-t-elle pas fait? Pourquoi ne le fait-elle pas? Pourquoi utilise-t-elle les vaccins des autres?
            Le mot barbare était utilisé par les Grecs pour désigner tous ceux qui ne parlaient pas le Grec, et ne désignaient pas spécialement les Celtes, que les Grecs nommaient Keltoi. Ce n’est qu’après que le mot a eu un sens péjoratif qu’on lui connaît , le sens des mots évolue, vous le sauriez aussi bien que moi si votre racisme et haine jalouse ne vous étouffaient pas.

          • modeste dit :

            je ne suis pas raciste du tout madame. Au contraire, je tiens beaucoup les européens en estime car ils ont énormément apporté à l’humanité,ce que je n’ai jamais nié dans mes post. Le grand mérite des européens c’est surtout d’avoir perfectionné en rendant beaucoup plus efficaces les inventions et découvertes faites par d’autres peuples qui les utilisaient à l’état rudimentaires. Mais ces peuples ont le mérite d’avoir inventé ou découvert ces choses et en cela, ils méritent reconnaissance. Ce que je ne cesserai jamais de combattre, c’est l’idée raciste et inculte selon laquelle les africains n’auraient créé aucune civilisation et n’auraient rien apporté à l’humanité. IL s’agit d’un mensonge raciste que je ne me lasserait jamais de démentir.

          • Florence Labbé dit :

            Tant mieux si vous n’êtes pas raciste, Modeste. Cela relève d’une vision étriquée du monde et des hommes. Dans ce cas, je vous conseille de parfaire vos connaissances sur les Celtes qui ont, ma foi, joué leur rôle aussi dans les avancées de l’Humanité. Je ne nie en aucune façon le fait que les Africains aient apporté leur contribution à l’humanité. En tout cas, leurs découvertes scientifiques n’ont pas rayonné, pour des raisons qu’il n’y a pas lieu de leur reprocher.
            Ce que je conteste , c’est que la civilisation égyptienne soit le fait de noirs subsahariens, même s’il y a eu des pharaons de la haute Egypte à une époque, et qu’elle représente tout le reste de l’Afrique. Cela na rien de méprisant pour l’Afrique.
            Je ne suis pas d’accord non plus pour dire que l’apport des Européens se serait borné à perfectionner les inventions des autres, ou même se serait fondé uniquement sur les connaissance des Grecs. Entre le calcul théorique de la distance de la Terre à la Lune et la conquête spatiale , il y a un plus qu’gouffre.

          • modeste dit :

            il est bien difficile, idéologiquement, je le concède, de croire que cet homme noir, réduit en esclavage, colonisé etc. ait pu être à l’origine de la civilisation. C’est le même dilemme qui a tourmenté les européens du 18ème siècle, lorsqu’ils ont découvert la vérité sur la véritable identité des egyptiens. Les mayas et aztèques, dans un millénaire, auront totalement disparu et, peut-être, qu’on attribuerait à l’ancêtre de l’homme blanc américain tous les éléments de civilisation de l’amérique précolombienne…Imaginez un peu! heureusement que les époques ne sont plus les mêmes et la falsification de l’histoire devient de plus en plus difficile

          • Marie dit :

            Mais Monsieur modeste c’est tout simplement la preuve qu’il n’y a jamais qu’une seule origine aux découvertes et aux progrès d’une civilisation et que ce n’est pas parce que les noirs selon vous connaissait la technique que vous devez en revendiquer la paternité. Apportez-nous la preuve que Pasteur s’est servi des connaissance de cet esclave noir pour faire ses études et mettre au point son vaccin. Vous êtes prétentieux. Vous insinuez que Pasteur n’était pas assez intelligent pour faire ses propres observations? On ne vous doit rien.Je pense que si les africains maîtrisaient si bien la chose il n’y aurait pas autant de problèmes sanitaires en Afrique. Vous pourriez avoir la décence de reconnaître que l’occident à sauvé des milliers de vie en Afrique grâce à ses connaissances médicales.

          • Florence Labbé dit :

            Nos aïeules mettaient en contact les enfants sains avec l’enfant qui avaient attrapé une maladie infantile pour l’immuniser. C’est le principe du vaccin. On ne va pas dire pour autant avaient découvert la vaccination. Il y a une différence entre l’empirisme que tout le monde et une expérience scientifique. Ce que cet esclave noir a fait est la même chose que ce que tout un chacun a pu observer.

          • Boudry dit :

            Pardonnez moi de sourire en comparant l’image de l’enfant sein que l’on  » colle  » aux cotés de l’enfant malade…;Cela ne prouve en rien que le malade va guérir..;Il se peut même que l’enfant sein en meurt !!!
            Quand a l’esclavage,l’on pourrait peut être regarder dans notre société si les employés des fast-foods ou de ceux d’amazone,ne sont pas les esclaves  » modernes  » d’une société qui n’est pas fichue d’ouvrir les yeux sur son environnement proche.
            PIRE ENCORE sur le réel devenir de la dite société qui accepte sans broncher cette immigration destructrice.

          • Florence Labbé dit :

            Bien sûr. C’est exactement ce que je voulais dire : empiriquement, on a compris le principe de la vaccination par contact avec la maladie. Mais cela ne veut pas dire que nos aïeules , comme cet esclave américain, avaient inventé la vaccination. C’est toute la différence entre l’empirisme et la science. Sinon c’est « sain » et non « sein ».
            Pour le reste , non, on ne peut pas vraiment parler d’esclavage pour les employés de fast-food, n’abusons pas des mots.
            Quant à l’acceptation de l’immigration destructrice, je suis bien d’accird.

          • modeste dit :

            Archi faux (comme toujours avec vous) madame labbé. Quand onesimus avait proposé cette technique à son maître, celui -ci avait longtemps hésité et a fini par essayé et découvert les résultats. Il a fallu 70 ans après pour que le docteur edward jenner en angleterre parvienne à faire accepter à l’europe que cette technique n’était pas dangereuse. Donc ne la banalisez pas car ce n’était pas évident! l’évidence d’ailleurs, c’est de s’écarter de tout individu ou élément contaminé!

          • Florence Labbé dit :

            J’en suis flattée. Ce que je dis, modeste le bien-nommé, c’est que le principe d’inoculer pour s’immuniser est connu. Rendons gr-ace à Onesimus et à Pasteur qui a a rendu le principe de la vaccination scientifique.

          • modeste dit :

            Les africains étaient en bonne santé avant leur contact avec l’occident madame. Ils avaient leur médecine, et mangeaient sainement. La médecine occidentale a, certes, permis des avancées, mais elle a ses inconvénients avec l’effet néfaste des médicaments sur la santé des africains dont l’espérance de vie diminue avec les nombreuses maladies chroniques (hypertension, diabète, cancer etc.) que l’occidentalisation leur a apporté et qu’ils ne connaissaient pas. Aujourd’hui la médecine africaine cohabite avec la médecine occidentale et bon nombre d’africains la préfèrent à celle-ci.

          • modeste dit :

            les connaissances de onesimus ont été vulgarisées par son maître Cotton matter et ont permis ainsi en 1721 de lutter contre l’épidémie de variole. C’est la même technique qu’utilisera 70 ans plus tard (1796) edward jenner, médecin anglais, pour prévenir la variole et prouver que la méthode n’était pas dangereuse . Pasteur n’a donc pas découvert la technique du vaccin. Il a simplement, un siècle après la découverte de cette technique en amérique par l’esclave noir, inventé le vaccin contre la rage. La technique de l’innoculation, ancêtre du vaccin a été découverte en ocident (à partir de l’amérique) grâce à un africain noir. Les livres d’histoire sont chargés d’idéologie et doivent être revus.

        • modeste dit :

          (suite) ces peuplades européens étaient frustres, analphabètes comme l’écrivaient César et Strabon. Tout ce qu’il y’a actuellement en europe comme modèle d’architecture et système politique vient des grecs et des romains qui, il faut le rappeler, se sont inspirés de l’egypte antique sur beaucoup de choses. Pour les parures, les arts etc., tous les peuples en ont. Les musées d’europe sont remplis d’objets d’arts africains datant des siècles, voire des millénaires (volés pendant la colonisation) ce qui ne vous empêche pourtant pas de dénier aux africains toute forme de civilisation. Alors que pour prouver une civilisation gauloise, vous invoquer la présence d’objets d’art. Incohérent!

          • Florence Labbé dit :

            Cesar était d’un parti pris flagrant lorsqu’il parlait des Gaulois. N’oublions pas qu’il a mis du temps avant de les battre, alors qu’il croyait en venir à bout rapidement, et ce, à cause de leur force armée et de leur supériorité dans certains domaines, le travail du métal, et donc le ferrage des chevaux et les armes. Les romains n’ont jamais réussi à envahir l’Ecosse.
            Strabon n’est pas considéré comme le plus fiable des témoins de manière générale, et sûrement pas sur les Gaulois ou Celtes. (Incidemment, vous remarquerez que l’on nie aux Français d’être des descendants de Gaulois, mais qu’on leur brandit les Gaulois prétendument attardés, quand il s’agit de démontrer la supériorité de tel ou tel autre peuple.)
            Je répète donc, que tous les peuples étaient analphabètes dans l’Antiquité partout dans le monde, de la Chine aux Amérindiens, sauf certaines castes. Celle des druides , chez les Celtes, était instruite et discutait d’égal à égal avec les Grecs. Les scribes d’Egypte tenait les comptes des pharaons ; ils n’étaient pas pour autant instruits.
            L’architecture européenne a son génie propre. Les Grecs , les Romains surtout ont été des bâtisseurs, et ce n’est pas en Egypte que ces derniers ont appris l’art de faire des routes, des aqueducs, des amphithéâtres. Le mode de vie des Grecs, des Romains, et des autres Européens n’a rien à voir avec l’Egypte.Regardez les églises romanes, les cathédrales gothiques et dites-moi où est l’influence égyptienne.
            Ce n’est pas à propos des Gaulois que j’ai parlé d’objets d’art, même si l’on en a trouvé, mais des époques préhistoriques et je parle du pâléolithique.
            Je n’ai jamais nié qu’il y avait des objets d’art en Afrique ni qu’il y eût des civilisations africaines. C’est vous qui crachez sur les Gaulois (dont, je le répète, on nous serins qu’ils n’ont pas existé ou que les Français n’en descendent pas). Je rejette votre vision idéalisée de l’Afrique avant l’arrivée des Européens, mais les mythes de l’âge d’or sont propres à l’espèce humaine. C’est tout ce que prouvent vos propos.
            Les musées d’Europe sont remplis d’objet provenant de partout y compris d’Europe, parce que les Européens en ont reconnu leur valeur esthétique et d’intérêt dans la connaissance de l’humanité, et qu’ils les ont préservés des détériorations et pillages dont les sites faisaient l’objet et notamment en Egypte où les tombes des pharaons étaient pillées dès qu’elles étaient découvertes. Merci au goût et aux musées Européens d’avoir préservé ces témoignages du génie humain qui auraient été perdus.
            Par ailleurs, vous confondez, à dessein ou non, sans arrêt Egypte et Afrique. L’Egypte antique, ou actuelle, ne représente pas l’Afrique. D’autre part, je n’ai aucun besoin de prouver une civilisation gauloise. il n’y a que les incultes qui apprennent l’histoire dans les BD d’Obélix et que les racistes qui la nient.

          • modeste dit :

            eh oui! Strabon et César n’ont pas été objectifs…mais les européens racistes qui ont colonisé l’afrique et ont raconté toute sorte de calomnies sur son dos, si? Vous êtes bien objective, vous…
            Je n’ai pas l’espace nécessaire pour répondre à tous les aspects de votre commentaire, mais sachez bien que l’Egypte antique se trouvait en afrique et était une civilisation créée par des hommes noirs. Les africains sont donc fondés à s’en réclamer tout comme les européens revendiquent l’héritage grec , même si la majorité des européens n’est pas grecque. Vous avez votre grèce et nous avons l’egypte antique mais aussi l’ethiopie, le soudan, le grand zimbabwé, le ghana, le mali etc.

          • Florence Labbé dit :

            Je ne demande pas à César ou Strabon (lequel n’est pas une autorité sur les Celtes) d’être objectifs. Pour connaître l’Histoire, mieux vaut croiser ses sources, et des sources de nature différente qui plus est.
            Je suis passionnée d’Histoire, de toute l’Histoire, je ne suis pas sélective ou aveuglée par un quelconque esprit revanchard. Je n’emploie pas de termes méprisants pour désigner les peuples qutres que les miens, contrairement à vous. Je crois être raisonnablement objective, autant qu’on puisse l’être.
            Pour le reste,si l’Egypte se trouve en Afrique du Nord, elle ne représente pas pour autant le reste de l’Afrique, à moins de dire que tous les Africains se ressemblent ce qui ne me semble pas être le cas. L’Egypte n’était pas noire, du moins jusqu’à Elephantine. Hérodote le dit (et il me semble plus fiable qu’un Strabon), ainsi que les fresques et la statuaire. Sur les peintures, on voit bien la différence entre les Blancs, les bronzés et les Noirs. Pourquoi la population égyptienne aurait-elle disparu pour être remplacés par des moyen-orientaux? Comment cela se serait-il fait sans que l’histoire en garde la moindre trace?
            Il y a eu des pharaons noirs dans la période de la Haute Egypte, sinon, des pharaons venus du proche-Orient ou des locaux. L’Egypte du delta a été un mélange comme bien des peuples. Rien n’autorise l’Afrique de se réclamer de l’Egypte plus que n’importe quel autre peuple du pourtour méditerranéen. Rien de commun avec les Zouous, les masaïs, les dogons ou autres. Cahcun sa spécificité. Enfin, la Grèce n’est pas plus à moi qu’à vous.
            PPour cnclure, remercions nos anciens de nous avoir laissé un si bel héritage. Mais en ce domaine, ce qui compte, c’est ce que l’on fait d’un héritage, et remercier les Latins de vous avoir laissé un systéme d’écriture alphabétique dont vous vous servez sur votre ordinateur qui ne doit rien aux Egyptiens.Pas de s’enrogueillir des prouesses d’un passé dont nous pensons descendre en ligne directe.

          • modeste dit :

            tous les africains ne se ressemblent pas?! Est ce que tous les européens se ressemblent? Car, il y’a il me semble ceux qui sont plus blancs que d’autres, et les basanés comme ceux du sud etc. La grèce est au sud de l’europe! le sud de l’europe, a connu la civilisation par sa proximité avec l’egypte antique pendant que le nord de l’europe était barbare. De la même façon que vous tentez de séparer l’egypte de l’afrique, on pourrait en faire de même de la grèce de l’europe. Vous en me citerez aucune référence de l’oeuvre d’hérodote où il parle d’egyptiens blancs. Hérodote dans son ouvrage « Histoire » a dit que les egyptiens (tous les egyptiens) sont noirs aux cheveux crépus. Aristote également dans « physionomie ». Les fresques egyptiens montrent des hommes noirs (à suivre)

          • modeste dit :

            (suite) et champollion a même déclaré que l’homme blanc est représenté en barbare par les egyptiens. Regardez la statue de sesotris, le masque de toutankhamon, le sphinx etc, Tout est négroïde! contrairement à ce que vous dites, l’histoire garde bien la trace des anciens egyptiens noirs dont les descendants subsistent encore à travers les coptes. Ce sont ces traces que vous et ceux qui vous ressemblent ne veulent pas voir. Enfin, sachez que l’ordinateur découle de nombreuses autres inventions dont les mathématiques nées en egypte. Tout s’imbrique, madame.

          • Boudry dit :

            Et bien MODESTE ,j’ai pris le temps de vous lire et finalement que vous coupez les cheveux en quatre !!!!
            Et surtout qu’il n’y a pas grand chose de constructif chez vous;
            Comme d’ailleurs il n’y en a pas plus chez moi que de vous le faire remarquer.
            Mais cela a,au moins ,l’avantage qu’aux prochaines lectures,je  » sauterai  » vos commentaires !!!

          • modeste dit :

            avez vous vraiment besoin de m’informer que vous « sautez  » mes commentaires?!

      • Paskal dit :

        N’importe quoi ! L’Égypte a été expansionniste vers la Nubie, la Libye, la Palestine. La Chine a dominé l’Indochine, la Corée. Il faut exterminer les Européens ?

        • Amanirenas dit :

          L’Egypte c’est l’Afrique du Nord, pas du tout l’Afrique subsaharienne, la langue copte qui dérive de la langue des anciens égyptiens est une langue hamitique et n’a que peu de rapport avec les langues du groupe niger-kordofan ( les langues africaines).
          Les africains noirs revendiquent une civilisations étrangère à leur culture qui a développé au Sud de l’Egypte des civilisation koushitiques remarquables, la civilisation égyptienne est une civilisation très stéréotypée à certains égards moins intéressante que celles de Koush, elle fut certes influencée un siècle durant par quelques dynasties pharaoniques kouchitiques noires qui n’avaient rien à envier ni à leurs prédecesseurs ni suivants, comme les francs dominant les gallo-romains, les hyksôs, ou les grecs lagides qui ont dominé l’Egypte.

        • Boudry dit :

          Et la guerre des 6 jours …ALORS ??? ( LOL )

      • numa dit :

        Vous êtes encore de ceux qui veulent croire que les Egyptiens étaient des noirs, alors que les preuves scientifiques du contraire sont aujourd’hui connues.
        Vos pareils veulent surtout en déduire que les Grecs n’ont fait que les copier, le tout pour pouvoir asséner que les Africains noirs ont tout inventé !
        « Raisonnement » profondément idiot et surtout ne prouvant strictement rien, car si les Africains noirs avaient eu une ou plusieurs magnifiques civilisations à leur actif, il serait d’autant plus accablant pour leurs descendants de constater le gâchis qu’ils en ont fait.
        Donc, ou ils sont les héritiers indignes de civilisations brillantes, qu’ils n’ont su ni défendre, ni faire perdurer… ou ils n’ont pas hérité de grand chose.

      • lavandin dit :

        @ modeste Si je comprends bien le sens de vos convictions, la civilisation grecque s’est construite sur le pillage des connaissances des égyptiens . C’est à dire que Pythagore, Euclide, Thalès , Archimède , Sophocle, Aristote, Esculape, et bien d’autres ont tout appris des égyptiens, sont des imposteurs et n’ont rien découvert . Je présume que vous avez effectué des recherches sérieuses qui bouleversent les connaissances admises jusqu’alors . Vous devriez en faire part aux recteurs de l’enseignement supérieur , voire postuler pour une chaire de révisionnisme

        • modeste dit :

          hérodote, aristote et strabon sont du même avis que moi. Vous devriez les lire. Eux, disent sans complexe que tous ceux que vous citez se sont instruits en egypte.

          • Florence Labbé dit :

            Hérodote a visité l’Egypte, et bien d’autres contrées. il ne s’y est pas instruit.Il a observé et raconté. Aristote et Strabon n’ont pas été instruits en Egypte. Et par ailleurs, l’Egypte n’avait aucun rapport avec le reste de l’aAfrique si c’est là que vous voulez en venir.

          • modeste dit :

            Et la Grèce antique, quel rapport avec le reste de l’Europe?

          • modeste dit :

            Et puisque hérodote, qui, selon vos propres termes, à « observé » et « raconté », pourquoi ne le croyez- vous pas lorsqu’il confirme que les egyptiens antiques étaient noirs? Pourquoi ne le croyez-vous pas sur ce point précis?! Hérodote a aussi dit que les grecs ont emprunté aux egyptiens jusqu’à leurs dieux!

          • Florence Labbé dit :

            Il ne dit pas que les Egyptiens étaient noirs. il se trouve dans la région du delta, dirons-nous , et parle des habitants en amont d’Elephantine et dit que d’après ce qu’il a entendu dire les habitant ont la peau noir comme c’est le cas dans les pays de fort ensoleillement.
            Quant Hérodote parle des dieux, ça relève de son interprétation, et non de son observation : il dresse des parallèles vers ce qu’il connaît. Nous procédons tous ainsi. Nous pourrions dire qu’Odin est l’équivalent de jupiter et Thor d’Hermes dieu de la guerre. Les divinités sont des archétypes.
            Sinon, je pense qu’Hérodote était un observateur honnête mais lorsqu’il interprète ou émet des hypothèses, ill fait des erreurs, sur l’explication des crues du Nils ou sur le parcours du Danube qu’il ne connaît que par ouï-dire.

          • modeste dit :

            Décidément. Hérodote dit  » les colchidiens sont une colonie des egyptiens car, comme eux, ils ont la peau noire et les cheveux crépus ». Et, vous, vous trouvez le moyen de dire qu’il parlaient des habitants de… »Elephantine « .Pourtant Hérodote, en caractérisant les egyptiens, n’a pas interprété, mais constaté! Aristote, classant les types d’individus dans son oeuvre « physionomie  » range egyptiens et ethiopiens parmi ceux qui sont « trop noirs ». Enfin, savez-vous pourquoi deux statues egyptiennes représentant des colosses ont été baptisées « colosses de memnon »? Eh bien, parce que les anciens grecs pensaient qu’elles représentait le prince ethiopiens memnon qui avait participé à la guerre de troie. Cela confirme d’avantage que les egyptiens étaient des noirs.

    • modeste dit :

      (suite). L’europe n’a jamais été spirituelle contrairement à d’autres peuples inventeurs mais que la spiritualité a rendu moins agressifs. Les européens ont attaqué, massacré et pillé d’autres peuples qui vivaient tranquillement avant leur arrivée. Et maintenant, ce sont les descendants de ces européens qui pensent que les descendants des peuples spoliés et massacrés leur doivent reconnaissance…

      • Florence Labbé dit :

        Propos entièrement faux et relevant du racisme. Tous les peuples sont spirituels, les Celtes l’étaient et même les peuples préhistoriques européens qui ont laissé des traces sublimes. Par ailleurs, la spiritualité n’a jamais empêché l’agressivité même si elle tente de la canaliser et de la sublimer. L’histoire des hommes est faite partout de massacres sur tous les continents, l’Afrique comme tous les autres. Encore une fois, la haine vous aveugle.Personne ne spolie l’AfriqueC’est elle qui vend et a toujours vendu ses matières premières y compris ses hommes faute d’en faire autre chose.

        Hé oui, les Européens ont apporté au monde des inventions tant spirituelles que scientifiques et techniques dont il peut lui être reconnaissant comme nous remercions les Chinois d’avoir inventé la soie.

        • modeste dit :

          les chinois n’ont pas inventé que la soie. Les fusils, les canons, les bombes etc. font partie de leur actifs notamment par la découverte de la poudre . La découverte du pétrole est aussi à leur actif. Les européens ont du mérite pour avoir perfectionné et rendu plus efficaces toutes ces inventions, certes, mais la majorité d’entre elles ont été le fait d’autres peuples

        • P.Hillout dit :

          Concernant les matières premières, il me semble que ce sont les multinationales qui se servent. Voyez ce qui s’est passé quand, au Venezuela, Chavez a voulu « rendre le pétrole au peuple ».

        • Boudry dit :

          Florence LABBE.
          Compliments pour votre patiente et vos recherches historique.
          Vous perdez votre temps à convaincre MODESTE,il fat quelques dénis de réalité
          Il en est au stade ou un musulman conditionne et abrutis ne peut envisager de douter de ce qu’on lui a enseigné;
          Mais le pire,et c’est pour cela que vous perdez votre temps,c’est qu’il s’est autoconvaincu de ses dires …….

          • Florence Labbé dit :

            Je n’ai pas la prétention de convaincre quelqu’un qui manifestement est soit ignorant soit de mauvaise foi. Je réponds en fonctin de mes quelques connaissances quoi qu’il en soit. Si l’autre n’est pas convaincu, il saura que je le suis encore moins.

          • modeste dit :

            Pour l’heure, c’est votre ignorance que j’ai plusieurs fois mis en exergue. Il n’y a qu’à relire les nombreuses contributions à votre « immense » culture que j’ai faites plus haut.

      • Boudry dit :

        MODESTE
        La vraie question est de savoir si au fond vous n’êtes pas né en égypte et que cela vous brise de voir l’état de votre pays ??? !!!!!

  29. Sjean-louis dit :

    Avant de dénigrer notre passé sur une simple réflexion de votre paternel, je vous invite à lire « Louis XIV en Algérie » de Bernard Bachelot (officier de marine) qui vous éclairera plutôt que jouer à benjamin stora bis (sans majuscules !). Ce genre d’article piétine l’histoire de FRANCE et ravive l’éternelle repentance que certains voudraient faire indemniser; cette histoire a permis à beaucoup d’autochtones (femmes et hommes) de sortir du lot ! c’est un bien que votre paternel n’ait pas publié sa regrettable réflexion.

  30. BALT dit :

    En ce qui concerne l’Algérie, le but premier était de mettre fin à la piraterie en Méditerranée. Nous avons donc colonisé et « civilisé » un certain nombre de pays ( les avis sont partagés concernant le terme « civiliser » ). Nous avons « donné » et ils ont « donné ». Nous nous sommes retirés. Nous sommes quittes. Qu’ils restent chez eux, maintenant.

    • Moi dit :

      Finalement, 1938 et 2018, rien n’a changé… Les barbares africains arrivent en nombre faire des exactions dans notre pays… Mais desormais, en cas de retorsion patriotes, cela ne sera plus avec des epees et des mouquets, mais avec une vague de feu salvatrice que l’afrique sera purifiee.

  31. katastrov dit :

    Dans n’importe quel ouvrage de science-fiction traitant de l’exploration spatiale ( film ou livre ), il est question de  » la directive première  » qui interdit tout contact de l’équipage avec la population d’une planète sous-développée.
    Les auteurs de romans sont décidément plus lucides et prévoyants que les politiciens…

  32. Marc dit :

    Du n’importe quoi! Il y a un grand pan de l’histoire que tu ne sais pas.!
    Je te laisse revisiter toutes les sources et ne pas rester seulement dans les pas de ton père!

  33. Joël dit :

    A noter que, vu les événements actuels, vous pourrez bientôt colorer l’Afrique du Sud aussi en vert.

    • daniele dit :

      Ha non ! Joël !!!
      L’Afrique du Sud sera bientôt très très rouge ! Vu qu’ils sont encouragés à tuer tous les blancs qui y résident

      • Boudry dit :

        Il faudrait demander a MODESTE s’il est pour le massacre de tous les blancs en Afrique …..

    • Moi dit :

      officieusement d’apres les vrais chiffres, l’afrique est en vert integral, mais les seules zones sans vert sont les zones ou les lions font le menage et ou l’africain bipede est absent!

  34. gillic dit :

    Il faut aussi préciser que les adeptes de la colonisation forcée étaient à 90% ( si ce n’est 100%) des gens de gauche !!

    • Moi dit :

      les fameux humanistes de l’epoque qui ont enfantés la saloperie gauchiste d’aujourd hui? En effet !!!

  35. Hjallmar dit :

    Excellent article ! Mais tout espoir de remigration n’est pas perdu. Il nous suffit de le vouloir.

  36. Dominique Martin dit :

    Pourquoi une carte anglophone de l’Afrique ? Merci pour l’insulte .

  37. montecristo dit :

    Jean Marie Blanc.
    Je suis Pied Noir depuis 1830. Depuis des années je pense souvent que mes ancêtres n’auraient jamais du s’accrocher à ce pays insalubre, « ces fosses fétides » dira le Général Berthézene . A Boufarik en pleine Mitidja dont ils feront un jardin d’Eden, il y eut plus de 300 morts sur une population de 500 valeureux pionniers en une année !. Mais, je me suis toujours refusé à refaire l’Histoire et surtout je n’ai jamais voulu faire les comptes de la colonisation.
    Car il suffit de savoir que nous avons créé une Nation qui n’existait pas et qui était en passe de devenir une puissance africaine …. »si les pieds noirs étaient restés vingt ans de plus » dira Ferrat Abbas lui même.

  38. butterworth dit :

    boum tombe du cocotier https://fr.wikipedia.org/wiki/Taille-crayon le must le genie musulman africain

  39. butterworth dit :

    le genie africain invention du taille crayon sans le papier http://www.afrik.com/article19409.html

  40. Lotus bleu dit :

    Et l’Algérie, vous ne nous en avez pas parlé, une autre extrême erreur de nos aïeux et grands-parents. Toute l’Afrique du Nord est et était de confession musulmane et nous, nous sommes des athées/païens, un abîme nous séparait d’eux, mais nos puissants athées/païens sûrs d’eux, prétentieux, irrespectueux envers les autres, n’ont rien vu, ils sont entrés là comme un chien dans un jeu de quilles. Plus aveugle et sourd que les athées/païens, c’est difficile à trouver, les non-voyants et les non-entendants voient et entendent plus qu’eux, c’est dire. Mais au final, nos aïeux se font faits piéger en Algérie, leur bras est entré dans le tordeur, puis tout le corps, ils sont rentrés en France ensanglantés et nus et en hurlant c’est la faute à de Gaulle!

    • montecristo dit :

      Lotus bleu
      Je vous en prie , lisez les bonnes lectures !
      Evitez par exemple Benjamin Stora…
      En Algérie nous vivions ensemble ! Les Algériens ne souhaitaient que ‘vivre mieux » !
      Seule un poignée de terroristes qui voulait ramasser ce que nous avions construit, ont tenté de prendre le pouvoir en massacrant à tour de bras pour convaincre la population. Or, 90% des autres ne voulaient pas que la France les abandonne.
      Comme l’a dit Ferrat Abbas : « La France a fait une erreur, elle nous a livrés aux tueurs »
      Ça ! C’était le cadeau, en plus, de De Gaulle, le « grand visionnaire » !

      • JILL dit :

        Que fallait il faire en Algérie en 1958;personne n’est capable de le dire,surtout pas les pieds noirs intervenant sur ce site,dont l’excellent M.Gomez .

      • Lotus bleu dit :

        «En Algérie nous vivions ensemble» J’ai de gros doutes sur votre affirmation.
        «Les Algériens ne souhaitaient que vivre mieux» Tout le monde cherche à vivre mieux, heureux et en santé.
        «Seule une poignée de terroristes» Bon, les problèmes commencent, il y avait des terroristes en Algérie française, d’où venaient-ils? De la planète Mars? 90% de la population musulmane voulait rester sous la domination française. Possible, mais alors pourquoi cette population n’a pas su se défendre ses terroristes et pourquoi Coty n’a pas su régler ce petit problème? Personne n’était capable de régler le conflit. Puis fatigué, Coty appela de Gaulle au secours. Quel con ce Coty et tous ses ministres socialistes et tous les députés, tous des merdes socialistes.

      • Lotus bleu dit :

        Donc de Gaulle entre en scène, il commençait à être âgé, 68 ans, j’aime mieux vous dire qu’à cet âge-là, on ne rigole plus, on n’est plus tellement loin du trou et plus personne ne peut nous faire changer d’avis et il en avait vu d’autres. Il a compris qu’il était trop tard pour régler à l’amiable le conflit, vous connaissez la suite.

    • montecristo dit :

      Les Pieds Noirs se sont fait piéger effectivement par le vote de 91% de Français totalement subjugués, qui ont voté leur mort alors qu’ils n’ont pas eu droit à la parole sur leur sort, sachant ce qui les attendait.
      La vie ensemble était possible et ils l’ont démontré pendant 130 ans. Faute de quoi les Pieds Noirs n’auraient jamais pu se maintenir en Algérie dès le début !
      De quel droit devait-on priver de leur pays des familles entières qui n’avaient jamais vu la France, sinon pour faire deux guerres, pour vous aider à les gagner ?
      Quel pays a abandonné 10 Millions de gens pour les livrer aux assassins sans qu’ils n’aient le droit de donner leur avis ? …. alors que la dissidence avait demandé l’Amman ?
      Entre nous, je suis marié à une musulmane et notre fille se nomme « Marianne » !

    • Joël dit :

      L’auteur parle de l’Afrique en général (le continent) ce qui inclut de facto l’Algérie.

  41. Lotus bleu dit :

    M. Jean-Marie Blanc, vous avez bien raison de remettre les pendules à l’heure et oui, il est bien malheureux qu’un grand nombre de patriotes disent que la colonisation fut une oeuvre de bienfaisance, ils se trompent, ils ne regardent que les routes et les ponts et les dispensaires que nous avons construits.

    • montecristo dit :

      NON Monsieur …ou Madame .. Lotus !
      Je me fous totalement de ce que nous avons fait là-bas !
      Mais je constate que De Gaulle porte sur le dos d’avoir rétabli la dualité sur la Méditerranée entre la croix et le croissant, qu’il a rétabli la situation d’avant 1830, qu’il a fait perdre à l’Europe entière le bastion qui nous protégeait de l’envahissement ….Sans compter qu’il a également divisé la France, une fois de plus, grâce au chantage « C’est moi, ou le chaos « , en mettant chaque fois les Français devant un dilemme abominable et en mettant son Armée en prison …. parce qu’elle voulait protéger les Français de la catastrophe annoncée.

      • pierre estrelka dit :

        « Qui tient l’Algérie tient la France. Qui tient la France tient l’Europe » (Vladimir Ilitch Oulianov).

      • béret vert dit :

        Comme l’a dit à l’époque Le colonel Gardes nous ne ferons pas des pieds noirs des israéliens
        sinon la partition eut été la solution

    • Yohann le debattant dit :

      Lotus, allez vous cultiver un peu.

  42. Lotus bleu dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous et de mon côté, il y a une bonne dizaine d’années que j’étais venu à votre conclusion. Je vous remercie de l’avoir dit et très bien écrit en quelques paragraphes, merci. Et oui, tous les Français devraient réfléchir sur ce sujet et prendre conscience que, ce qu’on fait nos aïeux fut une erreur.
    Oui, il fallait laisser les Africains mener leur vie habituelle et ancestrale, avec leurs coutumes et leurs moeurs. On est entré chez eux comme un chien dans un jeu de quilles, on les a sérieusement dérangés, voire perturbés. On n’a pas respecté leur mode de vie, on ne les a tout simplement pas respectés, nos aïeux ont été d’une extrême imprudence et le Jules Ferry avait peu ou pas de considération pour les Africains. C’était un socialiste, ne l’oublions pas.

    • montecristo dit :

      L’expédition d’Alger en 1830 consistait à faire cesser les pirateries sur la Méditerranée. Il fallait bien que quelqu’un le fasse un jour ! Pourquoi nous nous restés ? Parce que les arobo-berbères se sont mis aussitôt de côté du plus fort qui les délivrait de la tyrannie des Turs, malgré Abd El Kader qui s’est inventé un rôle fédérateur qui n’avait jamais existé jusque là …. EN 62, il y avait encore 250.000 supplétifs dans l’Armée française qui n’avaient jamais plus de 25000 Fellagas devant eux ! ET … malgré la victoire, nous avons traité avec une bande de brigands terroristes qui ne représentaient pas leur peuple.Comme si Jeanne d’Arc avaient déclaré aux Anglais  » vous avez gagné » !

      • Moi dit :

        Il va faloir recommencer le nettoyage de 1830, mais a coup de missiles atomiques!!! pour eradiquer le cancer muzz!

      • Lotus bleu dit :

        «L’expédition d’Alger en 1830 consistait à faire cesser les pirateries sur la Méditerranée. Il fallait bien que quelqu’un le fasse un jour» Personne ne pourra me convaincre qu’il fallait obligatoirement envoyer nos soldats chez eux pour ainsi faire cesser leurs pirateries, nous pouvions fort bien rester chez nous et les rejeter à la mer. Putain, il me semble que ce n’est pas difficile à faire. Nos cultures étaient et sont toujours aux antipodes, donc unir les 2 c’est impossible. Il ne fallait donc pas aller en Afrique du Nord, il ne fallait pas conquérir leurs terres. Grosse erreur. Nos aïeux étaient cons! Notez que mon premier commentaire visait l’Afrique de l’ouest.

    • Martin (du Gard) dit :

      @Lotus bleu. Oui nous sommes allés chez eux et n’ aurions sans doute pas du. Mais c’ est seulement vrai pour l’ Afrique noire car concernant les Maghrébins, ignorez vous que eux sont venus chez nous sans cesse depuis le 7e siècle ? l’ islam conquérant a été arrêté à Poitiers, c ‘est vrai mais réducteur car ils avaient déjà envahi et soumis l’ Espagne. Et le Sud de la France, de Perpignan à Nîmes, a été sous domination musulmane avec en prime des incursions incessantes vers le nord pour des razzia et prises d’ esclaves. Aux 2 sièges de Vienne les musulmans ont été défaits par les Habsbourg. Les barbaresques (musulmans) infestaient la Méditerranée, pillant et sombrant nos navires, capturant des esclaves. Il fallait que nos troupes y aillent pour que ça cesse mais oui, ne pas s’ y installer.

      • Lotus bleu dit :

        Mon premier commentaire visait l’Afrique noire ou de l’ouest, c’est montecristo qui me répondit en parlant de l’Algérie. J’ai abordé l’Algérie dans mon troisième commentaire.
        Oui, j’ai lu comme vous sur nos livres d’histoire que les musulmans ont guerroyé en Espagne et en France et ailleurs en Europe, il fallait donc se défendre, pas le choix, personne ne dira le contraire, mais de là à aller chez eux pour, à notre tour, les attaquer, là c’est très discutable. Bref nos aïeux athées/païens pas très intelligents (et eux aussi toujours prêts à faire la guerre) ont décidé sur un coup de tête d’envoyer une armée, puis une fois rendu sur leurs terres, ils ont décidé d’y rester. 2 erreurs coups sur coups. Vous-même dites qu’il ne fallait pas y rester.

  43. modeste dit :

    article insensé, écrit par un auteur inculte. Monsieur blanc, savez-vous que si les européens n’avaient jamais mis les pieds en Afrique, vous seriez encore sur l’arbre entrain de craindre, comme vos ancêtres gaulois, que le ciel vous tombe sur la tête? Car, enfin, il a bien fallu que des grecs aillent s’instruire en egypte antique (qui étaiit une civilisation fondée par des hommes noirs comme le prouvent leurs représentations, comme les anciens grecs, qui les ont vus, les ont décrits). Après avoir été instruits en egypte antique noire, ces grecs ont instruit les romains lesquels ont colonisé toute l’europe en leur apportant la civilisation. C’est comme si les grecs avaient dit « nous n’aurions pas du civiliser le reste de l’europe ». Soyez modeste, monsieur. (à suivre)

    • Florence Labbé dit :

      On connait pas coeur Sheik Anta diop; vous perdez votre temps. Les Noirs n’ont pas instruit les Grecs, les Gaulois étaient aussi évolué que les Grecs, et ils ne vivaient pas dans les arbres.En revanche, ils avaient de très bonnes connaissances en botanique.Siit vous venez discuter de bonne fois, soit vous allez déverser votre vision raciste de l’Histoire ailleurs.

      • modeste dit :

        Je ne vous parle pas de cheikh anta diop. Mais des grecs eux-mêmes! ceux-là qui avaient vu les anciens egyptiens et qui, non seulement les ont décrits comme noirs aux cheveux crépus, mais ont reconnus que toute leur science leur sont venues de l’egype (lire aristote, hérodote). Thales, pythagore etc. ont tous été instruits en egypte. Et c’est à eux que l’on doit la civilisation occidentale. Les gaulois connaissaient la botanique? Mais, madame, tous les peuples connaissent la botanique, même s’ils ne lui donnent pas la même appellation. L’alphabet que vous utilisez vous la devez aux grecs, car les gaulois ne savaient pas écrire.Ils habitaient dans des huttes et pratiquaient le sacrifice humain comme le dit strabon. Soyez modeste.

        • Florence Labbé dit :

          On connait tout ça par coeur. Herodote parle de personnes aux cheveux crépues et ajoute, « mais il y en a d’autres ». D’ailleurs il ne dit jamais que les tous les Egyptiens étaient noirs. il suffit de regarder leurs fresques. D’ailleurs, où seraient passés tous ces Noirs? Volatilisés? Quand on va en Amérique, on reconnait fort bien les Amérindiens. Pythagore était en Egypte, laquelle était colonie grecque. Donc, c’est plutot l’inverse.
          Quant aux Gaulois, non tous les peuples ne connaissent pas la botanique, ne l’utilisent pas comme pharmacopéee et les Gaulois, comme bien d’autres peuples étaient fort civilisés, qui, incidemment ne vivaient pas dans des huttes, avaient des maisons et des villes.Aucune preuve archéologique de cannibalisme. Lisez plutôt Brunaux qu’Astérix. Quant à moi j’utilise le même alphabet que vous qui ne doit rien aux Egyptiens, quelle que soit leur couleur?
          Sinon, vous ne sauriez rien des Egyptiens, si le Français Champollion n’avait déchiffré leur écriture et si les archéologues européens n’avaient mis les découvertes des fouilles dans des musées où tout le monde peut les voir, alors que les sites étaient vandalisés et pillés. Donc, je répète: tout ce que vous dites est archi-rebattu. Vous allez nous sortir le nez manquant du spphinx.
          Je ne vois pas où vous avez vu un manque de modestie de ma part.

          • modeste dit :

            hérodote dit littéralement que « les colches sont apparentés aux egyptiens car, comme eux, ils ont la peau noire et les cheveux crépus ». Je n’ai, pour ma part, jamais vu de blanc « noir aux cheveux crépus ». Aristote, faisant le classement des groupes humains, a parlé de ceux qui sont « trop noirs » et a cité les ethiopiens et les egyptiens. Tous ces propos sont confirmés par les fresques et statues egyptiennes représentant des hommes à caractères négroïde, ce qui explique la destruction du nez de bon nombre de ces statues. Où sont les noirs en egypte? Mais as-tu bien observé les coptes?!Ceux sont eux qui sont restés! les autres ont fui vers le sud du sahara. Victime du grand remplacement. Comme les amérindiens qui ne sont plus que dans des réserves alors qu’ils étaient la seule population usa

          • kounnar dit :

            Donc les Egyptiens etaient « noirs » mais pas « trop noirs »
            vous saisissez la nuance :-)

          • modeste dit :

            (suite). Je n’ai pas parlé de cannibalisme. Mais de sacrifice humain et Strabon en parle dans son ouvrage « géographie » au sujet des gaulois. Pour ce qui est de pythagore, vous avez tout faux car au moment où ce dernier se rendait en Egypte, celle-ci n’était pas encore colonisée par les grecs. L’époque grecque a débuté deux siècles après pythagore. Du temps des pythagore et thales, les grecs n’étaient que des migrants en egypte, avant, plus tard, d’opérer le grand remplacement. Hérodote lui-même s’est rendu en egypte avant l’époque grecque. Pour votre alphabet, je dis que vous le tirez des grecs car les gaulois étaient des analphabètes comme toutes les tribus européennes qui existaient en ces temps là.

          • Florence Labbé dit :

            La quasi totalité de l’humanité était analphabète même chez les peuples qui avaient une écriture, les Egyptiens comme les autres. Et n’oubliez pas de remercier Champollion.
            Les Gaulois pratiquaient des sacrifices humains? Possible mais non certain ce qui, quoi qu’il en soit, les mettrait au même rang que la quasi totalité des peuples de la planète. Votre racisme anti-gaulois vous aveugle.
            Pythagore a voyagé, y compris ailleurs qu’en Egypte. Il n’en demeure pas moins qu’il est qui il est. Par ailleurs, à son époque, les Grecs, n’étaient pas des « migrants », comme vous le dites pour justifier les vagues migratoires actuelles, mais étaient installés en Egypte depuis quelques générations, comme dans de nombreux endroits du bassin méditerranéen.
            Grand remplacement? Les Grecs auraient donc exterminé la totalité des Egyptiens? et de tous les habitants d’Afrique du Nord?

          • Marie dit :

            Les grecs se sont installés en Egypte à partir du VIII siècle avant J.C. donc avant la naissance de Pythagore en 580 avant J.C. Vous voulez nous faire croire que vous connaissez l’Histoire mieux que quiconque mais il est facile de vérifier et on s’aperçoit que vous chercher simplement à l’interpréter à votre avantage. Vous êtes un frustré haineux. mdr

          • Martin (du Gard) dit :

            @Florence Labbé
            Dites donc, Florence, je trouve votre texte bien long. Comment faites vous pour disposer de tant de caractères ? Vous avez un truc ou un passe droit ? Ça, c’ était pour la forme. Pour le fond, je suis d’accord avec vous car dans le contexte qui nous occupe, je ne suis pas « Modeste » (et je n’ ai jamais « été Charlie ») mais « je suis Florence L ». J’aurais bien aimé développer l’ historique des 31 dynasties égyptiennes mais le nombre de caractères limité m’ a obligé à limiter et simplifier et puis, à quoi bon se décarcasser si c’est pour servir de la confiture à des, à des, à des…zut, j’ai un trou de mémoire,… fussent-ils prétentieux voire modestes.

          • Moi dit :

            juste 800 caracteres par messages, comme pour les SMS en 169 caracteres!!!!

        • butterworth dit :

          il faut arreter de grimper au cocotier https://www.youtube.com/watch?v=M0VOlUpkgpY 2 PHARAONS NOIRS EN EGYPTE LORS DE TROUBLES et meroe du copiage les noirs n ayant jamais rien invente a part leurs arts premiers

        • Rayan dit :

          Je tiens a précisé que o’e peuple d’Egypte antique étais arabe, enfin d’apparence, mais comme il y a autant de facho chez les blanc que chez les noirs du coup les deux tire et se dispute la couverture( je sais c’est impossible que des humains ayant l’apparence d’arabe ou de maghrébins puissent faire quoi que se sois) et pourtant c’est vrai !! Ne vous en déplaise rendons a césar se qui est a césar!! Bon je laisse facho et les black facho se bouffé le nez pour quelque chose qu’il n’ont jamais eu !!

          • modeste dit :

            donc les arabes étaient noirs aux cheveux crépus? Car c’est ainsi que hérodote décrivait les égyptiens, de même qu’aristote! ensuite, les monuments egyptiens représentant des hommes comme le sphinx ne ressemblent pas du tout à des arabes. Et rien ne rattache la civilisation egytienne aux arabes et aux berbères rien. Ni la culture ni la langue. Alors que des éléments culturels comme la circoncision, le totémisme, le culte des animaux et d’autres élément linguistiques sont communs aux egyptiens et aux africains du sud du sahara…

          • Paskal dit :

            Les Égyptiens étaient d’origine berbère, certainement pas arabe.

          • modeste dit :

            Ils n’étaient même pas berbères. Les berbères ne sont pas « noirs aux cheveux crépus » et ne ressemblent pas aux statues et fresques egyptienne. Rien dans la culture berbère actuelle ne renvoie à la culture egyptienne.

          • Anonyme dit :

            Cela me fait toujours rire d’entendre un arabe traiter les autres de fachos alors qu’ils sont experts dans la matière. Il n’ y a pas plus raciste, antisémite que les arabes et les preuves ne sont plus à démontrer.

      • PR1 dit :

        Aussi instruit que les Grecs ? En tout cas ils ont laissé beaucoup moins de traces écrites que leurs prédécesseurs.

        • Brouillon dit :

          Ils n’ont pas été précédés par les musulmans quand même ! Si ?

          • PR1 dit :

            Historiquement il y a eu les grecs, les romains puis les musulmans. Les romains sont ceux qui ont le moins contribué à la science de leur époque.

          • Brouillon dit :

            Si les Romains n’ont pas contribué à la science, du moins ils ont su s’en servir, ce que les musulmans n’ont pas fait.

          • PR1 dit :

            Les musulmans ont contribué à la science de leur époque. Bien que ce soit difficile à quantifier, je dirai moins que les grecs. Mais plus que les romains.

          • Brouillon dit :

            Les musulmans ont divulgué certaines trouvailles rapinées au cours de leurs conquêtes, c’est tout.

          • PR1 dit :

            Il a aussi des découvertes qu’ils ont fait par eux mêmes.

          • Brouillon dit :

            Toujours charabiesques vos commentaires. Dans charabia, il y a arabia, PR1+8.

          • PR1 dit :

            Et Brouillon rime avec couillon.

          • Brouillon dit :

            Ca c’est un argument qui élève le débat, maître Pr1+8. As-tu quitté la maternelle ?

          • PR1 dit :

            Je me mets à votre niveau. Un bon professeur sait s’adapter.

          • Brouillon dit :

            C’est vous qui vous dites « bon professeur ». Au fait vous faites silence sur l’origine de l’immense fortune du Dey d’Alger en 1830. Un bon professeur doit répondre à toutes les questions de ses élèves non ?

          • PR1 dit :

            Le marquis de Clermont-Tonnerre, ministre de la Guerre, fait le forcing auprès du roi Charles X pour mener une expédition de l’autre côté de la Méditerranée. Il écrit : « Quand bien même le roi n’aurait pas d’autres desseins que de punir les Algériens en détruisant leur ville, ce résultat devrait suffire pour décider l’expédition. Je ne parle pas des trésors qui sont accumulés dans le château du dey d’Alger : on les estime à plus de 150 millions, et il lui sera impossible de les soustraire aux chances du siège, parce qu’il ne peut les transporter par mer, à cause du blocus… »

          • PR1 dit :

            Pour l’origine des fonds exportation céréales, impôts, piraterie, esclavage, Encore que les 2 derniers sont en chute libre en 1830. Depuis 1800, le Dey avait avancé 350 000 francs or aux négociants Bacri et Busnach pour la vente de blé à la France. Ni Napoléon, ni Louis XVIII, ni Charles X n’honorèrent la dette de la France.

          • Brouillon dit :

            Le blé n’était pas produit en Algérie (qui ne s’appelait pas encore ainsi, mais de l’actuelle Ukraine (qui n’existait pas encore) à destination d’Alger. Les deux bateaux chargés de blé appartenaient à des commerçants juifs qui ont demandé un prix prohibitif effectivement jamais payé.

          • Brouillon dit :

            T’as pas répondu à la question sur la provenance de la colossale fortune du Dey d’Alger. Ca te gêne PR1+8 ? Tu t’arranges toujours pour éviter de répondre. Encore une erreur, t’as dit ! Laquelle ?

          • PR1 dit :

            Vous savez lire ? Voir mon commentaire sur l’origine de revenus.

          • Brouillon dit :

            Je n’ai rien lu au sujet de l’origine de la fortune du Dey d’Alger. Vous esquivez mal la question maître PR1+8.

          • PR1 dit :

            Vous êtes idiot alors. Je répète Pour l’origine des fonds exportation céréales, impôts, piraterie, esclavage, Encore que les 2 derniers sont en chute libre en 1830. Depuis 1800, le Dey avait avancé 350 000 francs or aux négociants Bacri et Busnach pour la vente de blé à la France. Ni Napoléon, ni Louis XVIII, ni Charles X n’honorèrent la dette de la France.

          • Brouillon dit :

            Une fois encore vous répondez à côté. La question ne concernait pas une éventuelle avance du Dey faite aux négociants, mais la provenance de l’immense fortune du Dey. Il venait d’où ce pognon ?

          • PR1 dit :

            Pour la troisième fois. Le « pognon » venait de : exportation de céréales, impôts, piraterie, esclavage. Encore que les 2 derniers sont en chute libre en 1830.
            Je ne sais pas ce que vous prenez mais il faut arrêter

          • Brouillon dit :

            Ils exportaient donc des céréales achetées au-delà de la mer noire pour se nourrir. Restent la piraterie, l’esclavage et… ce que vous voulez ignorer, les razzias menées sur le côtes françaises et autres pays bordant la Méditerranée. Merci de me donner au moins partiellement raison.

          • PR1 dit :

            Non les céréales venaient de chez eux. Vous le sauriez si vous aviez lu le lien. Quand à la piraterie et l’esclavage elles ne représentaient plus qu’une petite partie des revenus en 1830.

          • Brouillon dit :

            Vous êtes très mal informé PR1+8. L’Algérie ne produisait pas de blé en 1830 et bien avant. Si comme vous dites la piraterie et l’esclavage ne représentaient plus qu’une petite partie des « revenus » du Dey, ce qui est faux, ils représentaient quand même la seule source des revenus cumulés au cours des siècles de brigandage et d’esclavagisme. Vos œillères vous empêchent de voir.

          • Brouillon dit :

            Même en latin tu fais des fautes ducon.

          • PR1 dit :

            J’attends toujours vos sources. A vaincre sans péril je triomphe sans gloire

          • PR1 dit :

            C’est tout ? Et vos sources à l’appui de vos affirmations ?

          • Brouillon dit :

            Il y a donc deux versions. l’une que l’Algérie produisait du blé, version des musulmans, et celle qu’elle devait en importer parce qu’elle n’en produisait pas. PR1+8 croit, comme toujours, la version menteuse musulmane.

          • PR1 dit :

            Quelle est la source de votre version ? Il faudrait arrêter d’affirmer sans preuves.

          • PR1 dit :

            je crois en une version que l’on peut étayée. Si la seule source de la vôtre est votre imagination ce n’est pas moi qu’il faut blâmer. Comme à chaque fois j’attends une référence.

          • Brouillon dit :

            Affirmations gratuites. Voler un voleur, punir un esclavagiste assassin, c’est quoi PR1+8 ? Un crime ou la justice ?

          • PR1 dit :

            Consulter le code pénal vous aurez votre réponse.

          • Brouillon dit :

            Vous ne pensez pas que le code pénal a évolué depuis 1830 ? Encore une fois vous éludez la question, PR1+8.

          • PR1 dit :

            Vous pouvez vous achetez un Dalloz actuel

          • Brouillon dit :

            Pour connaître le code pénal en 1830 ? Vous êtes con ou quoi ?

          • PR1 dit :

            Moins que vous c’est certain. je n’ai pas besoin qu’on me dise trois fois les mêmes choses.

          • Brouillon dit :

            Oui, mais pour obtenir une réponse partielle, il faut vous poser plusieurs fois la question quand la réponse, pourtant évidente, ne vous arrange pas, maître PR1+8 !

          • PR1 dit :

            C’est sûr que répéter 3 fois la même chose cela me titille un peu la glande de la sauvagerie.

          • Brouillon dit :

            Alors, cessez de répéter vos âneries PR1+8.

          • PR1 dit :

            Âneries qui n’en sont pas contrairement aux vôtres. Et qui sont argumentées.Contrairement aux vôtres. Mais j’ai bien compris que vous préférez les mensonges agréables aux vérités dérangeantes.

          • Brouillon dit :

            Il faut savoir que Wikipédia adopte les avis de gens ayant une grande notoriété. C’est pourquoi certains musulmans ont réinventé l’histoire du blé algérien.

          • PR1 dit :

            Il n’y a pas que Wikipédia. Mais au lieu de toujours critiquer qu’avez vous à proposer ?

          • PR1 dit :

            Il n’y a pas que Wikipédia. J’attends votre source pour monter que le blé algérien n’a pas existé.

    • Yohann le debattant dit :

      Donc Mr le « modeste », si l’on en croit vos délires, c’est les africains qui sont à l’origine de là civilisations occidentale? Vous ne nous prendriez pas un peu pour des c… en toute modestie bien sur?

      • Florence Labbé dit :

        Modeste a lu Cheik Anta Diop et il l’a cru. Il affirme même que si les Blancs n’étaient pas venus en Afrique, ils seraient dans des arbres, c’est dire .Heureusement qu’il est modeste.

        • modeste dit :

          je ne vous ai pas parlé de cheikh anta diop, mais des grecs dont les ouvrages sont là accessibles à tous. Ce sont eux qui ont vu les egyptiens et qui ont reconnu tout leur devoir après les avoir décrit comme étant des hommes noirs.

      • modeste dit :

        Oui, exactement. C’est bien ce que je veux dire et c’est ce que les grecs, apporteurs de cette civilisation en Europe, ont reconnu dans leurs écritures. Dommages que les descendants de ces grecs soient moins modestes…

        • Yohann le debattant dit :

          Votre modestie devrait arrêter le chichon, c’est pas bon pour votre santé mentale…

      • Moi dit :

        LOL, Les africains batisseurs de la civilisation europeenne??? Eux qui vivent dans des maisons en bouse de gnou, se soignent a la pisse de chameaux, et croient qu’en baisant trois blanches ils seront gueris du sida….

        Warf, c’est ceux la qui auraient bati notre civilisation???? Laissez moi rire… Ce qu’ils s’attribuent comme decouvertes, ils l’on piqué soit aux chiçnois, soit aux egyptiens, soit aux europeens… Le Zero dont ils s’attribuent la paternité vient d’extreme orient…
        Je ne conteste pas la science des arabes il y a 2000 ans, mais l’islam a ramenée la civilisation africaine au niveau prehistorique!!!

    • ANCIEN COMBATTANT AFN dit :

      Tiens, les égyptiens de l’antiquité étaient noirs! Il n’est pas modeste dans sa connerie, celui-là.

    • Florence Labbé dit :

      Pour que les Blancs aient mis les pieds en Afrique et non l’inverse, c’est qu’ils n’étaient pas dans les arbres. Arrêtez de vous ridiculiser. Je vous rappelle que les propos racistes sont bannis du forum.

      • modeste dit :

        citez moi un seul propos raciste de ma part. Je n’ai fait que répondre à cet article madame. Et je ne m’explique pas que vous puissiez trouver mes propos racistes en ignorant la teneur nauséabonde de cet article. Mettez côte à côte mes commentaires et l’article en question et vous verrez d’où émane réellement le racisme.

    • Marie dit :

      mdr! Mais on s’en fout! A l’époque où les français ont colonisé l’Afrique vous étiez encore dans des huttes ou sous des tentes, comment vous expliquez ça? Qu’est-ce que vous voulez? Il est clair que vous cherchez à faire croire qu’on leur doit tout et que sans vous nous serions plus arriérés que vous ne l’êtes aujourd’hui? Les connaissances ne font pas tout ,encore faut-il savoir les utiliser, les mettre en application et les développer, ce que vous n’avez pas fait. Les connaissances des égyptiens à l’époque que vous citez représentent à peine une goutte d’eau dans l’océan. des connaissances actuelles et en tout cas elles ne leur ont pas permis d’évoluer donc l’essentiel de la réussite de l’occident n’est pas là! On comprend très bien vos intentions et c’est la jalousie qui parle.

    • Martin (du Gard) dit :

      Je crains que Mr Blanc ne soit pas aussi inculte que certains qui l’en accusent. Les Pharaons noirs étaient des nubiens cantonnés au sud de l’Égypte (Méroé) démographiqement et historiquement ultra minoritaires par rapport aux 30 dynasties à la peau moins bronzée. Puis sont venus les Perses (basse époque env. 300 ans). Et Alexandre installe les Ptolémées, derniers pharaons mais d’ origine grecque qui n’ ont adopté de l’Égypte que des dieux et du folklore. les avancées « technologiques » se sont mêlées. L’aventure romaine y fut administrative et n’a pas eu besoin d’aller en Égypte pour y puiser le savoir grec. Comparez ne serait-ce que la littérature, la philosophie et la statuaire grecques avec les Égyptiennes et même les romaines et vous verrez qui a donné les meilleures leçons et à qui.

    • Paskal dit :

      Les Égyptiens descendent de tribus berbères qui ont migré vers le Nil (dans l’extrême sud, des Noirs se sont en effet mêlés à eux). Si les Égyptiens ont instruit les Grecs, les élèves ont dépassé les maîtres. Des mathématiciens et des philosophes égyptiens, on en connaît pas énormément.

      • modeste dit :

        Parce que leurs noms ont été omis par ceux qui, en un moment, écrivaient l’histoire. Imotep est le vrai père de la médecine telle qu’on la connait aujourd’hui, mais on continue toujours de considérer hyppocrate comme père de la médecine. Les maîtres egyptiens de thales et de pythagore sont tombés dans l’oubli, car leurs élèves n’ont pas été assez reconnaissant pour leur faire traverser la postérité. C’est tout.

      • modeste dit :

        les tribus berbères sont nomades et n’on aucun lien avec les egyptiens. Citez moi un seul lien culturel, linguistique entre berbères et anciens egyptiens. Vous n’y arriverez pas.

      • Brouillon dit :

        Les Egyptiens ne divulguaient pas la science, ce sont les Grecs qui l’ont fait.

    • Marie dit :

      Vous êtes un raciste car dans votre commentaire vous avez immédiatement mis en avant la couleur noire des habitants de l’Egypte ancienne. Qu’est-ce que le racisme? On traite bien de racistes les personnes qui s’opposent à une idéologie politico-religieuse et non à une race. Vous détestez l’occident parce que vous êtes frustré et jaloux de sa réussite. Ce que vous dites en gros c’est que vous devriez vous appropriez nos biens parce que en quelques sorte c’est grâce à vous si nous avons réussi et vous avez été spoliés de vos connaissances. Vous êtes un haineux donc un raciste.

    • lavandin dit :

      @ modeste c’est bien connu : tous les égyptiens avaient la peau noire et les cheveux crépus , il n’y a qu’à regarder les représentations qu’ils nous ont laissées… sauf leur profil qui ne semble pas le confirmer.Votre érudition nous dépasse , nous sommes tous des ignares . Compte tenu de vos connaissances vous pourriez aussi postuler pour un poste de chercheur dans l’enseignement supérieur . Vous devriez changer votre pseudo qui manifestement convient mal à l’étalage de votre savoir

      • kounnar dit :

        Question si je disais à un Africain :  » vous ne seriez pas descendu de votre arbres » je suis sur que nombreux seraient ceux prêt à hurler :  » propos racistes, injurieux, fascistes, rappelant les heures les plus sombres etc  »
        A l’aulne des « antiracistes » je ne peux que conclure que vous êtes un sacré raciste Mr tout sauf Modeste :-)

    • kounnar dit :

      « …, savez-vous que si les européens n’avaient jamais mis les pieds en Afrique, vous seriez encore sur l’arbre entrain… » sic

      est ce qu’au moins vous êtes capable de voir et de comprendre la stupidité de ce que vous écrivez !?
      Par ce que c’est avant d’aller en Afrique qu’ils ont été capables d’y aller ….vous saisissez ?
      Non ?
      Tant pis pour vous

      • modeste dit :

        et alors? Les aorigènes ont bien été capables d’aller en australie, non?

        • Florence Labbé dit :

          Ou pas. ils étaient peut-être autochtones. En matière de berceaux de l’humanité, tout est à découvrir.

          • modeste dit :

            oui tout est à redécouvrir( et là, vous me rejoignez ) . Et à réécrire. Y compris l’histoire de l’humanité trop longtemps falsifiée par ceux qui « savaient peindre »…

    • kounnar dit :

      « savez-vous que si les européens n’avaient jamais mis les pieds en Afrique, vous seriez encore sur l’arbre »sic
      Ils semblent qu’ils soient descendus bien plutôt de leur arbre…ne vous en déplaise :-)

      « Puisqu’elles ont été élaborées il y a quelque 64.000 ans –soit au moins 20.000 ans
      avant l’arrivée de l’homme moderne en Europe depuis l’Afrique–, « elles doivent avoir été peintes par des Néandertaliens », poursuit-il.
      Ces représentations dénotent une intelligence que l’on n’attribuait jusqu’ici qu’à l’homme moderne.
      « L’émergence d’une culture matérielle symbolique marque une avancée fondamentale dans l’évolution de l’humanité », explique Dirk Hoffmann, de l’Institut allemand Max Planck. »

  44. Yohann le debattant dit :

    Vous oubliez la cause essentielle de la colonisation française en Afrique. C’etait pour mettre fin aux razzias musulmanes contre les’ europeens en Méditerranée et ce depuis le haut Moyen Âge que Charles X envoya des troupes dans ce qui ne s’appelait pas encore Algérie. C’etait pour mettre fin aux actes de barbarie des musulmans (pillages, esclavage, actes de piraterie)que l’armee française est allé « faire le ménage » en Afrique.

    • Asterie dit :

      Pas faux ce qui est dit dans cet article . On a pensé pouvoir les civiliser mais c est peine perdue . D un âne on ne fera jamais un cheval de course .

      • Modeste dit :

        Ne desesperons pas. Les romains l’ont bien réussi avec les gaulois non?

        • Asterie dit :

          Modeste :les Romains l ont bien réussi avec les gaulois : les africains pour la très grande majorité n évoluent pas , ils sont archaïques . Ce qui compte avant tout pour eux c est le m as tu vu .les vêtements , voitures , avoir deux ou trois téléphones portables , les femmes c est les cheveux ,les vêtements , les sacs à main ,les chaussures .ils ont de l argent pour ces choses là mais n en ont pas pour acheter des outils pour travailler , bizarre non!!

    • ANCIEN COMBATTANT AFN dit :

      ?? Exact. En 1830, le gouvernement Français ?? envoya des troupes ⚔ en Barbarie (ancien nom de l’algérie) afin de mettre hors d’état de nuire les pirates muzs barbaresques ⛵️ qui pillaient depuis plusieurs siècles le sud de l’Europe, y capturaient des hommes et des femmes, etc. Les hommes étaient par la suite castrés et vendus comme esclaves. Les femmes étaient vendus comme esclaves sexuelles pour les harems. Maintenant, ils débarquent directement à Marseille, à Paris, etc. et pillent nos caisses en utilisant le système. Quand les caisses seront vides, que se passera-t-il?

    • montecristo dit :

      La France a fait naître des Nations qui n’existaient pas et qui sont toutes représentées au conseil de l’ONU aujourd’hui pour faire valoir leurs droits sur la planète. S’il ne devait y avoir qu’une seule justification de la colonisation … elle est là ! Point barre !
      Peu m’importe qu’ils ne sachent pas quoi faire de leurs libertés, mais qu’ils ne viennent plus pleurer chez nous sous des prétextes économiques alors que nous leur avons laissé leurs pays clé en main, prêts à fonctionner !

    • Rayan dit :

      Faire le ménage?? Faux la France était un pays qui aimais bien montrée a qu’elle point elle est supérieur, un peu comme les nazi du 3 ème Reich, tout se que vous avez emmené la bas c’est l’esclavagisme, vous avez imposé la religion chrétienne et la langue française et je ne parle même pas des hagra!! La France venu se défendre en Algérie ?? Tu devrais arrêter de boire ton vin et plutôt a t’intéresse a l’histoire, la vrai!! La France ne Valais pas mieux que le 3eme Reich!! Je signe et persiste!!

      • Yohann le debattant dit :

        Rayan, vous devez être muzz pour dire autant d’inepties. La France a amené de l’or qui a été transformé en m… a la décolonisation.Mais que’ faites vous dans un pays comparable au régime nazi? Vous vous faites du mal. A moins que les allocs, la volonté d’islamiser l’Europe soit vos « motivations ». Pilleur un jour, pilleur toujours!

      • ANCIEN COMBATTANT AFN dit :

        ?? Rayan ???, allez-donc demander aux turcs et aux saoudiens de FAIRE REPENTANCE au lieu d’enquiquiner les Français::avant l’arrivée des Français en 1830 en barbarie, la barbarie (ancien non de l’algérie) faisait partie depuis plus de 300 ans de l’empire ottoman muz et était soumise à cet empire muz avec tout ce que cela implique d’horreurs islaniques et d’esclavagisme. Avant tout cela, les arabes avaient déjà converti par le sabre à l’islam l’afrique du nord (la conversion ou la dhimmitude ou l’exil ou la mort). Persistez dans votre connerie, c’est à cela qu’on vous reconnaît et cela nous fait marrer! ?

      • Moi dit :

        l’islam est en fait le 4eme reich!!! Sans la technologie!!!

    • PR1 dit :

      Non. La cause essentielle c’est l’argent. Charles X était à court de trésorerie. Comme quoi les rois aussi ne savent pas gérer. Et la colère du peuple parisien menaçait, dès lors, l’immense pactole que constituait la fortune du Dey d’Alger attirait sa convoitise et celle de quelques aventuriers. S’emparer de ce trésor pouvait ainsi représenter un objectif majeur de cette colonisation. Il ne restait en 1830 qu’un petit nombre d’esclaves chrétiens en Algérie, la majorité des chrétiens dans la province ottomane étant des travailleurs libres.

      • Yohann le debattant dit :

        Je vous le concède, après beaucoup de conflits coûteux, la situation économique n’etait pas brillante dans’ la France du début du XIXeme siècle et que Charles X avait besoin de redorer son blason. Mais il n’y avait pas que ça…

      • Paskal dit :

        La fortune du dey d’Alger provenait des raids barbaresques et du trafic d’esclaves. La piraterie était sur le déclin (comme l’Empire ottoman) mais n’avait pas totalement disparu.

      • Brouillon dit :

        Ah le révisionnisme historique de Pr1+8 !

      • Brouillon dit :

        Nous y voilà ! PR1+8 va nous expliquer la provenance de « l’immense pactole que constituait la fortune du Dey d’Alger ». Était-il dû à l’exportation de blé ? A l’exportation de vin ? Au tourisme européen ? A l’exportation de pétrole ? Aux usines textiles ? A la production d’objets divers ?… Ou alors au commerce d’esclaves africains et européens ? Aux razzias opérées sur tout le pourtour de la Méditerranée ? PR1+8, va nous expliquer ça « scientifiquement ».

    • PR1 dit :

      2-Quant aux pirates, ils avaient fortement réduit leurs activités depuis le XVIIIe siècle. Le Dey avait dû renoncer en 1818 à la traite des esclaves chrétiens comme à la piraterie à la suite de l’intervention de la flotte britannique deux ans plus tôt, soit plus de dix ans avant le conflit avec la France.

      • Yohann le debattant dit :

        PR1, ni les ottomans, ni les british n’ont mis fin aux attaques de bateaux de commerce en Méditerranée. Pour l’esclavage, même aujourd’hui, il est encore une réalité chez les’ muzz. Allez voir en Mauritanie ou dans les pays du Golfe. Alors imaginez en 1830…

        • PR1 dit :

          En fait si

        • Moi dit :

          l’esclavage est encore pratiqué par les noirs (voir dans les ambassades), par les muzz en effet, et aussi chaudement conseillé par les riches juifs. D’ailleurs, certains dossiers evoquent sans equivoque la grande participation des juifs et des muzz dans la traitre negriere, avec la complicité de nombre de noirs!!!

      • Brouillon dit :

        La flotte britannique ne protégeait que Malte.