Nous n’avons que faire de leur haine, de leur barbarie et de leur religion de mort

PrieresmusulmanesfusilParlons un peu d’intolérance, de racisme et « d’islamophobie »…

Nous, les Français, sommes un peuple de tradition d’accueil, d’hospitalité et d’assistance à ceux qui nous demandent asile.

Chaque année, des centaines de milliers de nouveaux migrants arrivent sur notre sol et nous faisons tout pour tenter de les insérer dans notre société.

Autrefois, ça se passait relativement bien.

Mais nous devons bien nous rendre à l’évidence que quelque chose ne fonctionne plus.

Parmi tous ces étrangers immigrés sur notre terre, un grand nombre, aujourd’hui, sont vis-à-vis de nous dans le reproche, l’accusation, la culpabilisation, le rejet, la haine et la violence verbale et parfois physique.

Nous avons notamment ouvert nos frontières à un grand nombre d’Algériens, puis à leurs familles par le « rapprochement familial illimité » (nous étions les seuls dans le monde à faire cette stupidité) et aujourd’hui nous accueillons essentiellement des populations musulmanes en provenance de tout le proche orient, de l’Afrique du nord (Maghreb), de l’Afrique subsaharienne et de l’Afrique centrale.

Mais pourquoi toujours des populations musulmanes à problèmes, alors que dans le monde des centaines de millions d’hommes et de femmes non musulmans seraient des immigrants beaucoup plus proches de notre culture, capables de trouver leur place, instruits, pacifiques, travailleurs et reconnaissants?

Les descendants des premières générations d’Algériens sont devenus les « beurs » et il semble que ces beurs vouent à la France qui les a accueillis et nourris, une haine féroce et une incroyable volonté de lui nuire et de la détruire.

Sans la France, ces gens ne seraient rien.
Leur ingratitude est particulièrement étonnante et offensante pour notre pays.

Mais pourquoi avons-nous tant de problèmes avec cette catégorie d’immigrés ? Sans doute parce qu’ils sont tous originaires de pays musulmans où règnent des lois qui n’ont rien à voir avec les nôtres et surtout parce qu’ils ont tous été élevés dans la haine des non musulmans et de l’occident et parce que l’islam est hégémoniste et conquérant depuis 1400 ans.

Pour eux, que nous avons accueillis, nourris, logés, soignés, instruits et invités à partager la vie de notre nation, nous ne sommes plus, aujourd’hui, que l’objet de leur haine, de leur ressentiment et de leur désir de vengeance…
Même leurs grands-parents de la première vague d’immigration algérienne, qui ont travaillé dur et se sont souvent bien intégrés, ne les reconnaissent plus et ne les approuvent pas.

Tout est bon pour dénigrer la France et la traiter plus bas que terre.

Nous les avons colonisés, nous les avons exploités, nous les avons massacrés, nous les avons réduits en esclavage, nous avons souillé leur terre…
Ils exigent de nous la « repentance » pour tous nos « crimes. »

Ils nous accusent de mal les traiter, de les mépriser, de les rejeter, de les emprisonner, de les empêcher de faire leurs prières dans les rues, de les contraindre à respecter nos lois, nos coutumes et nos traditions, de ne pas accepter que nous adoptions les leurs et que nous nous soumettions à leurs lois et à leur dictature religieuse…
Ils jouent le jeu de la victimisation et tentent de se faire passer pour des martyrs de la démocratie, des droits de l’homme et de la laïcité, toutes choses qui leur permettent de vivre chez nous dans la dignité…
Ils ne nous parlent que du passé et ils justifient leur haine et leurs crimes présents sur ce que nous leur avons prétendument fait subir dans le passé et ils exigent vengeance et réparation… !

Pour ma part, j’ai toujours pensé que dans la vie il fallait avancer, aller de l’avant et tourner la page du passé.
Il est bon de retenir les leçons du passé pour éviter de reproduire les mêmes erreurs, mais il n’est pas bon de vivre dans le passé.
C’est la seule façon d’améliorer nos sociétés et de les rendre meilleures. Mais eux préfèrent vivre dans le passé, un passé vieux de 1400 ans.

Nous allons pourtant faire un petit bilan de cet horrible passé qu’on nous reproche avec autant de vindicte.

D’abord, la colonisation.
Pourquoi avons-nous colonisé l’Algérie ?
Parce que les peuples qui vivaient là (des terres incultes et sans nom) à cette époque pratiquaient des razzias systématiques sur les côtes du sud de l’Europe, pillant nos villes et nos villages et enlevant nos hommes et nos femmes pour en faire des esclaves et des prostituées.

Alors, nous les avons effectivement envahis et nous avons stoppés ces trafics et cette piraterie d’un autre âge. Et puis, nous avons apporté à cette terre les bienfaits et les avancées de notre civilisation. Je n’en ferai pas ici la liste qui est fort longue. C’est vrai, nous les avons occupés, nous les avons aussi exploités, mais nous leur avons donné mille fois plus que ce qu’ils auraient jamais pu réaliser par eux-mêmes.

Et puis, un jour ils en ont eu assez et ils se sont révoltés contre le pouvoir français et ils nous ont fait la guerre jusqu’à ce que nous quittions leur terre.

Puis, sont venus les communistes qui ont mis leur pays en coupe réglée et ont commencé à le déstabiliser et à le détruire.
Ensuite, ce fut le règne des islamistes qui ont fini de faire de l’Algérie un champ de ruines dont elle est encore loin de s’être remise.
Ce n’est pas la France qui les a détruits, c’est eux-mêmes.

Aujourd’hui, ils sont encore dans l’humiliation et la haine et ils refusent de reconnaître ce que la France a fait pour eux.
Cette haine est très présente chez les beurs qui n’ont même jamais connu la terre de leurs parents ou grands-parents.

Alors, si l’Algérie est aujourd’hui une terre retournée à la sauvagerie, ce n’est sûrement pas la faute de la France.

Quant à la colonisation, il ne faut tout de même pas exagérer. D’abord, cette ancienne terre d’Algérie a été pendant des milliers d’années la proie de barbares de toutes sortes qui ne se sont pas privés d’en piller les pauvres tribus qui y vivaient.
Ensuite, en termes d’invasions, de pillage et de colonisation, la France et les pays d’Europe en ont aussi été les victimes pendant des milliers d’années.
Entre les Celtes, les Vikings, les Goths, les Wisigoths, les Huns, les Romains, les Grecs, les Arabes et toutes les guerres entre les différents pays d’Europe, nous n’avons guère connu de grandes périodes de paix.
Malgré cela, nous n’exigeons d’aucun peuple de la repentance ni la reconnaissance de ses crimes.
Nous essayons de vivre en paix avec tout le monde.

Alors, que les descendants d’Algériens ne viennent pas trop nous donner des leçons !!
Leurs parents et grands-parents se sont pour la plupart bien conduits, se sont bien intégrés et bien insérés à notre pays, notre société, notre culture et nos règles et nous les respections.

Mais aujourd’hui, nous avons une immigration beaucoup plus sordide, invasive, agressive et dangereuse à nos portes et, celle-là, nous n’en voulons pas.
Elle est essentiellement parasite et islamique conquérante et nous ne voulons pas de ça.

Comme n’importe quel pays, n’importe quel peuple depuis toujours, nous avons le droit de surveiller nos frontières, de filtrer nos immigrants et de les choisir.
Il en va de notre sécurité et de la paix de notre terre.

Ces peuples qui n’ont fait de leurs pays que des tas de ruines, de cendres et de cadavres voudraient venir chez nous pour piller nos richesses sans rien apporter et pour finir par reproduire ce qu’ils ont fait dans leurs pays d’origine.

Nous avons assez souffert. Nous aussi nous avons connu les horreurs de la guerre, les révolutions et les ruines. Nous avons même décapité un roi pour affirmer notre liberté et nous avons bâti notre pays sur de nouvelles règles, de nouvelles lois, une constitution, une démocratie, des droits de l’homme et une laïcité qui nous affranchit du joug des églises et des religions.

Tous ces immigrants n’ont qu’à se battre eux aussi, à leur tour, chez eux, pour conquérir de nouveaux droits, mais pas chez nous pour détruire nos nations avancées, fussent-elles encore imparfaites.

Nous n’avons que faire de leur haine, de leur barbarie et de leur religion de mort.

Alors oui, nous sommes intolérants parce que nous ne voulons pas que viennent chez nous des gens intolérants, haineux et barbares qui ne veulent que nous détruire.
Et oui, nous pouvons aussi être intolérants, parce que c’est notre droit légitime de ne pas tolérer l’intolérable, ce que l’on veut nous imposer par la force, ce qui veut nous faire du mal et veut nous faire disparaître.
Personne n’a à tolérer par principe et à priori ce qui lui est étranger, ce qui lui fait peur, ce qui le menace, ce qui lui répugne et ce qui l’offense.
Ce concept de tolérance, politisé à outrance, est une belle idiotie qui n’a pour but que de culpabiliser moralement ceux qui refusent que la liberté et la paix soient remises en question.

Nous ne sommes pas racistes parce que toutes les races sont présentes en France et vivent en parfaite harmonie et nous n’avons pas ce travers qui est si présent, par contre, chez ces peuples venus du moyen orient ou d’Afrique du nord et qui cultivent l’exaltation à la différence de sang, d’origine ethnique, de tribu, de race, de culture, de religion, etc…

Enfin, oui, nous sommes islamophobes parce que l’islamophobie c’est la PEUR de l’islam, cette religion liberticide et mortifère qui ne sème que la haine, la discrimination, le racisme et la mort sur son chemin, partout dans le monde, dans 57 pays.
Et nous avons peur, nous sommes terrorisés par cette chose, cette bête immonde qui veut se faire passer pour une religion mais qui n’en est pas une.
Nous avons déjà eu le nazisme et nous ne voulons pas d’une nouvelle saleté de ce genre.
Oui, nous en avons très peur et, à ce titre, nous ne la voulons pas chez nous et nous la rejetons et voulons l’éliminer de notre terre, parce qu’elle ne peut apporter que la misère, la souffrance et la mort.

Mais on dit beaucoup de bêtises par formatage des esprits (imbéciles) et par « normalisation »  politicienne. Seulement voilà, un « islamophobe » qui a peur de l’islam et de ses horreurs ne peut en aucun cas être raciste, puisque l’islam n’est pas une race. Ca se saurait !
De même un opposant à la gauche n’est en aucun cas un « fasciste », mais seulement une personne éclairée qui aime son pays : la France.
De toute façon, les « fascistes » n’existent plus depuis longtemps.

Laurent Droit

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Quand on a lu l’histoire des Barbaresques que vous mentionnez à juste titre, on remarque que le nom européen ancien du Maghreb, avant 1830, était la « Barbarie ». Est-ce un hasard ? Les barbaresques de Jaques Heers montre un système de razzias, pillages, meurtres systématiques entrepris jusqu’à 50 kilomètres à l’intérieur des terres sur tout le pourtour de la Méditerranée, durant 3 siècles. Avant c’était l’Empire Ottoman qui s’en chargeait. Corse : une tête de maure sur une pique, lesMaures et l’Estérel… Les peuples, les livres et la toponymie n’ont pas oublié. En Italie, « maroccinate » signifie violer, sodomiser… La ciociara, l’histoire des goumiers marocains, le vrai envers du décor du film Indigène… Fondamentaux de l’islam que l’on retrouve à Cologne, au Bataclan et Charlie Hebdo… que les dirigeants et médias français et européens n’ont pas encore compris ni intégré. Ils en veulent d’autres, ils vont être servis…

  2. Et le facisme fut créé par Mussolini qui était socialiste ! « Nous avons décapité un roi pour affirmer notre liberté »…!!! Laissez-moi rire ! Si vous êtes honnête, vous devez reconnaître que la France ne s’en remet pas et qu’elle s’enfonce depuis 220 ans ! Aucun régime ne peut tenir ! Pourquoi ? « La France s’est suicidée quand elle a décapité son roi «  . Albert Camus.

    • Qui peut vraiment savoir?
      Que serait notre pays aujourd’hui si on n’avait pas décapité Louis XVI?
      Les problèmes d’aujourd’hui ne découlent pas tous de cet acte effectivement barbare.

  3. il y a une question qui me tracasse: il faut 5000 eur pour payer un passeur à but d’entrer en Europe; mais qui paye les passeurs? sûrement pas eux! qui n’ont rien….Je soupçonne les émirats et le Catar de payer à leur place….ou les réseaux terroristes!
    aurais-je raison?

  4. L’Afrique du Nord comprend trois pays: Algérie, Tunisie et Maroc. Tout le monde vous le dira, c’est une évidence, l’Algérien est, et de loin, le plus agressif. Et l’Algérien en veut à mort aux Français. La « colonisation » est une fausse excuse.La France a « civilisé » l’Algérie et les éventuels crimes commis par l’armée Française ne sont qu’une goutte d’eau par rapport aux exactions barbares- déjà – commises par les Algériens durant la guerre d’Algérie.

  5. tout est dit ou presque merci a vous L.Droit c’est exactement cela; j’ai connu une partie de la colonisation en allant 2 ans en A.E.F. et j’ai visité bcp de ces pays alors florissants sous l’égide de la France; mais depuis le départ des Français de ces pays c’est devenu ruine et désolation à croire qu’ils veulent nous imposer cela tellement la haine est forte chez eux, mais qu’ils n’oublient pas que même les deux pieds dans la M**** le Gaulois saura se battre et défendre sa terre envers et contre tous.

  6. « Ces peuples qui n’ont fait de leurs pays que des tas de ruines, de cendres et de cadavres voudraient venir chez nous pour piller nos richesses sans rien apporter et pour finir par reproduire ce qu’ils ont fait dans leurs pays d’origine. »

    Une question que je me pose depuis quelques années: en admettant qu’ils arrivent à coloniser la France et à nous rayer de la carte de notre pays, ils comptent vivre de quoi ces gens? Je parle de ceux qui ne vivent que des aides. Le jour où il n’y aura plus ces cochons de Français pour aller bosser à leur place et leur payer leurs allocs, ils feront quoi?

    • Quand ils nous auront pillé,assassiné, et pris possession de notre pays et bien…ils passeront au pays suivant.
      Ils ont soif de conquête, de pouvoir…
      C est inscrit dans leur gênes.Comment voulez vous combattre un peuple qui est prêt a mourir pour imposer ses idéologies?
      Et supposons qu il n y ai plus que des musulmans sur terre,ils trouveront le moyen de s’eliminer entre eux.
      Cette religion,c’ est satan personifié,j’en suis persuadé!

    • Bonjour Stéphanie, ils se figurent peut-être que notre système social va continuer à les nourrir grassement après nous avoir tous massacrés…
      Le hic, c’est que ce système social ne vit effectivement que grâce à nos cotisations salariales.
      Mais comme ils auront aussi détruit notre économie et nos entreprises, il n’y aura plus ni entreprises, ni salaires ni cotisations…
      Alors, comme le nuage de sauterelles qu’ils sont, il passeront à un autre champ à ruiner…

    • alors la bravo Stéphanie que je suis bien de votre avis ils feront quoi le jour ou il y aura plus personne pour les nourrir ces bons a rien a part détruire comme vous dites se sont des fainéants et je peux vous dire eux vivent bien vu de mes yeux une arabe toucher 1840 e par mois d aides et moi j ai droit a 82 e d aide au logement avec 800 e de retraite cherchez l erreur et après cela on est raciste .(elle travaille pas )j ai travaillée 35 ans en usine et usé aujourd’hui et je vais crever avec 800 e de retraite c normale cela dites moi .honte a tout ces gouvernements qui leur ont donnés plus de droit qu à nous français je hais tout ces présidents de merde

    • @Stephanie Comme leurs ancêtres ARABO-MUSULMANS ils vont se remettre à vivre en conformité avec l’enseignement de leur MAUDIT CORAN, donc du pillage, de l’esclavage et la pédophilie, d’ailleurs avec la SAUVAGERIE CORANIQUE qu’on les inculque c’est ce qu’ils ont toujours appelé comme pratique d’or ou AGE D’OR de leur existence

    • Ils seront incapables de vivre sans nous et nos cotisations.
      Ils sont paresseux et malhonnêtes. Ils n’auront plus rien à piller.
      J’essaie d’imaginer l’islam tout seul sur Terre…!
      Ce sera comme le Liban ou l’Irak.
      Et ils continueront à se faire la guerre entre eux, parce que c’est tout ce qu’ils savent faire…

Les commentaires sont fermés.