Nous ne voulons pas être seulement l'honneur de la gauche, nous souhaitons susciter le réveil du peuple français

Notre collaboratrice Christine Tasin a reçu, sur son blog, de la part d’un lecteur de RL, Pascal Olivier, une réaction dont j’extrais ce passage.
« La critique de gauche de l’islam que j’appelais de mes vœux, ne peut plus attendre si nous voulons retrouver le peuple. Nous ne pouvons pas continuer à laisser seul “Riposte Laïque” sauver l’honneur de la gauche.
Il n’y a rien de plus droitier, de plus efficace contre la gauche, de plus gauchicide que l’islam et dans les périodes troubles qui s’annoncent, grande pourrait être la tentation de nos oligarchies d’utiliser ce formidable instrument de coercition qu’est l’islam.
Il faut faire vite avant qu’Obama-Caracalla ne se transforme en Obama-Constantin et n’organise l’islam en religion de l’Empire. L’obscène révérence d’Obama devant le roi d’Arabie Saoudite et le discours du Caire, ne sont qu’un début. »


Dans le même temps, un autre de nos lecteurs, Georges Brousse, membre de la Libre Pensée, se faisait traiter de « bouffeur d’arabe », donc de raciste, par un militant trotskiste de son organisation, pour avoir osé défendre notre journal, dans une réunion interne (1).
Pour rester chez les trotskistes, Alain Bleuzet nous informe que sur le site des amis de la LCR, la rubrique la plus volumineuse s’intitule « La LCR et Riposte Laïque », et nous apprend que notre journal s’y fait régulièrement injurier (2).
Nous n’avons pas oublié, dans un autre registre, certains qualificatifs aimables délivrés à notre encontre par quelques « camarades laïques », qui, à Saint-Denis, nous qualifiaient, eux aussi, de « racistes », pour justifier l’interdiction faite à l’Union des Athées de Saint-Denis de vendre notre livre (3). Nous n’oublions pas davantage les propos de ce philosophe, qui a osé écrire que notre position lors des bombardements de Gaza (condamnation sans réserve du Hamas) était indigne de la laïcité, et que nous encouragions le fameux « choc des civilisations » (4).
Pourtant, quel réconfort de lire, sous la plume de Mohamed Sifaoui, un texte magnifique de courage et de lucidité, qui va encore plus loin que les écrits de Riposte Laïque, lors des événements de Gaza. (5) Pour ce musulman, qui se reconnaît dans les principes laïques et républicains de notre pays, et se dit de gauche, l’ennemi numéro un n’est pas Israël, c’est le Hamas, le vrai danger, c’est bien le fascisme islamique. Un pavé dans la marre de toute une partie de la gauche, qui a osé se joindre aux partisans du Hamas, imposant slogans haineux contre Israël et prières dans la rue, lors des manifestations parisiennes.
Les derniers événements ne donnent-ils pas entièrement raison à l’analyse de Pascal Olivier ? L’islamo-fasciste Ahmadinejab vient d’être élu au premier tour (écoutez la vidéo de Christine Tasin), en Iran. (6) Le Hamas, lui, n’hésite pas à se féliciter du discours d’Obama, au Caire. Comment ne pas approuver la réaction très critique de Wafa Sultan, psychiatre d’origine syrienne vivant aux Etats-Unis, qui affirme vouloir combattre l’islam, et pas l’islamisme ? (7)
Qui peut croire une seule seconde que les islamistes les plus radicaux, après les propos d’Obama, défendant le droit à porter le voile partout, ne vont pas accentuer leur harcèlement contre les démocraties européennes ?
Qui peut croire que le discours de Sarkozy, oubliant carrément de défendre la loi du 15 mars 2004 (qu’il a toujours combattue) dans sa réponse à Obama, ne va pas encourager les islamistes à accentuer les pressions communautaristes, en France ?
Nous sommes agressés depuis vingt ans par une offensive sans précédent contre la laïcité, de la part d’un fascisme politico-religieux qui annonce la couleur : imposer la charia à toute l’Europe. Quand on voit la situation de villes comme Rotterdam, Bruxelles, et de nombreux quartiers français, l’évolution, en vingt ans, est effrayante. Et le président du plus grand pays du monde, dont la complaisance avec l’islam est préoccupante, leur envoie ouvertement ses encouragements, relayé par un président français qui oublie de défendre les principes laïques de son pays.

Pascal Olivier a raison, la gauche devrait être au premier rang, face à l’islam, ses voiles, ses mosquées, son communautarisme et ses demandes permanentes d’accommodements raisonnables avec la laïcité. Ce sont ses valeurs qui sont agressées. Pourtant, elle est, depuis plus de vingt ans, au mieux aux abonnés absents, au pire aux côtés des islamistes, en croyant faire de l’antiracisme !
Le mouvement laïque devrait être au premier rang. C’est la laïcité qui est agressée. Pourtant, à l’exception de l’ADLPF, au mieux, les associations laïques font des diversions sur le Vatican et Sarkozy (même si ce qu’ils disent est vrai) pour mieux dissimuler leur silence honteux sur l’islam. Au pire, elles nous insultent, et boycottent, par sectarisme, un ouvrage comme « Les dessous du voile », qui pourtant, devrait susciter un vrai débat, chez des gens se réclamant libres d’esprit. Fait accablant : à notre connaissance, aucune n’a protesté contre les propos d’Obama, ni ceux de Sarkozy !
Le mouvement féministe devrait être au premier rang. Là encore, mis à part notre collaboratrice Annie Sugier et Sihem Habchi, présidentes de la Ligue du Droit International des Femmes et de Ni Putes Ni Soumises, on n’entend guère le Collectif du Droit des Femmes (CNDF) ou les différents collectifs de province, noyautés par des bureaucrates gauchisants, qui, pour la plupart, approuvaient le voile à l’école, et ont combattu la loi du 15 mars 2004.
Le mouvement républicain devrait être au premier rang, c’est la République qui est agressée. Or, qu’il s’agisse de Jean-Pierre Chevènement, qui a, le premier impulsé le création du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), en capitulant sur l’apostasie devant les islamistes, de Jean-Luc Mélenchon, qui ne parle laïcité que contre le dalaï lama ou le Vatican, mais fort rarement contre les fous d’Allah, ou de Nicolas Dupont-Aignan, bien discret sur cette question, nous avons droit à un silence assourdissant.
Pascal Oliver dit que nous sauvons l’honneur de la gauche. Nous sommes flattés. Mais nous ne considérons pas que le combat laïque et républicain appartienne à la seule gauche. Nous connaissons de vrais laïques, qui ne votent pas à gauche, et qui pourtant défendent bec et ongles la séparation du religieux et du politique, et l’esprit de la loi de 1905, avec bien plus de pugnacité que nombre d’élus socialistes, communistes ou écologistes.
Nous ne nous satisfaisons pas de la situation actuelle. Nous sommes convaincus que le cœur des militants de gauche ne peut se reconnaître dans le silence complice de la majorité de ses dirigeants. Nous savons que le combat mené par nos ancêtres contre l’emprise de l’Eglise catholique a laissé des traces, qu’il fait partie de notre histoire, qu’il est dans nos veines. Et, parce que nous avons des amis, dans toutes les organisations, nous savons que les insultes lancées contre notre journal masquent le malaise et la mauvaise conscience de ceux qui les profèrent, car les positions de Riposte Laïque sont populaires chez beaucoup de militants de base.

Nous ne cherchons pas à être seulement « l’honneur de la gauche », comme nous le dit de manière si sympathique Pascal Olivier, nous cherchons surtout, avec d’autres, à susciter le réveil du peuple français, qui a besoin, pour défendre ses valeurs, d’une gauche républicaine et laïque… à l’opposée de celle incarnée par Cohn-Bendit, Aubry, Buffet ou Besancenot.
Donc, quitte à provoquer quelques nouvelles insultes, nous continuerons à écrire ce que nous disons depuis bientôt deux ans : la gauche ne pourra pas reconquérir le peuple si elle ne s’empare pas de la laïcité. Elle devra le faire clairement, sans faux-fuyant, et dire ce que chaque citoyen lucide constate : il faut en finir avec l’offensive islamique contre les valeurs de notre pays, et réaffirmer la République, sinon, c’est l’islam qui va triompher.
Nous encourageons tous ceux qui, comme Georges Brousse, en ont marre des insultes à notre égard, à ne pas se laisser intimider par les petits marquis du politiquement correct, et à leur répondre avec toute l’insolence et la gouaille dont la culture de gauche, forcément frondeuse et rebelle, est capable.
« Le seul esprit libre et indépendant est celui qui ne se soucie pas des conséquences quand il a la certitude d’avoir été fidèle à ses valeurs »
Laurent Martinez

(1) [http://www.ripostelaique.com/Militant-de-la-Libre-Pensee-j-ai.html->http://www.ripostelaique.com/Militant-de-la-Libre-Pensee-j-ai.html
(2) [http://www.ripostelaique.com/Le-forum-des-amis-de-la-LCR-se.html->http://www.ripostelaique.com/Le-forum-des-amis-de-la-LCR-se.html
(3) [http://www.ripostelaique.com/Comment-j-ai-ete-empeche-de-vendre.html->http://www.ripostelaique.com/Comment-j-ai-ete-empeche-de-vendre.html
(4) [http://www.ripostelaique.com/Aux-responsables-de-Riposte-Laique.html->http://www.ripostelaique.com/Aux-responsables-de-Riposte-Laique.html
(5) [http://www.ripostelaique.com/A-lire-Gaza-le-grand-mensonge-de.html->http://www.ripostelaique.com/A-lire-Gaza-le-grand-mensonge-de.html
(6) [http://www.youtube.com/watch?v=qenfmR1WNqc->http://www.youtube.com/watch?v=qenfmR1WNqc]
(7) [http://www.bivouac-id.com/tag/wafa-sultan/->http://www.bivouac-id.com/tag/wafa-sultan/]

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

Vous pouvez nous envoyer un chèque de 19 euros, frais de port compris, à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille
Vous voulez faire une commande par virement bancaire en indiquant votre adresse postale :
Compte RIPOSTE LAÏQUE
Société Générale
Domiciliation : Marseille (01250)
N° de Compte : 30003 01250 00037266836 60
Identification internationale : (IBAN) : FR76 30003 01250 00037266836 60
Identification internationale de la Banque (BIC) : SOGEFRPP
Vous souhaitez le commander sur Amazon :
http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/2746607042/ref=sr_1_olp_1 ?ie=UTF8&s=gateway&qid=1238170522&sr=8-1
Vous pouvez enfin le commander chez votre libraire

image_pdf
0
0