1

Nous sommes en danger d’islamisation


Il faut que nous fassions les efforts nécessaires pour comprendre ceci : nos principes libéraux et démocratiques, l’universalité de nos valeurs, n’ont aucun sens aux yeux des musulmans intégristes comme, par exemple, les Frères musulmans.
Nous devons reconsidérer la réalité du Moyen-Orient et lui faire face, car en continuant à accueillir un nombre croissant de musulmans chez nous… nous nous mettons en danger.
Il nous faut immédiatement prendre des décisions courageuses et difficiles, y compris en allant à l’encontre de nos principe, de nos lois, liberté, codes sociaux qui ne sont pas adaptés à cette situation.
Une superpuissance régionale comme Israël, du fait même de sa supériorité économique, technologique, militaire et éducative, nous démontre qu’il lui faut mettre de côté certaines de ses valeurs ; ce qui ne va pas sans déchirement profond au sein même de ce pays.
Nous croyons encore à l’égalité de tous sur cette terre, mais ce n’est pas une chose acquise, non seulement selon les différentes religions, mais aussi selon le contexte culturel et génétique qui nous détermine.
L’islam n’a jamais décrété que tous les êtres humains étaient égaux. Le mot « amour » n’existe pas dans le Coran. Nos valeurs ne sont pas leurs valeurs et elles ne le seront jamais… Si nous ne comprenons pas cela rapidement, nous deviendrons les victimes d’un ennemi hypocrite, menteur et imposteur que nous aurons accueilli nous-mêmes, à bras ouverts, dans notre pays.
Le premier des actes salvateurs que nous devons entreprendre pour affronter la terrible réalité qui, conjuguée à bien d’autres, peut nous faire disparaître en tant que peuple et civilisation, c’est de nous débarrasser de ceux qui, au pouvoir depuis 50 ans, sont la cause des causes de cette situation.
Commençons aux municipales en nous débarrassant des maires collaborateurs passifs ou actifs de l’islamisation du pays.
Pour ma part, je considèrerais comme désastreux que des maires comme Martine Aubry par exemple soit réélus. Les Lillois devraient se lever en masse pour lui interdire de poursuivre ses méfaits.
J’invite tous les patriotes à désigner ceux qu’il ne faut PLUS élire à aucun prix ! C’est la survie du pays qui en dépend !
Francis Néri