Nous sommes en guerre : les mesures d’urgence pour la gagner !

DISPOSITIONS LÉGISLATIVES DU 1er AVRIL 2020 PRISES PAR ORDONNANCE SPÉCIALE EN PÉRIODE DE CORONAVIRUS

En cette période de crise sanitaire due au COVID-19 , le gouvernement a décidé, eu égard à l’urgence de la situation, de prendre par ordonnance les mesures suivantes :

  • Il est formé une garde nationale, destinée à restaurer la sécurité et la sûreté sur le territoire de la République. Cette garde nationale sera ouverte à tous ceux qui se sentent français de cœur et d’esprit, paient leurs impôts, n’ont jamais été condamnés pour des agressions ou crimes violents et qui sont en règle sur le plan administratif. Après une formation sécuritaire, leur mission sera d’assister les forces de l’ordre (police, gendarmerie, armée si nécessaire) afin de nettoyer les territoires perdus de la République, et d’y purger la vermine qui gangrène ces territoires depuis de nombreuses années. Ces citoyens pourront être armés et faire usage des armes qui seront mises à leur disposition si nécessaire, par exemple pour couvrir les interventions des forces de l’ordre.
  • Toutes les mesures d’aides économiques et sociales pour les personnes non membres de l’Union européenne, ou ayant la double nationalité sont supprimées.
  • Les 5 millions de cartes Vitale appartenant à des personnes non identifiées, ou sur lesquelles des doutes valables sont émis, sont annulées. Le cas échéant, les personnes rayées par erreur du bénéfice de ces dispositions sociales devront établir de façon sérieuse et documentée le bien-fondé de leur réinscription.
  • Afin de réallotir les ressources financières aux secteurs qui en ont le plus besoin, et notamment la recherche, l’achat de masques, de gel hydroalcoolique et de respirateurs, l’AME (aide médicale d’État) est supprimée.
  • Dans le cadre des mesures d’économie et de budgétisation d’un trésor de guerre conformément à la volonté du Président Macron, il sera demandé le paiement de toutes les prestations hospitalières ayant été dispensées à toute personne étrangère depuis cinq ans. Le cas échéant, ces paiements pourront intervenir par prélèvement direct sur les rémunérations, indemnisations de toute nature, sans considération de ressources et de situation familiale. Tout défaut de paiement ou blocage contre ces mesures de compensation pourra justifier, le cas échéant, une expulsion en urgence du territoire national.
  • Tous les dossiers laissant suspecter des fraudes à la sécurité sociale seront suspendus. Les personnes ne pouvant justifier de certaines prestations, ou dont il est démontré un abus de celles-ci, notamment dans le cadre de la polygamie, feront l’objet de poursuites pénales et financières. Les épouses supérieures à 1 et leurs enfants feront l’objet d’une expulsion immédiate, quel que soit leur état civil. Elles seront accompagnées de leur père ou mari. Au titre du regroupement familial, l’épouse numéro 1 et ses enfants seront également expulsés avec leur père.
  • Tous les mineurs isolés étrangers seront attrapés par tous moyens, et renvoyés sans délai dans leur pays d’origine. Si ceux-ci ne veulent pas les reprendre, toute l’aide française et européenne sera immédiatement supprimée, il n’y aura plus aucun visa pour venir en Europe, et ces mineurs (ou pas) seront parqués dans des camps pour une durée indéterminée. La nourriture sera à leur charge, le paiement intervenant dans la cadre d’un travail de prisonnier.
  • Les mouvements et associations indigénistes sont assimilés à du nazisme et interdits. Leurs dirigeants feront l’objet de poursuites pénales pour leurs déclarations faites dans les cinq dernières années. Les peines de prison seront assorties de peines de sûreté de 30 ans.
  • Afin de limiter les contagions et de contrôler les mouvements de population, le droit au regroupement familial, tel qu’il existait jusqu’à ce jour, est supprimé.
  • Le droit à une vie familiale normale étant un principe reconnu par les lois de la République, il est instauré un droit au regroupement familial de type 2 visant à ne pas séparer les familles. En conséquence, toute personne ayant la double nationalité et ayant fait l’objet d’une condamnation, même mineure, pour non-respect des traditions de vie liées à la culture française ou ne présentant pas les qualités administratives, de cœur, et d’esprit pour être digne de la nationalité française, sera expulsée du territoire. Afin de ne pas rompre l’unité familiale, sa famille au sens large (frères, sœurs, maris, épouses, concubines, cousins, oncles, tantes, grands-pères, grands-mères, enfants, petits-enfants) fera également l’objet d’une expulsion immédiate.
  • Eu égard aux mesure de confinement dues à la crise sanitaire, le ramadan est interdit. Tout contrevenant se verra immédiatement sanctionné et pourra faire l’objet d’une expulsion vers un pays où cette pratique est reconnue comme nationale. À défaut de pays sûr, ils seront expulsés vers le royaume d’Arabie saoudite qui a vocation à accueillir les adeptes de la religion d’amour, de tolérance et de paix du monde entier.
  • La peine de mort est rétablie, notamment pour les actions de terrorisme, guérilla, trafic de drogue, ou trahison contre la France ou le peuple français.
  • Dès lors que la prison n’a pas pu permettre de dédommager les victimes de crimes odieux, actes de terrorisme ou d’agressions notamment commises au nom de doctrines, croyances, ou philosophies non européennes, il sera autorisé, afin de dédommager la collectivité publique et au nom de la solidarité nationale, que des organes puissent être prélevés sur ces personnes afin de satisfaire d’importants besoins en organes (par exemple les reins), tant en France qu’en Europe. Cette contribution à la vie permettra, in fine, un début de réparation, eu égard aux dégâts causés dans la vie des Français.
  • La zone de Calais abritant des clandestins et toutes les zones similaires, comme à Paris porte de la Chapelle ou porte d’Aubervilliers ou ailleurs en France, feront l’objet d’un nettoyage. Les personnes interpellées et en situation irrégulière pourront faire l’objet de prélèvements d’organes divers dans le cadre des recherches de traitement et vaccins visant à lutter contre le Coronavirus.
  • Dans le cadre des mesures sanitaires visant à empêcher la récidive d’un virus quelconque, l’abattage halal est interdit.
  • Tous les bateaux financés par les associations pro-migrants seront coulés, démantelés ou vendus au bénéfice de la lutte contre les virus. Leurs équipages et ceux qui les financent seront poursuivis, si nécessaire au moyen de commissions rogatoires internationales. Cet accord a été pris en accord avec l’ensemble des pays européens et de la Russie.
  • Dans le but de limiter les échanges et de maintenir la salubrité publique, il est donné ordre à la marine française, en coopération avec les autres marines européennes, d’assurer le blocus du détroit de Gibraltar et des accès à l’Espagne et l’Italie, et de couler toute embarcation, station marine ou autre et leurs occupants pouvant légitimement être suspectées de contribuer au trafic de drogue ou de clandestins entre le continent africain et l’Europe.
  • Afin d’assurer une pluralité de l’information, il est décidé de renouveler une grande partie des animateurs TV et radios opérant dans le secteur public, et notamment sur radio France, Arte, ou France télévisions. Tous ceux que les patriotes appellent « collabos », ou islamo-collabos seront virés.
  • L’armée française va être déployée en soutien des armées grecques, slovaques, autrichiennes et polonaises en soutien de la lutte contre l’intrusion de populations non désirées dans l’Union européenne. Sa mission comportera également un volet offensif visant à dissuader toute tentative d’entrée illégale dans le territoire de l’Union européenne et ce dans le plein respect des traités communautaires. Elle a carte blanche pour mener à bien sa mission et sera équipée et armée en conséquence.
  • L’ensemble des poursuites judiciaires entreprises contre les patriotes sont abandonnées. Toutes les affaires de dix dernières années feront l’objet d’un réexamen, afin d’identifier les juges ayant participé à la félonie contre la France, aux fins d’expurger le système judiciaire des traîtres et collabos. Des mesures similaires seront prises envers les juridictions administratives et européennes.
  • Il est mis fin aux subventions à la presse.

Ces mesures seront suivies par d’autres. Un appel est lancé aux patriotes pour les compléter.

L’ensemble de ces mesures seront publiées au Journal officiel.

Albert Nollet

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. y a t il un article aujourd hui qui ne soit pas plus ou moins un poisson d’avril ?

  2. 1er avril oui ! Il est possible de rever…:)

    Et si ce texte devenait une idee de depart ( dans les annees a venir ) pour une reconstruction ?
    Concernant les journalopes, je signe tout de suite…( idem les suceurs macronistes « medecins »)

  3. C’est quoi cette photo de Pétain pour incarner la France? L’homme qui a refusé de s’équiper de chars d’assauts et responsable donc de l’effondrement de l’armée Française et de la débâcle qui s’en est suivie. L’homme qui a fait fusiller des soldats Francais de la 1ere guerre mondiale. L’homme qui a permis la création de la milice. L’homme qui a fait rafler des Juifs et insisté pour que les enfants en soient. Vous justifiez et réhabilitez ce vieillard enfoiré??? Une ordure Pétain comme tous ces militaires inutiles et traites au peuple.

    • Hé Pedro, tu sais pas faire la différence entre Clémenceau et Pétain ?
      Retourne à l’école.

      • Ah oui. ok. Mais elles sont fermées. T’es sûr que c’est Clemenceau?

  4. Et la création d’une « Garde Nationale » on pourrait l’assimiler à quoi ??? mdr

  5. Beau programme mais il nécessite l’arrivée au pouvoir du général Alkazar pour être appliqué.

    • Un général est toujours aux ordres du pouvoir en place. Et s’il fait un puch il est très vite du côté des riches qui le soutiennent et le manoeuvrent pour asservir le peuple. C’est une constance immuable.

  6. Les mesures préconisées me paraissent réalisables excepté celle prévoyant le prélèvement d’organe des clandestins ; j’en ajouterai d’autres :
    – suppression du sénat
    – reconversion des journalistes, des sénateurs et fonctionnaires du sénat vers la fonction publique : police, justice, impôts, douane, armée
    – nettoyage dans tous les codes juridiques des lois et procédures compliquées, inutiles, difficiles à appliquer et/ou inapplicables
    – mesures d’incitation chez les gens du voyage; immigrés de l’est, du maghreb et musulmans à réaliser l’IVG
    Vive la FRANCE

    • les journaleux il faut les recon-vertir en valets de pisse c’est tout ce que leur neurone unique leur permet d’esperer

  7. Ordonnance du 1er avril prise par le général Poisson , préposé aux farces et attrapes .
    Ce général ne sévit qu’ une seule journée dans l’ année, hélas , tandis que le général Fiottron du Nom sévit , lui, durant toute l( année pour notre plus grand malheur .

    Je pense que cette ordonnance au contenu salutaire devrait devenir la norme une fois le général Fiottron et sa clique de malfaisants démoniaques exécutés en place de grève dans quelque s temps

  8. En fait, après une sévère épuration, quasiment TOUT serait à revoir. Il n’y a quasiment rien à garder. Les dégâts causés à la France par les 50 dernières années de gouvernance sont incommensurables

    • y compris pour les présidents et ministres ?
      poisson d’avril !

    • Oui 70 ans et 1000€ maxi. Et moins si possible. On mangera des orties en salade.

    • avec MAC-RONDS jaques « HALLALI » c’est plutot taille haut taille haut la curée : nous faire tous crever au meme age genre « logans run » (age de cristal a 30 ans )

  9. Il faudrait surtout pouvoir virer les fonctionnaires, comme n’importe quel travailleur du privé. Tant que la haute fonction publique continuera à sévir, on ne s’en sortira pas…

  10. Nous sommes le 31 Mars donc trop tot pour les poissons , c est demain mais ce texte fait rêver

Les commentaires sont fermés.