Nous sommes un peuple de soumis, bientôt morts !

Publié le 5 novembre 2018 - par - 31 commentaires - 1 501 vues
Share

Un ami brésilien, professeur de capoeira dans une grande ville de province, me disait récemment : « Vous êtes vraiment bizarres, vous les Français. Quand deux hommes s’engueulent, ça se limite toujours chez vous à un échange de mots. Nous, au Brésil, on cogne tout de suite, on n’attend pas ». Son étonnement me paraît justifié. Qu’on en juge. Après l’affaire Merah, la nuit du Bataclan, le camion fou de Nice, l’assassinat d’un prêtre dans son église, celui de deux jeunes femmes à Marseille, puis les coups de couteau entraînant la mort d’un promeneur à Paris… que se passe-t-il ? Quelles ont été les réactions concrètes ? Des Français ont-ils répliqué ? Non ! Rien, que du vide, du néant, ou plutôt que des mots, toujours l’aboiement – léger – de mots.

Je crois que c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’un peuple se laisse écorcher de la sorte sans une réponse en proportion de l’agression, pour reprendre une expression des juristes quand ils évoquent la légitime défense. Même Gandhi, l’apôtre de la non-violence, a dit un jour : « J’aimerais mieux que l’Inde défende son honneur par la force des armes plutôt que de la voir assister lâchement et sans se défendre à sa propre défaite… L’idée ne nous viendrait pas que la souris est clémente parce qu’elle se laisse dévorer par le chat ». Bref, comment expliquer qu’après chaque acte terroriste, il ne se produise pas en réponse un acte terroriste ? Comment expliquer que ne se soit pas encore constitué un mouvement clandestin détruisant au bazooka, après chaque assassinat d’un des nôtres, une dizaine de mosquées, ou tirant à la mitraillette sur des musulmans en prière dans la rue ? Il n’y a pas si longtemps encore, quand le nom de la France était bafoué, le gouvernement envoyait une canonnière pour châtier les coupables. Ne dit-on pas que la violence appelle la violence ? Naturellement, j’entends d’ici les belles âmes me traitant de salopard fasciste. Mais les autres, en face, ils n’ont pas de scrupules : ils ont un texte qui appelle au meurtre sans concession, alors pourquoi avoir des complexes ?

Pourquoi devons-nous nous laisser faire sans répliquer, comme le dit sagement Gandhi lui-même ? Mais alors justement, pour l’amour du ciel, pourquoi ne réagissons-nous pas ? Mais parce que notre esprit est mort ! Les communistes et les capitalistes qui sont, en fait, d’hypocrites alliés, nous ont assassinés, les premiers en nous habituant sans cesse à la soumission à force de jeter l’opprobre sur ce que nous avons été dans notre gloire, les seconds en nous privant de la réflexion par focalisation de la satisfaction directe et immédiate de nos pulsions. Mais les musulmans, eux, avec leurs règles immensément strictes, ne sont pas tombés dans ce piège binaire d’anéantissement. On n’est même plus réduit à se dire que la violence appelle l’envie de violence, car avoir envie de violence, c’est reconnaître qu’on n’est pas en mesure de la perpétuer soi-même ; cela voudrait dire que, peut-être, nous avons encore un peu d’énergie, mais que nous n’avons plus l’ambition de l’utiliser.

Alors oui, il faut se rendre à l’évidence : ils ont déjà commencé à nous vaincre alors que nous n’avons même pas commencé à nous battre. Des mots, encore et toujours des mots, voilà ce que nous avons à leur opposer. On leur offre la joue droite alors qu’ils nous frappent la joue gauche. Nous sommes, tels que nous sommes, un immense cimetière et les musulmans, bien vivants eux, sont les maîtres de nos allées morbides et ils rient à grands éclats parce qu’ils nous ont depuis longtemps éliminés. D’ailleurs, du fait de notre bonté naïve et imbécile, ils n’ont même pas eu à faire l’effort de nous envahir : nous leur avons nous-mêmes ouvert les portes ! Cela encore ne s’était jusqu’alors jamais vu dans l’histoire de l’humanité. Si nos pères nous regardent, que la honte soit sur nous !

Philippe Arnon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
logique

les français sont des grandes gueules et des lâches. ils ne savent que rouspéter et se disputer verbalement.
quand j’étais jeune je passais pour un voyou invincible. il n’en était rien. pendant que les autres parlaient ou insultaient moi, je cognais et c’est toujours celui qui frappe fort le premier qui gagne ….

Patrick Granville

Quand on aime la France, son pays on le défend bec et ongles, tel est le message réactualisé de Philippe Arnon. Après on en pense ce qu’on veut mais l’incendie des banlieues, des écoles, des bibliothèques, des gymnases en 2005, des flics en 2016, devraient vous faire penser qu’une guerre civile pourrait bien advenir par exemple le 17 novembre à moins que les gégénes aient pris leurs dispos avant à l’occasion du 11 novembre. L’insurrection peut venir de tous les cotés dans ce climat social délétère et insupportable pour beaucoup.

sitting bull

il est clair que nos ancêtres si ils était présent rougirait de honte a voir ce qu est devenu la France et le reste de l Europe eux qui se sont battus pour les générations futur , nos ancêtres avait plus de cran et de courage que cette génération internet destructrice et suicidaire , du jamais vu dans l histoire d un peuple s auto détruire

lafronde

Une erreur constante est d’attribuer à la psychologie d’un peuple, les fautes de ses dirigeants ! 1940 est advenu à cause du pacifisme. Non pas celui, légitime des anciens combattants et du Peuple, mais celui clientéliste, des politiciens ! De nos jours, l’effacement de la Communauté nationale devant l’envahisseur vient non de la lâcheté des français, mais d’une corruption du Droit : la prohibition de la discrimination, autrement dit l’interdiction de se coaliser pour défendre sa communauté, son ethnie. L’Etat prétend nous défendre lui même, ce sera toujours trop tard ! Dans une Société multi-culturelle, les seuls groupes qui s’en… lire la suite

barbot

a 85 ans, j’ai assisté à la déroute mlitaire de 1940 dans l’Est: la démoralisation était déja générale.Et pas seulementt de l’armée !
Nous ne nous sommes pas relevés de la saignée de 1914.

Frederic REYNIER

selon moi ce n’est pas tant la peur des coups que celle des emmerdements administratifs et judiciaires entre police métissée et magistrature marxisée outre irresponsable

France-org

Ni soumis , ni morts certainement pas !!!

Michel de Belcourt

Enfin à moitié on le voit tous les jours …….

spartac

………au fond du canapé !?

Arthur 68

« —– tirant à la mitraillette sur des musulmans en prière dans la rue ?  » (sic)

Les Français sont civilisés et n’en sont pas encore à des basses vengeances comme cela était préconisé par la loi du Talion.
Cela n’implique évidemment pas qu’il ne faut rien faire contre l’islam et le remplacement de population. Par exemple : sans détruire à l’arme de guerre des mosquées nous pouvons déjà interdire leur construction et poursuivre les maires qui les financent, interdire la viande halal, etc.

spartac

Pour la charia c’est….droit devant vous, puisque c’est ce que vous voulez!

jean beurno

les médias , la télé , bfm en pôle position passent leur vie à laver les cerveaux à diviser la population , rendez vous compte , tout le monde déteste tout le monde , je déteste le parisien qui vient passer le weed kend à la campagne ( parce que j’ai entendu à la télé qu’un couple d’emmerdeur public avec déposer plainte parce que le coq chante à 5 heures , je déteste le voisin qui a une plus belle voiture , je déteste les motard qui sont bruyants , je déteste le diesel qui pollue , je déteste les… lire la suite

Garde Suisse

Suite…..
Toujours exercée impitoyablement sous le couvert du progressisme. La Commune de Paris est marée par les républicains affublés du nom de Versaillais pour « noyer le poisson », lors des grandes grèves des mineurs du début du siècle, ce sont les républicains, Clemenceau en tête qui font tirer sur les ouvriers. Les français savent que la Républicains n’hésitent jamais à les massacrer, mais toujours pour leur bien !!!

Garde Suisse

Il y à plusieurs réponses à votre interrogation, dont une est difficilement acceptable pour les tenants d’un republicanisme érigé en religion dans notre pays. Remontons à l’origine de la République, en lisant les cahiers de doléances on remarque une volonté unanime des français de l’époque de mettre fin à la milice, service militaire qui concernait un habitant sur plusieurs centaine, arrivé.la révolution et les levées en masse qui voient les campagnes se dégarnir de ses jeunes qui vont mourir dans toute l’Europe, et lorsque le peuple se soulève contre cette tyrannie, il est horriblement maté : Lyon, Marseille, Toulon sont… lire la suite

Dupond

Garde Suisse
La grave erreur de Clemenceau fut de déclarer la guerre a l’allemagne !!!

Qui a déclaré la guerre à qui?

Dupond

Florence Labbé
Clemenceau a déclaré la guerre a l’allemagne !!! (mdr)

barbot

Mais il n’était pas au pouvoir à l’époque !!!

barbot

vous confondez avec Poincaré

Pyrrhon

« Je crois que c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’un peuple se laisse écorcher de la sorte sans une réponse en proportion de l’agression »
Erreur ! Il y a eu le peuple juif d’Allemagne durant la shoah. Il est vrai qu’il serait plus exact de dire « population juive » comme nous sommes tenus de dire aujourd’hui « population française de souche ».
Explication ! Leur texte (l’arabe ou le teuton) « appelle au meurtre sans concession », c’est vrai ! Le nôtre dit « si on te frappe sur une joue tend l’autre joue » comme vous le rappelez plus loin ! C.Q.F.D.

Alain Bobo

Mais comment on peut sortir de conneries comme ça ?

logique

ce n’est pas par amour que le français tend l’autre joue mais par lâcheté. d’autre part cette indication de jésus a toujours été falsifiée. on en a tordu le sens. tendre l’autre joue c’est pour l’insulte. une baffe a toujours été une insulte (avant c’était une provocation en duel à mort) mais pour le français lâche c’est devenu « une attaque » ! les évangiles rapportent aussi que quand des hommes ont voulu tuer Jésus, celui ci s’est enfui (il n’a pas tendu la joue) et Jésus a dit : il n’y’a pas plus grand amour que celui qui donne sa vie… lire la suite

Clamp

Même les commentaires ou articles qui appellent à l’action constructive, ils n’aiment pas. Ils préfèrent se défouler à mordre la main qui leur tend une bouée, c’est moins fatigant que de nager. Cela dit, c’est vrai que je trouve cette question intéressante, d’où vient cet état d’esprit qui porte la défaite en son sein, j’avoue que je me pose vraiment la question. Quelles que soient les parts génétiques et culturelles, dans les deux causalités, une analyse est à faire.

Allonzimollo

Les seules batailles véritablement perdues sont celles que l’on n’a pas livrées…

spartac

A quand remonte la dernière que vous avez livrée !?
Pour ce qui est de la prochaine, vous vous préparez à envisager l’hypothèse d’y réfléchir !?
C’est plié, c’est tout droit.

Favre

Je suis assez d accord avec ce triste constat . Ce formatage des esprit a commencer en 68 , et , en 40 ans , a détruit tous les gardes fous et les valeurs qui représentaient le ciment fondateur de la nation , sa force et sa perpetuation.Nous ne sommes plus un peuple , nous sommes une population faite d individus mus par l hédonisme , relativistes , feminises ou devirilises et infantilisée par la non culture ambiante .Se battre ,:penser la guerre et la faire , comme l ont fait nos ancêtres , ( qui , eux , étaient… lire la suite

spartac

Bonne analyse.
 » devant le fait accompli , alors peut t être  » dans combien de temps et …à quel prix.
Un début de gangrène s’ampute ….immédiatement.

Dupond

Je ne voudrais pas etre mauvaise langue mais prendre le Brésil comme éxemple quand il s’agit de patriotisme laisse a désirer !!! les quartiers nord de Marseille n’arrivent pas encore au « bonheur de vivre » des favélas de Rio . A l’ombre du corcovado chaque jour s’alignent des cadavres ,de femmes et d’enfants . Je préfere dans l’instant présent des français réfléchis qui se préparent a l’action que des français impulsifs mais non prévoyants

a.hourquetted'are

Bien d’accord avec la dernière phrase! C’est étonnant ce texte défaitiste par l’auteur d’un livre sur: L’islam, une stratégie militaire, sous couvert de religion ».Il devrait savoir que l’islam est un lavage de cerveaux.
Nous avons le contraire, la réflexion et pleinement conscience de ce qu’une guerre pourrait faire subir à nos familles.
Que les défaitistes se taisent et pensent aux patriotes incarcérés depuis le 25 juin 2018!

Alain Bobo

Ce n’est pas avec des gens comme vous qu’on pourra sauver la France !

spartac

 » Nous avons le contraire, la réflexion et pleinement conscience de ce qu’une guerre pourrait faire subir à nos familles.  »

euh euh euh …. la trouille peut-être ?