Nous vivions dans un monde heureux avant l’arrivée des technocrates de l’ENA

heureux

Étant d’une ancienne génération, un boomer diront les uns, un vieux, diront d’autres, je reste de plus en plus stupéfait de voir mon horizon tant sociétal que politique se transformer en un foutoir sans nom.

J’ai bien conscience que ce qui va suivre va vous paraître comme des enfonçages de portes ouvertes. Je pensais, lorsque j’écrivais mes premiers articles il y a une vingtaine d’années, que déjà je voyais le fond d’une piscine mortifère. Je poussais de mes jambes un fond imaginaire pour tenter de remonter à la surface. Le fond n’était que le produit d’un imaginaire qui ne pouvait, pour le coup, imaginer autre chose, sans perdre le contrôle de tout le reste. Alors, j’ai continué à couler de plus en plus profond.

Étonnamment, je continuais à respirer, à rester conscient, tout en m’enfonçant dans les abîmes. L’islamisation qui était ma première préoccupation, compte tenu du fait que j’avais deux fillettes à l’époque, me paraissait la chose la plus importante à combattre.

Puis vint le choc de l’immigration de masse. Je n’arrivais pas à croire que ceux qui nous dirigeaient ne voyaient rien, ne comprenaient rien, n’entendaient rien. Cela me paraissait impossible. 

Syndicaliste, je me battais surtout, hélas, et bien plus, contre des syndicats immigrationnistes que contre la direction générale, finalement. Ceux-ci validaient les embauches des soi-disant jeunes des cités et tant pis s’ils n’avaient pas le niveau requis, s’ils présentaient des difficultés d’adaptation, s’ils avaient des revendications religieuses, ethniques, etc. La couleur, l’origine importaient plus que la bonne marche et la bonne entende entre salariés et hiérarchie. Je ne peux m’empêcher de penser à Élisabeth Borne, ex-patronne de la RATP et héritière d’Anne-Marie Idrac qui était si fière de ces embauches.

À l’époque, des syndicats comme Force Ouvrière sortaient des calendriers musulmans avec les fêtes religieuses afférentes. La gauche politique est aussi idiote que la gauche syndicale, et c’est bien normal, c’est quasiment la même chose.

En attendant, le fond de la piscine semblait avoir disparu. Aucune chance de frapper un coup de pied et de remonter. 

De même en politique. Mon discours au RPR puis à l’UMP faisait de moi un dangereux et possible agent de l’extrême droite. Il fallait d’urgence m’éloigner du panier de fruits sous peine qu’il soit, lui aussi, contaminé. Le maire de l’époque me fit comprendre qu’en tant que conseiller municipal, il serait bien que je me contente d’écrire des poèmes plutôt que d’écrire à Riposte Laïque. Elle a fini par me virer de toutes mes fonctions. 

Venu au Front National, j’ai vite compris que je n’étais pas le bienvenu avec mon passé d’islamophobe revendiqué. J’en suis parti très vite après quelques campagnes électorales.

Il me paraissait que j’étais le seul à réaliser que mon pays était en train de couler. Comme beaucoup de mes amis par la suite, qui partageaient mes impressions de solitude sur Riposte Laïque, nous avions encore de l’espoir.

Le temps passant, il m’a fallu réaliser que la piscine n’avait pas de fond. Pire, que la piscine n’en était pas une. Nous sommes dans un océan de folie sans fond. Comme beaucoup, nous vivons depuis plusieurs années en apnée, sans savoir si c’est un miracle ou une malédiction.

Nous croisons des zombies, des lobotomisés, des doux ravis, des imbéciles heureux, des furieux qui nous regardent comme des empêcheurs de couler ou des cinglés racistes à enfermer d’urgence.

Chaque jour qui passe nous permet de constater la violence d’une immigration incontrôlée, pourvoyeuse d’une culture religieuse qui nous déteste.  Les morts, les égorgés, les violés, les agressés s’agglutinent sous les yeux de ministricules qui ne perçoivent qu’un sentiment d’insécurité.

Les Macron, Borne, DarmaninDupond-Moretti et le minable véreux Véran nous expliquent que nous sommes sur un magnifique navire, que le vent est doux, le soleil agréable et que nous voguons vers des rivages sublimes. Il suffit de savoir éteindre la lumière, baisser le chauffage. 

Jour/Nuit nous disent ces tristes Jacouilles. Ils nous prennent pour des cons. Pilule bleue ou pilule rouge ? J’ai dû avaler la mauvaise suivant le point de vue de ceux qui préfèrent vivre dans l’illusion.

Après seulement quelques mois qui ont vu une majorité de Français s’endormir dans leurs canapés, cuver leurs bières, aller à la pêche, laisser faire et râler, nous nous retrouvons à couler encore et toujours. Je n’ai plus guère qu’un mince filet d’espérance. Beaucoup me disent « à quoi bon ? »

C’est vrai, à quoi bon quand des médias vous expliquent que le vrai danger ne vient pas de l’immigration, ne vient pas de l’islam, ne vient pas de la volonté des salafistes qui rêvent de prendre le pouvoir, mais de Moscou.

L’Ukraine bombarde des civils, c’est la faute de Moscou. Les soldats nazis de l’Ukraine torturent, assassinent les prisonniers russes, c’est la faute de Moscou. Sur CNN : la ville de Donesk libérée par la Russie est chaque jour bombardée par des canons Caesar français et autres canons des USA, et ce média des USA ose dire que c’est Moscou qui bombarde. Alors, oui, ils nous prennent pour des cons, des buses, des lourdingues.

Nous coulons, de plus en plus profond, et toujours en apnée. Ce monde dans lequel j’ai vécu heureux sans vraiment le savoir, ce monde des années 1970, 80 et 90 s’estompe sans que je l’aie vraiment compris.

Ce monde, mon monde, mon époque, fait de moi un vieux con pour les quelques jeunes qui m’écoutent encore, peut-être par politesse. Outre les deux empereurs, qui sont mes héros à moi, il y avait les héros de guerre, des savants, avec toujours la France en toile de fond.

Au revoir

Cela me rappelle les regards de mon grand-père, décoré de la croix de guerre pour acte de courage durant la guerre de 1914/18, à Verdun. Ancien cheminot, il nous regardait jouer. Nous lui posions des questions auxquelles il ne répondait que très peu. Notre monde n’était pas le sien.

Voilà où j’en suis de mes réflexions. C’est affligeant, me diront certains, mais souffrez que je vous dise que lorsque l’on se voit couler, ce n’est pas avec joie.

Gérard Brazon

image_pdfimage_print
20
1

44 Commentaires

  1. Je ne pensais pas que je vivrais, un jour, au milieu d’un Peuple qui a décidé que sa fin était venue, et qu’il était temps de disparaître. Pourtant, ils l’ont fait.
    France : -3000 à + 2022.

    • La France a signé son arrêt de mort en 1975 avec la loi Veil. Le processus est assez évident: avortement –> diminution importante de la natalité –> immigration pour compenser la dénatalité –> islam en progression –> situation actuelle 47 ans plus tard.

      • « RIK » Reconsidérez votre raisonnement SVP car la loi VEIL n’a absolument rien à voir dans cette affaire. Le manque de vision en l’avenir, l’insécurité, l’immigration, l’écroulement du mille-feuilles social, etc… en sont les causes de départ. Il serait bien que tous les Français jettent enfin leurs masques et regardent la réalité en face, qu’ils ne jouent plus à l’autruche ! Pour parodier « GERARD » : Au fond il y a tellement toujours plus de vase que nous ne nous arrêtons plus de nous enfoncer…

      • je date cette chute de la fin des années 60 avec les lois sur la contraception, puis , en effet vint l’avortement , et depuis , à intervalle régulier , ils ajoutent une pierre au dispositif mortifère.A chaque nouvelle mesure , il faut savoir qu »elle a été étudiée , mise au point , et instillée dans les esprits spongieux 10 années auparavant dans les loges maçonniques !

  2. A la différence que vous et moi saurons encore nager en surface ou en apnée selon les circonstances quand le plus gros du troupeau court à la noyade…

  3. je vois pas pourquoi on devrait éternellement passer entre les gouttes quand en un bon nbre de pays ils vivent guerre sur guerre générations après générations ; je suis un partisan du karma et qu’on doit ramasser les conséquences de toutes nos erreurs commises, individuelles ou collectivement ; le zèbre se fait déchiqueter par le tigre alors qu’il n’a rien fait de mal.

  4. Darwin avait dit un truc du style « s’adapter ou crever »
    La France a choisi de crever et son objectif est sur le point d’être atteint.

    Pour ses habitants, c’est un peu la même chose, seuls les plus adaptés survivront, chacun doit donc faire en sorte de faire partie « des plus adaptés ».. et j’arrête ici, chacun poursuivra le raisonnement à sa manière.

    Mais bon si vous comptez sur l’État franconnais pour survivre, vous êtes déjà mort mais vous ne le savez pas encore.

  5. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que le peuple authentique de France et de Navarre est déjà EN PARTIE grandement remplacé par des millions de bédouins et pas seulement dans la rue, mais aussi et surtout dans les urnes, et chacun a pu le constater lors des présidentielles avec le score incroyable du Merluchon propulsé par les « citoyens » coraniques (alliés des socialopes) qui se sont bien sûr reportés sur Micron.
    La France croule sous le poids de l’invasion, elles est certes foutue mais la Ripoublique ne crèvera pas, elle adaptera tout naturellement sa Constitution pour la rendre conforme aux lois pourries de la charia pour le plus grand bonheur des enxxlés mondialistes trop souvent d’origine talmudiques (attali, stora, etc..) associés aux muzz !!!

    • Ce qui est vraiment épuisant Torpiller est votre tropisme antisémite.
      Pour vous, tout vient des juifs. C’est tellement facile. Les Muzz haïssent les juifs, Sourate 9 verset 29. Au même titre que les Chrétiens, les animistes ‘, Hindous, etc.
      Les Attali et autres sont aussi responsables que d’autres. Leur religion est le pouvoir, la domination, et l’argent. Pas besoin d’être de n’être que juif pour être animés de cette façon.
      Élargissez votre raisonnement. La lutte est entre ceux qui pensent que nous les « sans dent », les pauvres, les SDF, ne sommes que des outil, si ce n’est, des « rien », des gueux.

      • Seuls l’islamophobisme et le cathophobisme sont allègrement permis sur RL.

      • « Tout vient des juifs » ????
        Où est-ce que j’ai dit ça ? Merci de ne pas déformer mes propos. Pour ce qui est de Merluchon c’est un parfait immigrationniste islamophile et il n’est pas juif ce qui ne m’empèche pas de le conchier au même titre que l’ordure attali pour les mêmes raisons.

        D’après ce que beaucoup peuvent constater le talmud et ses goys ne vaut pas mieux que le coran et ses dhimmis, il n’y a aucun racisme à constater cette anomalie civilisationnelle.

  6. Mon cher gérard, je suis suisse et je ressent exactement la même chose. En suisse aussi l’état crache sur ses concitoyens, mais suce les muslims…comme en France, la vermine muslim a tous les droits sans aucun devoir et nous, tous les devoirs, sans aucun droit hormis celui de se taire. Et comme en France, nous payons pour que la vermine muslim puisse vivre et nous emmerder, au mieux, nous tuer au pire, dans notre propre pays…qui, tout comme la France, est en train de devenir leur pays. Et ce qui est vrai pour la France et la Suisse l’est pour tous les pays occidentaux, car tous sont plus ou moins vérolés par les mondialistes qui appuient l’islam, les migrants, les lgbt-xyz, les antifas, les écolos etc bref tous ceux qui déstabilisent et foutent la merde, pour rester dans la réserve des mots, car cela leur est nécessaire pour l’établissement du Nouvel Ordre Mondial. Pauvre monde, lamentable humanité !!!

    • +1000 Hurzi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Et bonjour à la Suisse ! 😀

  7. Tristesse absolue que ce texte, mais tellement réaliste. Je n’eus pas pu dire mieux.

  8. Jusqu’à la fin je me souviendrai d’un échange verbal entre Mitterrand et J.M Le Pen !
    A propos des allogènes , ils sont chez eux chez nous dit le premier et l’autre répond nous sommes chez eux chez nous !

  9. Te casse pas le bol bon nombre ont décidé de ne pas abdiquer la suite nous appartient. Un caramel majeur avance doucement mais sûrement. On ira au pire mais par la passera notre salut. Quant aux collabos et autres traîtres….

  10. C’est vrai tout ce qui était pour nous une valeur est désormais inversé, on a l’impression d’être dans dans un cauchemar éternel, espérons que dans votre piscine sans fond, qu’une bonne âme vous jette une bouée.

    • Je partage le point du vue de Gérard, mais aussi celui de Gantz, tout le monde n’a pas abdiqué. Je fais partie des boomers, mais j’ai de l’espoir, sans optimisme certes, que les choses vont changer. Des jeunes qui partagent nos points de vue, il y en a plus que l’on ne croit. Certes, ils ne sont pas dans les universités ou les grandes écoles et n’appartiennent pas à « l’élite » dégénérée et corrompue actuelle. Mais ils sont plus nombreux que cette « élite ». Il y a même des gens issus de l’immigration africaine et musulmane, mais bien intégrés, qui sont de notre avis.

  11. Je pense comme Mère Térésa. Je pense qu’une société qui légalise l’avortement n’a non seulement aucun avenir, mais qu’elle a signé son arrêt de mort. La France s’est-elle améliérée depuis 1975 ? Vous êtes bien placé pour le constater, Monsieur Brazon. Simone Veil disait que la légalisation de l’IVG était un progrès. Un progrès ? Si l’IVG est un progrès, alors manifestement ce progrès fait naître autour de lui une myriades de reculs qui au final neutralisent le progrès de l’IVG et amènent toute la société vers un état de décadence totale.

    • Ce qui est certain est que Simone Veil à bondos. Elle a été la première à contester ce que l’on faisait de sa loi qui n’a plus rien à voir avec celle qui voulait préserver les femmes allant vers les « faiseuses d’anges ».
      Je suis contre l’avortement sais à la suite d’un viol ou d’un inceste. Pour que l’avortement soit cadré, surveillé et ne soit pas considéré comme une contraception. Tout comme le voulait au départ Simone Veil qui n’allait pas ay14 semaines.
      Les responsables sont les gauchistes qui ont dénaturés sa loi sans permettre aux « mères » d’accueillir un enfant, y compris non désiré. Impardonnable.
      200 000 enfants morts,pour 270 000 immigrés.

      • Je suis d’accord avec vous, la loi contre l’avortement n »a jamais été votée pour servir la contraception, mais pour des cas précis, en effet tout est dévoyé

        • Si Le chti de bab-el-oued est d’accord alors Gérard est sauvé.. 😀

    • « RIK » : Si vous étiez une femme, tiendriez-vous le même langage ? Une femme « tombe » enceinte « par accident » et puisque des mecs décérébrés l’ont décidé à leur place elle n’aurait pas le droit de le refuser ? Dans quel monde rétrograde vivez-vous ? Si votre raisonnement est dicté par « une religion », cela n’est pas mieux. Toutes sont sectaires ! Car, avez-vous déjà rencontré « un dieu » ? Je connais la réponse…

      • Les femmes tombent enceintes par accident ? ah ? je n’avais pas pensé à ça !
        Qu’elles se montrent conscientes, responsables et il n’y aura plus d’avortements !!!! Un enfant n’arrive pas par un postillon dans le ventre d’une femme, comme le corona !!!! Mais depuis 68 : il faut jouir sans contrainte … et tant pis pour les petits innocents ! on les tue et on n’en parle plus … Les femmes ont une lourde responsabilité ; elles connaissent leur corps, leur cycle et doivent faire en sorte de ne pas engendrer. Mais tout le monde s’en fiche ! penser qu’un futur bébé a le crâne fracassé par des pinces pour l’extraire du ventre de sa mère – peut-on l’appeler « mère » ? L’avortement est un CRIME !!!!

        • à Marguerite : Vive les religions sectaires ! A chacun son truc… Moi, ma religion est que chacune, chacun vive comme il l’entend sans pour autant gêner son voisin. Une femme avorte car elle n’est pas en mesure d’élever l’enfant : Et alors ? Vous allez la contraindre ? Vous n’avez jamais lu de témoignages de faits similaires qui étaient « de mise » par un passé pas si lointain ? Votre mémoire vous fait défaut ? (Avec tout le respect que je vous dois, Madame)

  12. C’est vrai, à quoi bon quand des médias vous expliquent que le vrai danger ne vient pas de l’immigration, ne vient pas de l’islam, ne vient pas de la volonté des salafistes qui rêvent de prendre le pouvoir, mais de Moscou.

    L’Ukraine bombarde des civils, c’est la faute de Moscou. Les soldats nazis de l’Ukraine torturent, assassinent les prisonniers russes, c’est la faute de Moscou. Sur CNN : la ville de Donesk libérée par la Russie est chaque jour bombardée par des canons Caesar français et autres canons des USA, et ce média des USA ose dire que c’est Moscou qui bombarde.
    Malheureusement beaucoup de Français, et j’en connais un paquet, qui croient ce que disent et écrivent les merdias.

  13. Voir quel qu’un se laisser volontairement couler n’est pas gai non plus. J’aurai bientôt 83 ans et je continue toujours à attaquer notre élite gouvernante composée de minables incultes que j’apelle « crétins diplômés » dans mes articles. J’en parle en connaissance de cause, un ministre de l’Intérieur m’ayant confié de « donner des rudimens de culture et apprendre à travailler » à tous le énarques du ministère. Je n’en ai trouvé que cinq qui avaient un niveau légèrement supérieur au bac.
    Ne jamais baisser les bras quelque soit son âge et la situation dans laquelle on se trouve est un principe qu’il faut toujours avoir en tête. Sinon, on devient comme vous, allongé dans le caveau attendant le première pelleté de terre.

    • J’ai le même âge que vous : 83 en février prochain. Bon pied, bon oeil et résistante à toutes les magouilles q’on nous sert ! Pas vax et heureuse de ne pas l’être !!!! Pas masque non plus !!!! J’arbore un grand sourire, en toutes circonstances !!!! soyons confiants en Notre Seigneur : Il nous sauvera quand cela deviendra trop dur.

  14. « Je n’arrivais pas à croire que ceux qui nous dirigeaient ne voyaient rien, ne comprenaient rien, n’entendaient rien. Cela me paraissait impossible. » C’est impossible. Ils sont bien mieux renseignés que nous. Depuis les décennies que ça dure, gouvernement après gouvernement, il n’y a qu’une seule conclusion à en tirer : c’est leur but. Ou plutôt le but de ceux qui leur donnent leurs ordres

    • + 1 billion mais que des mots justes qui ne valent rien,à l’orée de mes 70 printemps,rien de plus à ajouter si ce n’est qu’ils suivent le PLAN à la lettre et ce depuis des siecles alors on y est devant le MUR,le sauveur sera peut etre LUI ou pas………qui en a encore 2 bien accrochées dans le Kangourou ……………….

  15. Les technocrates qui ont pris le pouvoir l’exercent pour le compte d’une oligarchie mondialiste qui veut éliminer les nations européennes et leurs racines. Avec le « cratos-techno », le pouvoir de la technologie, ils ont mis en place un lavage de cerveau omniprésent et tentaculaire qui rend les générations antérieures à la nôtre (je suis né en 1951, donc boomer…) totalement soumises à toute leur propagande destructrice de civilisation. Ceux qui y échappent deviennent de fait très minoritaires. L’espoir d’une renaissance de l’esprit de la civilisation européenne existe encore, mais il devient objectivement bien mince. Cela devient une lueur dans la nuit. C’est mieux que rien….

  16. De tout coeur avec vous bien qu’un tout petit peu plus jeune ! Peut-être que notre jeunesse finira un jour par se révolter pour sauver ce qui pourra l’être de notre civilisation à défaut de pouvoir préserver notre France… mais pour nous il est déjà trop tard. Nous n’avons pas su convaincre ces quarante dernières années face au mur médiatique coulé dans le béton socialo-écolo-communiste… Je me dis aussi que lorsque les Français auront tous subi dans leur entourage les ravages de l’immigration incontrôlée et de l’insécurité, ils réagiront peut-être mais je n’y crois même plus car ils seront surtout résignés et allumeront des petites bougies…

  17. Comme vous j’ai compris assez tard qu’en fait tout était organisé pour nous faire disparaitre. Un espoir immense est né avec les réactions de Poutine, des Brics, de certains américains, du Moyen Orient aussi etc etc…. Ces satanistes ont perdu alors vous aussi ne perdez pas espoir on verra très bientôt leur disparition, c’est en marche……Beaucoup de jeunes autour de moi partagent nos idées ! les autres tant pis ils crèveront sans que cela m’émeuve…….

  18. Gérard Brazon,
    Votre lettre est allée droit au coeur de l’ensemble des « boomers » inscrits dans le lectorat de R.L. ( et dont je fais partie ..)
    Quittons cette désespérance improductive : notre vie passée est jalonnée de luttes et de victoires professionnelles et familiales sur lesquelles nous avons de bonnes longueurs d’avance sur les nouveaux théoriciens « sociétaux » qui, vous l’avez constaté
    n’apportent que doutes et désolations par leurs mots d’ordre illusoires et contradictoires.
    Ayons foi en l’esprit cartésien français (‘de souche’)…: lorsque le pire s’annonce,c’est le signe que le renouveau va se produire, la « RECONQUETE » du pays ne saurait tarder si nous nous y attelons tous avec le curage et la lucidté nécessaires.

  19. Ne vous inquiétez surtout pas Gérard Brazon : 1° j’ai le même prénom que vous, Gérard, bien qu’utilisant le nom de mon grand père comme pseudo ; 2° je suis de la génération né en 42, en pleine occupation allemande mais vu mon jeune âge, aucun souvenir, sauf un ; 3° j’ai connu les turpitudes de l’indépendance en Algérie en 62 et j’ai surtout connu l’immense terrain de liberté dans les années qui suivirent. Ne craignez rien si vous êtes un vieux con, nous sommes au moins deux, de cette façon nous ne serons pas seuls ! Et rappellez-vous les paroles de Brassens : « …jeunes cons de la dernière averse ou vieux cons des neiges d’antant, le temps ne fait rien à l’affaire ». Il y en a plus d’un qui s’ignore.

  20. Mon cher Gérard, on n’écrit pas  » mes héros à moi « , juste mes héros.
    Bon, étant né en 1964, je partage totalement votre point de vue et je suis aussi désespéré que vous en voyant notre si joli pays d’antan devenir si laid au niveau humain.
    Inculture, atonie mentale ( merci les smart.), remplacement, interdiction de tout et de rien, bref une catastrophe comme jamais je ne l’aurai imaginé dans les années 70-80.
    Et tout comme vous, je pense à mes Grands-Pères ainsi qu’à mon père qui se sont battus contre les « Teutons » et pour en arriver à quoi ? Un Désastre Total.
    Ma tristesse et ma haine sont incommensurables !

  21. Cher Gérard Brazon, que rajouter, votre article est tellement admirable. Comme je suis de votre bord, je ne peux que partager vos pensées sur ce qu’il reste de notre France. Etant moi aussi un « vieux » (né en 1951) je ressens cet isolement parmi mes contemporains, voire dans mon entourage. Etant pied-noir, de famille pied-noir, « rentrés » une main devant, une main derrière, il me semble être de retour à l’époque que nous avons traversée avec mes proches. Il est indubitable que si je vis assez vieux, je serai contraint de retraverser la Méditerranée, dans l’autre sens… Pour moi aussi le fond du trou est invisible. Etant un fidèle de RL, je me régale à chacune de vos parutions. Merci, bien cordialement. Philippe Decousset

  22. Avant, dans une société normale c’est à dire à l’endroit, avant les DH, il y aurait eu 10 Charles le Martel et 10 DuGesclin en 10 ans et Philippe Auguste, le cynique, surnommé aussi le serpent! (le cruel sac de Béziers où femmes et enfants Cathares furent brulés dans la cathédrale de Béziers où ils s’étaient réfugiés). Nous sommes face à une société tribale, les muzz! Donc réajuster sa vision et son comportement dès que possible…
    Bel article réaliste hélas et si triste.

  23. Bon, après la plus part des articles ci-dessus qui parlent de tout sauf du sujet abordé par « G.B. », il est temps de revenir au sujet : LES CONNARDS qui SORTENT de l’ENA et qui s’orientent vers la fonction PUBLIQUE ET/OU PRESIDENTIELLE, N’ONT PAS LES CAPACITES INTELLECTUELLES pour DIRIGER NOTRE PAYS ! Contrairement aux « bons » qui s’orientent vers le privé, les 1ers choisissent le pantouflage aux frais sans fin et à fonds perdus des Citoyens. Je le réécris ici pour la millième fois : l’ENA forme des ronds de cuir de strapontins et non des élites de gestion en quelque domaine que ce soit ! Alors MESDAMES, MESSIEURS FUYEZ la CANDIDATURE D’UN ENARQUE, Voyez ce que cela donne DEPUIS 50 ANS ! Un DESASTRE, une DESCETE AUX ENFERTS…

  24. Je plussoie à 1000 % avec votre constat, moi aussi en boomer qui se respecte je sens venir la noyade dans la piscine qui peu à peu se transforme en fosse à purin fétide.

  25. Nous ne pourrons pas nous libérer seuls ! « I have a dream » celui où l’Armée de l’Air fait scission d’avec l’Armée française et se rallie à l’armée russe pour libérer l’Europe continentale (ne parlons pas des British) !

Les commentaires sont fermés.