Nouveau forfait d’activistes écolos : saccage d’une cimenterie Lafarge !

Pendant que des milliers de citoyens sont déjà en train de souffrir de cette méga crise économique, dûment voulue par un pouvoir se vautrant dans sa totale incompétence à diriger sainement la France, autrement que vers sa ruine générale et définitive… vœu totalement assumé par les ordures mondialistes du N.O.M. et de leurs complices à tous les étages

Pendant que d’autres centaines de milliers viendront les rejoindre tout au long de cet hiver infernal qui, malgré le gavage politico-médiatique du prétendu réchauffement climatique, est en réalité assez en avance pour nous faire craindre le pire sur la durée et ses conséquences…

Pendant qu’il est certain que « ceux qui prétendent nous gouverner », desserreront leur ceinture car ne se privant de rien du tout, pendant que tant d’autres la resserreront encore d’un ou plusieurs crans, de plus en plus démunis, au profit des premiers

De prétendus « défenseurs de la Nature », s’affichant écolos, s’attribuent le droit de piétiner la liberté de ceux qui pensent différemment, en fomentant des actions, se voulant non violentes dans leur pratique… alors que de nombreuses conséquences qui en résultent, sont au contraire d’une violence qui mérite une sanction drastique immédiate, afin de leur enlever le goût de recommencer !

Pourtant, malgré plusieurs actions de blocages de périphériques, en novembre et décembre, lesquels n’ont semble-t-il donné lieu à aucune condamnation du gouvernement, pourtant si prompt habituellement à pénaliser ceux qui s’opposent à lui… « forcément d’extrême droite » :

Le tunnel de Fourvière à Lyon hier jeudi 1er décembre, le pont de Levallois en région parisienne la veille, celui de Saint-Cloud à Boulogne-Billancourt lundi : les actions de blocage des militants écologistes de la « campagne citoyenne » 

https://www.marianne.net/societe/ecologie/blocages-routiers-ecolos-chacun-y-va-en-sachant-que-prendre-un-coup-fait-partie-des-risques

Comment peut-on oser parler de campagne « citoyenne » quand précisément le respect des autres citoyens qu’eux-mêmes est bien le dernier de leurs soucis ?

Le choix de lieux aussi stratégiques démontre au contraire leur volonté de frapper fort pour obtenir gain de cause, brusquant sans état d’âme aucun la vie de nombreux citoyens, et sans se soucier de piétiner leurs outils de travail, par exemple !

Donc, sans réaction spectaculaire de Macron et sa mafia, occupés à terroriser la population fragile (au physique comme au psychisme) en peaufinant leur nouvelle campagne du grand retour du Covid 19…

Dénonçant la pollution atmosphérique, les grands inquisiteurs écolos se sont livrés samedi, à un nouveau scandale, en pleine crise économique ; le saccage d’une usine de ciment Lafarge, qui privera certainement les employés de l’usine de leur emploi pour un moment… les jetant encore plus dans la précarité en cette période déjà difficile pour beaucoup.

L’action a été de courte durée mais les dégâts sont majeurs à l’usine Lafarge La Malle de Bouc-Bel-Air. Le site a été visé par une action surprise d’une centaine de militants écologistes (*) ce samedi 10 décembre en fin de journée. Vêtus de combinaisons blanches intégrales, les manifestants ont saccagé une partie de l’usine, qui brûle des centaines de milliers de pneumatiques pour fabriquer son ciment. Les dégâts sont importants : ils restent en cours d’évaluation ce dimanche 11 décembre.

Selon les premières précisions du cimentier Lafarge à France Bleu Provence, des engins de chantier ont été brûlés et des câbles ont été sectionnés au marteau ou à la hache. Des sacs de ciment ont aussi été éventrés par des militants arrivés par effraction depuis une colline donnant sur l’entrée du site. Les manifestants ont agi au niveau du stockage des pneus brûlés. L’action “aurait pu virer à la catastrophe, c’est un acte criminel”, déplore le groupe Lafarge qui se défend de produire un ciment de plus en plus propre.

Les dégâts sont tels que l’usine est pour l’instant à l’arrêt ce dimanche 11 décembre. La direction de l’usine Lafarge a déjà annoncé son intention de porter plainte contre les auteurs des dégradations.

(*) Ici comme toujours, la « Radio prétendue publique » France Bleu, minimise le nombre de fous furieux, dénombrés à « plusieurs centaines » ailleurs.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/bouc-bel-air-des-manifestants-provoquent-des-degats-importants-a-l-usine-du-cimentier-lafarge-9419705

France3 régions, présente une vidéo réalisée par les activistes et postée sur plusieurs sites militants, accompagnée d’un message anonyme, revendiquant l’action contre le « cimentier-pollueur » en précisant que celle-ci a été menée par « 200 personnes (qui) ont envahi et désarmé par surprise l’usine Lafarge de la Malle à Bouc-Bel-Air ».

Sur cette vidéo on voit plusieurs dizaines de personnes en combinaisons blanches à capuche sur un sentier. Sur d’autres plans, des militants vêtus des mêmes combinaisons s’en prennent à une caméra de surveillance à coups de marteau, à un tuyau à coups de hachette.

On aperçoit également ce qui semble être des débuts d’incendies dans des camions ainsi qu’un graffiti « C’est qui les dindons de la Farge ? » bombé sur un mur.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/une-cimenterie-du-groupe-lafarge-ciblee-par-des-activistes-ecologistes-pres-de-marseille-2673272.html

Comme il semble absolument impossible que les « Renseignements » n’aient pas été avertis de ce qui se tramait, et qu’il est totalement inenvisageable qu’aucune indiscrétion n’ait pu fuiter vers eux sur le montage d’une opération d’une telle envergure…. la légitime conclusion en est donc que l’État laisse faire… et les protège !

Pourtant, bien évidemment une enquête est ouverte… mais est-ce pour autant une garantie que justice sera faite, et bien faite ?

J’ai personnellement de gros doutes… vus les nombreux scandales précédents, qui ont fait long feu, grâce à l’inattendue survenue d’un autre scandale ou d’une catastrophe encore plus inquiétante… et ainsi de suite !

Les militants écologistes à l’origine de l’action se sont justifiés dans un communiqué cité par BFM Marseille Provence. « Les fours qui ont été ciblés, longtemps alimentés par des déchets industriels et des pneus, sont aujourd’hui le symbole du greenwashing. La pollution atmosphérique est considérable et a été maintes fois dénoncée. […] Pour autant, les cheminées crachent toujours leur venin », ont-ils déclaré. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de la commune, a de son côté indiqué la préfecture des Bouches-du-Rhône.

https://www.valeursactuelles.com/regions/provence-alpes-cote-dazur/bouches-du-rhone/

https://francais.rt.com/france/102970-bouches-rhone-activistes-ecologistes-saccagent-cimenterie-lafarge

Soulignons, et transmettons généreusement, cette nouvelle démonstration de la totale « non action » dûment voulue par ce gouvernement de dégénérés, quand il est question de trublions « en osmose » avec leurs théories fumeuses… quand par ailleurs, la réaction est immédiate pour contrer des militants patriotes, manifestant sans jamais provoquer violences ou dégâts : lourdes amendes, comparutions immédiates et parfois prison…

« Deux poids/deux mesures », c’est avec bien d’autres nombreuses trahisons, une des spécificités de Macron l’esbroufeur, dont le seul et unique « talent » est incontestablement le mensonge !

Gageons donc que dès demain il nous certifiera, la main sur le cœur, que les responsables seront châtiés… Mais bien sûr !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

image_pdfimage_print
17
1

17 Commentaires

  1. Ce sont de toute façon des imbéciles patentés, car Lafarge doit avoir des contrats, alors qu’on lui casse l’usine ou qu’on la brûle, Lafarge remplira ses contrats avec ses autres cimenteries et ce sont les assurances qui paieront la casse de celle-ci.
    Donc c’est un coup d’épée dans l’eau !
    Quelle bande de zinzins…😏🥴

  2. Tirer à balles réelles , voilà la solution avec ces Khmers verts .Aux grands maux ,les grands remèdes .Il faut arrêter de discuter ; il y a un temps pour tout .

  3. La plupart de ces crétins vivent possiblement dans un logement constitué d’une partie des produits Lafarge, je les invite à vite déménager dans une tente Kichia.
    Ah bah non c’est issu de produits pétroliers et fabriqué en Chine, donc pas éligible comme logement eco-responsable.

  4. comment se fait t’il que cette cimenterie soit si facilement atteignable par ces cinglés et ne soit pas mieux protégée de leurs criminels agissements ? il ne faut rien leur laisser passer et les étendre là où ils se trouvent puis détruire leurs bureaux et permanences – espérons que dans 4 ans on aura un patriote au gouvernement qui saura les liquider une fois pour toutes

  5. MAIS OU SONT LES VIGILES ? Dans des grosses boîtes comme celle là ils n’ont pas des gardes armés avec des chiens ? Invraisemblable en voyant tt ce qu’on voit aujourd’hui de ne pas mettre en place un service de protection. Et lorsqu’il y en a qu’ils tirent dans les jambes, ils s’en souviendront !s

  6. A ceux qui ont gardés leurs fusils de chasse, il y a des lapins blancs à tirer. Et visez juste !!

  7. Le siège social des  » Europe Ecologie Les Verts  » se trouve au 3 Rue de Vincennes, 93100 Montreuil. Ca fait un peu loin pour moi, dommage..

  8. Et tirer dans le tas de ces ordures terroristes , on ne sait pas faire , aux ordres de qui est la police et l’armée ?????????????????????????????????????????????

  9. Faire ça, mais c’est honteux. De plus en plus on va vers une société, où on se fait justice soi-même. Cela montre la très grande faiblesse de l’Etat.
    Pour vu que Macron dégage, à la fin de son mandat.!!!!!

  10. Cela prouve que les écolos, comme toute la gauche, ont leurs antifas. Et c’est purement du sabotage.

  11. Les choses deviennent de plus en plus claires, non seulement le gouvernement – Macron donc – laisse faire les tarés soi-disant écologistes mais il les protège !… Tout comme il laisse faire les milices dites « antifas » des gauchistes adoubés et encouragés par Mélenchon. Il est en effet invraisemblable que des actions d’une telle ampleur pour lesquelles il faut disposer d’une logistique et de moyens importants, qui suppose en amont, une organisation et une anticipation de type commando, puissent avoir lieu sans que les services de renseignement intérieur ne soient au courant des préparatifs et que la police ne soit en mesure de les intercepter avant qu’ils n’agissent ou en flagrant délit. Tous bons à mettre dans le même sac, ou plutôt dans la même poubelle !

  12. quand est-ce que quelqu’un prendra les rénes de ce pays pour y remettre de l’ordre ??

  13. c’est pas lafarge qui a été condamner pour copinage avec ceux qui fonds des attentas en france pour vendre leur putain de béton ?

  14. Comment va t on faire maintenant sans ciment pour construire des maisons pour loger les migrants ?

2 Rétroliens / Pings

  1. Nouveau forfait d’activistes écolos : saccage d’une cimenterie Lafarge ! – Résistance Républicaine
  2. saccage d’une cimenterie Lafarge ! – Résistance Républicaine – La Today

Les commentaires sont fermés.