Suède : Premier ministre socialiste élue grâce à une coco kurde

Hier 29 novembre, Magdalena Andersson était élue Premier ministre du gouvernement socialiste de Suède. 34e Premier ministre depuis le début du système parlementaire dans le pays. Et, il faut le souligner, première femme à ce poste. Le gouvernement remanié ne compte désormais que des socialistes. Jusqu’à vendredi 26 novembre, le gouvernement était une coalition Socialiste-Verts.

Mme Andersson a été élue à une voix de majorité et pas n’importe laquelle ! En effet, cette voix est celle de Mme Amineh Kakabaveh, sans étiquette. Cette dame est kurde et fut élue en septembre 2018 sous l’étiquette de la Gauche (communiste). Il y a 2 ans, elle a quitté le parti de Gauche, sans aucun lien avec un autre parti,  d’où « sans étiquette ». Cependant, il faut savoir que Mme Kakabaveh, et elle n’en  fait pas un secret, est membre du parti communiste kurde PYD.  Après le vote, Jimmy Åkesson (parti de droite Démocrates de Suède) s’est exprimé en ces termes : “ C’est ahurissant que Mme Andersson a été élue grâce à la voix d’une communiste kurde”. Et il a ajouté : ”il y a un accord entre les Socialistes et Mme Kakabaveh selon lequel le gouvernement suédois va approfondir la coopération  avec le parti communiste kurde PYD”. Le PYD est proche du PKK classé organisation terroriste par l’Union européenne.

Revenons au 26 novembre. Mme Andersson avait été élue Premier ministre une première fois avec une voix de majorité. Dans l’après- midi, le Parlement avait voté pour le budget de l’opposition, budget fortement orienté par les idées des Démocrates de Suède. Le budget voté est valable un an. De ce fait, les Verts se retiraient du gouvernement de coalition, entraînant  la démission de la Premier ministre élue 7 heures plus tôt !  Mme Andersson était ministre des Finances dans le gouvernement précédent.

Jean-Claude Jourdan

 

image_pdfimage_print
10

8 Commentaires

    • A en juger par le fait que la moitié des députés moins une a voté pour
      la premier ministre cela pourrait signifier que 50% est mécontent du vote.
      En Suède nous assistons depuis 20 ans au suicide collectif en direct.
      Ca change puisque en vue des éléctions de septembre 2022 la carte politique
      est en train de se redessiner. Trois des partis de droite se sont rapprochés
      pour faire voter un budget « de droite » dont l´aspect immigration rappelle
      la politique restrictive du Danmark. ces 3 partis représentent au parlement
      actuel 40% des députés. Les suédois se droitisent fortement à l´exemple
      de tous les pays qui subissent l´immigration de masse. L´éléction de 2022
      sera décisif pour l´avenir du pays.

  1. Je connais un bar/tabac/FDJ kurde dans ma ville. Des gens fort sympathiques.
    Mais ils acceptent de temps à autres de réserver leur troquet à des réunions publiques du PCF.

    Dommage…

  2. Les jeunes belles suédoises des années 70 ont vieillie. Certaines continuent
    à penser qu ´elles ont du charme et l´utilise auprès des jeunes afgans
    qui n´en demandent pas plus pour obtenir des faveurs administratives.
    Alors il y a des suédoises de plus de 65 ans qui couchent avec des mineurs
    non accompagnés donnant donnant ! Les bougresses sont tellement affamées
    qu ´elles changent de bonhomme régulièrement.

  3. Réponse à Paskal :
    On peut être nationaliste ET communiste. C´est précisement le cas du PKK
    et du Vietminh, en la personne de Ho Chi Minh pour le Vietminh.
    Que d´autre part les Kurdes se font massacrer par tout le monde y compris les Turcs, c´est pas bien, n´est ce pas ?
    Auteur de l´article et résident en Suède depuis 50 ans et l´hiver à Vung Tau

  4. N’importe quoi ! Le PYD, comme le PKK, est un parti nationaliste kurde. Il ne peut évidemment pas être communiste (« les prolétaires n’ont pas de patrie ; on ne peut leur enlever ce qu’ils n’ont pas »). Le PKK s’est un moment référé au « marxisme-léninisme » car c’était porteur à une époque. Je vous rappelle que ses branches armées YPG et YPJ ont joué un rôle très important dans la lutte contre Daech.
    Comme si vous disiez que ETA ou le Vietminh étaient communistes.

Les commentaires sont fermés.