1

Suède : Premier ministre socialiste élue grâce à une coco kurde

Hier 29 novembre, Magdalena Andersson était élue Premier ministre du gouvernement socialiste de Suède. 34e Premier ministre depuis le début du système parlementaire dans le pays. Et, il faut le souligner, première femme à ce poste. Le gouvernement remanié ne compte désormais que des socialistes. Jusqu’à vendredi 26 novembre, le gouvernement était une coalition Socialiste-Verts.

Mme Andersson a été élue à une voix de majorité et pas n’importe laquelle ! En effet, cette voix est celle de Mme Amineh Kakabaveh, sans étiquette. Cette dame est kurde et fut élue en septembre 2018 sous l’étiquette de la Gauche (communiste). Il y a 2 ans, elle a quitté le parti de Gauche, sans aucun lien avec un autre parti,  d’où « sans étiquette ». Cependant, il faut savoir que Mme Kakabaveh, et elle n’en  fait pas un secret, est membre du parti communiste kurde PYD.  Après le vote, Jimmy Åkesson (parti de droite Démocrates de Suède) s’est exprimé en ces termes : “ C’est ahurissant que Mme Andersson a été élue grâce à la voix d’une communiste kurde”. Et il a ajouté : ”il y a un accord entre les Socialistes et Mme Kakabaveh selon lequel le gouvernement suédois va approfondir la coopération  avec le parti communiste kurde PYD”. Le PYD est proche du PKK classé organisation terroriste par l’Union européenne.

Revenons au 26 novembre. Mme Andersson avait été élue Premier ministre une première fois avec une voix de majorité. Dans l’après- midi, le Parlement avait voté pour le budget de l’opposition, budget fortement orienté par les idées des Démocrates de Suède. Le budget voté est valable un an. De ce fait, les Verts se retiraient du gouvernement de coalition, entraînant  la démission de la Premier ministre élue 7 heures plus tôt !  Mme Andersson était ministre des Finances dans le gouvernement précédent.

Jean-Claude Jourdan