Nouveau tract à Callac : la raciste gauche collabo dénoncée et pulvérisée

C’est un nouveau tract très percutant qui vient d’être distribué à Callac. Quinze jours après les deux rassemblements du 5 novembre, il fallait que les habitants de Callac aient des informations qu’ils ne liraient pas dans Ouest-France ou dans le Télégramme.

Ils apprendront ainsi que la préfecture de police a estimé qu’il y avait 600 manifestants contre le projet Horizon. Ils sauront que les contre-manifestants, en présence de plusieurs élus municipaux, dont Laure-Line Inderbitzin (qui a menacé de porter plainte contre moi, suite à cet article), ont agressé les forces de l’ordre, coupables de les empêcher d’attaquer notre rassemblement.

https://ripostelaique.com/callac-qui-est-vraiment-laure-line-inderbitzin-lame-damnee-du-maire-a-migrants.html

Ils sauront que Laure-Line Inderbitzin a cautionné, ainsi tous les gauchistes présents, et d’autres élus comme des sénateurs et des députés, un slogan raciste contre les Français.

Nul doute que ce tract, distribué dans toutes les boîtes à lettres de Callac, fera l’effet d’une bombe et que la gauche collabo va avoir du mal, dans les rues de Callac, à affronter la colère des habitants…

Martine Chapouton

image_pdfimage_print
23

9 Commentaires

  1. « réfugiés ne nous laissez pas seuls avec les français »….un slogan pareil ne peut être prononcé que par des gens qui ne sont pas/qui ne s’estiment pas français mais qui occupent le territoire français et qui ont néanmoins la pétoche des franco-français…qui ça peut-il être ?

  2. Bon Cédric C., je sais que tu étais à la manif pour distribuer tes opuscules. Si tu vois ce message, appelle-moi. Et envoie tes textes à Pierre Cassen.

  3. les seules batailles perdues sont celle qu’on n’a pas menées, celle de callac sera donc gagnée

  4. Bravo pour cette distribution de tracts et la ré-information vérifiable, qu’elle permet. On dirait la répétition à échelle réduite d’évenements plus grands. Sans vouloir être dithyrambique, je pense que Callac est le genre d’occurence qui peut figurer a posteriori dans les livres d’histoire ; selon l’évolution de l’Histoire bien sûr. Quant à certains, qui affichent dans vergogne leur no met leur trombine, ils feraient bien de se rappeler ce qu’il se passe dans les périodes de Libération. C’est tout petit un village.

    • Nul ne peut prédire la suite, mais les patriotes peuvent espérer que Callac, érigé en symbole de la Résistance au grand remplacement des Français, devienne le point de départ d’une prise de conscience et d’un réveil des mentalités anesthésiées par les merdias.

      • C’est exactement ce que je pense, Callac doit devenir le symbole de la « Reconquête! ». Perdre à Callac reviendrait à se soumettre définitivement au N.O.M et se faire remplacer sans broncher !
        Reconquête! en commençant pas Callac !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.