Nouveaux programmes : islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs

Publié le 25 avril 2015 - par - 2 788 vues
Share

bombe2

Même le Figaro (qui n’a pas poussé de hauts cris lors des allègements de programme dus à Sarkozy) le dit, et avec un joli titre :

Nouveaux programmes d’histoire : atomisation sociale, culpabilité et haine de soi   

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/04/22/31001-20150422ARTFIG00378-nouveaux-programmes-d-histoire-l-islam-sera-obligatoire-les-lumieres-facultatives.php

A lire également :

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Polemique-autour-des-nouveaux-programmes-d-histoire-2015-04-21-1304585

Le moins que l’on puisse dire est que la conclusion de ce dernier article n’est pas rassurante :

Beaucoup d’enseignants chercheront à tirer profit de cette marge d’autonomie. D’autres, sans doute, s’en remettront au savoir-faire des éditeurs scolaires, qui jouissent eux aussi d’une liberté d’interprétation inédite.

Côté ministère, on rappelle qu’il ne s’agit à ce stade que d’un projet de programmes. Le texte sera soumis à consultation des professeurs du 11 mai au 12 juin, avant d’être éventuellement retouché, puis approuvé par la ministre, pour une entrée en vigueur en septembre 2016.

Nous avons déjà dénoncé la fausse liberté accordée aux enseignants de faire ce qu’ils veulent sur 20% de l’horaire. Il est évident que si la liberté pédagogique doit être entière, le programme doit (devrait ???) être unique et obligatoire pour former de petits Français qui aient une culture commune. Comment mieux faire exploser et disparaître l’Etat-nation que de laisser à chaque enseignant le choix des sujets traités, mis à part ceux obligatoires que sont l’islam, le colonialisme et l’esclavage. On a l’estomac en sang à force de vomir.

Quant à la consultation des professeurs… Non seulement on sait comment sont faites les consultations (réunion dans les établissements, un résumé des diverses positions remonte au rectorat, puis un résumé des différents résumés remonte, complètement édulcoré, permettant au Ministre de luli faire dire ce quil l’arrange) mais  en plus il n’appartient pas aux professeurs d’établir les programmes, ils doivent être imposés pour la res publica par l’Inspection générale qui devait être la garante de l’instruction donnée à tous, avant que cela ne devienne une cour des miracles où chacun essaie de sauver des heures, des postes… Il est vrai que Hollande, Valls et BelKacem ne veulent surtout pas entendre parler de res publica, le seul intérêt qui les motive est celui de la population musulmane en France.

On notera avec intérêt la mise au rebut, conjointe, de la place du christianisme et des Lumières, Lumières que vouent aux gémonies un certain nombre de chrétiens…

http://resistancerepublicaine.eu/2013/appel-aux-decus-de-beatrice-bourges-a-rejoindre-resistance-republicaine-pour-le-combat-majeur-contre-lislamisation/

http://www.bvoltaire.fr/christinetasin/cracher-sur-la-laicite-les-lumieres-et-1789-est-criminel,32294

Il faut lire les articles, parus sur La Croix et le Figaro, qui disent l’essentiel, mais comme je ne crois que ce que je vois, je suis allée vérifier par moi-même (merci à mon maître Montaigne qui m’a appris qu’il fallait penser par soi-même). J’aurais aimé pouvoir vous donner quelques savoureux passages des programmes à venir mais je ne suis pas parvenue à les trouver sur le net, pour une raison que je ne m’explique pas. Maladresse de ma part ?

Je vous invite à manifester massivement votre refus de ces programmes en écrivant à l’Elysée, au Ministère de l’Education nationale, aux rectorats et inspections académiques, en interpellent vos députés, maires et sénateurs et tous les évêques, archevêques et prêtes de France qui devraient être vent debout contre ces programmes qui font du christianisme un simple système de main-mise sur le monde rural. Tout cela est infiniment plus grave que le mariage homo qui avait mis plus d’un million de personnes dans la rue.

Les chrétiens vont-ils se lever en masse contre ce sabotage délibéré de nos racines chrétiennes ? Vont-ils continuer à dire béni-oui-oui à l’islam en en attendant de voir restaurer le christianisme en France ?

Les laïques et républicains (chrétiens compris) vont-ils se lever en masse contre ce sabotage délibéré de notre histoire, de nos valeurs, contre ce crachat fait à la République, aux Lumières et à nos valeurs que ces dernières véhiculent, liberté d’expression, égalité homme-femme et démocratie ?

Combien de temps encore vont-ils supporter cela la tête dans le sable ?

En tout cas il est urgent de contre-attaquer aussi en préservant nos enfants et en les instruisant parallèlement et/ou ailleurs.

A lire ici.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.