Nouvel ordre sexuel à l’Onu : les enfants de 10 ans livrés aux pédophiles

MahometaichaLa Déclaration des Droits sexuels de l’International Planning Parenthood Federation (IPPH), influencée par les directives de l’ONU sur le sujet a été approuvée.

Cette Déclaration se décline en 7 principes et 10 articles jargonneux, redondants à souhait mais cependant parfaitement limpides dans les objectifs poursuivis. En dépit de contradictions – ou plutôt, grâce à -, il s’agit de promouvoir  toutes les libertés sexuelles. La sexualité devenue un droit « à la fois universel et indivisible en conformité avec les principes de non discrimination »… Une main mise totalitariste dans le domaine le plus intime de l’être humain.

Dès le Principe 2, le ton est donné : « Les droits et protections garantis aux personnes de moins de dix-huit ans diffèrent des droits des adultes et doivent tenir compte des capacités évolutives de chaque enfant à exercer ses droits pour son compte », « l’IPPF [partant] du principe que les enfants ont des droits et que certains droits et protections seront plus ou moins pertinents selon les étapes de la vie : naissance, enfance, adolescence ». Fumeuses « capacités évolutives » reprises dans l’article 5 stipulant que chacun a le droit « de choisir ses partenaires sexuels, de rechercher à atteindre son plein potentiel et plaisirs sexuels […] en tenant pleinement des droits d’autrui et des capacité évolutives de l’enfant ».

Mais à quel âge un enfant pourrait-il revendiquer « ses droits sexuels » ? ? Si l’UNFPA (Unided Nations Population Fund ) préconise « un assouplissement de l’âge minimal de consentement […], selon le Center for family and Human Rights, en mars 2012, se référant au rapport de la Commission de l’ONU sur la population et le développement, à partir de…10 ans ! Autant dire la légalisation de la pédophilie.

Mais, évidemment, le principe 2  affirme que l’enfant doit être « respecté dans sa capacité à prendre des décisions responsables en ce qui concerne sa propre vie ». Comme si le propre de l’enfant n’était pas, justement, de se trouver dans l’incapacité naturelle de savoir ce qui est bon ou mauvais pour lui !

Quant au préambule du principe 7 , il déclare que « les obligations de respecter, protéger et satisfaire [les droits sexuels] s’appliquent à toutes les libertés et à tous les droits sexuels ». Les déviances érigées en droit absolu ! Le droit également, de décider « quand et comment » avoir des enfants. PMA et GPA en ligne de mire – article 9.

L’article 6, proclame, en outre, « la liberté de penser, d’opinion, d’expression et d’association […] sans intrusions arbitraires ni limitations fondées sur des croyances culturelles […] ou […] de moralité publique, de santé publique ou de sécurité publique ». Soustraire définitivement les enfants à l’éducation de leur parents, en somme. Eradiquées morale et autorité parentale, l’Etat supplante tout.

Même de donner les moyens d’exiger « restitution, compensation, réhabilitation, satisfaction » aux personnes estimant leurs droits sexuels non respectés ! C’est l’article 10. Voilà qui ouvre des possibilités aux migrants où, en Allemagne, certains sont pris « d’urgence sexuelle »…

On y parle, beaucoup, bien entendu, de protection et de respect des enfants, dans cette Déclaration…

Notre gouvernement n’a quand même pas souscrit à ce Nouvel Ordre Sexuel Mondial ? « Les droits sexuels et reproductifs […] doivent être défendus partout », disait la Franco-marocaine Najat Belkacem, à New-York, à l’ONU, en mars 2014. En route vers Le Meilleur des Mondes…

Caroline Artus

https://c-fam.org/friday_fax/lonu-pourrait-reconnaitre-lexistence-de-droits-sexuels-pour-les-enfants-de-10-ans-3723/

image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. Pour l’ONU l’âge requis sexuel n’est que de 10 ans alors que l’age requis sexuel en Islam est de 9 ans. Sacré islam. Rendez vous compte dès 9 ans.pour cette religion d’arriérés !

  2. après la commission des « droits de l’homme » tenue par un saoudien (!!!) voici les droits sexuels des enfants retouchés pour les adorateurs du pédophile mahomet !!!
    l’O.N.U doit d’urgence changer de nom : O.N.I (Organisation des Nations Islamiques)

  3. Eh bien il suffit d’aller plonger Madame Bousquet ( un rapport avec le fumeux Bousquet ?) dans du goudron jusqu’au 3eme degré et de la garnir de plumes. Il n’y a que cela que ces crevures comprennent. D’autres pourront choisir la corde, le pistolet, le bâton de dynamite dans le fion, ……

  4. Et nous allons aussi avoir le nouvel ordre sexuel en France.
    Mme Daniele Bousquet,présidente du HCE, en pleine campagne contre le viol, a déclaré que la justice devait mieux protéger les mineurs.Pour se faire, elle préconise qu’il y est, comme en Espagne et Angleterre, un âge – 13 ans en dessous duquel le non consentement sexuel est présumé. La loi Française fixe cet âge à 15 ans. Quelle belle avancée….et elle se permet de parler de protection des mineurs !
    en ligne sur Haut-Conseil-egalite.gouv.fr

  5. L’espèce humaine va tout droit à sa disparition par la perte de ce qui la distingue de tout le reste du règne animal : la raison.

    5 000 ans d’évolution de la civilisation humaine sont aujourd’hui en train de tomber en poussière.

    Plus le temps passe et plus j’approuve Yves Paccalet : « L’humanité disparaîtra… Bon débarras ». Je ne suis pas encore arrivé à son niveau de pessimisme mais plus le temps passe et plus j’en approche.

    La révolution philosophique des Grecs, les progrès apportés par Montaigne et Montesquieu, la grande sagesse acquise par le christianisme au fil de deux millénaires… Nous sommes en train de perdre en moins de 2 siècles plus de 5.000 ans de raison humaine!

    • Lévi-Strauss a passé sa vie au sein de tribus les plus reculées (A ce jour il en existe encore) au fin fond de l’Amazonie, ou de petites îles très éloignées de la moindre civilisation. Il y restait des mois voire des années pour étudier leurs coutumes et us, ensuite il décrivait ses expériences dans plusieurs livres. Dans toutes les tribus de n’importe quel coin du globe, il y a une limite sacrée que ces populations ne franchissent jamais : l’inceste. Quelle honte et aussi leçon pour nous humains soi-disant civilisés du 21 siècle ! Le « mariage pour tous », le droit AUX enfants et non pas le droit DES enfants, à présent on parle de droit à la pédophilie. A quand le mariage l’homme-son chien ?

  6. Et le droit des enfants ( musulmans) à ne pas subir des mutilations génitales irréversibles ( circoncision) qu’en font ils??

        • Non. Mais d’autres, oui. Chut, faut pas dire que ceux qui portent la « kippa » livrent le même combat. La destruction du christianisme…

          • Sombre crétin ! aux Etats-Unis, pour une hygiène irréprochable, l’Etat conseille la circoncision pour tous les nouveaux nés. Cette intervention évite dans une bonne proportion le sida. La différence entre Juifs et musulmans consiste au fait que les Juifs la pratiquent sur les bébés mâles à l’âge de 8 jours. Elle consiste à prélever un minuscule bout de peau. Chez les musulmans, elle se pratique vers 8-10 ans, ce qui est tout à fait différent. Il est curieux par ailleurs que l’antisémite patenté de ce site ne parle pas d’une horreur, une vraie celle-là, l’excision….

Les commentaires sont fermés.