Nlle-Calédonie : les indépendantistes attisent la haine contre les Français

Publié le 23 mai 2020 - par - 40 commentaires - 3 995 vues
Share

Petite scène du quotidien à Nouméa à l’approche du second référendum sur l’indépendance.

À la sortie de la ville, un pont routier reliant la zone industrielle de Ducos au quartier crimino-kanakiste de Montravel enjambe la voie express.

À l’entrée de ce pont, une galerie commerciale, Le Plexus. Sébastien, un jeune Réunionnais travaillant dans la restauration, après y avoir pris un petit-déjeuner dans un snack, a été accosté par trois types.

« Eh ! donne des n’cigarettes. »

Sébastien ne fume pas. Peut-être pense-t-il qu’en ce début de matinée, il ne craint rien. Il ne répond pas aux énergumènes et leur tourne le dos pour s’éloigner. Un coup de pied le fauche, lui brisant le tibia gauche. Ses agresseurs s’abattent aussitôt sur lui. Coups de pieds et de poings. Insultes.

« Enculé ! On va n’tuer ! »

Ils tentent de lui arracher son sac à dos.

Un automobiliste s’arrête et vient à son secours.

Les trois valeureux guerriers kanaks foncent en direction de Montravel.

Sébastien est au Médipôle de Koutio, le nouvel hôpital.

Bien évidemment comme en France métropolitaine, pour les autorités ce sera de « la délinquance d’opportunité ».

Comme en France métropolitaine, il n’en est rien. Il s’agit de violences racistes. Les malfaisants sont toujours les mêmes. Ils prétendent agir en paiement de la dette coloniale. Quand ils ne se félicitent pas en affirmant qu’ils font subir aux Français ce que ceux-ci ont fait subir à leurs parents.

En Calédonie, les propos des dirigeants kanakistes comme Daniel Goa, patron d’un des principaux partis indépendantistes, attisent les braises.

Goa se signale souvent par ses déclarations à l’emporte-pièce. À quelques semaines du premier référendum, il avait insulté la population loyaliste en faisant d’elle « l’axe du Mal ». Il y a quelques jours, dans ce territoire qui ose de la part des Kanaks se dire « Terre de partage » en quête d’un « destin commun », Goa, dans une lettre ouverte, s’en est de nouveau pris aux anti-indépendantistes, à la France et son représentant, à la gestion de la crise du virus chinois par le gouvernement local (dix-huit cas, aucun décès).

Il a également éructé que Sonia Backès, la principale dirigeante des Loyalistes, n’avait rien à faire en Calédonie, île sur laquelle elle est née.

Cette dernière lui a répondu d’une manière claire, ce qui nous change des habituels évitements des élus censés défendre la Nouvelle-Calédonie dans l’ensemble français.

À propos de la lutte contre le virus des amis chinois de Goa, Sonia Backès écrit : « D’abord vous indiquez dans votre lettre ouverte que « tous les cas sont exogènes et venus de métropole ». C’est faux, le cas le plus durement touché était une femme kanak de retour du Moyen-Orient.

Ensuite vous parlez de « génocide » de l’État… Quel génocide ? Quels morts ?

Vous feignez la surprise en évoquant, outragé, l’arrivée des 62 militaires avant-hier. Rien de secret dans cette arrivée puisqu’elle est prévue depuis des semaines et validée par le vice-président du gouvernement, membre de votre parti politique, car leur arrivée respecte toutes les normes sanitaires fixées par la DDASS (21jours de quarantaine stricte et test effectué à l’issue).

(…)

Votre courrier est donc un tissu de mensonges mais vous le savez bien. Cette lettre ouverte n’a vocation qu’à une chose, et nous le savons vous et moi : faire paniquer l’État à l’idée que la communauté internationale puisse imaginer qu’il n’est pas neutre dans le processus d’autodétermination. »

(…)

Nous avons gagné le premier référendum. Et nous avons bien l’intention de gagner le deuxième. »

Sonia Backès donne les grandes lignes de la société calédonienne qu’elle désire et elles sont à l’opposé de celles de Kanaky.

« Une société calédonienne où il n’y a pas une ethnie au-dessus des autres. Où nous sommes tous égaux, en droits et en devoirs. Une société où chacun, grâce à l’Éducation, a les mêmes chances de réussir. Une société qui protège les plus fragiles. Une société ouverte sur le monde où le racisme n’a pas sa place. Une société où la justice est la même pour tous. Que l’on soit chef ou sujet. Puissant ou misérable. Une société où chacun se respecte et respecte les autres. »

Goa qui menace d’enclencher une guerre civile reçoit une leçon de démocratie. Enfermé dans son idéologie indépendantiste, il est incapable de la comprendre, mais les choses sont dites : « Ce ne sont pas vos menaces et coups de menton qui nous feront dévier. On ne gouverne pas par la peur. On gouverne en respectant le peuple et sa volonté. C’est le principe même de la démocratie ».

L’actualité fournit de bonnes images de ce que sera Kanaky si Goa et sa bande gagnent le référendum.

À Bélep, une île du Nord du territoire, en pure région Kanaky, des affrontements entre clans. Un mort, des blessés graves, des maisons incendiées.

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-nord/belep/drame-fait-mort-sept-blesses-belep-833752.html

L’insécurité partout.

Pillages d’hôtels et de maisons, agressions à toute heure du jour et de la nuit.

Goa est une crapule politicarde kanake.

Il ronge son os et dégueule sa haine.

Nous lui souhaitons le pire pour le prochain référendum.

Marcus Graven

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
bwana

Pourquoi avoir fait disparaitre votre article sur Kanaki 10 ans et 20 ans après l’indépendance.
On a du vous intimer l’ordre de le faire !!!!!!!!!

Angélique

Qu’ils soient canaques, corses,basques ou tout ce que vous voudrez, UNE BALLE pour tous les indépendantistes !

La valise ou le cercueil… pas deux fois !

geronimo

donnons l’independance aux kanaks, ils le meritent et la veulent…..mais alors apres qu’ils se demerdent seuls….pas comme mayotte, ni comme tous ces pays soit disant independants qui chient sur la France et qui vivent grace à son pognon.
De toute façon, independants, les kanaks se feront bouffer par les chinois en moins de deux, comme c’est le cas de l’afrique actuellement…et là, avec les bridés, c’est pas la même limonade….ils pourront pleurer les kanaks avec leur droits tribaux et leur culture ancestrale….ils creveront la gueule ouverte….et ce sera trés bien !!!!

jcc

Le problème géronimo, c’est qu’il n’y a pas que les kanaks en nouvelle calédonie. ils sont mêmes moins de la moitié de la population. Population qui regroupe des « blancs » métropolitains ou calédoniens (« blancs » nés en NC), des asiatiques (indonésiens, vietnamiens…) des polynésiens (tahitiens, wallisiens, futuniens..), des antillais, et j’en passe. Donc, NON nous leur donnerons pas l’indépendance, car je fais partie de ceux qui refusent de quitter le territoire ou je suis né, ou j’ai investi, ou mes enfants sont nés…

nevada

C’est extrêmement simpliste comme vision de l’histoire.
Les Kanaks se sont fait envahir au moment de la Commune et le gouvernement français y a envoyé les prisonniers politiques, dont Louise Michel, entre autres. Le bagne a été créé et les habitants Kanaks ont été progressivement repoussés plus loin pour faire de la place aux Blancs. Ceux ci l’ont fait à la manière des Américains contre les Indiens. ( voir la révolte de Jean Marie Djibaou). Pour ces tribus Kanaks, les lieux étaient extrêmement importants car symboliques de leur histoire et identité. Ils ont été parqués et dispersés sans souci de leurs précédentes organisations tribales. J’ai en grande partie compris ce qui nous arrive en repensant à l’histoire des Kanaks et à travers ce qu’ils m’ont raconté. Nous sommes tous manipulés.

Jean Eymard

Vous le premier.. LOL

Fabienne Klein

J’ai déjà répondu !!!

Fabienne Klein

J’ai donné mon point de vue… C’est bon je pense !

Fabienne Klein

Goa… T’es vraiment qu’un gros connard qui ne comprendra jamais rien au « VIVRE ENSEMBLE »…. Reste dans ta tribu, où j’espère que tes frères sauront te faire entendre raison… La Calédonie n’a pas besoin d’un tel déchet que toi…

Natou

On va leur donner l’indépendance et après ils vont crever de faim et envahir la France !!!! A chaque fois c’est le même film ! L’Algérie , le Maroc , la Tunisie , L’Afrique de l’Ouest !

Anton Bruckner

Donnons leur cette idépendance qu’ils demandent et qu’ils restent chez eux pendant que les francais expatriés rentreront en France. Je ne comprends pas votre acharnement à vouloir conserver ces territoires alors que nous ne souhaitons pas cette sous-population sur le sol de metropole. Indépendance sans référendums pour l’ensemble des départements et territoires d’outre-mer après quoi nous nous occuperons de délivrer la France de l’invasion actuelle venue d’afrique. Et bien entendu, plus un euro pour ces simiesques individus… qu’ils se démerdent.

Jonathan Zaroff

Une fois indépendants, ils viendront chez nous. Comme les algériens.
Après les avoir entretenus chez eux, nous devrons les entretenir chez nous.
Et la différence, c’est qu’on n’aura même plus le gisement de nickel (le plus riche du monde) qui’l y a là-bas.
Les anglo-saxons, partout où ils sont allés, ont foutu sur la gueule aux colonisés.
Nous, partout où on est allés, on s’est fait virer où on va se faire virer.

Soazig NEDELEC

..s’ils obtiennent leur indépendance, ils nous coûteront encore plus d’argent..
Ils s’imaginent, les indépendantistes, que la Chine ou le Japon leur sera plus bénéfique..ils se trompent lourdement..la France, les aide..enfin « nous » les aidons, nous en métropole..

POLYEUCTE

Seuls, nickel et surfaces maritimes nous rattachent à ces Terres lointaines.
Un génocide est à craindre…
Mais Sarko a fait de Mayotte un Dept !! Où il n’y a rien, sauf des muzz….
Alors ?

Balard

Les Kanak veulent une Calédonie Kanak comme sur Riposte Laïque on veut une France blanche.

nevada

Exact. Bon résumé.

Jean Eymard

Une raison raciste quoi…

Vaïana Le Goff-Tiaore Kawa

Bonjour à vous qui commentez l actualité du Pays. La N-C n est pas le berceau de M Backes ou de M Goa uniquement. En dehors de ce que disent les médias, d’autres personnes ont des positions et des aspirations différentes de celles de ces personnes cramponnées à leurs blocs Loyalistes et Indépendantistes. Nous ne vivons pas sur le sol Français, le Pays est riche du minerai extrait depuis des années mais les retombées locales ne sont pas au rendez-vous. Pourquoi? Ce serait bien long à expliquer ici et chaque parti portera sa croix devant la population Calédonienne si ils ne se montrent pas à la hauteur des Hommes politiques qui nous ont permis de vivre ce destin partagé depuis 30 ans. Grâce aux Accords, nous avons pu le faire dans la Paix. Regardez autour de vous, est ce mieux?

Paskal

Une bonne fois pour toutes, qui a le droit de vouloir être maître chez lui, qui ne l’a pas ?
Qu’il y ait des voyous en Nouvelle Calédonie-Kanaky (où n’y en a-t-il pas ?) est hélas très possible mais c’est quand même un autre problème.

inconnue

pourquoi n’est-il pas en prison,? et bien c’est comme en métropole, ils ont trop peur que des gens s’enflamment et mettent la pagaille dans le territoire camédonien,

gilbert

il ne faut pas se leurrer, derrière cet escroc, il y a des pays qui lorgnent sur la richesse du lieu, mais une fois les mines vides le pays ravagé, ces gens là sans état d’âme plieront leurs gaules et diront démerdez vous, ce sera le retour à l’âge de pierre, ou les demandes larmoyantes du retour de ces « sales blancs colonialistes », et nos politocards cons comme pas deux diront « amen » ou inch allah, selon le temps écoulé!!

Emile

Ils voudront venir en France pays raciste pour toucher le RSI !!! bonne de primates !!!

Marnie

Qu’attendre d’autres de ces gens ? Rien ! Et c’est bien malheureux. Leur donner à tous leur indépendance et qu’ils se démerdent entre eux.

Joël

J’y étais de 91 à 93. Montravel était déjà un quartier interdit digne de ceux du 9-3.

Emile

Rectification : les noirs indépendantistes attisent la haine contre les blancs Français.

Monique

Beaucoup de panafricains dont une YouTubeuse camerounaise chaque soir anime une émission du nom de Naturi Ébène dont les thématiques sont toujours les mêmes sujets :Les blancs fautifs de tous les maux de l ´Afrique ,les blancs racistes,les blancs esclavagistes ,le racisme des libanais ,le racisme des chinois ,le racisme des indiens .Son émission de hier soir avait comme thème le blanchiment du génie noir .Cette camerounaise qui se fait appeller Naturi Ébène est une admiratrice de kemit Seba autre panafricain anti-blanc ,antisémite .Naturi Ébène afrocentriste ,panafricaine raciste anti -blanc anime une émission pratiquement chaque soir vers 21h00 ,ça vaut la peine de l ´écouter.

jéjé

juste retour de coups de bâton !!!!!!

EPONINE

C’est drôle, les kanaks ont le droit de rester entre eux et réclament celui de virer les descendants de colons installés depuis des générations, le fds en France n’en a aucun et surtout pas celui de récuser ou virer qui que ce soit… Evidemment il n’est pas question de lui demander son avis… cherchez l’erreur !

patphil

ces petites frappes sont à bonne école, il leur suffit d’imiter les djeunes des quartchiers français et de constater le laxisme des juges ;
pourquoi voudriez vous qu’ils se gênent ?

François Desvignes

Il faut céder ou donner l’indépendance à nos DOM TOM scories archaiques d’un empire colonial révolu.

Seule la France métropolitaine est la France
Et la Corse est l’exception qui confirme cette loi

il faut revenir à une conception anthropologique de la nationalité : est Français celui dont les parents étaient présents à Poitiers … du bon côté.

Le jus sanguinis (vs jus soli) est la Loi de la France, loi mosaique, Loi de Dieu.

En effet, quand dans le Décalogue il est dit Tu honoreras ton père et ta mère » , cela veut dire :

– selon la chair, tu seras gentil avec papa maman
– selon l’Esprit (au dessus de la chair) : tu honoreras ton Père, Dieu, et ta mère, la Patrie

Or, si la chair et l’Esprit ne font qu’Un, notre sang commun fait seul notre Patrie

Paskal

« Et la Corse est l’exception qui confirme cette loi »
Et le Val d’Aoste en sens inverse ?
Et la Wallonie, la Normandie insulaire ?

EPONINE

C’est drôle, les kanaks ont le droit de rester entre eux et réclament celui de virer les descendants de colons installés depuis des générations, le fds en France n’en a aucun et surtout pas celui de récuser ou virer qui que ce soit… Evidemment il n’est pas question de lui demander son avis…

zéphyrin

marcus…on ne va pas s’entêter comme dans le passé ?
c’est tout bonnement de la haine répondant au peu de considération , voire du mépris qu’ils on vécu.
C’est aux caldoches d’écrire l’histoire intelligemment ou pas. Ils peuvent au contraire assassiner les leaders indépendantistes « haineux », et déclencher un énième exode pour finir.
Choisir de rester, c’est choisir à renoncer un peu…voire beaucoup. A eux de voir si cette terre en vaut la peine.
comme dit la chanson; « on n’aime pas ça, mais on ne sais pas quoi faire » J’espère que les habitants de la nouvelle calédonie sauront (une fois n’est pas coutume) quoi faire pour calmer les esprits.

Paskal

L’indépendance est probablement inéluctable.
https://www.icl-fi.org/francais/lebol/226/kanaky.html
Gouvernement centré sur les Kanaks ? D’accord mais à condition de ne pas s’inspirer du Zimbabwe, ni de l’Afrique du Sud !

J-J Tatie

@zéphyrin Bonjour, ben justement, parlons en de la « coutume »… ☺ ☺ ☺ Les caldoches, c’est, plutôt, un terme très péjoratif, à oublier ! Quant au mépris vécu, j’ai, quand même, bien du mal à y croire. Ce Caillou est un endroit merveilleux, les Blancs y ont tout apporté, le bon comme le mauvais même le bagne et la Santé… Alors, les canaques (péjoratif, aussi à l’époque) parlons-en : Allez « visiter » la tribu de Saint-Philippo sur la RT4, vers Thio et vous en reviendrez de la coutume…(Humour) Vivre dans un taudis en palettes de chantier,avec un toit en bâche bleue, la popotte faite sur 4 parpaings sur lesquels repose un treillis métallique mais ou vous trouvez un écran plat gigantesque, un 4X4 que je ne pourrait jamais m’offrir et un téléphone itou, merci la CAFAT… Merci la France !

zéphyrin

si cette terre en vaut la peine, si la vie peut y être douce, alors…il y a des choix à faire, des « discriminations positives » d’autant plus logiques envers les premiers habitants, alors qu’en métropole c’est l’inverse on « discrimine positivement » aux dépends des indigènes européens.
même si rien ne sera jamais parfait, le pire n’est sûrement pas la solution à long terme.
jadis, chez les paysans français une poignée de mains équivalait à des papiers en règle. La parole donnée, donc la coutume, n’était pas pire que l’administration tatillonne et contournée.

JOSEPH D ARIMATHIE

autrement dit , ils veulent un referendum tous les ans voire un par semaine jusqu a la victoire siempre ? encore un peuple d adolescents immatures qui veulent a tous prix leur independance en etant incapables de s assumer financierement et de veiller a la sante et a l education des populations ! et si un jour ils ont l independance , ils viendront nous taxer regulierement comme les algeriens ou les autres peuples decolonises ? comme des adolescents assistes ?

EPONINE

Exactement ! C’est bien comme cela va se passer avec la bénédiction de nos zélites …on parie ?

CHATENAY JEAN MAURICE

Vous vous trompez Tous au moins sur une chose, mais ca-pi-ta-le :
« Si » Indépendance il devait y avoir, ce ne serait PAS forcément/fatalement une Indépendance « canaque » !!.
Le pays appartiendrait dès lors à « Ceusses » qui sauront faire ce qu’il faut pour !.
Et comme les cannibales ne seront jamais majoritaires en NC, bin cela va certainement « saigner » un jour où l’autre !.
D’ailleurs, « ils » ont déjà (re)commencé entre eux leurs querelles claniques meurtrières d’antan depuis l’élection de cet enfoiré de Mitterrand en 81 !!… Et les « 30 ans » de l’accord de Nouméa, que les « Caldoches » du Sud avaient REFUSES à 67 %, n’ont servis à rien de rien, sauf à faire « ruminer/fulminer » la bile dans leurs caboches racistes anti-Françaises !. Point-barre !!.

PHIPHI

il y a la bas ce qui se passe en France, les Français sont la cible de ces hutu version locale