Nouvelle-Calédonie : réponse à l’ignorante Monique Vézinet

Publié le 30 mai 2018 - par - 33 commentaires - 221 vues
Share

Monique Vézinet, de l’Ufal et de Respublica, auteur d’un article putassier, attaquant Guylain Chevrier et Riposte Laïque, et défendant l’indépendance kanake contre le « colonialisme français »…

Comité Laïcité République par là,

http://www.laicite-republique.org/nouvelle-caledonie-macron-evite-habilement-les-pieges-mais-ne-regle-rien-g.html

ReSpublica par ici,

http://www.gaucherepublicaine.org/respublica/nouvelle-caledonie-la-republique-coloniale-de-guylain-chevrier/7401624

et à l’arrivée Riposte laïque «dont la dérive ultra-droitière et raciste est connue» selon Monique Vézinet, une journaliste militante (oxymore!) œuvrant dans Union des Familles Laïques (Ufal) et dans le Réseau Education Populaire, autrement dit pour une grande partie de la putasserie française au service de la destruction de la Nation : MJC, communes de gauche, Universités populaires locales, comités locaux d’ATTAC, sections locales LDH, structures locales Sud Solidaires, Confédération paysanne, PRG, sections locales du PS, structures locales du PCF, comités locaux du PG, ateliers du GODF…

Monique Vézinet s’en prend à Guylain Chevrier, docteur en histoire, enseignant, formateur pour un article paru sur Atlantico et qui eut des papier publiés sur notre site jusqu’en 2010.

Pour ce faire, elle s’appuie sur

https://bouamamas.wordpress.com/2018/04/16/loeuvre-negative-du-colonialisme-francais-en-kanaky-une-tentative-de-genocide-par-substitution/

Saïd Bouamama, figure de l’enrichissement de la France par l’immigration algérienne et sociologue et militant associatif et politique de nationalité algérienne résidant en France, bien entendu. Un beau spécimen de crapule idéologique :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saïd_Bouamama

Bouamama dans un long article reprend tous les poncifs de la gauche depuis que les sociales, avec l’arrivée du gymnaste de l’Observatoire à l’Elysée en 1981, ont œuvré pour que la Nouvelle-Calédonie se sépare de la France et prenne le nom de Kanaky.

L’interview de Chevrier ne casse rien (lui aussi fait dans le mainstream journaleux), mais Monique Vézinet profite de ses propos pour nier l’appartenance de la Nouvelle-Calédonie à la France et nous refile, cécité idéologique oblige, tous les clichés, toutes les banalités que les Calédoniens subissent depuis bientôt quarante ans : «rapprochement avec l’Algérie française», «processus de colonisation», «République coloniale».

Evidemment, elle ne peut passer à côté de la prétendue «culture kanake du dialogue, de la terre comme propriété commune du groupe » qui porterait «en elle (des) principes universalisables».

Je retiendrai surtout des lignes de Monique Vézinet: «Cet “historien” par ailleurs vice-président du CLR – illustre en effet dans cet article comment, à partir de la défense de la  laïcité (qui n’a aucune pertinence stricto sensu dans la question néo-calédonienne) on en vient à brandir la menace d’un communautarisme, facteur de violences (…)».

Ainsi, il serait interdit de défendre l’appartenance de la Nouvelle-Calédonie à la France sur des sites défendant la laïcité, alors que le laïcisme qui préfère attaquer les catholiques que l’islam ne se prive pas au passage de soutenir la cause de l’Indépendance Kanaille Socialiste.

Si je devais faire un lien ténu entre laïcité et défense de la Calédonie dans la France, je soulignerais que la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’a pas été appliquée à la Nouvelle-Calédonie. De facto comme de jure, le Territoire reste donc sous le régime du Concordat de Napoléon 1er, à l’instar de l’Alsace et des départements de Lorraine occupés par l’Allemagne entre 1871 et 1918.

Jamais pourtant les Calédoniens n’ont brandi cette réalité pour obtenir des avantages liés aux subventions allouées aux enseignements catholiques, protestants et juifs d’Alsace et de Lorraine.

Ceci n’intéresse personne en Calédonie. Ni les indépendantistes, ni les Loyalistes.

Nier que le communautarisme est un facteur de violence comme le fait Monique Vézinet, alors que nous subissons quotidiennement l’assaut du communautarisme musulman en Métropole et celui du communautarisme indépendantiste kanak en Nouvelle-Calédonie, c’est vraiment prendre ses lecteurs pour des abrutis.

Dans la langue de bois vermoulu des journaleux de gauche, Monique Vézinet conclut: «Pour les forces progressistes de la métropole qui veulent utilement soutenir les forces progressistes de Kanaky, la véritable question est d’identifier celles-ci sur la base des réalités locales».

Cette phrase, à elle seule, donne la raison de mon combat sur Riposte laïque pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France. Le progressisme est une chimère qui ne conduit qu’à la misère, un utopie propre à installer des régimes totalitaires (ce que serait sans aucun doute Kanaky). Et je connais certainement mieux les réalités locales que Monique Vézinet.

Marcus Graven

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Matelin

Et comme par hasard, s’ils obtiennent leur indépendance, on va les voir débouler en France, tout comme les Algériens, Ivoiriens, Maliens, Comoriens…
Il faut savoir ,ce qu’on veut : soit on reste français ou soit on se retrousse les manches pour assumer sa liberté…

Centaure62

Il est particulièrement intéressant de constater que les 3/4 des indépendantistes de nos DOM-Tom sont des politiques et fonctionnaires se réclamant d’une minorité soit disant abusée par la puissance Coloniale (Voir Taubira par exemple) Mais pourquoi donc ne pas les mettre en face de leurs paroles et responsabilités depuis le temps qu’ils en parlent ? Les anciennes colonies Anglaises et Espagnoles ne rejettent plus leurs maux sur personne car eux , on réellement leur indépendance ! On a des couilles ou pas !

geronimo

mais laissez les donc leur independance à ces si merveilleux kanaks, laissez les se massacrer à coups de machettes et de fusils de chasse, comme le veut leur tradition clanique, laissez les s’enivrer à la biere et fumer leur herbe magique….mais pour de vrai, sans aide, sans prestations sociales, sans assistance, rien de rien…on verra qui va reclamer l’autre au bout de deux ou trois ans.
j’y ai passé 1 an….plus jamais je ne mettrai les pieds dans cette ile de merde !!! ils sont tous tarés !!!

Matelin

je confirme: j’ai des voisins canaques, ils sont complètement barjots ! On les entend régulièrement se disputer en hurlant et en se menaçant de mort quand ils ont trop bu et trop fumé.
De temps en temps, on voit plusieurs voitures de gendarmerie devant chez eux…

Yves ESSYLU

RL raciste et de droite !!!!! Quand on voit la réalité il est clair que l’on dérange les Boudarel de service

Philippe Mangé

La colonisation est, ne l’oublions jamais, une idée « généreuse » de la gauche….

Matelin

Bien dit, on oublie trop souvent que ce sont les gauchistes du XIXème siècle qui nous ont embarqué dans cette galère pour répandre la bonne parole de par le monde. La droite, à part quelques comptoirs, la sécurisation de la Méditerrannée en prenant Alger
et des missionnaires catholiques n’a jamais poussé à la colonisation

dufaitrez

Un peu de logique ! La N.C. est-elle « vraiment » Française ?
Elle intéresse par son nickel et sa surface maritime. Mais à quel coût ?
A moindre degré, on peut aussi se poser la question pour les DOM/TOM et Mayotte !!!
Ciao ?

Centaure62

Quand à Mayotte ? Quelle gabegie !

Centaure62

Le Nickel ne vaut plus rien, et localement exploité par les Chinois !

Paskal

La France a du mal à garder le 9-3 et elle veut garder la Nouvelle Calédonie ?

Kader Oussel

Si le 9-3 était une île, on aurait peut-être moins de problème, qu’elle reste ou non dans la République !

Marcus

J’ai vécu près de 3 ans en Nouvelle Calédonie il y a une trentaine d’années. Les canaques vivent en tribu et reçoivent des subventions de l’état Français tous les mois pour vivre sans travailler. Les quelques uns que j’ai vu travailler à Nouméa sont une infime minorité. Que vont-ils faire si la France n’est plus là pour payer ? Comme il n’est plus possible de vivre en autarcie de nos jours, ce seront les chinois ou les américains ou d’autres qui remplaceront la France. Les « autochtones » qui militent (en fait une minorité), biberonnés au gauchisme violent par Djibaou et ses équipes, crient leur haine de la France, mais seront incapables de produire le pain pour nourrir leurs enfants.

Asterie85

…crient leur haine de la France mais seront incapables de produire le pain pour nourrir leurs enfants !! Comme tous ces pays qui ont voulus leur independance , qu ils aient été colonisés par la France ou autres , ils sont tous dans la m… Jusqu’ au cou alors que leurs pays se développaient . La gauchiasserie est vraiment une maladie .

Kader Oussel

« Les canaques vivent en tribu et reçoivent des subventions de l’état Français tous les mois pour vivre sans travailler. »
On peut s’interroger sur la pertinence de ce mode de vie républicain !

J-J Tatie

Bonjour, rappelez-vous bien que l’expression « canaque » et ses dérivés « kanak » et autres, est une trouvaille anglaise et fut très longtemps péjorative… C’est, aussi, très vrai que la majorité canaque vit en tribu, avec, à l’époque, des véhicules Mitsubishi l200 double cabine, un écran plat, un I-Phone, une très belle montre et surtout dans une « maison » (taudis) en bois de palettes, sol et murs, recouverte d’une bache de chantier bleue, le foyer (charbon de bois ?) se compose de deux parpaings superposés sur lequel repose un treillis métallique de chantier, couronné de divers récipients pour la cuisine… De plus, il faut « faire la coutume » pour être autorisé à emprunter le chemin de latérite qui traverse le territoire de la tribu ! Tout ça sur la RT4 vers Thio… Ben voyons…

Centaure62

C’est du vécu ! :D

chatbotte

« , à l’instar de l’Alsace et des départements de Lorraine occupés par l’Allemagne entre 1871 et 1918. »
Ces trois départements n’etaient pas occupés mais annexés, leurs habitants avaient simplement changé de nationalité avec tous les droits et devoirs attachés.

JILL

Césaire parlait aussi d’indépendance pour la Martinique ;à ce propos,il fût reçu par
De Gaulle .Le Général sortit d’un tiroir deux feuilles de papier et les tendit à l’ex-stalinien;
sur l’une :ce que coûte la Martinique à la France …sur l’autre ce que coûtera la Martinique après l’indépendance : la feuille était vierge .Césaire avait compris et ne parla plus jamais d’indépendance …Si les calédoniens veulent leur indépendance,pas de problème,qu’on leur donne ;mais qu’ils se débrouillent,ça va de soit .

Centaure62

Merci pour la précision de ces faits historiques que je ne connaissais pas ! A ce jour ni la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane ne réclament leur indépendance, et pourtant Miss Taubira indépendantiste notoire de la Guyane ne fait d’action en ce sens alors que son parti politique est baser sur recherche d’indépendance !

Zorglub

Je ne connais pas la Nouvelle Calédonie , et je vous avoue sincèrement que cela ne m’empêche pas de dormir. Ils veulent leur indépendance qu’ils la prennent , mais ATTENTION , la France ne s’occupe plus d’eux ,plus de pognon, plus RIEN qu’ils se demm…. ça fera un boulet de moins à trainer derrière nous. Que les ricains , chinois Russes ou autres la convoite on s’en f….peut être qu’à ce moment là ils commenceront à se mordre les doigts mais il sera trop tard pour eux….

pierre estrelka

Indépendance ? Depuis le temps que la Nouvelle Calédonie et ses richesses en minerai sont convoitées par les Poken — entendez par là les Australiens, et tout ce qui est mâtiné britiche WASP (Ouaïte Anglo Saxon Protestant), sans négliger non plus les Chinois, permettez-moi de douter.

PANDRE

La France est beaucoup plus colonisée que la Nouvelle Calédonie! C’est qui cette fameuse Monique? Elle se prend pour qui?

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

@ PANDRE
Pour Minerve sortie de la cuisse de Jupiter, notre dieu ex-machina de France ?

Matelin

Très « chères »colonies.

saintongeais

La Nouvelle Calédonie montre ce que sera la France dans vingt ans : les autochtones sont minoritaires chez eux…

crap2sp

Je ne veut pas plus de colonialism en NC,qu’en France,il y a eu vote la bas,si leurs desirs est de devenir independent,qu’ont les laissent se demerder,la Nouvelle Caledonie,est dirigees il me semble,par quelques familles,plus ou moins ouiah ouiah,ou quasiment tout leur appartient,a la limite mafieuses,alors desole,je ne peut prendre partie pour de tells pratiques,voir l’economie pour l’etat francais,car desole,ayant vecu qq annees dans un DOM,la il y a redire,magouilles a tous les etages,cela doit cesser,pareille pour Mayote,et surement qq autres.maintenant si je demande a mon pays de degager de la bas,je demande au neocolonisateur islamique,d’etre bouter hors de France.car ce qui s’y passé n’est rien d’autre que du colonialism religieux et le pire qui soit cette gauche de mdr,le sentira b

Joël

Sauf que les politiques du genre de la donzelle citée veulent bien l’indépendance mais surtout pas couper les robinets. Et puis cette conne oublie juste qu’autour du « caillou » il y a les millions de km² d’eaux territoriales et ses ressources lorgnées depuis longtemps par l’Australie et la Nouvelle-Zélande. En particulier pour les nodules polymétalliques dont le fond marin calédonien regorgent et qui se vendent presque au prix de l’or.

J-J Tatie

Bonjour, c’est exact rien que pour l’emprise maritime autour du Caillou, la France ne peut se permettre d’accepter une pseudo indépendance. Le « Caillou » est magnifique, il y fait bien bon vivre malgré les « grains » trop fréquents mais quel lieu de rêve ! Pas besoin de chauffer, il fait toujours bon, le lagon est bien chaud, très agréable en sortant du boulot… Bon d’accord, il fait nuit à 17H45 mais il fait grand jour à 5H00 du mat’… C’est ça le plus dur quand on est Zoreille !!! Faut s’y habituer. Je conseille à tous un séjour en N-C, c’est une superbe idée de vacances, non ? Entre Mai et Juin de préférence, sinon il fait trop chaud.

Yohann le debattant

En Polynésie, pays qui m’est cher, les muzz sont en train de faire de l’entrisme pour imposer l’islam non désiré là bas. Des profs de l’éducation nationale muzz sont partis là bas dans le but d’imposer l’islam. Ce Bouamama à le même but, dénigrer la France en Nouvelle Calédonie afin d’attiser le feu pour les indépendantistes. Méfiez vous des fonctionnaires muzz (de plus en plus nombreux) qui partent dans l’espace territoires français d’outre mer pour semer le désordre anti-français.

Kader Oussel

Le poisson pourrit par la tête, en effet.

eva Argeles

j’ai entendu des amis ayant vécu en Polynésie , que les gens du cru resistent fortenant et disent que jamais les muzz ne s ‘installeront chez eux
Alors que penser. j’y crois .

Yohann Le Debattant

eva Argeles, c’est vrai pour le moment, mais les choses changent avec l’arrivée de fonctionnaires muzz qui montent la tête des polynésiens contre les « colons français », j’ai recadré certains « profs » sur facebook. Leur discours « anticolonialiste » peut être devastateur. Les islamistes ont agit comme ça aux USA avec les afro-américains et ça a marché…